background preloader

Le ROI des médias sociaux doit se définir de manière transversale

Le ROI des médias sociaux doit se définir de manière transversale
29inShareinShare29 Par Pierre Miceli co-fondateur de la MediasSociaux Academy Il est régulièrement question du retour sur investissement des médias sociaux. De nombreux articles sont écrits sur ce sujet, certains amenant des chiffres parfois irréels (comme la valeur d’un fan), d’autres expliquant pourquoi il est impossible de calculer un ROI pour ce type d’activités. Le flou autour de ce sujet ne permet probablement pas au dirigeant marketing ou dirigeant d’entreprise de l’aider dans sa prise de décision. Avant de vous faire part de quelques éléments concrets et rationnels aidant l’entreprise à calculer les impacts des médias sociaux sur son business, j’aimerais d’abord rappeler la notion primordiale de transversalité des médias sociaux dans l’entreprise. 1 – La transversalité des médias sociaux en entreprise Il est important de bien comprendre que les médias sociaux ont changé les règles du jeu dans la relation client / entreprise. 2 – Calculer les impacts des médias sociaux

» Comment mesurer le ROI des médias sociaux? Pour juger du succès d’une stratégie marketing des médias sociaux, il est nécessaire de bâtir un processus d’évaluation à suivre de manière constante et rigoureuse. Comment élabore-t-on un tel processus? Quelles variables doit-on mesurer? Quels outils faut-il privilégier et quels ratios et indicateurs de performances devrait-on calculer? L’élaboration d’un processus d’évaluation, une étape primordiale Se comparer avec la compétition ou avec ses propres résultats antérieurs est incontournable. Le tableau 1 illustre un exemple de définition des indicateurs de performance en fonction des objectifs de départ. Il est également primordial de mesurer la valeur initiale des indicateurs de performance pour établir une base de référence pour l’analyse des résultats. Dans un souci de continuité, il est aussi important de prévoir un échéancier de production et d’étude de données cohérent avec la saisonnalité de l’activité de l’entreprise. Ce que l’on peut mesurer par les médias sociaux Sources:

The Real Cost Of Social Media  What’s the real cost of social media? Last week we looked at an interesting infographic on the value of social commerce and today we wanted to share another interesting infographic on the cost of social media. So how do your social media costs compare? These stats, which have been aggregated by Focus.com, show some good insights into how much brands are paying, on average, for their social media strategy and activities. The second half of this infographic shows some good stats on the benefits of social media, including a comparison of what an average Facebook fan will spend on certain brands compared to a non-fan. On average it shows that a Facebook fan is 28% more likely than a non-fan to continue using a brand and that fans are 41% more likely to recommend a fanned product to their friends. Be Sociable, Share!

Calculer le ROI des médias sociaux est une perte de temps Les semaines se suivent et se ressemblent : pas une conversation sans que l’on me parle du ROI des médias sociaux. Je veux bien comprendre que les directions générales ou autres donneurs d’ordre ont besoin de données chiffrées avant de prendre de lourdes décisions, mais n’avions-nous pas dit qu’une présence sur les médias sociaux se construit dans la durée et ne nécessite pas de gros budgets mais une implication ? Avant de me lancer dans mon argumentation, laissez-moi vous rappeler plusieurs choses : Les médias sociaux sont des territoires d’expression et d’interaction formidables qui offrent d’innombrables possibilités. Booster votre audience ou votre C.A. sont des objectifs louables, mais il existe d’autres outils qui le font bien mieux (respectivement les AdWords et les promotions).Le ROI est un indicateur chiffré qui se nourrit et produit des données numériques. Ceci étant dit, intéressons-nous maintenant aux effets pervers du ROI : Je vous laisse méditer là-dessus…

Je vous livre la stratégie “sociale” que j’utilise pour mon blog Je vous livre la stratégie “sociale” que j’utilise pour mon blog Les médias sociaux -au sens large- sont devenus aujourd’hui des incontournables. D’autant qu’il en existe chaque jour un peu plus, on ne peut même plus tous les citer: Facebook, Twitter, Viadéo, Linkedin, Google Plus, Wikipedia, Scoop It, Wikio, Pinterest, Paper li, Doomiz, WordPress… C’est devenu la jungle. Or il est strictement impossible de se servir de tous ces services sociaux de manière efficace et pertinente. C’est là où s’impose un choix. Quels médias sociaux utiliser? Même si chacun d’entre vous auront leurs propres réponse, il m’a paru intéressant de partager avec vous « ma » stratégie sociale, dans le cadre de mon activité de blogging. Cliquez sur l’image pour l’agrandir Remarquez « la progression de l’engagement » que je fais apparaître. Mais après tout, ne vaut-il pas mieux utiliser correctement quelques services sociaux, plutôt que simplement « d’être présent » sur tous, sans avoir d’objectifs précis?

2 experts expliquent comment mesurer son impact sur les réseaux sociaux ? Deux spécialistes répondent à nos questions sur les retombées des médias sociaux et la manière de les mesurer. Entre retour sur investissement et retour sur objectif, ils examinent la question de la présence 2.0 des entreprises et ce qu’elles peuvent en attendre. 1) Quels conseils donneriez-vous aux entreprises qui souhaitent comprendre comment mesurer l’impact des médiaux sociaux ? La 1re question à se poser est : « quelle est l’audience que l’on peut toucher ? Il est difficile d’évaluer a priori l’audience potentielle des réseaux sociaux. Enfin, il faut aussi connaître son audience sur un média spécifique. 2) Quelles sont, d’après vous, les erreurs les plus courantes que commettent les entreprises souhaitant mesurer l’impact des médias sociaux ? La 1re erreur est de confondre « audience » – les internautes faisant partie d’un trafic récurrent, par exemple des abonnés qui reçoivent régulièrement de l’information – et « trafic ». Le web regorge de richesses qu’il faut savoir exploiter !

[Infographie] - La marque média, quel ROI ? Le comportement du consommateur évolue, le marketing aussi ! Une infographie pour visualiser les apports d'une stratégie de marque média à court terme. Le consommateur se fie de moins en moins aux panneaux publicitaires, et autres annonces qui pullulent sur les médias classiques comme la télévision, radios ou presse. La cause : internet et son incroyable essor, qui devient une méthode alternative pour la recherche et l’achat de produits / services. Alors comment faire pour contourner ce nouveau comportement ? L’inbound marketing, est un canal bidirectionnel d’échange mais aussi latéral (communication des consommateurs entre eux), facilité par le support des réseaux sociaux et des blogs. Pourquoi mesurer son ROI sur les médias sociaux ? Le concept de marque média s'est développé avec l'émergence des médias numériques qui rendent la production de contenu plus accessible. Comment mettre en place une stratégie digitale en trois mois ? Crédit photo : BigStock

[Infographie] Les chiffres clefs d’Instagram L’équipe d’Online Colleges, vient de publier une infographie qui résume les derniers éléments d’appréciation du phénomène Instagram, application mobile récemment rachetée 1 milliard de dollars par Facebook. Parmi les chiffres à noter : L’application mobile compte 40M d’utilisateurs.Plus d’un milliard de photos ont été prises depuis le service mobile Instagram.Plus de 5M de photos sont publiées sur Instagram chaque jour et 58 photos sont prises depuis l’application toutes les secondes.Chaque seconde, les adeptes du réseau social postent 575 « likes » et 81 commentaires.Avec un nouvel utilisateur toutes les secondes, Instagram pourrait passer le cap des 100M de membres en l’espace de 2 ans seulement, contre 4 ans pour Facebook, 5 ans pour Twitter et 8 ans pour LinkedIn… L’infographie présente également des données relatives à l’usage d’Instagram par les étudiants américains.

Le ROI des médias sociaux : Calcul Avant de commencer cet article, je tenais à préciser un peu les choses. Suis-je un expert en ROI ? Pas du tout ! C’est un sujet important, très important. En matière de ROI, il y a beaucoup de bruits mais peu d’éléments probants. N’oublions pas que les médias sociaux n’ont pas créé de nouveaux objectifs. Le ROO (aka Astérix) Avant d’aborder le ROI plus profondément, on va d’abord s’intéresser au ROO (return on objective). Chaque entreprise a des objectifs différents. Cette partie n’est pas la plus compliquée mais demande d’avoir élaboré un plan d’action solide. En fait, le ROO est la partie la plus importante. L’avantage de cette partie, c’est qu’il existe de nombreux outils pour valider vos actions et vous permettre de vérifier si les objectifs sont atteints. Le ROI (aka Obélix) Ne soyons pas naïfs. Quand je regarde certains chiffres ou infographies comme ci-dessous, je me dis qu’avec des données comme ça, on démarre sur une base solide pour la mesure du ROI. …cf la suite). . Conclusion .

Médias sociaux et ROI : Les indicateurs à prendre en compte La question des ROI et des médias sociaux n’a pas fini de faire parler d’elle et je pense que c’est une démarche nécessaire qui permettra à terme, de faire comprendre à l’ensemble des dirigeants les tenants et aboutissants d’une démarche 2.0. Beaucoup d’acteurs du secteur alimentent le débat et proposent différentes solutions pour déterminer le St Graal ROI. Parmi celles qui ont retenu mon attention, il y a le Total Economic Impact (TEI) de Forrester. Il s’agit d’un framework présentant de manière généraliste, les éléments à prendre en compte dans ce fameux calcul du ROI. Il y a déjà un moment que ce framework a été publié mais il me semble qu’il n’est pas trop tard pour y revenir. Total Ecomic Impact – Forrester : La mesure du risque : Lorsque Forrester introduit cette notion dans le TEI, l’objectif est de mesurer l’intérêt que représente la mise en place d’une démarche dite 2.0 dans la gestion du risque lié à ses conversations. Crédit images : Moch_en_Seine Popularity: 11% [?]

150 réseaux sociaux incontournables pour un Community Manager L'activité de tout bon community manager ne se résume pas à publier, animer, veiller, modérer sur les principaux réseaux sociaux que sont Facebook, Twitter, Google+, Linkedin, Viadeo ou YouTube. Il existe une multitude d'autres réseaux sociaux professionnels ou spécialisés qui pullulent sur la toile. Certains ont un véritable intérêt, d'autres peinent à émerger, mais il semble intéressant de s'y attarder car vous y trouverez peut être un espace pour valoriser votre entreprise, votre marque ou votre communauté. Les spécialistes SEO savent bien que créer du (bon) backlink est une nécessité pour améliorer le référencement. s'intégrer à de nouvelles communautés déceler de nouveaux sites, partenaires, clients, … améliorer sa e-réputation en y apportant une expertise* générer du backlink sur ses supports (blog, page Facebook, ...) Voici donc une liste (non exhaustive) de réseaux spécialisés, par thématique : ¤ Bâtiment - Construction - Habitat (ma spécialité) ¤ Freelances et Indépendants

Related: