background preloader

Bienvenue - Lieux-Sacrés

Bienvenue - Lieux-Sacrés
Related:  Religions

Catéchisme de l'Église Catholique Voir aussi: Crédits IntraText CT est le texte hypertextualisé complet avec les listes des mots et des concordances.Aide: En général - Texte et recherche - Listes - Concordances - Glossaire - Pour une meilleure lecture - Sommaire - Statistiques et graphiques (Occurrences: 259617. Mots: 15131) Crédits Foi en philosophie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Étymologie[modifier | modifier le code] Étymologiquement, le terme de foi provient du latin fides et se rattache à une racine indo-européenne bheidh, « avoir confiance ». Pour les auteurs latins classiques[Lesquels ?] Composantes[modifier | modifier le code] Approche philosophique[modifier | modifier le code] Dans la tradition philosophique grecque, le mot pistis (équivalent du latin fides et du français foi) n'a aucune connotation religieuse. Platon[modifier | modifier le code] Platon : la foi-pistis, mode de connaissance du réel Pour Platon (la République, livre VI), la foi permet de connaître certaines réalités du monde. Le monde platonicien se divise en deux parties : le monde visible, et le monde intelligible qui est le monde des idées. Platon résume cela dans un schéma linéaire, auquel on donnera par la suite le surnom de mythe de la ligne. Aristote[modifier | modifier le code] Théologie chrétienne[modifier | modifier le code] ↑ E.

Jacques Tarnero: Réflexions sur les questions que la guerre à Gaza pose aux bien-pensants Guerre asymétrique ou cervelle asymétrique? Les bons esprits de la diplomatie recommandent de toutes parts que la riposte d'Israël à l'agression dont il est l'objet ne soit pas «disproportionnée» tant ce conflit serait «asymétrique» pour ses protagonistes. Asymétrique cet affrontement l'est certainement, mais pas dans les termes qui nous sont imposés par la doxa médiatique: d'une part une super armée et de l'autre des Gavroches aux pieds nus. Ces clichés ont la vie dure pour ceux dont la condamnation a priori d'Israël sert de prêt-à-penser. Il y a bien dans le moment présent un agresseur et un agressé. Asymétrique ce conflit l'est par les cibles respectives: Israël continue à fournir de l'eau, de la nourriture et de l'électricité à Gaza tout en faisant la guerre à son ennemi. A-t-on seulement conscience de l'implicite raciste de ces jugements? Nous voilà donc de nouveau plongés au cœur de la guerre lexicale visant à nommer les choses. Osons une comparaison.

Ainsi soient-ils - Intranet des Capucins > Accueil | ARTE Transcender la vie matérielle, c'est bien, mais faire des bonnes affaires sur le « bon coin » du séminaire, c'est pas mal non plus... Jetez un œil aux dernières petites annonces ! Consultez la page FAQ : vous y trouverez tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur un séminaire sans jamais oser le demander ! Pour voir les mignonnes petites trognes des aspirants prêtres, ou admirer les visages burinés des pères, pétris d'expérience et de sagesse, découvrez le trombinoscope du séminaire. Etes-vous fait pour devenir prêtre ? Il est temps de savoir si votre morale est suffisamment solide pour porter la soutane ! Vous en rêviez, les Capucins l'ont fait : le test pour savoir si oui ou non, vous êtes fait pour devenir prêtre ! Le Jugement Dernier, mais en mieux : le test des Capucins met votre morale à l'épreuve. Vous détestez faire vos comptes ? Vous adorez faire vos comptes ? Et si vous mettiez le nez dans les comptes de l'Eglise de France ? L'Eglise est endettée !

C'est vendredi, c'est le bordel pour Charlie. C'est un bordel un peu spécial aujourd'hui, comme l'est, malheureusement, l'actualité. Pas vraiment le cœur à faire un bordel classique youpi tralala, j'espère que vous m'en excuserez. Mais comme la liberté d'expression, le bordel ne doit pas s'arrêter pour autant et poursuivre coûte que coûte, malgré l'émotion, le dégoût, la peine. Mais surtout pas la haine. À Charlie, à ceux qui les protégaient, aux écolières nigérianes, aux otages décapités et aux victimes de Mohamed Merah. Retrouvez tous les Bordels du Vendredi classiques depuis 6 ans ici : le bordel du vendredi

La laïcité, "une interprétation fallacieuse de la neutralité de l'Etat" Faut-il repenser la laïcité? Les attentats récents ont relancé l'éternel débat qui, du voile aux crèches, a déjà donné lieu à dix ans de polémiques. On semble toujours nager en pleine confusion autour de ce concept bien français... Il y a là, en effet, un paradoxe. Pourquoi "simpliste"? La loi de 1905 garantit la liberté de conscience et le libre exercice des cultes, ainsi que la non-discrimination et l'égalité des citoyens devant la loi, quelle que soit leur religion. C'est-à-dire? On veut étendre l'obligation de neutralité de l'Etat vers la société elle-même. Résultat : ces manifestations qui, à la fin du XIXe siècle, avaient une signification politico-religieuse -raison pour laquelle des maires tentaient de les empêcher- se sont progressivement dépolitisées. La loi sur le foulard, en 2004, n'a-t-elle pas été comprise par les musulmans comme une obligation de neutralité? Cette loi a en effet donné lieu à un terrible paradoxe. J'y suis favorable.

C'est vendredi, c'est le bordel 260 de la rentrée Mais oui mais tout à fait, après une longue absence le Bordel du vendredi est enfin de retour, gorgé de vin fin, de soleil et de bonnes intentions, regonflé à bloc tel Nadine Morano se lançant dans les primaires. Ça lui va bien à Nadine le côté primaire en tout cas. Mais ne nous attardons pas plus sur cette insipide blonde mononeuronale pour entrer dans le vif du sujet, soit le bordel du jour, composé d'images éparses vues ça et là (principalement là), remisées par devers moi et reversées ici dans un ordre pas tout à fait aléatoire mais pas loin non plus, sinon ce ne serait pas le bordel. Alors allons-y gaiement, c'est une rentrée de grande classe qui s'annonce avec ces sublimissimes globes terrestres peint à la mimine par Bellerby & Co. Afin de faciliter le transport et la circulation dans ce bordel, merci d'emprunter cette magnifique Alfa Romeo 1750 GTAM de 1969, année fouyouyou qu'est-ce qu'il fait chaud d'un coup.

C'est vendredi, c'est le bordel #272 ... Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine bla bla bla bla bla etc... bla bla bla etc... pa paa papapa paaa pa pa paa papapa paaa pa pa pa pa paaa bla bla bla sauver le peuple et restaurer la liberté dans la galaxie. On l'a compris, cette semaine a été un gros bordel intergalactique sans même parler du week-end dernier avec les deux impératrices clodoaldiennes décérébrées et leur grand Moff Tarkin alsacien. Difficile d'y couper (avec un sabre laser forcément), l'actualité cette fin d'année fut aussi chargée que l'haleine de Gérard Depardieu un premier janvier. Et le deux. Et le trois. Mais que serait un Faucon Millenium sans son pommeau de vitesse, hein, hein, hein, je vous le demande ? Quoi encore ? Si vous n'aimez pas ça, il y a aussi des cochons d'Inde SM avec tenue incluse pour éviter de les exploser en pleine action grâce aux petits élastiques là (et là) et un Commodore 64 avec modem téléphonique intégré et écran euh, une couleur. Allez, pause. Chier.

“Affirmer que le blasphème n'a qu'une dimension religieuse est une grave erreur” 2015, attaque contre “Charlie Hebdo”. 1989, fatwa contre Salman Rushdie. Depuis trente ans, la liberté d'expression n'a cessé d'être fragilisée par la pression du religieux… et la confusion de nos politiques. Dans un essai captivant, la jeune doctorante Anastasia Colosimo, 25 ans, plonge au cœur de l'infernale logique blasphématoire. Entretien. On n'en a donc pas fini avec le blasphème ! Comment vous est venue l'idée des Bûchers de la liberté ? Le blasphème est un sujet qui m'intéresse depuis trois ans de manière quasi obsessionnelle. Qu'a-t-il manqué aux hommes et femmes politiques pour comprendre ce qui se cache derrière le blasphème ? Il y a malheureusement beaucoup trop d'ellipses dans la façon dont les débats ont été posés dans notre pays. Que voulez­-vous dire ? Affirmer que le blasphème n'a qu'une dimension religieuse, ou bien dire qu'il existe une scission tranchée entre le politique et le religieux, sont de graves erreurs. Pourquoi ? Comment le Coran parle­-t-­il du blasphème ?

Caroline Fourest | Blog de Caroline Fourest : Editos, Interventions publiques, Articles, Livres, Conférences Islamo-gauchisme, aux origines d'une expression médiatique C’était le 2 avril dans le Monde, dans la bouche d’Elisabeth Badinter : «Etre traité d’islamophobe est un opprobre, une arme que les islamo-gauchistes ont offerte aux extrémistes.» «Islamo-gauchiste» : le mot n’est pas nouveau, mais il revient régulièrement dans les discours des défenseurs d’une laïcité parfois qualifiée de «combat», qui revendiquent un «parler vrai» sur l’islam et l’islamisme. «Taxer d’islamophobie ceux qui ont le courage de dire : "Nous voulons que les lois de la République s’appliquent à tous et d’abord à toutes" est une infamie», poursuit ainsi la médiatique philosophe. Aux accusations d’islamophobie répond ainsi le procès en islamo-gauchisme – les deux termes vont souvent de pair dans les débats. Pour ceux qui l’utilisent, l’expression «islamo-gauchisme» est une alerte, un mot «choc» pour décrire l’alliance contre-nature d’une partie de la gauche avec un islamisme réactionnaire. Dès 2002, chez Pierre-André Taguieff «Gauchistes d’Allah» et voile à l’école

Related: