background preloader

Crash du MH-17: des médias néerlandais dévoilent le mensonge de Kiev

Crash du MH-17: des médias néerlandais dévoilent le mensonge de Kiev
International URL courte "MH17: l'Ukraine s'est-elle empêtrée dans des mensonges?", tel est le titre d'un article d'Eric Vrijsen paru dans l'hebdomadaire Elsevier. Très gênante pour Kiev, cette publication montre avec une logique implacable que l'Ukraine cherche nerveusement à se disculper chaque fois qu'il est question de la catastrophe dans le ciel du Donbass. Mais l'Ukraine n'est pas la seule à s'enferrer dans ses propres mensonges. Ainsi, la partie du rapport concernant la destruction de l'avion par un missile sol-air Bouk comporte de nombreux éléments contradictoires. On apprend également que les enquêteurs néerlandais n'ont pas demandé les relevés des radars, ce qui est démenti par Kiev, qui affirme avoir fourni à la commission d'enquête toutes les informations réclamées. Mais alors, lequel des deux protagonistes ment? De fait, les arguments des experts russes ne sont pris en compte que lorsqu’ils arrangent les experts néerlandais. Related:  DONBASS & Ukraine 2

Conscription: Porochenko réserve une surprise aux Ukrainiens International URL courte Le président ukrainien Piotr Porochenko a proposé d'appeler désormais sous les drapeaux des jeunes gens ayant atteint l'âge légal pour effectuer leur service militaire sans publier de décret au préalable dans la presse, rapportent les médias, indiquant qu'un projet de loi approprié a été soumis à la Rada Suprême (parlement). © REUTERS/ Oleksandr Klymenko Ce document renonce à la procédure actuelle de conscription "qui ne permet pas de réagir de façon adéquate et opportune à de brusques changements de la situation politique et militaire dans le pays". Il s'agit, entre autres, de renoncer à la publication obligatoire dans les médias un mois avant la fin de l'année en cours du décret sur les délais de la conscription pour l'année suivante.

Les déclarations d’un ministre ukrainien choquent l'Occident International URL courte Les déclarations du ministre ukrainien Aivaras Abromavicius, qui a démissionné récemment, ont provoqué un choc en Occident, écrit le quotidien allemand Die Welt. "En Ukraine, le ministre du Développement économique a présenté sa démission et formulé de sérieuses accusations contre l'entourage de Piotr Porochenko. Son départ est susceptible de provoquer une nouvelle crise dans le pays", constate le journal. Lors de son intervention, le ministre devait évoquer l’évolution de la privatisation dans le pays, mais, à la grande surprise de journalistes, il a annoncé sa démission. Ancien cadre dirigeant d'un fonds d'investissement suédois arrivé à son poste en décembre 2014, Aivaras Abromavicius, un Lituanien naturalisé Ukrainien, faisait partie des jeunes experts qui menaient les réformes dans le pays. Pour expliquer son départ, M. La réaction de l'Occident ne s'est pas fait attendre.

» Kerry invité à donner des preuves sur le vol MH-17 Exclusif : Le père d’un jeune américain qui est mort à bord du vol 17 de la Malaysia Airlines insiste pour que le Secrétaire d’État John Kerry fournisse la preuve de ses déclarations précoces selon lesquelles le gouvernement étatsunien possède des détails sur le tir du missile qui a tué 298 personnes, rapporte Robert Parry. Le père de Quinn Schansman, le seul citoyen américain à avoir trouvé la mort dans la chute du vol 17 de la Malaysia Airlines abattu au-dessus de l’est de l’Ukraine en 2014, a demandé au Secrétaire d’État John Kerry de fournir les informations étatsuniennes qu’il avait citées en déclarant qu’il avait une connaissance précise du lieu d’où le missile anti-aérien suspecté d’être à l’origine de la chute avait été tiré. Quinn Schansman, un citoyen à la double nationalité américaine et néerlandaise tué à bord du vol 17 de la Malaysia Airlines le 17 juillet 2014. (Photo issue de Facebook) Dans une lettre du 5 janvier 2016, Thomas J. Un père angoissé Un jugement prématuré

Remaniement à l'ukrainienne: un pas en avant, deux pas en arrière International URL courte Quatre ministres ukrainiens ayant présenté leur démission mercredi dernier ont brusquement changé d'avis après une session d'urgence du gouvernement réuni jeudi par le premier ministre Arseni Iatseniouk. Cette rencontre a suivi celle des dirigeants ukrainiens avec les ambassadeurs des pays du G7. © Sputnik. Les rumeurs autour d'un remaniement ministériel se sont intensifiées après la déclaration du ministre de l'Economie Aïvaras Abromavicius. En effet, quatre ministres et toute l'équipe d'Abromavicius ont claqué la porte dans la foulée. Ceci a suscité la préoccupation des pays créanciers de l'Ukraine. Par la suite, quatre des cinq ministres démissionnaires, à savoir MM.

Kiev est prêt à une option militaire dans le Donbass, selon le représentant russe auprès de l’OSCE Les mouvements de l'armée ukrainienne pourraient témoigner de l’intention de Kiev d'envisager à nouveau une option militaire pour résoudre la crise dans l’est du pays, a estimé le représentant de Moscou auprès de l’OSCE, Alexandre Loukachevitch. «Les troupes reçoivent constamment des renforts des régions ukrainiennes voisines», a noté le responsable, en se prononçant devant les membres de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Il a précisé que du côté ukrainien, dans la «zone de sécurité» établie entre les troupes gouvernementales et les milices populaires, ont été observés des déplacements de matériel militaire, la construction de nouvelles fortifications et la concentration de forces. «Les tensions qui persistent dans la région servent de prétexte aux autorités ukrainiennes pour renoncer au travail de mise en oeuvre des aspects politiques des accords de Minsk-2», a estimé le responsable, cité par TASS.

YouTube censure le documentaire français sur le coup d'Etat en Ukraine International URL courte YouTube a supprimé la version en russe du documentaire de Paul Moreira "Ukraine-Les Masques de la Révolution" moins de 24 heures après sa mise en ligne. A la place du documentaire, on peut désormais voir un commentaire de YouTube rappelant la nécessité de respecter les droits d'auteur. "Cette vidéo inclut du contenu de XMD1TV, qui l'a bloqué pour des raisons de droits d'auteur. Malgré les protestations de l'ambassade ukrainienne à Paris, Canal+ a diffusé le 1er février le documentaire "Les masques de la révolution", qui traite d'un aspect fréquemment méconnu du coup d'Etat ukrainien de 2014, notamment du rôle crucial des milices néo-nazies. Il s'agit en l'occurrence des membres des mouvements Svoboda, Pravy Sektor et du régiment Azov, qui ont constitué le fer de lance de l'insurrection de Maïdan, bien loin d'être de sympathiques combattants de la liberté pro-européens luttant pour la démocratie.

Une ONG ukrainienne porte plainte contre un film français sur Maïdan International URL courte L'ONG ukrainienne "Commission de la déontologie journalistique" (KJE) a envoyé aux collègues français de l'Association pour la préfiguration d'un conseil de presse (APCP) une plainte contre Canal+ et Paul Moreira, qui "se prend pour un journaliste". Cette plainte porte sur le documentaire "Ukraine — Les Masques de la Révolution", diffusé par Canal+ dans l’émission Spécial Investigation, et demande de répondre à la question de savoir à quel point les actions du journaliste et du rédacteur de l'émission correspondent aux normes de l'éthique journalistique. "Les collègues français se sont déclarés prêts à examiner notre plainte dans le cadre de la coopération au sein de l'Alliance des Conseils de Presse indépendants d'Europe (AIPCE), dont la KJE fait également partie", a déclaré la secrétaire de l'ONG ukrainienne Tatiana Kotioujinskaïa.

L’Occident critique la démission du ministre ukrainien de l’Economie La démission du ministre ukrainien de l’Economie a provoqué une réaction négative en Occident. Les ambassadeurs occidentaux ont publié un communiqué de soutien commun et les Etats-Unis ont posé des conditions pour la poursuite de l’aide à l’Ukraine. «Nous sommes profondément déçus par la démission du ministre de l’Economie Aïvaras Abromavicius, qui a atteint des résultats réels dans la mise en œuvre des réformes en Ukraine», ont déclaré les ambassadeurs des pays de l’Union Européenne, des Etats-Unis et du Canada en Ukraine. Les diplomates ont exhorté les dirigeants ukrainiens à rejeter «leurs différends mineurs» et à oublier «les intérêts mercantiles qui ont freiné le développement du pays au cours des décennies» précédentes. Des appels qui montrent que dans les faits, d’importants différends existent bel et bien entre les dirigeants ukrainiens. Les Etats-Unis ne sont pas en reste. Le président ukrainien doit rendre des comptes aux ambassadeurs du G7

» Le Congrès a supprimé l’interdiction de financement des néo-nazis de son projet de loi de dépenses de fin d’année, par James Carden Source : The Nation, le 14/01/2016 Sous la pression du Pentagone, le Congrès a éliminé du projet de loi de dépenses un amendement qui empêchait que des fonds tombent entre les mains de groupes néo-fascistes ukrainiens. Par James Carden Le 14 janvier 2016 Recrues du bataillon de volontaires ukrainien, le régiment du bataillon Azov, participant à des tests après un entrainement à la base du bataillon Azov à Kiev, en Ukraine, le 28 novembre 2015. A la mi-décembre 2015, le Congrès a adopté un projet de loi de dépenses de plus de 2 000 pages pour l’année fiscale 2016. On peut supposer sans risques que l’un des pays qui se trouvera bénéficier de cette mesure générale – en partie censée combattre une “agression russe” – serait l’Ukraine, qui, selon la Maison-Blanche, a déjà reçu 2 milliards de dollars en garanties de prêts, et environ 760 millions de dollars en “assistance de sécurité, programmatique, et technique” depuis février 2014. Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr.

Ukraine : nouveau coup dur pour Porochenko Le ministre de l’Économie dénonce ses collègues corrompus… puis claque la porte du gouvernement. Par Alexander Mercouris – Le 3 février 2016 – Source Russia Insider Aivaras Abromavicius, le ministre de l’Économie, d’origine étrangère, annonce brutalement sa démission lors d’une conférence de presse où il accuse ses collègues de bloquer les réformes et de faire pression sur lui pour qu’il nomme des responsables corrompus proches de divers oligarques Abromavicius était l’un des experts étrangers qui ont rejoint le gouvernement en 2014 et ont pris la nationalité ukrainienne au cours du processus. Il est lituanien. L’autre expert d’origine étrangère qui occupe une position élevée dans le gouvernement est la ministre des Finances Jaresko, qui est citoyenne des États-Unis. Abromavicius a démissionné de manière mélodramatique, en dénonçant ses collègues du gouvernement lors d’une conférence de presse à Kiev. Alexander Mercouris

Les Jours noirs de l'Ukraine, un documentaire émouvant de Sputnik Culture URL courte Intitulé Les Jours noirs de l'Ukraine, le documentaire est consacré aux récents événements dramatiques dans l'histoire de l'Ukraine. Le film a été créé sur la base d'une série de photos de Valeri Melnikov prises dans la région de Lougansk. © Sputnik. Le corps d'un résident local tué lors d'un raid aérien de l'armée ukrainienne dans la région de Lougansk "Je suis arrivé dans la ville ukrainienne de Lougansk au début de l'été 2014. Les résidents locaux dans le village de Luhansk après l'attaque aérienne des forces armées ukrainiennes Ce reportage photo a été primé aux concours World Report Award 2015, Visual Storytelling Awards 2015, Sony WPA 2015, Days Japan International Photo Journalism Award 2015 et d'autres encore. Un commando au repos dans une caserne avant une mission de patrouille à Lougansk "J'ai été témoin des événements tragiques dans le sud-est de l'Ukraine, j'ai tout vu de mes propres yeux et j'ai essayé de traduire l'horreur de cette crise au moyen de ma caméra.

Le Parrain se fâche La lutte contre la corruption en Ukraine est une fiction. Les USA menacent de cesser leur aide Par Reinhard Lauterbach – Le 26 janvier 2016 – Source junge Welt John Herbst était ambassadeur américain à Kiev entre 2003 et 2006 et il est désormais libéré de son devoir de réserve diplomatique sur les affaires internes de son ancien pays d’accueil. Donc l’homme, qui travaille aujourd’hui pour l’organisation lobbyiste Atlantic Council, a été clair. C’est un scandale que le procureur général ukrainien Victor Chokine continue à rester à son poste, a-t-il déclaré à Kyiv Post, l’hebdomadaire en anglais très lu par les étrangers occidentaux en Ukraine. Lorsque Pyatt a fait ces déclarations, la floraison la plus récente de la lutte anti-corruption ukrainienne n’était pas encore connue. L’impression s’impose que les États-Unis, en tant que principaux commanditaires de ceux qui détiennent actuellement le pouvoir en Ukraine, perdent patience avec leurs protégés.

Related: