background preloader

Le monde des océans : enjeux méconnus

Le monde des océans : enjeux méconnus
Le rythme de la mondialisation s'accélère sur l'eau et sous l'eau, l'océan couvrant près des 3/4 de la surface du globe. C'est là que s'inscrivent plusieurs des grands enjeux contemporains, des migrations aux ressources naturelles, des transports aux communications et à l'espionnage. Autour de Christine Ockrent : Cyrille Coutansais, Directeur de recherches du Centre d'Études Stratégiques de la Marine (CESM). Benoît Le Goaziou, avocat, spécialisé dans les questions maritimes Au téléphone, depuis Tokyo, Valérie Niquet, Responsable du pôle Asie, Fondation pour la recherche stratégique. Au téléphone depuis Genève, Franklin Servan-Schreiber, expert au Comité stratégique de Race for water. La chronique de Courrier International par Eric Chol Intervenants : Cyrille Coutansais : directeur de recherche au Centre d'études stratégiques de la Marine (CESM) Valérie Niquet : Maître de recherche et responsable du pôle Asie à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS).

La surpêche et le déclin des ressources ont été largement sous-estimés Une étude publiée dans « Nature » contredit les statistiques de l’ONU et montre que les prises dans le monde sont beaucoup plus prédatrices que déclarées. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martine Valo Dans les mers et les océans du globe, on prélève nettement plus de poissons que les statistiques officielles ne le prétendent. Néanmoins, malgré la forte croissance des armements, la diffusion des techniques industrielles de pêche jusque dans les coins les plus reculés de la planète et la sophistication toujours plus poussée du matériel, les tonnages des captures ne cessent de diminuer depuis les années 1990. Autrement dit, les pêcheurs dépensent toujours plus d’efforts et de carburant pour rapporter de moins en moins de poissons. Le secteur a effectivement atteint un sommet en 1996, constatent-ils, mais qu’ils chiffrent à 130 millions de tonnes. Chute de la pêche industrielle Ce sont les rendements faiblissants de la pêche industrielle qui expliquent largement le déclin global.

theconversation Le port du Havre fête ses 500 ans cette année. Premier port dans le monde pour le trafic de vins et spiritueux, premier port en France pour le commerce extérieur et le trafic de conteneurs, Le Havre jouit, de par sa localisation à l’entrée de la Manche, d’une position stratégique pour capter les grands flux de conteneurs en Europe. Pourtant, Le Havre n’est que 58e à l’échelle mondiale pour son trafic de conteneurs et lutte pour rester dans le top 10 des plus grands ports européens. Quelle attractivité pour le port du Havre ? Le trafic de conteneurs a connu une croissance spectaculaire et la compétition dans ce secteur est féroce. À ce titre, il se pose la question pour les ports de pouvoir accueillir des porte-conteneurs aux capacités de plus en plus importantes. Un enjeu majeur pour Le Havre restera donc de pouvoir continuer à disposer des infrastructures suffisantes pour continuer à voir amarrer les géants des mers. Les risques du Canal Seine-Nord

Related: