background preloader

Personas : modèle de fiche et exemple concret

Personas : modèle de fiche et exemple concret
Lors de la conception d’un site ou d’une application, les entreprises (et les agences aussi…) ont souvent tendance à faire l’inventaire des contenus qu’ils veulent diffuser. Peu se préoccupent vraiment des besoins réels des utilisateurs, de leurs attentes ou encore de leurs usages. Wikipedia définit les personas comme des personnes fictives utilisées dans le développement de logiciels informatiques. Il s’agit d’archétypes d’utilisateurs possibles de l’application développée auxquels les concepteurs pourront se référer lors de la conception de l’interface. Les personas s’utilisent donc dans le cadre d’une conception orientée utilisateurs et visent à s’appuyer sur des comportements modélisés à partir d’études et d’enquêtes. Si la méthode accuse certainement des limites, elle a le mérite de mettre l’utilisateur au coeur de l’application ou du site Internet. OK mais à quoi ça sert ? A lire PERSONAS: définition et démarche (Qualitystreet.fr) Related:  Méthodes & ergonomieUX

Tri de cartes et ergonomie web Introduction L'architecture de l'information est le fondement de la structure d'une application. Pour optimiser cette architecture, plusieurs méthodes sont utilisées. Cet article décrit l'une d'entre elles, le tri de cartes. Nous détaillerons les caractéristiques des différents types de tris, le déroulement classique d'une session de tri, ainsi que le rapport entre les caractéristiques de la méthode et les besoins et contraintes de l'ergonomie web. Cet article sera volontairement orienté vers le domaine web, car c'est celui dans lequel nous disposons du plus d'exemples concrets. 1. 1.1. Il est essentiel de travailler sur l'organisation des contenus lorsque l'on conçoit une interface informatique. Travailler sur l'architecture de l'information d'un système informatisé, c'est réfléchir aux endroits où l'on va placer les contenus et à leurs appellations, afin que l'utilisateur soit susceptible de les retrouver facilement. 1.2. ETAPE 1. Etape 1 d'un tri de cartes. ETAPE 2. ETAPE 3. ETAPE 4.

Humeur : tout le monde il est beau, tout le monde il est ergonome Attention, Explicit Words Attention, le présent texte contient des mots grossiers qui peuvent être nuisibles aux padawans (apprentis) ergonomes : « connerie », « bullshit » (caca de taureau) et « branlette ». Comment ce billet a muri Il y a quelques temps, j’ai décidé de me lancer dans un petit point lexical sur les composants d’interfaces graphiques utilisateur à l’usage des concepteurs. Finalement, je n’écris pas de billets sur la conception ergonomique dans ce blog, alors que j’exerce le métier d’ergonome. Quand j’ai commencé à rédiger le brouillon de la première série de billet à paraître (un lexique des composants), je me suis rendu compte que dans mon texte, je profitais de ce thème pour commencer à me défouler sur toutes les conneries que j’entends sur l’ergonomie et les ergonomes depuis de nombreuses années. Préambule de non-propagande Avant de continuer, je précise que l’objet ici n’est pas de faire du corporatisme pour la profession d’ergonome, qu’on se le dise.

Pourquoi faire appel à des designers U.X pour vos projets digitaux ?, Le Carnet d'une aventurière du Web C’est devenu un lieu commun de dire que les modes de consommation se digitalisent. Par contre, on évoque moins (il me semble) les conséquences que cette digitalisation a sur les entreprises qui voient les frontières entre le physique et le digital se brouiller. Aussi à la faveur de cette digitalisation, les points de contact entre un produit/service et leurs consommateurs se multiplient (appareils connectés, mobiles, tablettes, ordinateur desktop,…). Lorsqu’une entreprise souhaite innover ou faire évoluer une offre existante, elle bute souvent sur cette complexité. Derrière ces deux mots quelque peu « IN », se cachent des méthodologies certes puissantes mais qui ont un champ d’intervention délimité que le schéma ci-dessous tente de préciser en les mettant en parallèle avec les différentes phases d’un projet de conception/production d’un service/produit digital. La démarche U.X. implique également la collaboration des différents métiers nécessaires au projet.

Architecture de l'information Introduction L'architecture de l'information est la structure d'organisation sous-jacente à un système de contenu. Ce système de contenu peut être le web, et c'est souvent dans ce cadre que l'on parle d'architecture de l'information. En effet, là où il y a de l'information, il y a potentiellement architecture de l'information. Cet article présente les grands principes qui permettent de l'optimiser : systèmes d'organisation, de navigation, terminologie et fonctions de recherche. 1. Le web est par définition un domaine de prédilection pour la diffusion d'informations et de connaissances. L'architecture d'information d'un site, c'est sa structure conceptuelle. L'objectif consiste donc à trouver un système d'organisation des informations optimal, qui soit adapté aux tâches de recherche de l'utilisateur. Quoiqu'il en soit, travailler sur l'architecture d'un site, c'est essayer de faciliter l'activité cognitive de recherche d'information. » L'analogie avec l'architecture 2. 3. 4. Conclusion

Ergonomie web et logiciel, architecture de l'information, utilisabilité sites Internet – Ergolab UX: Psychology of great design – part 1 The World Wide Web turned 20 in April 2013. In its first 20 years the web matured from a largely static medium into the rich, collaborative and wonderfully interactive medium we know today. As such, the interactions and relationships between users and systems have become increasingly complex. Consequently, web designers need to understand the experience of the website or app they are making. The term ‘user experience’ was originally coined by Don Norman while he was Vice President of the Advanced Technology Group at Apple: “I invented the term because I thought human interface and usability were too narrow. However, in the specific context of the web, the User Experience Professionals Association (UXPA) defines the term ‘user experience’ rather neatly: “User experience design as a discipline is concerned with all the elements that together make up that interface, including layout, visual design, text, brand, sound, and interaction. > Why is it being made?

Comment rédiger une charte éditoriale web ? Comment rédiger une charte éditoriale web ? La charte éditoriale web, souvent négligée sur Internet, permet pourtant de garantir une véritable cohérence des contenus sur un site. Les rédacteurs et les chefs de projet se succèdent, les contributeurs se multiplient. 1- Avant de rédiger une charte éditoriale web, l'idéal est de commencer par désigner une personne responsable de l'écriture de cette charte et du "projet contenu éditorial web" en général si ce n'est pas déjà fait. "Avant donc que d'écrire, apprenez à penserCe que l'on conçoit bien s'énonce clairement,Et les mots pour le dire arrivent aisément." 2- Le responsable du projet devra donc rassembler tous les intervenants (ou les plus impliqués dans le projet) afin de déterminer les lignes principales de la charte éditoriale web. Voici les questions que vous devez vous poser :- Quelle est la mission du site Internet ? 3- Ensuite, expliquez la structure du contenu éditorial.

Liens - ergonomie, architecture de l'information, utilisabilité derniers liens User Interface (Q&A) Une plateforme de Questions / Réponses dédiée à l'expérience utilisateur web et mobile. » Visiter le site Baekdal.com Le site de Thomas Baekdal est très riche en ressources diverses, la plupart appartenant au champ de l'expérience utilisateur. Colour Contrast Check Un formidable petit outil proposé par Jonathan Snook, qui permet de calculer les rapports de contrastes de couleurs et de luminances entre des caractères et un fond. » Voir tous les derniers liens UX, UI : c’est différent et c’est pas pareil 21 décembre 2012 Dans le jargon des métiers de la conception web, on parle souvent, et de plus en plus d’UX et d’UI, ou expérience utilisateur (User eXperience) et interface utilisateur (User Interface) en bon françois. Si pour vous ces deux notions sont aussi compréhensibles qu’une équation mathématique différentielle du second degré, lisez ce qui suit pour éclairer vos lanternes. UX is not UI but UI is UX Souvent, l’UX est assimilé à l’UI. En effet, l’interface utilisateur, c’est ce qui fait le lien entre l’humain et la machine. Les réflexions sur l’UI font l’objet de nombreuses études : quelles typographies utiliser ? Or, pour qu’une expérience utilisateur soit agréable, que dis-je mémorable, travailler l’UI n’est clairement pas suffisant. En effet, l’UI doit être le résultat d’un travail plus approfondi, celui de l’expérience utilisateur ou la prise en considération globale des besoins de l’utilisateur. Source : illustration Agence LunaWeb Source : aquent.fr Aller plus loin

Zoning, wireframe, maquettage, prototype ... : les meilleures pratiques Zoning, wireframe, maquette, prototype, voici des termes qui ne vous sont pas anodins, puisque nous les rencontrons de plus en plus dans le monde du Web, notamment dans les phases d’initialisation des projets. Mais savez-vous réellement ce qui se cache derrière chacun de ces termes, qui désignent l’ensemble des techniques et des outils qui permettent de maquetter graphiquement, fonctionnellement, ergonomiquement un site Web ? Tout d’abord utilisée dans la création de logiciels lourds avant la phase de développement, cette technique de conception a progressivement été adoptée, et est aujourd’hui conseillée par les professionnels du Web. ceci dit, il arrive encore couramment que l’on fasse l’amalgame entre les différents termes. Parallèlement, le nombre d’applications permettant de réaliser des wireframes ou des prototypes ne cesse d’augmenter, avec à chaque fois de nouvelles spécialisations. Les différentes notions derrière ces termes Un zoning Exemple de zoning Un wireframe Une maquette 1.

Ergonomie, l’essentiel en 10 minutes (dossier) L’Agence nationale des usages des TICE propose un dossier (vidéo et fiche explicative de 14 pages en pdf) sur les concepts fondamentaux de l’ergonomie accompagnés d’exemples dans un contexte pédagogique : L’ergonomie, l’essentiel en 10 minutes. Le choix de configurations peut être utile aux EPN (espaces publics numériques), lieux de formation ou de travail afin de favoriser la coopération/collaboration entre personnes, éviter des problèmes physiques liés à la santé ou encore suggérer une manière d’organiser la navigation et la lecture sur écran pour faciliter les apprentissages. L’ergonomie, l’essentiel en 10 minutes vise à l’efficacité et à l’optimisation de ressources physiques (mobilier…) et de présentation (navigation à l’écran). Ce dossier distingue 3 types d’ergonomie : Sommaire du dossier L’ergonomie, l’essentiel en 10 minutes : Ergonomie : Introduction Ergonomie organisationnelle : Ergonomie physique : Ergonomie cognitive : Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France

La Minute UX | Prenez la pause, boostez votre UX

Related: