background preloader

Le tourisme de croisière

Le tourisme de croisière
1Chaque année, environ 16 millions de personnes participent à l’une des 30 000 croisières (fluviales ou océaniques) offertes dans quelques 2000 destinations dans le monde. De ce nombre, 9,6 millions de passagers participent à une croisière océanique (OMT, 2003 : 27). Une flotte de plus de 339 navires, pouvant accommoder de 50 à 4000 passagers à la fois, répond ainsi à la demande (Ward, 2007 : 14, 18 ; Ebersold, 2004). La croissance annuelle moyenne de 7,6 % du nombre de croisiéristes sur le marché nord-américain (OMT, 2003 : 28) se traduit par une augmentation du nombre de navires, mais aussi des ports de mer et des destinations visitées. À la fin de la première décennie du XXIe siècle, la demande en Amérique du Nord et en Europe dépassera les 13 millions de passagers (OMT, 2003 : 27). 2Le navire de croisière fascine. Illustration 1 : Le Carnival Splendor. Photo : Andy Newman, Carnival Cruise Lines. Illustration 2 : Structure et relations de marché du tourisme de croisière Source : auteur

https://teoros.revues.org/135

Related:  Croisières françaisescroisièresCroisière MondialeLe marché de la croisière en FranceCroisières

Croisière : la France connaît la plus forte croissance des marchés européens Antoine Lacarrière. Directeur général de Croisières de France, Cédric Rivoire-Perrochat, directeur général de CLIA France et Georges Azouze, président de CLIA France et Président-directeur général de Costa Croisières France. - photo JBH Les Français aiment de plus en plus la croisière. Selon les chiffres communiqués ce mercredi 18 mars 2015, par CLIA (Cruise Lines International Association) France, qui a pris la suite de l’AFCC depuis décembre 2013, le marché français a atteint en 2014 un total de 593 000 passagers, en forte croissance de 13,7% par rapport à 2013. « Avec près de 70 000 passagers supplémentaires, cette belle croissance montre que la croisière a pris toute sa place chez les Français comme une destination de vacances à part entière », explique Georges Azouze, président de CLIA France

Croisière : la France est le neuvième marché mondial 21,3 millions de passagers ont pris la mer dans le monde en 2013, d’après le bilan publié par CLIA. C’est 2% de plus qu’en 2012. La croissance internationale du marché de la croisière est restée faible en 2013, tout comme l’année précédente. Au global, d’après le bilan communiqué par CLIA (Association internationale des compagnies de croisières), 21,3 millions de clients ont embarqué sur un bateau maritime l’an dernier, contre 20,9 millions en 2012. Infographie : l’inexorable croissance de la croisière Le site Cruise Industry News a compilé dans une infographie les chiffres clés du secteur, qui devrait générer près de 34 milliards de dollars de recettes en 2014. Pas de pause en vue dans le développement mondial de la croisière. D’après une infographie publiée par le site britannique spécialisé Cruise Industry News, qui reprend les principales données de son rapport annuel sur l’évolution du secteur, 296 navires maritimes seront en service à la fin de l’année 2014, offrant un total de 455 000 lits. Six navires auront rejoint la flotte mondiale au cours de l’année (dont le Quantum of the Seas de Royal Caribbean et le Costa Diadema en octobre prochain), tandis que deux en sont sortis, entraînant une progression globale de 11 700 lits par rapport à 2013. Sans surprise, le groupe Carnival reste de très loin le leader mondial : avec 10 compagnies sous son aile, il affiche 102 navires et 214 000 lits, soit 45,8% de part de marché en termes de capacités.

L’OMT organise une conférence sur la qualité des destinations de la Méditerranée La capacité à offrir une expérience de haute qualité est un élément essentiel pour la compétitivité du tourisme parmi les destinations de la Méditerranée. La 2ème Conférence de l’OMT sur la gestion des destinations de la Méditerranée, qui se tiendra à Budva (Monténégro) du 22 au 24 juin 2015, s'attachera à mettre en exergue le rôle des partenariats stratégiques dans le domaine du tourisme pour améliorer la qualité de l'expérience des visiteurs. La Méditerranée est l’une des régions touristiques les plus visitées au monde.

Les principaux acteurs du marché Le marché de la croisière est à l’image des autres secteurs du tourisme : il y les mastodontes (Costa Croisières, MSC Croisières…) et les autres (Intermèdes, Compagnie des Iles du Ponant, Hurtigruten…). Tout a commencé dans les Caraïbes il y a une trentaine d’années. La destination a été lancée par quelques armateurs, notamment norvégiens. Aujourd’hui, trois géants de la croisière ont émergé, pesant sur plus de 85 % de l’offre !

Le drame du Concordia n'impacte pas le marché des croisières - 12 janvier 2013 Entre 11 et 13% de progression sur l’année 2012, la croisière séduit de plus en plus de monde et concurrence frontalement les clubs de vacances avec un avantage supplémentaire, la mobilité. Le public s'est rajeuni, les prix sont beaucoup plus accessibles et les croisiéristes ont adapté leurs offres loisirs à bord, clubs enfants, ados et animations en tous genres, sont venus compléter une offre déjà bien fournie. Finie la croisière de papa et les journées entières ayant comme seul horizon, la mer.

Le groupe Costa moteur du marché européen des croisières L’étude publiée par la CLIA (Cruise Lines International Association) à l’occasion du salon Cruise Ship Miami 2015 illustre de manière flagrante la poursuite du boom des croisières à travers le monde. En 2014, dans les principaux marchés d’Europe, cinq croisiéristes sur dix ont effectué leur croisière à bord d’un navire opéré par le Groupe Costa. « Être leader du marché dans les principaux pays européens nous encourage à proposer à nos hôtes des formules de vacances exceptionnelles et un service inégalé, déclare Michael Thamm, CEO du Groupe Costa. En Europe, ce sont déjà cinq croisiéristes sur dix qui partent en vacances avec nous. J’aimerais remercier nos hôtes de la confiance qu’ils nous témoignent, ainsi que nos agences partenaires pour leur soutien. Nous allons continuer à nous développer en Europe et en Asie, grâce à de nombreuses nouveautés et à une forte croissance ».

Focus sur le marché mondial des multicoques de plaisance L'ouverture ce matin du 6e Salon International du Multicoque est l'occasion de s'intéresser à un segment en croissance, qui se décline tant dans la voile que dans le moteur, allant du dayboat au superyacht ! Le marché du multicoque de plaisance représente près de 1000 bateaux produits par an dans le monde, soit un chiffre d'affaires d'environ 400 millions d'euros, réparti à 80% pour la voile et 20% pour le moteur, le moteur représentant 30% du chiffre d’affaires. Dans le contexte d’un marché global du nautisme tendu, le segment des bateaux multicoques continue lui sa progression, largement dominé par les catamarans, les trimarans constituant une niche plus marginale. Le succès des bateaux multicoques est à trouver dans leur concept même, qui revient à proposer un espace de vie, des volumes, et une luminosité incomparables, sans compter la stabilité qu’apportent les deux coques en navigation et l'absence de gîte, qui en font des bateaux faciles à vivre !

Le marché français de la croisière bat un nouveau record en 2014 ! - CLIA France Le marché français de la croisière, en hausse de 14%, consolide sa place de 4ème marché européen avec près de 600.000 passagers en 2014. Le marché européen de la croisière atteint quant à lui, un nouveau record : 6,39 millions d’Européens ont effectué une croisière malgré un contexte économique difficile. Avec une croissance exceptionnelle de 13,7%, le marché français de la croisière a connu une forte progression en 2014 avec plus de 70.000 nouveaux clients, confortant ainsi sa 4ème place européenne derrière l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie. Le marché français a bénéficié d’une augmentation de capacité sur les départs de proximité depuis les ports français, essentiellement sur les flottes des trois plus gros opérateurs qui représentent 87% du marché. Ainsi, le Zenith est venu enrichir l’offre de Croisières de France devenant son second navire, tandis qu’en fin d’année, Costa Croisières a positionné le Costa Diadema à Marseille. < Retour

Un expert touristique à disposition des groupes chez Costa Croisières - Croisières sur Le Quotidien du Tourisme Croisières Costa Croisières lance un nouveau service destiné aux Agences de Voyages : un expert touristique dédié aux groupes. Ces experts proposeront aux Agences effectuant des réservations de groupes (plus de 20 personnes) présents à bord des navires Costa des conseils spécifiques sur les excursions les plus adaptées aux besoins et aux souhaits de leurs clients, organiseront et réserveront des visites, et créeront des programmes personnalisés uniques. Les commissions et avantages proposés aux agences dépendront du nombre de passagers inscrits. Pour Giuseppe Carino, vice-président Opérations Hôtelières de Costa croisières, "la variété des excursions que nous proposons à nos passagers est tout simplement sensationnelle : plus de 2 200 visites pensées pour tous les goûts, placées sous le signe de l'aventure ou de la culture, sans oublier les excursions intégrant des dégustations de produits et de vins ou encore les éco-tours.

Les principaux acteurs du marché : Croisière : Dossier pratique de voyage Le marché de la croisière est à l’image des autres secteurs du tourisme : il y les mastodontes (Costa Croisières, MSC Croisières…) et les autres (Intermèdes, Compagnie des Iles du Ponant, Hurtigruten…). Tout a commencé dans les Caraïbes il y a une trentaine d’années. La destination a été lancée par quelques armateurs, notamment norvégiens. Aujourd’hui, trois géants de la croisière ont émergé, pesant sur plus de 85 % de l’offre ! Carnival Corporation & PLC (dix marques dont le leader européen Costa Croisières acquis en 1997), Royal Caribbean Cruise Line (RCCL) (avec les marques Pullmantur, Celebrity, Azamara Cruises et Croisières de France en Europe) et Star Cruises (leader sur l’Asie-Pacifique).

Croisières de luxe : Oceania, un nouveau venu sur le marché français Filiale de Prestige Cruises Holding et sœur de Regen Seven Seas Cruises, Oceania a repris en 2002 le flambeau de Renaissance Cruises, pour proposer des croisières haut de gamme, d’un luxe élégant et décontracté à la fois, dont la gastronomie et les tarifs tout inclus sont les deux principaux piliers. Peu connue sur le marché français, cette jeune compagnie américaine veut pourtant s’y faire une place en proposant un concept à mi-chemin du « yachting » de ses consœurs, comme Crystal ou Seabourn, et des clubs flottants proposés par les majors du marché international. Alors qu’elle opère sur des bateaux de 625 cabines, pour le Marina et le Riviera, ou de 342 cabines, pour les trois sisterships, le Regatta, l’Insignia et le Nautica, le tonnage de ses navires reste imposant, avec 66 084 pour les plus grands et 30 277 pour les 3 plus modestes.

Le marché des croisières Le concept de croisière tel qu'on le connaît maintenant est assez récent, il date des années 1970. Auparavant, les grands navires armés pour le transport de passagers étaient des paquebots transocéaniques. Le développement de l'aviation civile et des vols longs courriers a porté un coup fatal à ce type de voyages ; l'échec du France construit en 1962 et abandonné sur un quai du Havre de 1974 à 1979, en est l'illustration (voir ce document).

Related: