background preloader

BatiParis : période de construction des immeubles parisiens

BatiParis : période de construction des immeubles parisiens
Petite cartographie des périodes de construction du bâti Parisien et des monuments historiques de la capitale. Cette carte permet de naviguer dans les différentes strates du bâti Parisien. Grâce aux données de l'APUR, vous pouvez filtrer les immeubles de Paris suivants leurs date estimées de construction. En zoomant, vous pouvez également avoir accès à des informations (architecte, période de construction,...) sur les monuments historiques classés de la capitale. Les données sur les monuments historiques sont extraites de la base Mérimée gérée par Ministère de la Culture et de la Communication et elles ont été géolocalisée grâce à Wikimedia Commons. Commencer @comeetie, 2015

http://www.comeetie.fr/galerie/BatiParis/

Related:  Histoire - GéographieOuh putain IICartes et donnésCarto

L'image la plus détaillée de la Voie Lactée Un télescope de 12 mètres de diamètre de l’European Southern Observatory installé depuis 10 ans à 5100m sur le plateau de l’Atacama au Chili vient de compléter l’ATLASGAS, une étude complète de la Voie Lactée visible depuis l’hémisphère sud. Des nouvelles techniques ont permis d’obtenir une résolution sans précédent montrant plus de détails et la surface capturée, en montrant une surface du ciel de 174° de long et 3° de large est quatre fois supérieure à la dernière étude similaire. Toutes ces données ont déjà servies à mieux comprendre les nuages de gaz froids dans lesquelles se forment de nouvelles étoiles, à estimer la proportion de gaz danses dans la galaxie et ont été utilisées dans plus de 70 études scientifiques.

La géographie c'est la vie avec le concours CartoGraphie ton Quartier A quoi ça sert la géographie ? Evidemment à comprendre le monde dans lequel on évolue. La géographie ça sert à comprendre une partie de sa vie. Le concours CartoGraphie ton Quartier organisé par Sophie Gaujal, avec le soutien de l'IGN et de la Cité de l'Architecture, renoue avec la géographie vécue pour faire conceptualiser par les élèves leur environnement sous une forme populaire et sensible : la carte postale. Une belle idée partagée par une centaine de classes.

Les anneaux de Jupiter Les anneaux de Saturne sont probablement les plus connus et les plus spectaculaires du système solaire mais ils ne sont pas seuls, on en a aussi découvert d’abord autour d’Uranus puis autour de Jupiter. Comme ils sont extrêmement sombres ils n’ont été observés pour la première fois lors du passage de la sonde Voyager 1 en 1979. Les anneaux au nombre de quatre sont principalement composés de poussières qui ont été, au moins pour les trois premiers, arrachées aux satellites naturels de Jupiter. Le quatrième serait peut-être composé de poussières interplanétaires. Le premier est une épaisse couche intérieure torique de particules, connu sous le nom d’anneau halo. Le second est un anneau relativement brillant, très mince et appelé « anneau principal ».

3 millions d'images satellites de la Terre en libre accès La NASA vient de mettre en ligne le 1er avril 2016 presque 3 millions d’images satellites de la Terre ! Ces images ont été enregistrées grâce au capteur japonais ASTER (Advanced Spaceborne Thermal Emission and Reflection Radiometer) embarqué sur le satellite Terra, en orbite autour de la Terre depuis le 18 décembre 1999. Les images s'étendent de l'Oklahoma au Pakistan en passant par la Californie précise la NASA. Au total, 99 % de la surface du globe ont été enregistrés. Les images comportent des données dans le spectre visible, ainsi que dans l'infrarouge pour des relevés thermiques.

Serge Daney et les planisphères : et vous, c’est quoi votre top 10 géographique? – Geographica Le blog Le monde dans l’objectif s’autorise régulièrement à venir ici relayer quelques modestes commentaires géographiques sur l’actualité du cinéma. Aujourd’hui, c’est – on l’espère – la fine fleur de la géographie francophone, mais aussi – on l’espère de même – des critiques et autres professionnels de l’image, qui sont invités à se livrer à l’exercice du « Géotop », dont les premières contributions paraîtront en ligne à partir de février. Le principe brille par sa simplicité : chaque participant propose et commente une liste de cinq à dix films, choisis non pas – surtout pas ! – pour des raisons esthétiques, mais parce qu’ils ont quelque chose de géographique, parce qu’ils interpellent le chercheur, l’enseignant ou le citoyen. Merci Serge.

Des statistiques graphiques sur les drapeaux du monde L’agence Ferdio a créé cette série d’infographies qui devraient plaire aux amateurs de vexillologie et qui montrent des statistiques sur les couleurs, le graphisme, l’histoire et le symbolisme des drapeaux du monde. Vous pouvez tous les voir ici. CARTE. La densité de population sur Terre comme vous ne l’avez jamais vue En faisant de chaque point sur Terre un pôle hypothétiques, cette carte montre à quel point la moitié de la planète est dépeuplée. Ce n’est pas un mystère: sur la planète, les concentrations de population ne sont pas partout les mêmes. Plus facile de rencontrer des voisins quand on habite sur la côte est chinoise que dans le Sahara. C’est pour cela que Bill Rankin, professeur à Yale et créateur du blog Radical Cartography, a mené des calculs très intéressants pour montrer quel pourcentage de l’humanité vit dans un rayon de 10.000 kilomètres autour de vous –cette mesure n’a pas été choisie au hasard: c’est la distance entre un pôle et l’équateur. Il fait ainsi de chaque point sur Terre un nouveau pôle et calcule la proportion de la population qui vit sur l’hémisphère nouvellement défini sur lequel ce pôle se trouve, explique le Washington Post, qui a repéré la carte.

Les paysages mous de Google – Geographica L’artiste new-yorkais Clement Valla a repéré des anomalies de calcul de GoogleMaps. Il en a fait des œuvres. Cela donne des images étonnantes, insolites, qui font apparaître GoogleMap pour ce que c’est: des images calculées, des approximations du réel mais en aucun cas un substitut ou un équivalent de la réalité… On a tendance à l’oublier. Portfolio initialement publié en novembre 2013 En une: Cincinnati

Beijing Before and After Pollution Alert Le lundi 7 décembre, Pékin a été placée pour le première fois en alerte rouge à cause de la pollution extrême qui touche la ville. En effet, la densité de particules dangereuses pour la santé a atteint un niveau quarante fois supérieur à celui fixé par l’OMS. Pour nous montrer l’ampleur de la situation, des photographes de différentes agences comme Reuters et l’AFP, nous offrent des clichés comparant la capitale de la République Populaire de Chine avant et après la mise en alerte rouge. Un contraste saisissant. Beijing’s National Stadium, photo by Kim Kyung-Hoon/Jason Lee/Reuters. The China Central Television building, photo by Reuters.

Related: