background preloader

Guide du Permaculteur Débutant – PDF

Guide du Permaculteur Débutant – PDF
Ce document réalisé par Benjamin Broustey est un guide pdf à destination des néophytes. Initialement diffusé par le site PermacultureDesign.fr, il expose sur une vingtaine de pages illustrées, l’éthique et les bases de la permaculture. Avant-Propos de l’Auteur : “Le monde tel que nous le connaissons à dépassé sa date de péremption. Nous, occidentaux, avons trop tiré sur la corde, trop consommé, puisé dans les ressources naturelles et les pays en développement n’ont qu’une idée en tête : nous rattraper et vivre comme nous après des siècles de disette. « Alors que les problèmes du monde sont de plus en plus compliqués, leurs solutions sont honteusement simples » Télécharger le Guide du Permaculteur Débutant .Plus complet, Permaculture, le Guide pour Bien Débuter – Jardiner en imitant la nature :. Photo d’Illustration tirée du site Jardindedenjfm Sur le même thème Association PermaTerra 18 septembre 2015 Dans "A Découvrir" Permaculture Définition 30 décembre 2016 Dans "Documentation" 4 avril 2015

http://www.permatheque.fr/2015/05/16/guide-du-permaculteur-debutant/

Related:  PermaculturePermacultureVille en transition / Permaculturepermaculture

Abris à insectes : les conseils d’un pro Qu’on les appelle hôtels, abris ou chalets à insectes, ils sont très tendance dans une période où l’on se préoccupe de plus en plus d’écologie. Mais ont-ils un véritable rôle dans la biodiversité ? Des questions que nous avons posées à un spécialiste, Philippe Bérenger-Lévêque, qui nous en décrit l’intérêt mais nous donne aussi des conseils.

La maison autonome, ou comment vivre d’énergies renouvelables, d’amour et d’eau fraîche Chercheurs en économie alternative, c’est ainsi que se définissent Patrick et Brigitte Baronnet. Installés en Loire-Atlantique, depuis plus de 30 ans, ce couple et leurs quatre enfants expérimentent un mode de vie autonome et solidaire. Dans lequel les consommations d’énergie sont divisées par quatre. Et les besoins en argent aussi. Pourquoi réaliser des associations de cultures ? - DEFI-Écologique : le blog Anthony Séjourné Les associations de cultures sont un outil particulièrement efficace, même si la technique est loin d’être maîtrisée dans tous les cas de figure. Associer différentes cultures, hormis une bonne dose de bon sens, nécessite de glaner un maximum de connaissances sur les plantes que l’on va faire cohabiter afin qu’aucune plante ne nuise à l’autre. Ce risque mis de côté, on pourra alors tirer profit de la cohabitation des plantes et ce de bien des façons, parfois inattendues. Loin de l’idée que la monoculture ou « culture pure » est la solution, il s’agit de trouver des techniques nouvelles (parfois anciennes), pour répondre aux enjeux d’aujourd’hui notamment dans la réduction de l’utilisation d’intrants.

Vos légumes du potager suivent-ils les bonnes associations ? Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ? Cliquez sur le bouton Facebook ou Gmail. On entend souvent dire “le poireau préfère les fraises” ou bien “la carotte et l’oignon se protègent de leur mouche”. C’est ce qu’on appelle les associations de légumes. Il existe beaucoup d’associations connues et ce n’est pas facile de s’y retrouver dans des listes qui peuvent être longues de plusieurs pages. Un quartier autosuffisant va bientôt voir le jour près d'Amsterdam Autonome en nourriture et en énergie, un village 100 % durable et zéro déchet devrait voir le jour en 2017 à Almere, à vingt minutes en train de la capitale des Pays-Bas. Une banlieue modèle, en phase avec son siècle et pas hippie pour un sou. L’écoquartier d’Almere produira plus de nourriture que les fermes traditionnelles de taille identique et en utilisant moins de ressources. (© Effekt)

Enfin le film de la construction de notre belle maison autonome !... Vous pouvez enfin commander le DVD de la version finale du film sur le CAMPTIER ! Vous y trouverez... Des images détaillées de la construction ainsi que de la maison finie, une fois les murs montés. LE JARDIN DE PASCALINE: Récupération pour bouture Pour les prochains trocs j'ai besoin de beaucoup de contenants afin d'y faire des boutures à échanger. Et oui, j'ai voulu faire la maline et me suis engagée à faire deux trocs le même mois ! Alors je suis à l’affût de tout ce qui pourrait contenir une bouture !

Aux États-Unis, un gangster-jardinier plante illégalement des légumes bio pour manger local Dans le quartier de South Los Angeles, les rues sont envahies par les fasts-foods et l’obésité ne cesse de croître. Pour changer cela, Ron Finley a décidé de faire pousser illégalement des légumes bio dans toute la ville et retrouver son autonomie alimentaire. A South Los Angeles, on trouve des magasins de vins, une multitude de fast-food et des soi-disant gangsters. Des semences libres pour délivrer les paysans des géants agro-industriels Cet article a été initialement publié par Basta !. Semer, sélectionner, échanger librement ses semences : ces pratiques ancestrales contribuent à l’autonomie des paysans et à la diversité des cultures. Mais ces dernières décennies, à cause d’une réglementation de plus en plus complexe, une partie des savoirs a été perdue.

8 associations de plantes testées au potager et verger bio Qui n’a jamais entendu parler de l’association de la tomate et de l’œillet d’inde ? Du poireau et de la carotte ? Des trois sœurs ? Brachoua : la permaculture sort un village de la misère Il y a trois ans, le village marocain de Brachoua vivait encore dans une grande précarité, sans eau, ni électricité. Aujourd’hui, les habitants vivent dignement, la lumière est partout et trois fontaines coulent en permanence. Que s’est-il passé dans l’intervalle ? Rien de spécial. Ah, si : tous les habitants ont fait le pari de la permaculture ! Comment tout un village a pu basculer dans l’autosuffisance et la prospérité en si peu de temps ? « La Guerre des Graines » : enquête sur une bataille souterraine et silencieuse En 100 ans, sous les effets de l’industrialisation de l’agriculture, les trois-quarts de la biodiversité cultivée ont disparu. Alors que se renforce la main-mise sur les semences par une poignée de multinationales, un vaste arsenal réglementaire limite le droit des paysans à échanger et reproduire les semences. Le documentaire « La Guerre des Graines », qui sera diffusé le 27 mai sur France 5, décrypte les batailles autour de la privatisation du vivant, avec l’appui de témoignages de paysans, d’élus, de militants, d’experts et d’industriels. Un film percutant et engagé, vivement recommandé par la rédaction de Basta !. « L’histoire que nous allons vous raconter est celle d’une guerre inconnue mais qui nous menace tous, la guerre des graines. » C’est par ces mots saisissants que débute le nouveau film de Stenka Quillet et Clément Montfort, produit par John Paul Lepers, qui sera diffusé sur France 5 le 27 mai prochain. [DOC] LA GUERRE DES GRAINES (officiel) par latelelibre

Related: