background preloader

Révélations de « Cash Investigation » sur l’agriculture qui tue

Révélations de « Cash Investigation » sur l’agriculture qui tue
LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martine Valo Magazine sur France 2 à 20 h 45 Les pesticides, nous en mangeons, nous en buvons et nous en respirons. Ils font la fortune de quelques géants de l’agrochimie – six, exactement – et ont des conséquences graves sur la santé publique. Le postulat de départ de l’équipe de « Cash investigation », sur France 2, est remarquablement illustré par ce documentaire percutant. Leur démonstration a des chances de secouer le public, encore loin de mesurer l’ampleur du problème. D’autant que les journalistes ont choisi de concentrer leur enquête sur les victimes les plus vulnérables des épandages incontrôlés dans les champs, les vergers et les vignes : les enfants, et plus encore les fœtus exposés dans le ventre de leur mère. « Sur huit femmes enceintes, six qui travaillaient dans les champs avec moi ont eu un enfant autiste, comme mon fils », témoigne une mère. On ne peut plus dire que l’on ignore le danger. Cheveux des enfants

http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2016/02/02/cette-agriculture-qui-tue_4857651_1655027.html

Related:  buquimperPesticides et santé 2

CARTE. Quels pesticides dangereux sont utilisés près de chez vous ? Chaque année, près de 100 000 tonnes de pesticides classés dangereux ou potentiellement dangereux sont utilisés en France. Les équipes de "Cash Investigation" et de francetv info ont analysé le détail des ventes de ces pesticides qui mettent en danger la santé de nos enfants. >> Le chlorpyriphos-éthyl, pesticide dans le viseur du ministère de l'Agriculture, est-il utilisé près de chez vous ?

L'insecticide chlordécone utilisé en Guadeloupe : un scandale sanitaire qui doit être puni Un bananier sauvage, image d'illustration. (WikimédiaCommons) Le 16 février, des écologistes guadeloupéens s'étaient donnés rendez-vous à Pointe-à-Pitre, dans l'indifférence habituelle des autorités et des médias métropolitains, pour dénoncer à nouveau la catastrophe sanitaire du chlordécone et l'apathie totale de la justice sur ce dossier, qui, après dix ans de procédure, s'apprête à rendre un non lieu. Glyphosate et Union européenne : opacité et controverse ! Lors de l’évaluation officielle du glyphosate menée par l’Union européenne, plus de 80 % des experts nationaux impliqués ont refusé que leur nom ne soit rendu public. Contrairement au Centre international de recherche sur le cancer (IARC), leur évaluation concluait qu’il était « improbable » que l’herbicide le plus utilisé dans le monde ne puisse causer des cancers. Il était pourtant impossible d’examiner les intérêts de 84 % des experts [4]. Les agences nationales de sécurité des aliments sont nommées avec le nombre d’experts qui les représentaient. Pour l’instant, les seuls auteurs de cette évaluation de l’Union européenne sont des agences gouvernementales et pas des scientifiques individuels. La Commission européenne et les Etats membres doivent décider s’ils ré-autorise ou pas la commercialisation du glyphosate d’ici juin 2016.

Le fossé entre riches et pauvres n’a jamais été aussi prononcé LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Claire Guélaud Ce n’est encore qu’un document de travail sobrement intitulé « Tendances de l’inégalité des revenus et son impact sur la croissance ». Officiellement, il n’engage que son auteur, Federico Cingano, économiste à la Banque d’Italie détaché à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Perturbateurs endocriniens : les dangers de "l'effet cocktail" Pour la première fois, des chercheurs français du Centre de biochimie structurale et de l'Institut de recherche en cancérologie de Montpellier ont démontré "l'effet cocktail" des perturbateurs endocriniens: réunies, deux substances chimiques peuvent voir leurs effets multipliés par 10, 50 ou 100 fois par rapport à leurs seules actions individuelles. La découverte remet en cause les seuils de toxicité en vigueur. Elle pose également la question de la nocivité de certains produits, notamment quand ils entrent en interaction avec d'autres, comme des médicaments par exemple. C’est ce que nous explique William Bourguet, chercheur au Centre de biochimie structurale de Montpellier.

Delphine Batho : “il faut interdire les pesticides dangereux” - France 3 Poitou-Charentes Les révélations de Cash Investigation n'ont, pour elle, rien d'étonnant. L'utilisation de 100 000 tonnes de pesticides dangereux chaque année en France pose un "problème de santé publique majeur", déclare Delphine Batho. L'ex-ministre de l'Ecologie pointe la présence dans l’air de pesticides non seulement dangereux, mais pour certains interdits depuis plus de quinze ans. C’est notamment le cas du lindane, un "insecticide interdit d'usage agricole depuis 1998" qui "est encore présent à l'état de trace dans l'air de la région", selon le bilan de l’association ATMO Poitou-Charentes. Cette pollution de l’air est due à la résistance de certains produits toxiques. Et aussi, et on en parle assez peu, aux trafics de pesticides interdits."

Glossaire économique Base de données analytique gérée par le Secrétariat de l’OCDE et servant de support aux projections présentées dans les Perspectives économiques; voir Economic Outlook Database Inventory. Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce. Accord de libre échange nord-américain entre les États-Unis, le Canada et le Mexique. Association des nations d’Asie du Sud-Est. Accord de mise en pension Cession d’un titre assortie de l’engagement du vendeur de le racheter à une date future, à un prix convenu.

Semaine pour les alternatives aux pesticides: Interpellation du monde médical Contexte En 2016, La Semaine pour les alternatives aux pesticides (SPAP) met la thématique de la santé à l’honneur. Nous vous proposons donc de vous mobiliser à nos côtés en participant à une action très simple d’interpellation des médecins sur ce sujet des pesticides – bien sûr vous pourrez poursuivre cette action d’interpellation au-delà de la SPAP. Comment ? 1.

Pesticides : Le Foll présente un plan vert pâle face aux lobbys - 30 janvier 2015 Après Ecophyto 1, place à Ecophyto 2 ! Tel est le nom du plan présenté ce vendredi 30 janvier par ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll et destiné à réduire l’usage par les agriculteurs français de produits phytosanitaires – un doux vocable désignant tous les pesticides chimiques (herbicides, fongicides et insecticides) répandus sur les cultures. L’objectif est, sur le papier, assez ambitieux : diviser par deux en 2025 la quantité de pesticides utilisés (par rapport à 2008), avec une étape de réduction à 25% en 2020. Thématique Economie et Social - Europe en images Web Tv Les grandes questions de la vie économique et de la vie sociale seront abordées. Les plus vus dans cette thématique Tous les films Résultats 1 à 20 sur 384 Transparence fiscale

Autorisation du glyphosate : les Amis de la Terre Autriche portent plainte contre Monsanto - Les Amis de la Terre Une nouvelle autorisation pourrait provoquer 500 cancers du système lymphatique par an dans l’Union européenne. Les Amis de la Terre Autriche (Global 2000) ont annoncé mercredi à Vienne qu’ils déposaient une plainte relative à l’herbicide glyphosate, contre le producteur de semences Monsanto, l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) et l’Office fédéral allemand d’évaluation des risques (BfR). L’association écologiste constate que de graves manquements dans la procédure ont amené à la conclusion que ce produit « ne serait pas cancérigène ». Les Verts aussi examinent les voies à saisir pour un recours.

Related: