background preloader

Immunologie - Tu mourras moins bête - ARTE

Immunologie - Tu mourras moins bête - ARTE
Related:  Immunité

La réaction inflammatoire - Corpus - réseau Canopé L'inflammation est une réaction innée de l'organisme, déclenchée en réponse à un traumatisme (brûlure, piqûre) et/ou à une agression par un pathogène (bactéries, par exemple). Cette réaction de défense, caractérisée, au niveau de la zone lésée, par l’existence couplée d’une rougeur, douleur, chaleur, d’un gonflement, repose essentiellement sur l’intervention de cellules différenciées du système immunitaire (les macrophages, les cellules dendritiques, les mastocytes…).Par leurs actions coordonnées, ces cellules sont capables d’interagir avec les éléments à neutraliser.

#12 Le confinement ferait pousser les neurones Et si le confinement durait un an ? Je sais que je ne vais pas me faire des amis en écrivant cela. Mais honnêtement, qui peut dire aujourd’hui de quoi demain sera fait ? J’ai fermé les yeux et écouté le silence. Pour ou contre le silence ? Et pourtant, le silence est une excellente chose pour votre cerveau. Dans nos villes hyperactives, nous nous habituons au bruit au point que, même s’il nuit à notre bien-être et notre santé mentale, nous n’aimons pas nous en passer En fait, tout indique que le silence est une bénédiction pour vos neurones. Alors, qu’est-ce qui cloche avec le silence ? Sachant cela, il peut paraître totalement absurde de détester le silence. Dans une étude, seul le silence véritable assurait une production de masse de neurones capables de maturer et de fonctionner efficacement dans le cerveau Ce n’est pas un scoop. C’est d'une certaine façon ce qui nous arrive. Retour au monde bruyant Le bruit va donc reprendre.

L’immunité innée | Immunologie et Diabète de type 1 Cette immunité est génétiquement héritée et présente dès la naissance, elle ne nécessite donc pas d’apprentissage préalable. Elle est composée de mécanismes de reconnaissance et d’action qui ont été très conservés au cours de l’évolution. Induite par un signal de danger, elle est rapidement mise en œuvre et stéréotypée. 1. La peau et les muqueuses constituent une barrière physique qui protège efficacement l’organisme des agressions externes (cf. Lorsque la barrière de la peau est franchie, les corps étrangers sont détectés par les cellules sentinelles de l’immunité, les globules blancs qu’on appelle leucocytes, qui circulent dans le sang ou la lymphe ou résident dans les tissus. Certains médiateurs chimiques, tels que l’histamine sécrétée par les mastocytes, augmentent la vasodilatation et la perméabilité des vaisseaux à proximité de la zone lésée. Schéma bilan de la réaction inflammatoire 2. Les modules constitutifs : Les modules induits : 3. Les médiateurs de l’inflammation : Les PRR :

Anatomie du corps humain - Corpus - réseau Canopé Réseau Canopé Aide à la navigation Rotation du modèle 3D Bouton gauche de la souris enfoncé + mouvement latéral Translation du modèle 3D Bouton gauche de la souris enfoncé + mouvement vertical Zoom Molette de la souris Pour en savoir plus, consultez notre FAQ. chargement Climat, météo, effet de serre… Testez vos connaissances ! – Pastille Antivirus Ils retiennent les rayons du soleil et réchauffent le sol de notre planète. Sans eux, la température moyenne de la Terre serait de -18°C. Mais leur augmentation rapide (depuis les années 1880) entraine un réchauffement climatique inédit. Je vous présente les gaz à effets de serre ! Parmi les gaz suivants, lesquels sont des gaz à effet de serre ? Correct! A–B–C–D * Ce sont tous des gaz à effets de serre.

Activité Éducation et Numérique phagocytose: Liste des trous: phagosome, prostaglandines, TNF, recruter, reconnaissance et adhérence, granulocytes, amplification, histamine, déchets, lysosome, détruit, pseudopodes, phagolysosome, ingestion, phagocytose L’action des médiateurs chimiques de l’inflammation Il existe plusieurs dizaine de médiateurs chimiques contribuant à la réalisation de la réaction inflammatoire. Parmi eux : · augmente la perméabilité de la paroi des vaisseaux sanguins, déclenchant un afflux local de plasma (gonflement) · Le provoque l’apparition de molécules d’adhésion sur la paroi interne des vaisseaux sanguins, contribuant à la sortie des cellules immunitaires. · Les sont responsables de l’augmentation de température et de la douleur Ainsi, les médiateurs chimiques sont à l’origine des manifestations de la réaction inflammatoire (rougeur, douleur, chaleur, gonflement) mais ils permettent aussi de d’autres cellules immunitaires

La défense de l'organisme - Corpus - réseau Canopé Introduction Organisation des séances Scénario organisé en 5 séances pour un total de 7h00. Séance 1 : 1h00Séance 2 : 3h00Séance 3 : 0h00Séance 4 : 1h30Séance 5 : 1h30 Objectifs visés Pré-requis Notions acquises en 3e Contamination et infection d’un organisme par un pathogène.Reconnaissance des éléments étrangers par le système immunitaire.Importance de la phagocytose dans le cadre de la réaction inflammatoire.Multiplication des lymphocytes spécifiques d’un antigène reconnu dans certains organes, particulièrement dans les ganglions lymphatiques.Sécrétion dans le sang, par les lymphocytes B sélectionnés et différenciés, de molécules nommées anticorps, capables de participer à la neutralisation des éléments antigéniques.Capacité de certains lymphocytes T à détruire par contact les cellules infectées par un virus ou les cellules cancéreuses.Mémoire immunitaire et vaccination. Capacités/Compétences acquises depuis la 4e Séance 1 Durée 1h00 Situation déclenchante Problème Supports Consigne Activités Bilan

« Le confinement offre un moyen d’exercer notre capacité d’inhibition » Le confinement a beaucoup sollicité une zone située à l’avant de notre cerveau, le cortex préfrontal. Les neurosciences et la psychologie expérimentale ont démontré que les neurones de cette zone sont dédiés à notre capacité d’inhibition, de résistance ! Une connotation négative est souvent associée au mot inhibition, mais en fait, c’est un processus physiologique, cognitif et même social qui peut être très positif, adaptatif. Ne pas sortir, embrasser, serrer de mains Mais c’est contre-intuitif. C’est très difficile. Le déconfinement, c’est tout un travail Mais attention, l’inhibition ne se termine pas avec le confinement ! De plus, inhiber ses comportements « instinctifs » et faire preuve de flexibilité en cette période nous oblige aussi à prendre davantage en compte le point de vue des autres, en mettant le nôtre en retrait pour imaginer leurs perceptions, leurs idées, leurs émotions.

Related:  Vaccins