background preloader

Le tourisme de croisières en Méditerranée

Le tourisme de croisières en Méditerranée
1. Le deuxième bassin de croisières mondial 2. Le succès des croisières en Méditerranée : éléments d'explication 3. Vers les lieux les plus touristiques : itinéraires, ports et escales méditerranéens Première région touristique du monde [2], le bassin méditerranéen est, depuis peu, enrichi d'une nouvelle composante particulièrement dynamique du secteur touristique : les croisières (voir l'entrée "croisières et croisiéristes" du glossaire). Depuis le milieu des années 1990 l'heure est au gigantisme des paquebots qui, avec plus de 3 000 lits et des mensurations en conséquence, ne pouvant plus accoster dans des ports aux infrastructures devenues trop étriquées, sont à l'origine d'investissements colossaux en des points précis du bassin de navigation. Le deuxième bassin de croisières mondial Du voilier au méga-paquebot : les navires de croisières en Méditerranée Caractéristiques de navires de croisière opérant en Méditerranée Grands groupes américains et compagnies européennes indépendantes Notes

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/geoconfluences/doc/typespace/tourisme/TourScient6.htm

Related:  Le marché mondial de la croisièreCroisière EPECroisières françaisesMarché des croisièresTourisme de croisière

Nouvelle clientèle, pourquoi voyager en croisière? : Croisière : Dossier pratique de voyage Voyager sans renoncer au confort, découvrir de nouvelles destinations en profitant de multiples activités à bord, concentrer en une semaine des escales dans les plus beaux ports du monde tout en prenant soin de son corps, s’offrir un rêve d’enfant, un moment de répit ou une parenthèse hors du temps sans se soucier de l’organisation de son périple, combiner les plaisirs de la gastronomie et des spectacles chaque soir tout en débarquant chaque matin dans un décor différent… Les raisons de voyager en croisière sont nombreuses, à condition d’accepter de partager son temps libre avec des centaines de voyageurs sur les plus gros navires et de supporter l’ambiance « club » à bord. Le voyage en croisière peut dérouter les voyageurs habitués aux périples individuels, hors des sentiers battus. Bref, ce n’est pas franchement un paradis pour les routards.

Croisière : la France est le neuvième marché mondial 21,3 millions de passagers ont pris la mer dans le monde en 2013, d’après le bilan publié par CLIA. C’est 2% de plus qu’en 2012. La croissance internationale du marché de la croisière est restée faible en 2013, tout comme l’année précédente. Au global, d’après le bilan communiqué par CLIA (Association internationale des compagnies de croisières), 21,3 millions de clients ont embarqué sur un bateau maritime l’an dernier, contre 20,9 millions en 2012. C’est une progression de seulement 2%, identique à celle constatée l’année d’avant. Le marché français de la croisière a le vent en poupe Le Parisien | Après une hausse de 11% en 2008, le marché français des croisières a comptabilisé 374.000 passagers en 2009 soit une hausse de 12%, un taux de croissance dans la lignée du marché européen, selon les chiffres divulgués lundi par l'Association Française des Compagnies de Croisières (AFCC)."

MSC Croisières se repositionne sur le luxe abordable Gianni Onorato, le Pdg de MSC Croisières, est venu à Paris ce matin pour présenter la nouvelle campagne de la compagnie. ©SJ Un metteur en scène britannique ayant été nommé aux Oscars, Daniel Barber, un compositeur de réputation mondiale, Ennio Morricone, et une agence de communication qui gère d’importants budgets internationaux, McCann Worldgroup, tel est le trio de poids choisi par MSC Croisières pour sa nouvelle campagne de publicité mondiale, dont la diffusion débutera en France demain soir en prime time sur TF1. Gianni Onorato, le Pdg de la compagnie, a fait le déplacement ce matin jusqu’à Paris pour présenter le nouveau slogan "MSC Croisières.

Où partir en 2016 ? Les destinations phares de l’année Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Thomas Doustaly Dans la liste des vœux pour la nouvelle année, le mot “voyage” revient souvent. Voici les pays qui devraient nourrir nos rêves d’évasion en 2016. Au fil des années, de la géopolitique, du développement hôtelier et aérien, les destinations « à la mode » changent. En 2016, les voyagistes parient sur des pays et des régions encore peu connues et/ou riches d’histoire. L’Iran multimillénaire Les croisières fluviales en plein essor L’Europe est la destination la plus courue des croisiéristes. Selon un rapport réalisé par Cruise Holidays International, les dix itinéraires les plus populaires se trouvent sur le Vieux Continent. Le Rhin, le Danube et la Seine maintiennent leur notoriété, et ceux qui y ont déjà navigué se tournent maintenant vers d’autres cours d’eau. En Asie, les fleuves Irrawaddy au Myanmar, Yang-Tse-Kiang en Chine et Mékong au Vietnam et au Cambodge gagnent en popularité.

Le marché français de la croisière toujours en forte progression Une croissance de 14% l'an dernier. C'est ce qu'annonce l'Association Française des Compagnies de Croisière. En 2011, le marché français a représenté 441.000 passagers, contre 387.000 l'année précédente. La Méditerranée demeure, logiquement, la première destination choisie par les clients français pour leurs vacances. « Cette tonicité du marché et la confiance des professionnels du tourisme sont la preuve incontestable de la qualité de l'offre « croisière » en France. Malgré ces bons chiffres, les membres de l'association savent qu'il leur faudra rester offensifs et innovants pour relever le défi de cette année particulièrement compliquée pour l'ensemble des professionnels du tourisme d'ailleurs, mais plus particulièrement pour le secteur de la croisière impacté par l'accident du Concordia cette année », explique l'AFCC. Objectifs et actions pour 2012

Le poids économique de la croisière en Europe et en France 36.7 milliards d'euros et 315.500 emplois, dont 153.000 emplois directs. C'est ce qu'a pesé, en 2011, le secteur de la croisière en Europe. Un poids économique qui a augmenté de 54% depuis 2006, surfant sur le développement considérable de ce mode de voyage. Ainsi, en 5 ans, le nombre de croisiéristes européens a progressé de 77% pour atteindre 6.2 millions de passagers, soit 30% des croisiéristes dans le monde, contre 23% en 2006. Dans le même temps, le nombre d'étrangers faisant escale dans des ports européens a lui aussi bondit, de 75%, pour atteindre 5.6 millions de passagers. A cela, il faut ajouter les membres d'équipage, soit 14.3 millions sur toutes les escales réalisées.

Costa Croisières : vers un ancrage plus important dans les agences de voyages ? Le Costa Luminosa, à Marseille, largue les amarres ce 7 janvier 2016, pour un tour du monde de 108 jours - DR : A.B. "Ce tour du monde au départ de Marseille est un symbole pour Costa France et pour les clients français", s'est enthousiasmé Georges Azouze, président de Costa Croisières France, ce jeudi 7 janvier 2016, à bord du Costa Luminosa, à quelques heures de larguer les amarres. En effet, sur les 2 056 passagers qui ont réservé leur cabine pour 108 jours de croisière, 708 sont français, soit 35% de l'effectif total. Ils devancent les Italiens (324 passagers), les Allemands (314) ou encore les Suisses (300).

4 armateurs dominent le marché mondial : Le business de la croisière Trois grands armateurs dominent le marché mondial (MSC étant une compagnie principalement européenne). Carnival Corporation, avec 86 navires et 188.940 lits, est le leader mondial , suivi de RCCL (Royal Caribbean Cruise Lines, 35 navires et 81.962 lits). Le troisième est un conglomérat de quatre armateurs, dont le capital est en majorité détenu par le fonds d'investissement Apollo Management. Infographie : 24 millions de croisiéristes en 2016 Dans son dernier rapport, la Clia confirme le boom de la croisière en tablant sur 24 millions de passagers dans le monde en 2016. La croisière poursuit son irrésistible ascension. Près de 24 millions de passagers sont attendus en 2016, selon la Clia (Association internationale des compagnies de croisières) qui a publié, ce 2 décembre, les "Perspectives 2016 de l’Industrie de la Croisière".

Le marché français de la croisière toujours en croissance Les accidents survenus a plusieurs grands paquebots n'ont pas déroutés les clients de la croisière qui sont encore plus nombreux en 2012 a choisir ce mode de vacances. L'association des croisiéristes publie un bulletin de santé très optimiste. Malgré un contexte économique morose, le marché français de la croisière maritime affiche ses performances pour 2012, avec 481.000 passagers, soit une augmentation de 9% par rapport à l’année 2011 (441.000 passagers). La croisière reste à ce jour l’un des rares secteurs économiques en progression. La France maintient sa position de 5ème marché européen, derrière l’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. La Méditerranée reste de loin la destination la plus plébiscitée des français (68% des passagers), devant les Caraïbes qui enregistrent une forte progression (+37% par rapport en 2011).

Focus sur le marché mondial des multicoques de plaisance L'ouverture ce matin du 6e Salon International du Multicoque est l'occasion de s'intéresser à un segment en croissance, qui se décline tant dans la voile que dans le moteur, allant du dayboat au superyacht ! Le marché du multicoque de plaisance représente près de 1000 bateaux produits par an dans le monde, soit un chiffre d'affaires d'environ 400 millions d'euros, réparti à 80% pour la voile et 20% pour le moteur, le moteur représentant 30% du chiffre d’affaires. Dans le contexte d’un marché global du nautisme tendu, le segment des bateaux multicoques continue lui sa progression, largement dominé par les catamarans, les trimarans constituant une niche plus marginale. Le succès des bateaux multicoques est à trouver dans leur concept même, qui revient à proposer un espace de vie, des volumes, et une luminosité incomparables, sans compter la stabilité qu’apportent les deux coques en navigation et l'absence de gîte, qui en font des bateaux faciles à vivre !

Related: