background preloader

Planète Astronomie : les planètes et leurs satellites

Planète Astronomie : les planètes et leurs satellites
Ce site d'astronomie est conçu pour vous faire découvrir l'astronomie, les objets du système solaire, les planètes et leurs satellites, en mettant l'accent sur la qualité et l'esthétisme des documents proposés. De nombreuses images, photos, vidéos, animations 3D, documentaires et extraits de films de science fiction ainsi qu'un forum vous feront découvrir une autre planète, une Planète Astronomie. Les planètes du système solaire et leurs principaux satellites Voici les principales planètes du système solaire avec leurs principaux satellites naturels en dessous. Cliquez sur l'une des planètes ou satellites pour une description détaillée.

http://www.planete-astronomie.com/

Related:  Le système solaireScienceAstronomieisabelledionAstronomie - Sites

Voie lactée – notre Galaxie Introduction La Voie Lactée en quelques chiffres et dates Composition de la Voie Lactée Une galaxie en mouvement permanent [ Wikidébrouillard ] Système solaire De Wikidebrouillard. Article incomplet en cours de rédaction Des idées d'activités scientifiques : expériences scientifiques, maquettes... pour mieux comprendre le système solaire. Les échelles de taille et de distance Céphéide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une céphéide est une étoile variable, géante ou supergéante jaune, de 4 à 15 fois plus massive que le Soleil et de 100 à 30 000 fois plus lumineuse, dont l'éclat varie de 0,1 à 2 magnitudes selon une période bien définie, comprise entre 1 et 135 jours, d'où elle tire son nom d'étoile variable. Elles ont été nommées d'après le prototype de l'étoile δ de la constellation de Céphée. L'étoile polaire est une Céphéide (du moins jusqu'en 1994 où il est apparu que son éclat était devenu stable sans qu'une explication ait pu être trouvée à ce changement - voir Alpha Ursae Minoris). Histoire[modifier | modifier le code]

Un jeu de données ouvertes pour les ressources pédagogiques Jeu de données - 22.10.2015 Auteur(s): M.E.N.E.S.R., Direction générale de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle, Direction générale de la recherche et de l'innovation Département des outils d'aide à la décision 30 000 ressources pédagogiques décrites dans un jeu de données ouvertes Les établissements d'enseignement supérieur et les organismes de recherche français vous proposent, gratuitement, 30000 ressources pédagogiques numériques : Portail:Astronomie Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Portails : Sciences de la Terre et de l'Univers > Astronomie, Astronautique (cosmologie, exoplanètes, géodésie et géophysique ; système solaire : Lune, Mars, Jupiter, Saturne)

Les phases de la Lune Pourquoi la Lune brille-t-elle? La Lune n'émet pas sa propre lumière. Elle reflète la lumière du soleil. Depuis la Terre, nous voyons donc la partie de la Lune que le Soleil éclaire. Tantôt ronde, tantôt fin croissant, la Lune change d'aspect tout au long du mois lunaire. Pourquoi? Y a-t-il vraiment « du fer de char » dans vos céréales? Cette vidéo a été partagée près de 1000 fois, sur Facebook, depuis sa mise en ligne. On y voit deux personnes qui font une expérience avec des céréales Corn Flakes. Elles broient les céréales avec de l’eau, puis mettent la mixture qui en résulte dans un pot, en ajoutant de l’eau. Elles brassent ensuite le contenu en approchant un puissant aimant. On voit que l’aimant attire des petites particules : du fer ! Les protagonistes, tout estomaqués, crient au scandale et déclarent qu’ils ne mangeront plus jamais de céréales.

Première détection des ondes gravitationnelles du Big Bang Les fluctuations du rayonnement cosmologiqueLa nouvelle vient du froid et ouvre un nouveau chapître de la physique, de la cosmologie et de notre vision de l'Univers. Un radiotélescope a réussi à pêcher dans un rayonnement émis 380.000 ans après le Big bang, la trace de tremblements de l'Espace-Temps qui ont secoué l'Univers où nous vivons - l'Univers observable - durant la première seconde après le Big Bang. C'est une équipe internationale, surtout américaine de Harvard, Caltech, Stanford, etc, et canadienne, dirigée par John Kovac mais elle comporte aussi deux chercheurs français (Lionel Duband du CEA, CEA Grenoble et Denis Barkats de l'Observatoire européen austral), qui vient de faire cette annonce spectaculaire dans Nature news, lors d'une conférence qui a saturé les réseaux des laboratoires d'astrophysique du monde entier. BICEP-2 a étudié 1% du ciel Pour Cécile Renaut (Cnrs, LPSC Grenoble), «c'est un résultat magnifique, majeur pour la cosmologie. La mesure est très belle».

Related:  Physique-ChimieSciencesExplorer MARSastronomieastronomieSystème SolaireSystème solaireugoGénéralités