background preloader

La guerre civile en Europe planifiée

La guerre civile en Europe planifiée
Comme l’a récemment soulevé le journaliste de guerre Arnold Karskens dans le journal NRC, repris par 7sur7 à propos de la situation en Europe dans les mois à venir, « Tous les éléments sont présents pour un soulèvement de foule ». Il y fait le parallèle entre des troubles possibles en Europe et les Printemps arabes. Depuis les attentats de Paris de janvier 2015, une certaine tension est palpable en Europe. Cette tension s’est amplifiée avec les attentats du 13 novembre. Le dernier événement qui est venu pourrir un peu plus ce climat déjà tendu est celui des vols, attouchements et viols ayant eu lieu la nuit de la Saint-Sylvestre dans plusieurs villes d’Europe, particulièrement en Allemagne. Les Musulmans sont identifiés comme les ennemis et les prémices d’une guerre civile sont observables. « Printemps européen » Immigration massive Crise économique Terrorisme Evénements de la Saint-Sylvestre Arnold Plickert : ""On n'a jamais vu un tel... par LaPravdaCH Bénéficiaires Joseph Navratil

http://linformationnationaliste.hautetfort.com/archive/2016/01/29/la-guerre-civile-en-europe-planifiee-5751969.html

Related:  Les DOSSIERS de GEOPOLITIQUE .:: 1 ::.UE - [CARE (Confédération Américaine des Régions d'Europe)]Les USA ou SAM le POULPE 3Les OEUVRES des USA 3POUVOIR MONDIAL - 1

EODEtv ÉDITION SPÉCIALE, tournée à N'djamena le 21 sept. 2015, sur la situation politique et militaire au Tchad :QUI VEUT DÉSTABILISER LE TCHAD ?Le géopoliticien et patron d’EODE Luc MICHEL analyse la campagne médiatique de déstabilisation du Tchad et de son président Idriss Deby Itno, menée par les médias français (Libération, Le Monde), occidentaux, mais aussi une certaine presse camerounaise vendue à la Françafrique. Il explique quelle est la situation réelle au Tchad et à Ndjamena, et celle sur le Front militaire de la guerre efficace contre Boko Haram.. Mais aussi comment les nouvelles biaisées et alarmistes de la presse française servent à la guerre médiatique contre le Tchad. Il explique aussi comment le procès de l’ancien dictateur tchadien Hissène Habré, à Dakar au Sénégal, devant le tribunal spécial des « Chambres Africaines » est également utilisé pour attaquer le président tchadien, devenu l’une des figures du Nouveau Panafricanisme.

Donald Trump annonce que les USA ne soutiendront plus les islamistes en Syrie et confirme le rapprochement avec la Russie BREIZATAO – ETREBROADEL (12/11/2016) Le nouveau président américain, Donald Trump, a accordé une interview au Wall Street Journal dans laquelle il revient sur la crise syrienne. Il a fait savoir qu’il romprait radicalement avec le bellicisme des néo-conservateurs. Wall Street Journal (source) : Bien qu’il n’ait pas été spécifique, M. Trump a suggéré un virage vis-à-vis de ce qu’il a présenté comme la politique actuelle de l’administration Obama visant à rechercher des groupes d’opposition modérée afin de soutenir la guerre civile là-bas. « J’ai eu une vue opposée à beaucoup de gens en ce qui concerne la Syrie » a-t-il déclaré. Avant de poursuivre :

Sanctions contre la Russie : boomerang contre la France Guillaume Faye, écrivain, essayiste ♦ Les sanctions économiques contre la Russie et les mesures de rétorsion russes qui ont logiquement suivi sont désastreuses pour l’économie française. À la suite de la crise ukrainienne, le gouvernement français, oubliant le principe de souveraineté nationale, a choisi une stratégie anti-russe, dictée par Washington et adoptée par les autres pays de l’UE. L’archevêque d’Alep : le gouvernement Assad constitue «une protection pour la population» syrienne De passage en France, Monseigneur Jean-Clément Jeanbart a dénoncé haut et fort la situation dans son pays, évoquant la politique du gouvernement français, la crise des migrants, ou encore le rôle de Bachar el-Assad. Ce 29 janvier, le prélat s’exprimait à Notre-Dame de Paris, aux côtés d’autres religieux, d’Irak, du Pakistan, ou encore du Soudan, venus partager les difficultés qu’ils rencontrent pour vivre leur foi librement, dans le cadre de conférences qui se tiendront dans toute la France. Il était invité par la fondation Aide à l’Eglise en détresse, qui vise à protéger les Chrétiens persécutés dans le monde.

Roumanie : la construction par la Turquie de la plus grande mosquée d’Europe fait polémique Ce projet fait polémique en Roumanie depuis des mois car de nombreux observateurs s’inquiètent de l’influence croissante qu'y exerce Ankara par le vecteur de la religion. Mais Recep Tayyip Erdogan l’a dit : la «méga-mosquée» verra bientôt le jour. «La plus belle expression du dialogue entre nos deux pays», c’est ainsi que le président turc a qualifié l’édifice religieux qui devrait être sur pied d’ici 2018, à l’occasion d’une conférence de presse avec son homologue roumain, Klaus Iohannis, qui était en visite à Ankara le 23 mars . A Bucarest, les autorités roumaines ont en effet cédé un terrain de 11 000 mètres carrés, valant 3,9 millions d’euros, pour y faire construire le plus grand édifice musulman sur le sol européen. Les Roumains se mobilisent contre l'influence turque Depuis qu’elle a été annoncée, l'idée de bâtir une mosquée géante rencontre une forte opposition au sein de la population roumaine, et particulièrement chez les intellectuels.

Pour le Parlement européen, Daesh commet un «génocide» contre les chrétiens et la communauté yézidie Ce jeudi, le Parlement européen a demandé à la communauté internationale de prendre des mesures urgentes face au «massacre systématique» des minorités religieuses et ethniques par l'Etat islamique en Irak et en Syrie. La résolution adoptée à Strasbourg condamne les atrocités menées contre les chrétiens, les Yézidis et d’autres minorités religieuses ou ethniques. Elle condamne «ses violations caractérisées des droits de l’Homme, qui équivalent à des crimes contre l’humanité et à des crimes de guerre […] et souligne que des mesures devraient être prises pour que ces actes soient qualifiés de génocide par le Conseil de sécurité des Nations unies».

[Dossier] L’influence de Georges Soros sur les médias américains De plus en plus documenté par les révélations récentes de sites tels que Wikileaks ou DCleaks, le soutien financier de George Soros à tout ce qui affaiblit les notions d’État et de souveraineté est régulièrement dénoncé par les médias conservateurs américains. Dans son activisme protéiforme, le multi-milliardaire a investi massivement le champ des médias depuis longtemps, injectant dans ce seul secteur plus de 103 millions de dollars depuis les années 2000 afin de promouvoir son agenda et sa vision du monde. Cela n’a cependant pas empêché la victoire de Donald Trump, l’ennemi des médias. Snowden révèle un scandale d’espionnage entre les USA, la Grande-Bretagne et Israël L’espionnage entre pays amis a encore de beaux jours devant lui : des documents fuités révèlent que les caméras des avions militaires israéliens ont été régulièrement hackées par les renseignements américano-britanniques, et ce depuis des années. L’ancien employé de la NSA Edward Snowden a révélé que les services secrets des Etats-Unis et du Royaume-Uni avaient utilisé un programme, baptisé «Anarchiste», afin d’accéder aux caméras des cockpits israéliens, au beau milieu d’opérations de Tsahal à Gaza ou au Liban. La pratique se serait poursuivie depuis 1998 jusque récemment, selon les documents fuités. Le service de renseignement britannique aurait ainsi ordonné à des officiels, basé à Chypre et travaillant sur le programme d’espionnage, d’accéder aux drones survolant le plateau du Golan, la Cisjordanie et Gaza, ainsi que les frontières israéliennes avec le Liban et la Syrie en 2008.

EN CONTINU : les pourparlers de paix pour la Syrie reprennent à Genève Alors que l’ONU tente de relancer une fois de plus le processus de paix en Syrie, les négociations à Genève commencent dans la confusion quant aux participants ainsi qu’au format des discussions. «Le droit humanitaire doit être respecté et l’obtention d’une transition politique activement recherchée afin de permettre le succès des pourparlers», a souligné le chef de la diplomatie française Laurent Fabius dans une déclaration citée par Reuters. Une délégation du Haut comité de négociation, représentant une partie de l'opposition syrienne, doit arriver ce samedi à Genève, a annoncé l'agence Reuters. L'équipe comprend 17 membres, qui ont pour objectifs d'«évaluer les intentions du gouvernement syrien d'appliquer les mesures humanitaires, ce qui permettra au Comité de rejoindre les négociations», a déclaré à l'agence le représentant de l'opposition Riyad Naasan Agha. En savoir plus : Washington se dit prêt à une option militaire en Syrie si le consensus politique échoue Les Kurdes exclus

Related: