background preloader

Évaluer sans note -

Évaluer sans note -
Related:  évaluation

Les points, ça ne sert à rien? Pour ceux qui nous suivent aussi sur notre page Facebook, nous avons récemment mis en ligne un petit reportage réalisé par les journaux Sudpresse à l’école de Buzet. Particularité de cette école située dans l’entité de Floreffe : les enfants ne reçoivent pas de bulletin et ne sont soumis à aucun contrôle. Et cela n’a rien d’illégal. Dans ce petit village, 57 enfants fréquentent l’enseignement fondamental de Buzet. Pas de devoirs ni de bulletin C’est sûr. Quand on a des points et qu’on n’en a pas beaucoup, on est triste. Jean François, l’instituteur, ne dit pas autre chose. Mais des travaux et un chef d’œuvre Et il est certain que le rapport notes-performances est souvent fort ancré chez les enfants, souvent encouragés par leurs parents qui tiennent à ces repères chiffrés pour « évaluer » les progrès de leur progéniture. A Buzet, point de contrôles ou d’examens. Une école de la réussite? Des questions que vous pourrez retrouver sur leur blog : www.lamaisondesenfants.be

EasyTestMaker Notes et compétences, quelle équation ? C'est une question qui agite la salle des profs, à l'heure de la mise en oeuvre du socle commun. J'émets l'hypothèse de l'incompatibilité. La note sur 20 permet, à travers l'exemple de la dictée, de sanctionner les fautes. On peut rétorquer que dans les multiples évaluations notées, les points sont comptés en positif : on pointe les réussites des élèves par un point, qu'on pourra d'ailleurs décliner jusqu'au quart de point selon le degré d'approximation de la formulation de l'élève. Si l'on se penche sur les moyennes (obtenues par de savants calculs coefficientés), ce "réel" est biaisé. Ces constantes s'expliquent par des mécanismes protecteurs de la part du professeur, obnubilés tant par la réussite des élèves, que par la moyenne que l'on présente en conseil de classe. La moyenne d'un élève n'a de valeur que mise en rapport aux autres élèves de la classe. La norme "réelle" instituée est en soit un renoncement. Ce système pervertit les apprentissages, notre coeur de métier.

Démarche d'évaluation diagnostique en début d'année Démarche d'évaluation diagnostique en début d'année Démarche proposée au personnel enseignant Établir son profil de salle de classe; c'est d'abord et avant tout prendre le temps de regarder les élèves qui te sont confiés et que tu seras appelé(e) à faire cheminer au courant de la prochaine année scolaire. Il est très important de prendre le temps de découvrir où l'élève se situe par rapport aux apprentissages prévus au programme ainsi que par rapport à la norme. C'est en autres mots, une évaluation diagnostique que l'on prend le temps de faire afin d'offrir un accompagnement ou des situations d'évaluation formative qui permettront à l'élève d'aller plus loin dans sa démarche d'apprentissage. C'est aussi prendre le temps de décoder les intérêts, les forces et les faiblesses des élèves. L'évaluation diagnostique du début d'année est donc primordiale. «Notre cheminement nous amène à croire que tout changement en éducation doit passer par la réflexion. Être prof, moi j'aime ça ! - Autres ...

Comment évalue-t-on dans la classe du futur ? Dans la mesure où une intégration réussie des technologies dépend d'une révision de la pédagogie, tous les dispositifs éducatifs doivent être repensés à l’aune des TICE : outils, méthodes, objectifs et bien sûr évaluation. En pédagogie traditionnelle, l'évaluation porte principalement sur l'acquisition des savoirs et, dans une moindre mesure, sur les savoir-faire. Or, le numérique a rendu les savoirs disponibles et accessibles à (presque) tout le monde. Quel intérêt à continuer de les enseigner ? L'éducation repensée a donc pour objectif d'enseigner à exercer des capacités et des compétences, exercice où les connaissances sont naturellement convoquées. Selon le modèle de la pédagogie inversée, les étudiants apprennent individuellement les connaissances et les restituent dans le cadre d'un enseignement interactif et participatif. L’évaluation des compétences Comment évaluer des compétences ? L'évaluation par les pairs rédacteur : Julia Gualtieri pour aller plus loin

Classroom Guide: Top Ten Tips for Assessing Project-Based Learning Facebook Edutopia on Facebook Twitter Edutopia on Twitter Google+ Pinterest Edutopia on Pinterest WHAT WORKS IN EDUCATION The George Lucas Educational Foundation What's Inside the PDF? Keep It Real with Authentic Products Don’t Overlook Soft Skills Learn from Big Thinkers Use Formative Strategies to Keep Projects on Track Gather Feedback -- Fast Focus on Teamwork Track Progress with Digital Tools Grow Your Audience Do-It-Yourself Professional Development Assess Better Together BONUS TIP: How to Assemble Your PBL Tool Kit

Supprimer les notes et « gamifier » sa classe : success story dans les facs américaines Seann Dikkers, professeur assistant en technologies éducatives à l'université de l'Ohio, utilise un système d'évaluation par niveau d'expérience, inspiré par les jeux vidéo. Une forme de notation plus motivante pour les élèves. Depuis combien de temps utilisez-vous un système de points d’expérience au lieu des notes ? Auparavant, j’ai pratiqué l’évaluation de portfolio et la pédagogie différenciée pendant dix années d’enseignement. Le vocabulaire du jeu est juste une meilleure façon de véhiculer l’idée que l’apprentissage est réel, personnel, et ancré dans une expérience contextualisée (comme le théorise Piaget). Points d’expérience, késako ? Lee Sheldon, pionner de la classe-jeu vidéo En septembre 2009, le professeur d’université Lee Sheldon commence à organiser un de ses cours comme un jeu vidéo, avec des avatars, des guildes, des missions… et bien sûr, des points d’expérience. Pourquoi les points d’expérience sont-ils plus motivants que les notes habituelles ? Bonne question !

l'école sans notes: le cahier de réussites - Pédagogie Institutionnelle Isabelle ROBIN De l’évaluation en maternelle : le cahier de réussites extrait du libre La pédagogie institutionnelle en maternelle Le chemin se fait en marchant … Chacun à son rythme, chacun à ses niveaux. Tous les enfants ne marchent pas à 10 mois mais tous courent à 5 ans. Le cahier de réussites matérialise les progrès, les réussites de chaque enfant. Je respecte les programmes de l'école maternelle sans, pour autant, les organiser en progression. Les parents peuvent prendre rendez-vous pour parler des progrès de leur enfant. "L’école sera sur mesure ou ne sera pas." Bernard Desclaux - Ecole : l’évaluation des élèves peut-elle être juste ? | Le socle commun pour les nuls | Scoop.it La Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) vient de publier « Les élèves : connaissances, compétences et parcours », La documentation française, dirigé par Michel Quéré. La question centrale serait « L’évaluation des compétences par les enseignants est-elle juste ? ». François Jarraud, pour le Cafépédagogique, en a fait une présentation. Nous n’avons pas encore pu lire cette étude de la DEPP, mais nous nous interrogerons sur cette question de la « justesse » de l’évaluation. De l’objet de l’évaluation à son objectif L’étude de la DEPP porte sur l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences. Nous retiendrons dans cette présentation une petite phrase, anodine apparemment, mais qui signale toute l’ambiguïté dans laquelle évoluent les enseignants : « Le livret contribue à l’évaluation des élèves, comme le bulletin scolaire. ». Si le LPC porte sur l’acquisition de compétences définies par le socle commun, que fait le bulletin scolaire ?

Passer de la vérification à l’acquisition des connaissances Thomas Reyser enseigne l’histoire-géographie au Collège Jean Campin, à la Ferté-Gaucher (77). Dans cet article tiré de son blog, il explique comment il a progressivement modifié ses pratiques pédagogiques pour faire progresser ses élèves. Un exemple qui montre comment instaurer simplement une dynamique d’acquisition de connaissances et de compétences, dans la discipline et la maîtrise de la langue. "Il ne s’agit pas ici de disserter sur le socle et l’évaluation par compétences mais plutôt de décrire l’évolution de ma pratique ces derniers temps. Pendant plusieurs années, j’ai pratiqué l’évaluation sanction systématique ; très régulièrement mes classes subissaient des interrogations écrites en début de cours portant sur la leçon précédente. Ceux qui n’avaient pas la moyenne, recevaient en cadeau des pages à copier. "Depuis l’entrée en vigueur des nouveaux programmes, j’ai augmenté le nombre de travaux de rédactions dans mes cours. Like this: J'aime chargement…

Related: