background preloader

Planète Astronomie

Planète Astronomie
Related:  A ClasserA Classer

Une géologue découvre des signes de vie dans les profondeurs de la croûte terrestre | SooCurious La vie est présente partout à la surface de notre planète, que ce soit à l’air libre ou dans les profondeurs sombres des océans. Mais jusqu’où la vie peut-elle exister sous terre ? Une nouvelle étude nous explique que des microorganismes auraient vécu 19 km sous la surface terrestre. DGS vous apporte plus de précisions sur ce rapport qui intrigue les scientifiques. A l’initiative de Philippa Stoddard, de nouvelles recherches ont mis en évidence le fait que les bactéries pourraient vivre jusqu’à 19 km sous terre. « La plupart des études rapportent que la vie microbienne dans la croûte terrestre ne peut dépasser quelques kilomètres, deux tout au plus », a déclaré Stoddard, géophysicienne de l’université Yale. « En supposant que mes données sont correctes, cela élargit considérablement notre compréhension de la biosphère de la Terre. » Stoddard a présenté le résultat de ses recherches à la Société américaine de géologie lors de la réunion annuelle à Vancouver en octobre dernier.

Carte du ciel Cette carte du ciel vous permet de recréer l’aspect du ciel à un moment donné (entre 1600 et 2400) et depuis n’importe quel point de la Terre. Elle indique la position du Soleil, de la Lune, des planètes Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, et des 1377 étoiles les plus brillantes du ciel. Les algorithmes sont basés sur le livre « Calculs astronomiques à l’usage des amateurs », Jean Meeus, Société astronomique de France, Paris, 1986. Pourquoi l’est et l’ouest sont-ils inversés sur la carte ? Une carte traditionnelle est conçue pour être vue d’en haut : les points cardinaux sont placés de manière classique, l’est à droite et l’ouest à gauche. Une carte du ciel est conçue pour être vue d’en bas, couché(e) dans l’herbe, la tête tournée vers les étoiles : si vous pointez les pieds vers le sud, l’est sera vers la gauche et l’ouest vers la droite, soit l’inverse d’une carte traditionnelle. En cas de problème ou de question, consultez l’aide en ligne ou contactez moi : contact.

Mercure Dans la mythologie romaine, Mercure est le Dieu du commerce, l'équivalent du Dieu grec Hermes, le messager des Dieux. Mercure doit probablement son nom au fait qu'elle se déplace très rapidement dans le ciel. Mercure est connue depuis au moins l'époque Sumérienne (3ème millénaire avant JC). Mercure n'a été visitée que par une seule sonde spatiale: Mariner 10. Les variations de température sur Mercure, allant de -180 °C à 430 °C, sont les plus extrèmes du système solaire. La taille du noyau ferreux de Mercure est comprise entre 1800 et 1900 km, celle de la coquille externe de silicate (analogue au manteau et à la croûte terrestre) n'étant que de 500 km environ. La surface de Mercure présente de nombreux escarpements, certains allant jusqu'à plusieurs centaines de kilomètres de long et 3 kilomètres de haut. Une des caractéristiques les plus importantes observée sur la surface de Mercure est le bassin Caloris d'un diamètre de 1350 km. Mercure ne possède pas de satellite.

Solar System Scope Céphéide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une céphéide est une étoile variable, géante ou supergéante jaune, de 4 à 15 fois plus massive que le Soleil et de 100 à 30 000 fois plus lumineuse, dont l'éclat varie de 0,1 à 2 magnitudes selon une période bien définie, comprise entre 1 et 135 jours, d'où elle tire son nom d'étoile variable. Elles ont été nommées d'après le prototype de l'étoile δ de la constellation de Céphée. L'étoile polaire est une Céphéide (du moins jusqu'en 1994 où il est apparu que son éclat était devenu stable sans qu'une explication ait pu être trouvée à ce changement - voir Alpha Ursae Minoris). Histoire[modifier | modifier le code] Henrietta Leavitt, dans les années 1910 1920, à l'université Harvard, classe les céphéides des nuages de Magellan. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Rôle dans le calcul des distances[modifier | modifier le code] 5 × log10d = MV + a × log10P – b × ( MV – MI ) + c ( a ; b ; c ) = ( 3,34 ; 2,45 ; 7,52 )[1], ↑ (en) G.

Les restes d'une comète vieille de 28 millions d'années retrouvés -- Science et Technologie En explosant au-dessus de l'Egypte, la comète a chauffé le sable du Sahara jusqu'à 2.000°C... Une équipe de chercheurs sud-africains a pour la première fois identifié les restes d'une comète qui a explosé au-dessus de l'Egypte en entrant dans l'atmosphère il y a 28 millions d'années, a indiqué mardi l'université du Witwatersrand (Wits) à Johannesburg. Détruisant toute forme de vie autour de l'impact, l'explosion a chauffé le sable jusqu'à une température de 2.000°C, provoquant la formation d'une quantité impressionnante de verre de silice jaune dispersée sur 6.000 km2 dans le Sahara. Le premier exemplaire connu d'un noyau de comète En étudiant un mystérieux petit caillou noir trouvé en 1996 par un géologue égyptien à l'intérieur d'un morceau du verre de silice, l'équipe de chercheurs est convaincue d'avoir mis en évidence «le premier exemplaire connu d'un noyau de comète, et pas simplement un type inhabituel de météorite». Le caillou de 30 grammes avait une «composante extraterrestre».

Earth from Space The NASA Earth Observations Photography database of images is a national treasure. We are publishing these selected photos and related captions on the Internet to provide a glimpse of this national treasure to the public. This database was compiled by our staff to illustrate some very interesting Earth features and processes, including cities as seen by our Astronauts from space. Earth from Space provides several ways to search the selected images. The information contained in this collection is for informational purposes only and does not constitute official NASA positions or statements. Regards sur le Système Solaire Regards sur le Système Solaire par Calvin J. Hamilton Regards sur le Système Solaire présente une aventure multimédia vivante dévoilant les splendeurs du Soleil, des Planètes, de la Lune, des Comètes, des Astéroïdes et plus encore. Découvrez la plus récente information scientifique ou étudiez l'histoire de l'exploration de l'espace, des fusées, des premiers astronautes, des missions spatiales et des sondes spatiales à travers une vaste archive de photographies renfermant des faits scientifiques, des textes, des graphiques et des vidéos. Regards sur le Système Solaire vous offre une exploration rehaussée associée au plaisir éducationnel du Système Solaire et même d'avantage. Prix et Reconnaissances Autres ressources en Astronomie sur WWW Logiciels pour visionner les images et les animations

Related:  AstronomieUniversdavid_ledAstronomieSciences et technologieSciencesConnaissances et savoirThe worldgregorweiszenbacher2lomoo55Généralitésinformations