background preloader

L'industrie de la croisière ne connait pas la crise - 6 avril 2015

L'industrie de la croisière ne connait pas la crise - 6 avril 2015
Temps fortsCahuzacRemaniementIndustrie agroalimentaireRSACrise de l'élevageLes clés de demain Challenges > Voyages > L'industrie de la croisière ne connait pas la crise Bateau de Croisière Royal Caribbean Rien qu’en France, depuis 2009, la progression des croisiéristes malgré une forte crise est de 91%, même si le marché français partait de très loin par rapport à l’Italie ou l’Angleterre. 22.1 millions de croisiéristes dans le monde ont sillonné les mers du globe, en 2015 ils devraient être de 23 millions selon les statistiques du CLIA France. L'organisation internationale regroupe 63 compagnies de croisières répartis sur quatre continents: américain, européen, asiatique et australien. La croisière est durablement installée dans les options de vacances des français, nous avons divisé par trois le prix d’une croisière sur ces 20 dernières années. Les trois raisons du succès. Intérieur Oasis Of The Sea Sur le web : Un Palestinien tué après avoir poignardé deux soldats israéliens A lire aussi

http://www.challenges.fr/voyages/20150401.CHA4481/l-industrie-de-la-croisiere-ne-connait-pas-la-crise.html

Related:  Marché Mondial de la croisièreMarché Croisière MondialeTourisme de Croisière

Le marché de la croisière aborde 2015 avec entrain Le marché de la croisière confirme sa croissance, alors que la CLIA, association internationale des croisiéristes, prévoit une nouvelle progression du nombre de passagers en 2015. Le secteur profite ainsi pleinement aux villes figurant sur les itinéraires de croisière, comme Marseille. Le marché de la croisière est en croissance Le CLIA, association internationale des compagnies de croisières, se montre optimiste quant à la situation du marché en 2015.

Nouveaux chiffres records pour l’industrie de la croisière, et ce n’est pas fini… - Croisières Thématiques Rappelons que la CLIA est l’Association Internationale des Compagnies de Croisières. Voici 40 ans qu’elle œuvre pour garantir la sécurité et la durabilité du secteur. Elle regroupe notamment les plus grandes compagnies maritimes et fluviales au monde. Les chiffres impressionnants de l’industrie de la croisière en 2014

4 armateurs dominent le marché mondial : Le business de la croisière Trois grands armateurs dominent le marché mondial (MSC étant une compagnie principalement européenne). Carnival Corporation, avec 86 navires et 188.940 lits, est le leader mondial , suivi de RCCL (Royal Caribbean Cruise Lines, 35 navires et 81.962 lits). Le troisième est un conglomérat de quatre armateurs, dont le capital est en majorité détenu par le fonds d'investissement Apollo Management. De nouveaux venus s'aventurent sur le secteur. TUI Ag, le mastodonte allemand du tourisme, vient ainsi de finaliser une joint venture avec RCCL pour lancer une compagnie de croisière, TUI Cruises. L’industrie de la croisière poursuit sa croissance mondiale avec plus de 21 millions de passagers en 2013 et 117 milliards de dollars de contribution économique. Pour plus d'informations sur CLIA, le secteur de la croisière et les compagnies de croisières et agences de voyages membres de CLIA, consultez le site . Vous pouvez retrouverCLIA sur Facebook et Twitter, et suivre sa présidente Christine Duffy sur @CLIACEO et cruising.org/ceoblog.

Le tourisme de croisière dans le monde : permanences et recompositions 1 Fondée en 1975, la CLIA est une organisation à but non lucrative qui fédère 26 compagnies membres. (...) 1La croisière ne connaît pas la crise. Chaque année, elle affiche de nouveaux résultats en hausse : plus de 16 millions de touristes internationaux ont choisi la croisière en 2011 (Cruise Line International Association [CLIA])1. Son taux de croissance annuelle est de 7,5% depuis 1980 ; rappelons qu’au début des années 1970, aux balbutiements du produit « croisière », ils étaient alors à peine plus de 100 000 personnes à voyager sur de tels paquebots. La demande est très soutenue dans ce secteur d’activité où les processus de regroupement engagés depuis le début des années 2000 conduisent à la mise en place d’un marché oligopolistique.

Croisières de luxe : Oceania, un nouveau venu sur le marché français Filiale de Prestige Cruises Holding et sœur de Regen Seven Seas Cruises, Oceania a repris en 2002 le flambeau de Renaissance Cruises, pour proposer des croisières haut de gamme, d’un luxe élégant et décontracté à la fois, dont la gastronomie et les tarifs tout inclus sont les deux principaux piliers. Peu connue sur le marché français, cette jeune compagnie américaine veut pourtant s’y faire une place en proposant un concept à mi-chemin du « yachting » de ses consœurs, comme Crystal ou Seabourn, et des clubs flottants proposés par les majors du marché international. Alors qu’elle opère sur des bateaux de 625 cabines, pour le Marina et le Riviera, ou de 342 cabines, pour les trois sisterships, le Regatta, l’Insignia et le Nautica, le tonnage de ses navires reste imposant, avec 66 084 pour les plus grands et 30 277 pour les 3 plus modestes. De grands espace publics et des longues escale Autres articles Norwegian Cruise Line rachète Prestige Cruises

Rythme de croisière pour le marché mondial du luxe La croissance du marché du luxe ralentit. Il reste drainé par la Chine même si elle est - pour la première fois- en recul. Yacht et voitures de luxe cartonnent, toujours facteurs de reconnaissance sociale. Selon une étude de Bain & Company réalisée en collaboration avec la Fondation Altagamma, qui réunit les grands noms du luxe italien, le marché du luxe affiche une croissance moins soutenue mais pérenne, et devrait atteindre les 223 milliards d'euros en 2014, contre 217 milliards en 2013. Le cabinet table sur une progression de 2% à taux courants cette année des ventes de biens personnels de luxe (contre +3% en 2013) et de 5% à taux constants (contre +7%). Transport - Les opérateurs (compagnies aériennes, ferroviaires, autocaristes, loueurs de voitures, croisiéristes...) Résultats 2013 - Dans un contexte économique difficile, le groupe SNCF affiche un chiffre d’affaires de 32,2 milliards d’euros en 2013, en légère hausse de +0,5% par rapport à 2012 à périmètre et change constants. Forte progression de +4,2% sur le métier d’exploitation et de gestion du réseau ferroviaire (SNCF Infra) du fait de l’augmentation des travaux de rénovation sur le réseau ferroviaire (+13,5%) en particulier en Île-de-France. Croissance modérée des activités ferroviaires de SNCF Proximités <(transport public conventionné : Transilien, TER,Intercités et Keolis) avec +1,1%, recul de SNCF Voyages (activité TGV) de -1,4% avec une quasi stabilité des trafics (-0,7%) dans un contexte de crise économique, et baisse de l’activité de SNCF Geodis (transport et logistique de marchandises) qui affiche -1,8% dans un contexte de franche récession des volumes du transport de marchandises.Bonne performance de gestion du Groupe qui réalise 2,8 milliards d’euros de marge opérationnelle.

Croisières & croisiéristes Le paquebot avait été un vecteur important du voyage international jusque dans les années 1950 où la concurrence de l'aviation de ligne lui a été rapidement fatale. Le transport de passager par voie maritime a cependant résisté, il s'est même développé, sur des zones de navigation telles que les mers intérieures (Baltique, Méditerranée) et les archipels. Mais on a surtout assisté, depuis les années 1980 et 1990, à un essor rapide des croisières, produit touristique complet, intégré et dont l'offre s'est diversifiée par les tarifs et les clientèles visées, par les destinations, par les thématiques. Dans le monde, le nombre de croisiéristes est ainsi passé de 500 000 dans les années 1970 à plus de 15 millions en 2009. Sur les douze dernières années, de 1998 à 2009, le nombre de passagers mondiaux a plus que doublé, passant de 7,8 à 17,5 millions de croisiéristes (hors croisières fluviales).

Costa Croisières : vers un ancrage plus important dans les agences de voyages ? Le Costa Luminosa, à Marseille, largue les amarres ce 7 janvier 2016, pour un tour du monde de 108 jours - DR : A.B. "Ce tour du monde au départ de Marseille est un symbole pour Costa France et pour les clients français", s'est enthousiasmé Georges Azouze, président de Costa Croisières France, ce jeudi 7 janvier 2016, à bord du Costa Luminosa, à quelques heures de larguer les amarres. En effet, sur les 2 056 passagers qui ont réservé leur cabine pour 108 jours de croisière, 708 sont français, soit 35% de l'effectif total. Ils devancent les Italiens (324 passagers), les Allemands (314) ou encore les Suisses (300). Ces chiffres illustrent également la montée en puissance de la compagnie sur le marché français, 20 ans après son arrivée en tête de ligne dans la Cité phocéenne, avec le Costa Romantica. Un programme spécifique pour 3 mois de navigation

MSC Croisières leader du marché européen en Méditerranée La compagnie MSC Croisières gagne encore plus ses galons sur le marché de la croisière mondiale étant donné qu’elle apparaît comme la compagnie ayant embarqué les plus de passagers en Europe, et surtout en Méditerranée. Depuis 2004 et l’expansion significative de sa flotte par des constructions neuves, MSC Croisières c’est une société qui a bondi de 800%. En 2014, la quatrième compagnie de croisière mondiale a embarqué sur ses navires, 1,67 millions de passagers et a réalisé un chiffre d’affaire de 1,5 milliards d’euros. Ayant monté un partenariat avec l’Unicef, la compagnie reverse chaque année à l’organisme mondial près de 2 millions d’euros, prélevés à ses passagers. Et cette dernière ne semble pas s’arrêter sur sa lancée, maintenant qu’elle a atteint des sommets en Europe. Une compagnie de croisière privée, première en Méditerranée

Related: