background preloader

Remonter le temps

Remonter le temps
Related:  CartographieCartoImages, imagerie

Des cartes sensibles pour penser son espace L'expression artistique, la sensibilité sont des chemins qui peuvent amener à la géographie. Sophie Gaujal porte cette conviction avec une sureté qui a déjà entrainé près de 140 enseignants et peut-être bientôt vous ! C'est que son projet original de "cartes postales sensibles" nous ramène bien aux fondamentaux de la géographie : aller sur le terrain, se représenter l'espace et être conscient de ce qu'est une représentation, encourager une approche citoyenne de la géographie. Une démarche à connaitre. De décembre 2014 à mars 2015, trois classes de seconde du lycée J Prévert de Boulogne Billancourt, ont été invitées à représenter leur espace vécu. Sophie Gaujal est derrière ce concept de carte sensible. Derrière cette idée de "carte sensible", quelle conception de la géographie défendez-vous ? C'est une approche culturelle d'une géographie de l'habiter. Qu'est ce que cela apprend aux élèves sur leur espace ? La carte sensible est le début d'une réflexion des élèves sur l'espace ?

The Agas Map Our new (as of the beginning of 2015) implementation of the Agas Map is based on the OpenLayers 3.0 library. It presents the map as a zoomable, rotatable tiled image with several hundred locations plotted on it. In the default view, the locations are initially hidden; you can show them by checking checkboxes in the navigation panel which appears at the top right of the map. Zoom in and out using the scroll wheel on your mouse, or the zoom control at the top left. Apart from this, these are the main things you will want to do with the map: Find one or more specific locations and show them This is best done by searching in the navigation panel. You can also search for a MoEML @xml:id value in the search box, so if you happen to know the id of a location, but not its name, you can find it quickly that way. Look at one specific type of location Examine a specific area of the map Map place names in a library text Bookmark what you see Create an image of what you see Create your own locations

3 outils en ligne pour créer des vidéos interactives La vidéo a toujours été un puissant outil pédagogique dans la classe. Web et tice lui ont redonné une nouvelle jeunesse en rendant les vidéos interactives. En permettant à l’apprenant de passer de la posture passive de simple spectateur à celui d’acteur en introduisant une bonne dose d’interactivité. La vidéo aide à la compréhension et est devenue indispensable dans certaines nouvelles méthodes pédagogiques comme celle de la classe inversée dont on parle tant en ce moment. Voici trois outils en ligne simples qui permettent de créer en un tour de main des vidéos interactives pour la classe. Blubbr Ludique et très simple à utiliser, Blubbr permet d’insérer des questionnaires et des défis à partir de vidéos piochées dans YouTube puis de les partager. EdPuzzle Un excellent outil, peut-être un des meilleurs pour créer facilement des vidéos interactives pour vos élèves. EduCanon Encore un très bon outil pour créer des vidéos interactives.

Trouver des cartes anciennes en ligne — Enseigner avec le numérique Old Maps Online est une initiative née de la collaboration, entre la société suisse Klokan Technologies GmbH, spécialisée dans la cartographie en ligne, et les responsables du projet The Great Britain Historical GIS lancé par l'Université de Portsmouth. Ce réservoir de près de 400 000 cartes anciennes numérisées est alimenté par les archives et les fonds de nombreuses institutions (plus d'une trentaine) comme l'impressionnante collection David Rumsey Map Collection ou encore celles de la New York Public Library et de la British Library. Le site offre deux accès principaux aux différentes collections indexées: soit via une requête par nom de lieu via le moteur de recherche interne, soit via un simple parcours par navigation sur la carte du monde affichée. Vous disposez d'une fonction zoom et pouvez délimiter une zone précise en dessinant un rectangle sur ladite carte. Des options de filtrage ou d'affinement de la requête sont également accessibles (date de création, titre, auteur).

BatiParis : période de construction des immeubles parisiens Petite cartographie des périodes de construction du bâti Parisien et des monuments historiques de la capitale. Cette carte permet de naviguer dans les différentes strates du bâti Parisien. Grâce aux données de l'APUR, vous pouvez filtrer les immeubles de Paris suivants leurs date estimées de construction. En zoomant, vous pouvez également avoir accès à des informations (architecte, période de construction,...) sur les monuments historiques classés de la capitale. Commencer @comeetie, 2015 Serge Daney et les planisphères : et vous, c’est quoi votre top 10 géographique? – Geographica Le blog Le monde dans l’objectif s’autorise régulièrement à venir ici relayer quelques modestes commentaires géographiques sur l’actualité du cinéma. Aujourd’hui, c’est – on l’espère – la fine fleur de la géographie francophone, mais aussi – on l’espère de même – des critiques et autres professionnels de l’image, qui sont invités à se livrer à l’exercice du « Géotop », dont les premières contributions paraîtront en ligne à partir de février. Le principe brille par sa simplicité : chaque participant propose et commente une liste de cinq à dix films, choisis non pas – surtout pas ! – pour des raisons esthétiques, mais parce qu’ils ont quelque chose de géographique, parce qu’ils interpellent le chercheur, l’enseignant ou le citoyen. Merci Serge. WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème Réflexions post-Cannes : les frères Coen et la géographie Cannes vient de s’achever. 29 mai 2015 Dans "Arts & territoires" C'est les vacances, faites de la psychogéographie Psychogéographie ? 4 août 2015

Exercice de cartographie de la salle 123 Pour débuter l’année, j’ai proposé à la troisième dont je suis professeur principal de revoir la méthode du croquis en représentant la salle d’histoire – géo. Voici le résultat reporté au tableau. Les élèves ont convenu rapidement que ce qui faisait l’intérêt « géographique » de la salle, c’était le professeur et les élèves (dans cet ordre…). Bref, un exercice amusant et formateur à la fois qui m’a donné l’occasion de rappeler les consignes cartographiques. J'aime : J'aime chargement… Les paysages mous de Google – Geographica L’artiste new-yorkais Clement Valla a repéré des anomalies de calcul de GoogleMaps. Il en a fait des œuvres. Cela donne des images étonnantes, insolites, qui font apparaître GoogleMap pour ce que c’est: des images calculées, des approximations du réel mais en aucun cas un substitut ou un équivalent de la réalité… On a tendance à l’oublier. Portfolio initialement publié en novembre 2013 En une: Cincinnati WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème L'Alsace amoureuse des cigognes Dans la communication que fabriquent les régions en France sur elles, il y en a une qui échappe à la raison : l'attachement de l'Alsace à un oiseau de haut vol, la cigogne. 9 novembre 2013 Dans "Arts & territoires" La sagesse des nations en cartes Les spams sont légions sur le Net, et pourtant, parfois on peut tomber sur de vraies pépites; la série de cartes suivantes reprend la bonne vieille idée du "monde vu par", ou surtout de "la France vue par". 9 janvier 2014 Doug Rickard: l'Amérique sans fard

Conseils pour analyser une image Cette fiche méthodologique est proposée par Sciences Po, associé à OpenClassrooms, pour accompagner les lycéens vers le bac et les études supérieures. Nous publions progressivement neuf fiches e-methodo conçues par des enseignants de lycées et de Sciences Po : rédiger une dissertation, un commentaire de texte, prendre des notes, lire une carte, faire une recherche sur Internet, organiser son temps durant un examen ou un concours. Introduction Pourquoi analyser une image ? Parce que les images, quel que soit leur type, ont forcément quelque chose à nous apprendre. Ce message visuel a son propre langage, avec ses propres codes, et a toujours une ou plusieurs fonction(s) : communiquer, convaincre, persuader, critiquer, etc. Pour analyser une image, vous devez donc : Décrire objectivement (« ce que je vois »)Mettre en contexte (« ce que je sais »)Interpréter et critiquer (« ce que j’en déduis ») Décrire l’image Introduire le sujet Qui est l’auteur de l’image ? Voici ce que vous pourriez en dire :

Block by Block, Brooklyn’s Past and Present On my weekly walk to get groceries, I pass a row of brownstones — some well-kempt and majestic, some fossil-like and crumbling — bookended by a gleaming, square-windowed silver tower. It’s an architectural contrast of a kind that’s commonplace throughout Brooklyn. The borough’s a patchwork of the old and new, but traces of its history aren’t spread evenly. There are 320,000-odd buildings in Brooklyn, and I’ve plotted and shaded each of them according to its year of construction. Take a look The NYC Department of City Planning recently released, for free, its PLUTO data set, from which the majority of this data is drawn. Thomas Rhiel is a founding editor of BKLYNR.

Vectorisation des cartes de Cassini - Histoire-géographie - Éduscol Disponibles en couleur et en version papier à la BnF, les 181 feuilles de la Carte générale de la France, réalisée par Cassini et ses équipes entre 1756 et 1815, sont peu à peu numérisées depuis les années 2000. L’équipe de chercheurs de l’EHESS et du laboratoire Cogit superpose les différents morceaux à un fond de carte IGN et propose pour la première fois une carte de la France du XVIIe siècle visible en continu sur leur site. Cette vectorisation relève à la fois de l’archivage mais aussi de la constitution d’un nouveau fonds de recherche. En effet, les équipes ont croisé des données cartographiques et des données historiques, toponymiques sur chaque territoire. Cours d’eau, moulins, réseaux routiers et limites administratives peuvent être isolés. Le portail Géoconfluences propose également sur ce sujet des voies d’approfondissement sur ce même thème. Actualité à exploiter avec :

Satellite Detects Human Contribution to Atmospheric CO2 acquired 2014 - 2016 Launched in July 2014, NASA’s Orbiting Carbon Observatory-2 (OCO-2) was designed to give scientists comprehensive, global measurements of carbon dioxide in the atmosphere. Now a team of scientists has used that satellite data to identify a human signal amid the seasonal fluctuations of the greenhouse gas. For decades, ground-based observatories have been measuring CO2, and those measurements have been steadily climbing. Ground stations have provided a broad view of carbon in the atmosphere, and other models and estimates (such as economic data) have filled in some details. Various studies and models have determined that humans release about 40 billion tons of carbon dioxide into the atmosphere each year. The maps on this page depict carbon dioxide anomalies in the atmosphere; that is, places where CO2 levels were higher than the normal fluctuations that occur with the seasons. “OCO-2 can even detect smaller, isolated emitting areas like individual cities.

John Snow a révolutionné la médecine avec cette carte Jusqu’au milieu des années 1800 la médecine était dominée d’abord par la théorie des théorie des humeurs, puis par celle des miasmes, l’idée que les maladies sont propagées par un mystérieux « mauvais air » nocif. Si quelques indices auraient pu mettre les scientifiques sur la bonne voie plus tôt, c’est à partir de 1847 que des découvertes s’enchaînent très rapidement pour amener à la compréhension du fonctionnement des microbes. Le docteur John Snow, inspiré par son expérience clinique, évoque dès 1849 l’idée que les maladies se transmettraient par l’ingestion d’un « poison » et soupçonne l’eau de jouer un rôle important. En 1854, alors qu’une épidémie de Choléra fait rage à Londres dans le quartier de Soho, il a l’idée révolutionnaire d’en faire une analyse statistique en prenant un plan et en notant dessus le lieu de résidence ou de travail des 578 victimes grâce à des barres noires perpendiculaires aux rues.

Related: