background preloader

Sémantique

Sémantique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La sémantique est une branche de la linguistique qui étudie les signifiés, ce dont on parle, ce que l'on veut énoncer. Sa branche symétrique, la syntaxe, concerne pour sa part le signifiant, sa forme, sa langue, sa graphie, sa grammaire, etc ; c'est la forme de l'énoncé. Le mot sémantique est dérivé du grec σημαντικός (sêmantikos), « signifié » lui-même formé à partir de σημαίνω (sêmainô), « signifier, indiquer » ou σῆμα (sêma), « signe, marque ». Il a été repris à la fin du XIXe siècle par le linguiste français Michel Bréal, auteur du premier traité de sémantique. En particulier, la sémantique possède plusieurs objets d'étude : Le terme de sémantique est utilisé en opposition à celui de syntaxe dans l'étude des langages de programmation en informatique, pour laquelle elle a été développée de manière formelle (voir sémantique des langages de programmation). La sémantique peut s'intéresser à un mot pour le mot. Est-ce connu ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9mantique

Related:  SémantiqueLinguistiqueLEXIQUE

La sémantique [Niveau supérieur | QLink ] Pour des renseignements de base, mettez le curseur sur l'une des lignes suivantes et cliquez avec la souris ou faites un retour de chariot. Notez que le texte peut aussi être lu de façon suivie. Buts de la sémantique Pragmatique (linguistique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La pragmatique est une branche de la linguistique qui s'intéresse aux éléments du langage dont la signification ne peut être comprise qu'en connaissant le contexte de leur emploi. Cet objectif est l'un des buts des études visant à mettre en évidence la cohérence propre du langage naturel. La pragmatique est née au XIXe siècle aux États-Unis mais elle a commencé à se développer surtout après la Seconde Guerre mondiale.

logique formelle S’applique aux propositions qui ont des successeurs (n, n + 1, n + 2 ...); Comme c'est le cas pour les nombres entiers. Il comprend deux étapes : On démontre que la propriété est vraie au début, pour n = 1, par exemple; Puis, on démontre que, si elle vraie pour n, alors elle est vraie pour n = n + 1. En effet, par phénomène de cascade : Si la propriété est vraie pour 1, elle l’est aussi pour 2, puis pour 3 … Combinatoire sémantique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La combinatoire sémantique est la recherche du sens total d’un énoncé par « calcul » à partir de ses unités constituantes. Support de la combinatoire sémantique[modifier | modifier le code] Syntaxe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La syntaxe est, à l'origine, la branche de la linguistique qui étudie la façon dont les mots se combinent pour former des phrases ou des énoncés dans une langue. On distingue la syntaxe qui concerne les expressions [les mots], de la sémantique qui concerne ce qui est visé par les expressions [le sens, la signification/les choses]. D'un point de vue purement linguistique, la syntaxe étudie[1],[2] :

Syllogisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Sème Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En sémantique, le sème est l'unité minimale de signification, non susceptible de réalisation indépendante. Le terme a été introduit par le linguiste belge Éric Buyssens (1900-2000), qui l'a défini à l'origine comme « tout procédé idéal dont la réalisation permet la communication ».

Lexicologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sur les autres projets Wikimedia : lexicologie, sur le Wiktionnaire Approches conceptuelles[modifier | modifier le code] De par son nom, elle semble consister en l'étude du lexique d'une langue. Le concept de lexique, ensemble virtuel de tous les mots d'une langue, oriente la lexicologie dans une direction qu'exprime bien la définition de Ferdinand de Saussure quand il parle de « la lexicologie ou science des mots », avant de préciser que la lexicologie étudie les mots « tels qu'ils sont enregistrés dans le dictionnaire »[1].

Sophisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un sophisme est une argumentation à la logique fallacieuse. C'est un raisonnement qui cherche à paraître rigoureux mais qui n'est en réalité pas valide au sens de la logique (quand bien même sa conclusion serait pourtant la « vraie »). À l'inverse du paralogisme, qui est une erreur dans un raisonnement, le sophisme est fallacieux : il est prononcé avec l'intention de tromper l'auditoire afin, par exemple, de prendre l'avantage dans une discussion. Souvent, les sophismes prennent l'apparence d'un syllogisme (qui repose sur des prémisses insuffisantes ou non-pertinentes ou qui procède par enthymème, etc.). Ils peuvent aussi s'appuyer sur d'autres mécanismes psychologiques jouant par exemple avec l'émotion de l'auditoire, l'ascendant social du locuteur (argument d'autorité) ou des biais cognitifs (comme l'oubli de la fréquence de base).

Related: