background preloader

Les Mooc, FUN et bientôt payants ?

Les Mooc, FUN et bientôt payants ?
Gratuits pour ceux qui les suivent, les Mooc sont pourtant onéreux à produire. Le rapport de France Stratégie, instance sous la tutelle du Premier ministre, propose de réfléchir à l'évolution du modèle économique des Mooc, à l'image de ceux qui se développent à l'étranger, notamment aux États-Unis. L'objectif du Commissariat général à la stratégie et à la prospective est de rendre la plateforme FUN plus ouverte aux nouveaux usages, "en particulier la monétisation et la certification". la Certification payante en gestation depuis 2013 L'idée de faire payer les certifications, comme Coursera, l'entreprise américaine (à but lucratif) et ses "verified certificates", n'est pas nouvelle. "Dès 2013, dans les statuts du GIP qui pilote aujourd'hui la plateforme française, il était écrit que nous devions chercher à développer nos ressources propres en dehors des cotisations des membres", précise Catherine Mongenet, directrice du GIP FUN-Mooc. un outil du Soft Power

La formation bientôt cannibalisée par les pure players ? De nouveaux acteurs, comme les incontournables Google, Apple, Facebook et Amazon et autres start-up, se sont lancés dans un sprint pour transformer chaque insatisfaction client en une idée de nouveau business. Ils ne cachent plus leurs envies d’élargir leur « terrain de jeu » en cannibalisant d’autres secteurs comme l’énergie, l’édition, le tourisme, l’assurance, la finance et la musique par exemple. A qui le tour ? Ça pourrait bien être celui, entre autres, de notre cher secteur de la formation professionnelle. Mais comment mesurer notre exposition ? ICP consulting propose une grille de lecture très intéressante autour de 3 modes opératoires des « nouveaux barbares » de l’économie mondiale : 1. Dans cette catégorie, on peut citer BlaBLaCar qui, avec un nouveau business model (l’économie du partage) et des technologies adaptées, transporte l’équivalent de 2000 rames TGV par an. Et dans le monde de la formation me direz-vous ? 2. 3. « Over The Top »

En 2017, les Mooc ne sont plus ce que vous croyez Payants, diplômants, B to B, regroupés dans des cursus thématiques, à la demande... Les Mooc de 2017 n'ont plus grand-chose à voir avec ceux qui sont apparus en 2012, auréolés d'un discours sur l'accès à l'éducation pour tous. Class Central, un site américain qui agrège et analyse l'évolution de ces cours en ligne, a distingué les grandes forces à l'œuvre dans ce secteur toujours en expansion. Première tendance : l'attribution de crédits universitaires. Les plates-formes de Mooc cherchent à aller toujours plus loin dans ce domaine, via des partenariats. En 2016, EdX a ainsi signé avec 14 universités pour lancer des "micromasters" moitié en Mooc, moitié en présentiel. Par ailleurs, les Mooc n'ont plus le côté massif et collectif de leurs débuts, quand certains cours, proposés une à deux fois par an, rassemblaient des milliers d'individus. Les MOOC avancent groupés Autre évolution : les Mooc tendent, de plus en plus, à être payants, en totalité ou en partie. Place au B to B

J’ai testé… le MOOC « du manager au leader » proposé par le CNAM sur France Université Numérique (cours d’introduction au management et au leadership par Cécile Dejoux) – RÉMI RAHER Lancé en octobre 2013, le site France Université Numérique (FUN) propose depuis le début de l’année 2014 des cours en ligne ouverts à tous, les fameux MOOCs (Massive Open Online Courses) dont on parle de plus en plus comme nouveau modèle d’éducation et de formation. L’intérêt de cette initiative est assez simple : permettre à tous les publics d’accéder gratuitement à des cours variés et de qualité où qu’ils soient dans le monde. Plutôt cool, non ? Pour tester la plateforme, j’ai décidé de m’inscrire au premier MOOC du CNAM, un cours d’introduction au management et au leadership intitulé « du manager au leader« . Présentation du MOOC « du manager au leader » du CNAM Soyons modestes : ce cours n’est pas un MBA à la sauce e-learning. Et soyons indulgents : il s’agit du premier MOOC jamais proposé par le CNAM, et il n’est jamais facile d’essuyer les plaies. Opinion globale : une première expérience intéressante Les points forts : l’animation et la diversité En conclusion : tentez l’expérience !

IONISx lance les 1er diplômes RNCP niveau 1 en informatique 100% online | Actualités | Enseignement à distance Pour la première fois en France, un titre RNCP niveau I est accessible à 100% en ligne. Le Groupe IONIS, via sa plateforme numérique IONISx, propose désormais, d’accéder aux deux titres professionnels en informatique de l’ETNA, Ecole des Technologies Numériques Avancées. Progressivité dans l’acquisition des compétences par étape, rythme entièrement adaptable, coaching personnalisé à distance : on y trouve tous les ingrédients d’une réussite par le numérique partout et pour tous. Il est désormais possible, grâce à ETNA Online, de suivre les cursus complets des diplômes ETNA « Architecte système réseaux et sécurité » et « Architecte logiciel développeur d’applications » sans contrainte géographique. L’ETNA a souhaité proposer la souplesse maximale de formation afin qu’elle s’adapte au rythme et aux objectifs des apprenants : il est possible de viser le diplôme (c’est-à-dire l’ensemble de la formation) ou un (ou plus) des 19 badges professionnels qui le composent.

Formation en ligne ouverte à tous Schéma présentant huit concepts-clé d'un MOOC connectiviste, concernant la relation pédagogique (en beige) et les cadres techno-organisationnel et éthique (en bleu). La dimension collaborative s'appuiera par exemple sur des wikis permettant aux apprenants et enseignants d'améliorer chaque année les ressources et supports pédagogiques à disposition de tous, par exemple sur les grands wikis de la Wikimedia Foundation. Les participants aux cours, enseignants et élèves, sont dispersés géographiquement et communiquent uniquement par Internet. Des ressources éducatives libres sont souvent utilisées. Dénomination[modifier | modifier le code] Poster anglophone titré « MOOC, every letter is negotiable », (« MOOC, chaque lettre est négociable »), explorant le sens de chaque lettre de l'acronyme MOOC. L'appellation « MOOC » a été reconnue en entrant dans le Larousse 2016[5]. Éléments de définition[modifier | modifier le code] Types[modifier | modifier le code] Le Mooc est une ressource ouverte.

Défauts de jeunesse des moocs et propositions pour leur accès à la maturité - Jacques Rodet « L'imagination c'est de la mémoire fermentée.Quand on perd la mémoire on perd sa faculté d'imaginer. » Antonio Lobo Antunes N’en déplaise aux encenseurs des moocs parant ces dispositifs de toutes les vertus, revendiquant la paternité d’une révolution de la formation et de l’éducation, ces dispositifs, qu’ils soient instructionnistes ou connectivistes présentent des défauts qui ne sont pas sans lien avec l’ignorance des différentes formes de formation à distance qui les ont précédés et qui, aujourd’hui, coexistent avec eux. Pas de grand soir La révolution proclamée est soit une large imposture soit la marque d’un manque de mémoire voire de l’ignorance. L’imposture est opportune aux nouveaux entrants. Quels seraient donc des buts utiles et qui pourraient être revendiqués, sans honte, par les moocs ? Les besoins de formation sont massifs et s’internationalisent. Sans mémoire Besoin de temps L’histoire récente du e-learning a montré que les effets de mode, même en éducation, passent.

Allier Mooc et RNCP, le nouveau pari de Studialis et OpenClassrooms Les Mooc n'en finissent pas de se décliner. Voici désormais les formations 100% Mooc débouchant sur un diplôme ou un titre. Depuis le 2 juillet 2015, les candidats intéressés par le cursus de “chef de projet multimédia” de l'Iesa n’auront plus besoin de se déplacer. Le programme proposé par l’école multimédia du réseau Studialis, validé par un titre RNCP de niveau II, est désormais disponible sur la plateforme de cours en ligne OpenClassrooms. Sous la houlette d'un consultant spécialisé, le groupe privé d'enseignement supérieur et le pure player ont transposé les blocs de compétences de la formation présentielle en une quarantaine de Mooc : 10 de tronc commun et 10 autres par parcours de spécialisation : développement, ditigal marketing, digital design. support gratuit, encadrement payant L'étudiant qui souscrit à la formule payante aura ainsi la possibilité de suivre la formation à son rythme, de télécharger des contenus, mais surtout d’être “mentoré” par visioconférence.

Forum MOOC - Page d’accueil MOOC : pour la révolution on repassera Non, il n’y a pas encore eu de « révolution MOOC ». Voilà, c’est dit. A l’heure du bilan, peut-on dire l’enseignement supérieur a changé d’ère ? Matthieu, de quoi tu te plains ? Premièrement, je milite pour un transfert de pouvoir de l’institution vers l’étudiant dans une logique d’émancipation, d’abord pour tout ce qui relève du pouvoir d’orientation (dans le vocabulaire des apprentissages auto-dirigés, on appelle ça l’auto-détermination), et ensuite quant au contrôle sur les modalités d’apprentissage (l’auto-régulation). Pour mémoire, les contrats d’apprentissage sont un concept introduit dans les années 60 par l’un des fondateurs de l’andragogie (la pédagogie, mais pour les adultes), Malcolm Knowles. Deuxième point, l’excellence académique. Il faut laisser de l’espace pour les pédagogies constructivistes au détriment des logiques purement transmissives. L’excellence académique, cela passe par la formation, mais cela passe aussi et surtout par la validation d’acquis.

Mixer les formats vidéo pour réduire les coûts d’un MOOC La production des vidéos constitue l’un des principaux postes budgétaires d’un MOOC, aussi bien pour le tournage et le montage, que pour le temps de préparation qu’elle implique. Un journée de tournage avec un réalisateur et la location d’un studio revient entre 2 000 et 2 500 €. Si les textes des vidéos ont été écrits au préalable, notamment pour être utilisés dans un prompteur, et si l’intervenant est à l’aise, on pourra tourner en une journée 6 à 10 séquences vidéo d’une durée de 5 à 15 minutes. En fonction des insertions de textes, de visuels et de la qualité du tournage, le montage de ces vidéos pourra prendre de 2 à 3 jours et si on évalue le temps passé par le chef de projet pour coordonner ce travail, le coût de revient d’une vidéo de MOOC sera compris entre 1700 et 2500 €. Aussi est-il intéressant de limiter au strict minimum les parties tournées en plateau en les mixant avec d’autres formats (vidéo-scribing, motion design, captation d’écran) comme dans les exemples ci-dessous :

Commentaires "Oui, les MOOC renforcent le lien entre pédagogie et recherche" La possibilité d’un accès étendu aux connaissances via les MOOC pose la question d’une survalorisation du savoir et de la recherche par les écoles, et interroge la réalité du métier d’enseignant. Pour certains, "la valeur ajoutée d’un établissement résiderait de moins en moins dans sa capacité à proposer des contenus académiques ou des cas pratiques singuliers, mais de plus en plus dans l’expérience étudiante qu’il offre dans la vie réelle". L’introduction des MOOC doit-elle conduire à renoncer au rôle de "producteur de savoirs" au profit d’un rôle d’"accompagnant-facilitateur", chargé de diffuser des connaissances produites par d’autres et d’apporter les réseaux nécessaires à toute intégration professionnelle ? Pour en savoir plus, EM Lyon a développé sa propre expérience. MOOC et recherche : une contribution à double sens L’impact des MOOC va varier selon les établissements. Les MOOC confortent plutôt que ne menacent le rôle de l’enseignant-chercheur

LinkedIn rachète une société de cours en ligne pour un milliard de dollars La plateforme LinkedIn a acheté le pionnier de l'éducation en ligne, lynda.com. Avec les formations proposées, le réseau espère étoffer sa palette en tant que site de recrutement. Le réseau social professionnel américain LinkedIn a annoncé jeudi l'acquisition de la société de cours en ligne lynda.com pour environ 1,5 milliard de dollars. La transaction sera payée pour 52% en numéraire et 48% en actions, et devrait être bouclée d'ici fin juin, précise LinkedIn dans son communiqué. Fondée en 1995, lynda.com propose des cours en ligne dans des domaines variés (design, photographie, programmation informatique, commerce...), donnés par des experts de leur secteur en anglais, allemand, français, espagnol et japonais. La société a des clients individuels, mais aussi des entreprise, dans des agences gouvernementales et des écoles. Le directeur général de LinkedIn, Jeff Weiner, a fait valoir que les activités des deux entreprises étaient «hautement alignées».

Related: