background preloader

Très bon site

Très bon site
2352014-03-26 18:35:29Information Les Châteaux des Croisés en Terre-Sainte — La défense du Royaume de Jérusalem Je réalise en ce moment la mise en ligne de l'ouvrage de M. Paul Deschamps, le tome II — celui qui me manquait — sur les Châteaux des Croisés en Terre-Sainte. Je considère que c'est le dernier gros travail que j'ai à faire sur le site. Je ferais quelques mises à jour de temps à autre et si je trouve un ouvrage intéressant et rare, je le placerais sur le site. Mais je ne me fais pas trop d'illusions, j'ai pratiquement tous les très bons ouvrages qui ont été publiés sur les Templiers.

http://www.templiers.net/

Related:  image de chevalierOrdre des TempliersGénéralitésCroisades et BataillesLes Croisades

Les templiers, ces batisseurs L’ordre des Templiers, avant tout un ordre bâtisseur... Le 15 juillet 1099, Jérusalem brûle. Les croisés ont enfin pris la cité Sainte. Bien des années plus tard, en 1118, Baudoin II, roi de Jérusalem propose à Hugues de Payns, un chevalier champenois, à Geoffroy de Saint-Omer et à sept autres nobles, une place dans l’antique temple du roi Salomon. L’ordre des Templiers est né. La relation entre l’Ordre et l’apparition du gothique est alors indéniable. Commanderie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une commanderie est un établissement foncier appartenant à un ordre religieux et militaire. Apparues au XIIe siècle, les commanderies existeront aussi longtemps que ces ordres perdureront. Placées sous la responsabilité de commandeurs, c'étaient le lieu de vie de communautés de frères, de chevaliers et d'affiliés. Elles se trouvaient au centre d'un domaine foncier sur lequel étaient bâties des fermes appelées maisons (domus). Bien qu'étant le plus souvent rurales et situées sur des terres de rapport, les commanderies pouvaient aussi être urbaines et même portuaires, lorsque les chevaliers obtenaient le monopole ou bien des privilèges de commerce, ou de transport de pèlerins.

Histoire des croisades (12) : Templiers et ordres militaires Les croisades étaient des pèlerinages guerriers, et c’est dans cette logique qu’apparaît le concept de « chevalier du Christ ». Mais plus encore que les chevaliers se croisant afin de combattre pour Dieu, c’est bien l’apparition des ordres religieux militaires qui marque l’originalité de la Croisade, en devenant l’un des symboles. Les origines Dès le XIè siècle, avant même la Première croisade, des hospices sont créés pour accueillir les pèlerins qui tentent de rejoindre Jérusalem, et qui font face à des dangers de plus en plus grands.

Bataille d'Arsouf Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La bataille d'Arsouf eut lieu le 7 septembre 1191, à Arsouf, en Terre sainte, dans la cadre de la Troisième croisade. Elle opposa une armée croisée forte de 20 000 hommes commandée par Richard Ier d'Angleterre, renforcée par des contingents de Chevaliers de l'Ordre du Temple dirigés par Robert de Sablé et des Chevaliers de l'Ordre de L'Hôpital menés par Garnier de Naplouse, à une armée Ayyoubide forte de 20 000 hommes (dont une majorité montée), commandée par Ṣalāḥ ad-Dīn Yūsuf ibn Ayyūb.

L'Ordre des Chevaliers du Temple de Jerusalem - Les Chevaliers du Temple Tout commence dans les années qui suivent la première croisade en Terre Sainte (1096-1099). Malgré la prise de Jérusalem par les croisés (le 15 Juillet 1099), la sécurité des pèlerins n'est pas assurée. Entre les brigands locaux et les croisés aux buts peu louables, les pèlerinages deviennent parfois tragiques. Hugues de Payns (Hugues de Payens, de la Maison des comtes de Champagne) et Geoffroy de Saint-Omer vivant sous la Règle des chanoines de saint-Augustin choisissent d'assurer la garde du défilé d'Athlit, le chemin d'accès le plus dangereux pour les pèlerins. Ce dernier deviendra plus tard le Château-pèlerin. Et c'est en 1118 que l'Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ voit le jour ...

L’hérédité de l’adoubement L’hérédité de l’adoubement et l’anoblissement Fondé, vers 1119, pour la défense des colonies de Terre Sainte, l’Ordre du Temple groupait deux catégories de combattants, distinctes par le costume, les armes et le rang : en haut, les « chevaliers » ; en bas, les simples « sergents » — manteaux blancs contre manteaux bruns. Nul doute que, dès le principe, l’opposition ne répondît à une différence d’origine sociale, parmi les recrues.

Commanderies Templières et Hospitalières Louis-Marie, marquis d'Estourmel, maréchal-de-camp et chevalier de Saint-Lazare, naquit en Picardie le 11 mai 1744 et entra d'abord dans les mousquetaires. Il devint successivement officier de gendar... Louis-Marie, marquis d'Estourmel, maréchal-de-camp et chevalier de Saint-Lazare, naquit en Picardie le 11 mai 1744 et entra d'abord dans les mousquetaires. Il devint successivement officier de gendarmerie, colonel en second des dragons de Gonti, brigadier des armées et colonel du régiment de Pologne cavalerie. Capétiens : Les Templiers Origine de l'Ordre du Temple L'ordre du Temple est un ordre religieux et militaire fondé en 1119 en Terre Sainte après la 1ère Croisade, à l'initiative du chevalier champenois Hugues de Payns aidé de quelques preux chevaliers. Le roi de Jérusalem Baudoin II leur octroie pour installer leur siège la mosquée Al-Aqsa, où était anciennement situé le temple de Salomon, d'où leur nom. La mission initiale de l'Ordre du Temple est de défendre la chrétienté en Orient :

Pour le Puy-de-Dôme seules sont citées les bourgades d'Aydat et Aulnat by pixis Apr 24

Related:  charlemagnesite templierstemplier et montsegur