background preloader

De Villepin à propos de l'Etat islamique : 6 minutes d'intelligence et de lucidité - vidéo Dailymotion

De Villepin à propos de l'Etat islamique : 6 minutes d'intelligence et de lucidité - vidéo Dailymotion

https://www.dailymotion.com/video/x26sp1d_dominique-de-villepin-a-propos-de-daech-l-etat-islamique-et-la-guerre-dite-contre-le-terrorisme-6-mi_news

Related:  Attentats de Paris#ParisAttacksScience politique 3Politique

Un couple franco-syrien met les réseaux sociaux en émoi avec un cliché plein d'espoir L'amour triomphera toujours ! Un couple franco-syrien met les réseaux sociaux en émoi avec un cliché plein d'espoir Facebook de Hamid Sulaiman Internet s'est ému avec la photo d'un couple franco-syrien lançant un message d'amour sur la place de la République après les attentats du 13 novembre, qui ont causé la mort de 129 personnes. Hamid Sulaiman et Aurélie Ruby ont posé, tenant chacun leur passeport dans la main, et brandissant une pancarte sur laquelle on pouvait lire : «En tant que couple franco-syrien, nous payons tous les jours le prix du terrorisme du fanatisme, du racisme, des frontières, des armes, etc. Allez-vous faire f**tre !

Le juge Marc Trévidic  - "On manque d'hommes pour neutraliser les terroristes" Pendant dix ans, il a animé le Pôle judiciaire antiterroriste. Forcé de quitter ses fonctions en pleine tempête pour devenir vice-Président du tribunal de grande instance de Lille, Marc Trévidic nous avait longuement parlé, en septembre dernier. Son cri d'alarme a malheureusement trouvé un écho vendredi soir avec une série d'attentats sans précédent à Paris. Voici la version intégrale de cet entretien terriblement prémonitoire. S’il n’y avait qu’un billet à lire sur les racines des attentats, c’est celui-ci, tout y est. Mathieu Aron, Benoit Collombat et Jacques Monin, l’Honneur du journalisme français, chapeau bas ! Merci à tous ceux qui ont aidé à préparer ce billet INDISPENSABLE… Matthieu Aron : Ce soir, enquête sur la fabrication du monstre Daesh, quelle a été l’implication de pays comme l’Arabie Saoudite et le Qatar ? Nous allons voir dans une enquête signée Jacques Monin et Benoît Collombat que l’enjeu pétrolier a pu jouer un rôle considérable. extrait Hocham Daoud : “Tout le monde a joué avec Daesh.

François Hollande à Moscou : la coalition de l'impossible Le président François Hollande se rendra la semaine prochaine aux États-Unis et en Russie, dans l’intention de créer une large coalition internationale de lutte contre l’État islamique. Maxime Ioussine, journaliste du quotidien russe Kommersant, énumère les difficultés qui attendent le dirigeant français. Francois Hollande au Congrès à Versailles lundi 16 novembre. Crédits : parti-socialiste.fr Le premier problème auquel sera confronté François Hollande, en tentant de créer une coalition de résistance à l’État islamique, est lié au fait que, pour la majorité des forces impliquées dans le conflit syrien, l’EI n’est, de loin, pas le principal ennemi.

De retour de Syrie, une députée affirme que La France "soutient indirectement l'EI" La France "soutient indirectement (le groupe) État islamique" en Syrie, a affirmé jeudi Véronique Besse, députée non-inscrite de Vendée et membre du Mouvement pour la France (MPF), qui vient de rencontrer Bachar al-Assad à Damas avec deux autres députés chrétiens de droite. "Aujourd'hui on soutient indirectement l'État islamique. (...). C'est ce qu'on nous a dit en tout cas là-bas" "La France soutient des groupes modérés - soit-disant modérés -, mais qui sont proches d'Al-Qaïda et donc proches de l'État islamique", a-t-elle assuré à RMC, à son retour de Syrie. "La France soutient notamment Al-Nosra", a-t-elle ajouté, pressée d'apporter des précisions à cette affirmation... "Aujourd'hui on soutient indirectement l'État islamique. (...).

Manuel Valls avait refusé une liste syrienne de djihadistes français France URL courte Selon ces allégations, il y a deux ans, la France aurait pu se procurer la liste des djihadistes français opérant en Syrie si M.Valls, occupant alors le poste de ministre de l'Intérieur, ne s'y était pas opposé sous le prétexte de ne pas vouloir échanger de renseignements avec les responsables syriens. Quand les services secrets syriens ont proposé à M.Squarcini, à l'époque à la tête de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), la liste de tous les djihadistes français opérant en Syrie, M.Valls a expliqué que la France n'échangeait pas de renseignements avec les autorités syriennes.

Enquête. Ce que veut vraiment l’Etat islamique Cette grande enquête publiée dans The Atlantic offre un éclairage sans précédent sur les objectifs et les fondements idéologiques de Daech. Soutenant la thèse selon laquelle l’organisation se définit essentiellement par sa lecture littérale du Coran, elle a suscité de nombreuses réactions. En voici, en exclusivité, l’essentiel. A lire : un extrait de "Fascisme et grand capital" de Daniel Guérin D. Guérin, Fascisme et grand capital, Paris, Libertalia, 2014 (1936), 608 p., 20€. Si le fascisme n’est pas progressif politiquement, il ne l’est pas davantage, contrairement à ce que pensent certains, économiquement.

Syrie 2014 : le quai d'Orsay et les renseignements à couteaux tirés Difficile de mettre en place une coopération anti-terroriste avec un régime que l’on souhaitait voir disparaître il y a encore quelques mois. C’est le dilemme auxquels sont actuellement confrontés les services de renseignement français, contraints de batailler sur deux fronts : à l'extérieur, en Irak et en Syrie, et à l'intérieur, pour surveiller sur le sol français les candidats au djihad. Là où le problème se pose, c’est que la difficulté de contrôler le retour des djihadistes tient notamment à l’absence de suivi des candidats au djihad en territoire syrien, soit par des agents français, soit par le biais d'informations échangées avec les services de renseignement de Bachar Al-Assad, plutôt considérés, avant la guerre, comme performants. Des contacts rompus depuis la fermeture de l’ambassade de France à Damas en mars 2012.

Related: