background preloader

Pharmacien / pharmacienne

Pharmacien / pharmacienne
En officine, le pharmacien délivre des médicaments prescrits sur ordonnance médicale. Il conseille et informe le patient sur le traitement à suivre. Il s'assure de la compatibilité et de la conformité des médicaments avec le profil du patient. Il donne également des indications sur la posologie (doses à respecter sur une durée donnée). Il peut aussi réaliser des préparations particulières, et/ou délivrer des produits de parapharmacie, sans prescription médicale. En cas de pathologie légère, le patient peut solliciter le pharmacien qui lui proposera un produit ne nécessitant pas d'ordonnance, ou l'orienter vers un médecin. 75 % des pharmaciens exercent en officine. Avec une spécialisation en biologie médicale, le pharmacien peut exercer dans un laboratoire d'analyses médicales.

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/pharmacien-pharmacienne

Onisep Onisep.fr. L'info nationale et régionale sur les métiers et les formations. Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. L'école change avec le numérique. pharmacien / pharmacienne ×En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus. Onisep.fr. L'info nationale et régionale sur les métiers et les formations. Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. L'école change avec le numérique.

aide-soignant / aide-soignante Contrairement à ce que laisse entendre son nom, l'aide-soignant n'est pas le bras droit du médecin. C'est sous la responsabilité et le contrôle de l'infirmier qu'il assure les soins d'hygiène et de confort. Il peut prendre le pouls et la température, vérifier l'état des pansements et des drains, et veiller à ce que les patients prennent leurs médicaments. conseiller / conseillère en insertion sociale et professionnelle Aider les jeunes qui ne sont plus à l'école à choisir une formation ou à trouver un emploi, les guider dans les démarches de la vie courante (logement, soins médicaux...) constitue le quotidien du CISP (conseiller en insertion sociale et professionnelle). Dans les missions locales où il travaille, il reçoit en entretien individuel des jeunes de 16 à 25 ans pour les aider dans leur démarche d'insertion professionnelle. Il va aussi animer des ateliers de recherche d'emploi ou de préparation d'entretien d'embauche avec des groupes de jeunes. Le CISP connaît bien son territoire géographique (entreprises, associations) et va mettre en place des actions avec les partenaires pour permettre aux jeunes de mieux connaître le monde du travail et les métiers. Spécialiste des mesures en faveur de l'emploi des jeunes, il est en relation avec les entreprises de son secteur pour pouvoir proposer des stages aux jeunes qu'il reçoit ou recueillir les offres d'emploi.

Les écoles d'architecture Au nombre de 20 (dont 6 en région parisienne), les Ensa (Écoles nationales supérieures d'architecture) forment plus de 90% des futurs architectes. Les candidatures passent par la plateforme Parcoursup. L'admission se fait sur examen du dossier, complété par un entretien et éventuellement par des tests. Les bacheliers généraux sont les plus nombreux parmi les étudiants, mais les écoles accueillent aussi des titulaires des bacs STI2D et STD2A, et des bacheliers professionnels dans une spécialité du domaine du bâtiment.

infirmier / infirmière Intervenant sur prescription médicale, l'infirmier contribue à la mise en oeuvre des traitements en participant à la surveillance des malades. Il évalue leur état de santé, analyse les soins qui leur sont les plus adaptés et peut donner des soins en toute autonomie et responsabilité (aide à la vie quotidienne, programme thérapeutique...). Distribution de médicaments, piqûres, pose de perfusions, prises de sang, pansements : autant de tâches à haute technicité qui engagent la responsabilité de l'infirmier. Sa présence au chevet du patient lui permet de surveiller l'état de santé, mais aussi le moral de ce dernier.

sage-femme Sage-femme signifie « qui a la connaissance, l'expérience de la femme ». Le terme « femme » fait référence à la femme enceinte, et non au sexe de la personne qui exerce le métier. On parle donc de femme sage-femme ou d'homme sage-femme, bien que le métier ne soit représenté que par 2.6 % d'hommes. Les études médicales ×En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus. Recherche Thématique Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

ostéopathe L'ostéopathe pratique une médecine manuelle, qui traite les problèmes mécaniques au niveau du squelette, des viscères et du crâne, et qui considère que le corps est un tout. Ainsi, le moindre problème musculaire ou intestinal peut provoquer par répercussion un déséquilibre général de l'état de santé. Toute séance commence par un questionnaire durant lequel l'ostéopathe répertorie les troubles du patient et fait un bilan de ses antécédents (opérations, fractures, chocs, maladies). Au-delà du symptôme, il s'intéresse à l'histoire du corps, à des traumatismes plus anciens qui seraient passés inaperçus.

éducateur spécialisé / éducatrice spécialisée Ni père ni copain, l'éducateur spécialisé partage la vie quotidienne de jeunes ou d'adultes présentant des déficiences physiques ou mentales, des troubles du comportement ou des difficultés d'insertion. Au travers d'activités récréatives comme le théâtre, le sport ou l'informatique, il permet aux personnes inadaptées de s'exprimer, de devenir autonomes et de retrouver confiance en elles. Il exerce le plus souvent en milieu fermé (centres de rééducation et d'hébergement, maisons d'enfants, hôpitaux...), au sein d'une équipe médico-socio-éducative. L'éducateur dit « de rue » intervient sur les lieux de vie (cité, quartier, maison de jeunes...) et dans les familles.

médecin généraliste À son cabinet, à domicile, au sein d'un centre de santé, d'un centre de protection maternelle et infantile, d'une crèche, d'une maison de retraite, d'un service de médecine à l'hôpital... autant de lieux d'exercice où le médecin généraliste ausculte les patients et les interroge sur leurs troubles. Hygiène de vie, habitudes ou antécédents familiaux : il enquête. Le but : ne pas confondre des maux différents présentant les mêmes symptômes. Le bilan terminé, le médecin prescrit des traitements et, au besoin, des examens (prises de sang, radios). La plupart des généralistes exercent en cabinet libéral.

assistant maternel / assistante maternelle On connaît davantage ce métier sous le nom de nourrice, voire de « nounou ». L'assistant maternel (99 % de femmes) garde les enfants à son domicile, de manière régulière ou occasionnelle, pendant que leurs parents travaillent. Cette profession nécessite un bon équilibre nerveux et beaucoup de patience. Et exige une attention de chaque instant pour veiller sur des bambins et les éveiller. Pour exercer, il faut obligatoirement avoir un agrément délivré par les services départementaux de la PMI (protection maternelle et infantile).

Related: