background preloader

DROITS PARTAGES

DROITS PARTAGES
Related:  ECJS - EMC

Un jeu de l'oie pour les lois Dans les régimes démocratiques, les assemblées représentantes du peuple sont chargées de préparer et de voter les lois, qui doivent être conformes à la constitution du pays concerné avant d'être appliquées. Il faut donc de nombreuses semaines, souvent plusieurs mois, pour passer de la proposition de loi à son application effective. Ce long parcours est fort bien illustré dans un jeu de l'oie disponible sur le site de francetveducation, qui nous fait vivre le parcours d'une loi dans les institutions françaises. Comme dans le jeu de l'oie classique, le joueur fait avancer son pion du nombre de cases défini après avoir fait rouler le dé (le dé virtuel est intégré au jeu). Le joueur fait donc franchir les quatre étapes de la vie d'une loi à son pion : Initiative et dépôt,Examen en première lecture,Navette parlementaire,Promulgation et application. À certaines étapes clés, des explications complémentaires sont fournies en plus de ce qui est écrit sur les cases. Le jeu est très court.

Événements et concours - Journée internationale des droits de l'enfant Le 20 novembre marque l'anniversaire de l'adoption de la Convention relative aux droits de l'enfant par l'Organisation des Nations unies (ONU). Chaque année, les équipes éducatives sont encouragées à mener des actions, adaptées à l'âge et au niveau de scolarité des élèves, visant à faciliter la compréhension par ces derniers des dispositions de la Convention relative aux droits de l'enfant et à développer avec eux une réflexion sur les sujets évoqués. L'accent peut être mis en particulier sur la protection des enfants et adolescents contre toutes les formes de violence. Le rôle de l'École dans la promotion et la défense des droits de l'enfant Lieu d'éducation, de prévention et de protection, l'institution scolaire contribue à la construction progressive de la citoyenneté. L'École joue ainsi un rôle fondamental, en complément de celui des parents, dans une démarche de coéducation afin de favoriser le développement harmonieux de l'enfant et son accession progressive à l'autonomie.

Reuven Feuerstein : Une méthode pour apprendre à apprendre Béret noir, costume impeccable, et regard bienveillant. A 90 ans, Reuven Feuerstein n'a rien perdu de sa vivacité d'esprit et de son énergie, tandis que le centre qui porte son nom, situé au cœur de Jérusalem, n'affiche aucun signe d'ostentatoire. Le « Professeur », comme l'ont surnommé ses collègues, s'est pourtant taillé une réputation internationale. Élaborée voilà plus de quarante ans, sa méthode d'apprentissage par médiation, traduite en dix-sept langues, a sauvé des milliers de « cas désespérés ». Mise en pratique dans une cinquantaine de pays, elle s'adresse désormais à une grande diversité de publics : enfants en difficulté sociale ou scolaire, handicapés, mais aussi cadres d'entreprise. Partant du principe que les « chromosomes ne doivent pas avoir le dernier mot », Reuven Feuerstein s'attache à redonner les capacités à apprendre. Comment est née votre vocation de pédagogue? J'ai eu la chance de savoir lire l'hébreu et le yiddish dès l'âge de trois ans. Qu'en est-il en Israël?

Une proposition de progression pour l'Enseignement moral et civique au collège - Cours-histoire-geographie-education-civique En tentant de reprendre - en la simplifiant - la typologie des contenus d'enseignement présentée dans le livre Comment concevoir un enseignement, de Musial, Pradère et Tricot (De Boeck, 2013), voici une proposition de progression pour l'Enseignement moral et civique en collège autour des quatre cultures formulées dans les programmes. La récurrence des concepts d'un niveau à l'autre explique la volonté d'adopter une progression spiralaire. Il faut en effet tenir compte du fait que les programmes d'EMC sont des programmes de cycles et non des programmes annuels. Cette progression gagnera à être enrichie avec l'expérience d'une année d'application... et en fonction de vos remarques éventuelles...

Les droits de l’enfant célèbrent leurs 25 ans Il y a 25 ans, le monde a fait une promesse aux enfants : faire tout ce qui est en notre pouvoir pour affirmer, protéger et promouvoir leurs droits – droit de survivre et grandir, apprendre et s’épanouir, faire entendre leurs voix et atteindre leur plein potentiel. Qu’en est-il depuis ? LE COGNITIVISME La perspective cognitiviste, dont l'appellation renvoie au terme cognition (connaissance dans le sens de processus et de produit) privilégie l'étude du fonctionnement de l'intelligence, de l'origine de nos connaissances ainsi que des stratégies employées pour assimiler, retenir et réinvestir les connaissances. Elle s'intéresse essentiellement à la perception, le traitement en mémoire, le langage et ce, en regard du fonctionnement du cerveau. Voir Legendre (1993), Gauthier et Tardif (2000) Théorie s'inspirant du modèle de fonctionnement de l'ordinateur pour expliquer comment la mémoire recueille, traite et emmagasine les nouvelles informations et repère, par la suite, ces informations. Principe généraux : Structure cognitive en place : notion de connaissances antérieures. Voir Goupil et Lusignan (1993), figure 3.3 p.61 Gagné a élaboré un modèle fondé sur les différents principes du renforcement et sur des éléments de base de la théorie de l'information. Tardif (1992) 1. 2. 3. 4.

Parler la République pour la relégitimer aux yeux des plus jeunes Des mots (horreur, massacre, criminels, assassins, abjection, barbarie, peur, vengeance, etc. ) vont être 1000, 100 000 fois prononcés : pour que nous ne les reprenions pas ici mais que nous concentrions à essayer de cerner ce sur quoi nous avons prise afin qu’une telle abomination ne se renouvèle pas. Bien sûr il nous faut exterminer Daech. Si d’ordinaire on avance que la diplomatie doit savoir prendre le pas sur les armes, en l’espèce c'est bien une guerre impitoyable, sous toutes ses formes, qui s’impose, y compris par des moyens non conventionnels dans ce qui est une situation non conventionnelle. Rien n’est négociable. Nous n’en sommes qu’au début. Il faudra en passer par des restrictions à nos libertés acquises. Contrer sa stratégie, c’est aussi avoir prise sur ceux qu’ils tentent de mobiliser dans notre pays pour venir faire le djihad ou désormais pour commettre des attentats ici. Nous devons détourner des jeunes, hommes ou femmes, de s’engager dans ses légions.

La Convention relative aux droits de l’enfant - Introduction à la Convention relative aux droits de l'enfant La concrétisation d’une promesse Il y a presque 25 ans, le monde a fait une promesse aux enfants : que nous ferions tout notre possible pour protéger et promouvoir leurs droits de survivre et de se développer, d’apprendre et de s’épanouir, de faire entendre leur voix et d’atteindre leur plein potentiel. Cette année, alors qu’approche le 25ème anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant (CDE), il y a de quoi se réjouir : qu’il s’agisse de la baisse de la mortalité infantile, de la hausse du nombre d’élèves scolarisés, ou des horizons nouveaux qui s’ouvrent aux filles. Malgré ces avancées globales, de nombreux enfants restent encore à la traîne. Pour faire face à ces défis, et pour atteindre les enfants les plus difficiles à atteindre, nous avons besoin de nouvelles manières de penser et d’agir. Ces discussions auront lieu tout au long de 2014, et seront diffusées en direct ou retransmises sur le portail Internet Activate Talks. Un instrument ayant force obligatoire

Triangle pédagogique Houssaye Dans son modèle de compréhension pédagogique, Jean Houssaye définit tout acte pédagogique comme l’espace entre trois sommets d’un triangle : l’enseignant, l’étudiant, le savoir. Derrière le savoir se cache le contenu de la formation : la matière, le programme à enseigner. L’enseignant est celui qui a quelques enjambées d’avance sur celui qui apprend et qui transmet ou fait apprendre le savoir. Quant à l’étudiant, il acquiert le savoir grâce à une situation pédagogique, mais ce savoir peut être aussi du savoir-faire, du savoir-être, du savoir agir, du faire savoir… Les côtés du triangle sont les relations nécessaires à cet acte pédagogique : la relation didactique est le rapport qu’entretient l’enseignant avec le savoir et qui lui permet d’ENSEIGNER, la relation pédagogique est le rapport qu’entretient l’enseignant avec l’étudiant et qui permet le processus FORMER, enfin la relation d’apprentissage est le rapport que l’élève va construire avec le savoir dans sa démarche pour APPRENDRE.

Des propositions de mise en oeuvre de l'EMC Afin de vous accompagner dans la mise en œuvre du nouvel enseignement de l’enseignement moral et civique, au collège comme au lycée, l’Inspection régionale a installé un groupe de travail et de réflexion dédié à la production d’une documentation didactique et pédagogique qui complètera les ressources conçues par le Ministère. Les travaux que nous diffusons sont donc les résultats partagés d’un effort collectif. Ce sont des exemples, des propositions, destinés à vous aider à concevoir votre propre démarche, et non pas des modèles. Les concepteurs eux-mêmes seront les premiers à mettre en pratique leurs idées. Au fur et à mesure des publications, les liens vers les différents articles apparaitront ici. Nous vous signalons également la parution de fiches-ressources nationales qui, pour vous aider dans la mise en œuvre de ces nouveaux programmes pour un nouvel enseignement, sont éditées sur le site Eduscol dont vous pourrez trouver le lien ci-dessous.

Droits des enfants

Related: