background preloader

Comment trouver la source d’inspiration ?

Comment trouver la source d’inspiration ?
Aujourd’hui, Publiz va vous aider à combattre le syndrome de la feuille blanche. Cette maladie tant redoutée qui paralyse l’esprit et détruit la moindre once créative. Heureusement, ce symptôme est facilement réversible grâce à ces quelques conseils qui vous aideront à trouver votre source d’inspiration, et ainsi déborder de créativité. Trouver l’inspiration est parfois difficile. Heureusement, il est possible d’apprivoiser l’inspiration. Saviez-vous que c’est en rêvant que Steven Spielberg a imaginé le film E.T. ? Mais le rêve est aussi merveilleux qu’éphémère. Gardez ces précieuses notes, elles sont la preuve de l’existence de votre subconscient, et la future porte d’entrée pour l’inspiration. Ah oui, c’est aussi en rêvant que Luc Besson à imaginé Taxi. Puis, quand vous reprendrez, forcez vous à regarder votre projet sous un angle différent. La télé tue l’inspiration autant que le pet sous la couette tue l’amour. J’allais oublier l’essentiel.

Ecrire un roman en suivant une approche pyramidale (2e partie) Vous avez une idée de roman, mais vous ne savez pas comment l’exploiter ? Ce parcours pyramidal vous aidera à passer de l’idée à l’écriture. Vous avez une idée de roman, mais vous ne savez pas comment l’exploiter et commencer à écrire ? Une écrivaine américaine, Jess Lourey a inventé une approche en 7 points. Un parcours pyramidal qui vous permet de passer de l’idée à l’écriture. ETAPE 4 : Dessinez votre décor Après avoir donné chair à vos personnages, imaginez leur décor. ETAPE 5 : Développez chaque phrase de l’étape 2 en une page entière de description Vos personnages ont une âme, vos décors sont esquissés, il est temps de réveiller tous vos sens ! ETAPE 6 : Tracez les grandes lignes de votre roman Ne vous embêtez pas à faire un résumé détaillé, chapitre par chapitre. ETAPE 7 : Lancez-vous ! Bonne chance ! Si vous avez manqué le début : Ecrivez votre roman en suivant une approche pyramidale (étapes 1 à 3)

Comment écrire tous les jours vous pousse à écrire ... tous les jours ! - Jusqu'au dernier mot "Écrivez tous les jours." C’est un conseil habituel parmi les écrivains. Pourtant, certains d’entre eux peuvent se demander si le jeu en vaut vraiment la chandelle. Trouver quotidiennement du temps pour écrire peut se révéler difficile, à cause du syndrome de la page blanche ou encore d’un agenda trop rempli, entre autres exemples. Néanmoins, quelques lignes écrites chaque jour font davantage que seulement inculquer la discipline de pouvoir écrire à volonté plutôt qu’uniquement lorsque l’inspiration survient. Cela offre d’autres avantages très importants : Cela stimule votre créativité Après avoir écrit tous les jours pendant une semaine ou deux, vous verrez votre créativité commencer à devenir florissante. Cela accroît votre confiance Beaucoup d’écrivains s’acharnent à coucher sur papier un simple mot. Écrire chaque jour, même juste un peu, vous aidera à dominer ces peurs. Cela vous permet d’expérimenter vos capacités d’écrivain Cela aide à surmonter le perfectionnisme

Ecrire un roman en suivant une approche pyramidale Vous avez une idée de roman, mais vous ne savez pas comment l’exploiter ? Ce parcours pyramidal vous aidera à passer de l’idée à l’écriture. Vous avez une idée de roman, mais vous ne savez pas comment l’exploiter et commencer à écrire ? ETAPE 1 : Résumez votre roman en une seule phrase L’objectif est de présenter votre roman sous sa forme la plus pure. ETAPE 2 : Développez votre phrase en un paragraphe Il vous faut maintenant planter le décor du début du roman, les obstacles rencontrés par les protagonistes et révéler la fin de l’histoire. ETAPE 3 : Intégrez les personnages Vous avez réalisé un instantané de votre futur roman et déterminé les grandes lignes. Pour en savoir plus sur la création des personnages lisez l’article : Comment décrire vos personnages ? Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez télécharger et remplir : la fiche descriptive de personnages . A suivre sur enviedecrire : les prochaines étapes de la construction pyramidale de votre roman

Boostez votre écriture en 3 astuces Et si vous décidiez d’aborder votre écriture sous un angle pragmatique ? Vous découvrirez que bien souvent l’inspiration vient… en travaillant. Peut-on apprendre à écrire ? Sur le sujet, plusieurs écoles s’affrontent. Et si vous décidiez d’aborder votre écriture sous un angle plus pragmatique ? Voici 3 astuces pour vous aider à développer votre créativité : Faites des exercices chronométrés Rien que le mot « exercice » vous rebute. N’écrivez pas les chapitres dans l’ordre Qui a dit qu’on devait écrire toutes les scènes d’un roman les unes après les autres ? Demandez des critiques constructives Faire confiance à son instinct, c’est bien.

| 10 astuces pour trouver de l’inspiration pour écrire Trouver de l’inspiration pour écrire: quoi de plus difficile? Voici 10 astuces qui vous aideront: 1 Écrire chaque jour L’écriture est un muscle. Si l’on attend que l’inspiration nous tombe dessus, on peut attendre longtemps. Trouver l’inspiration est un travail de longue haleine. 2 Avoir son carnet de notes sur soi Le carnet de notes est l’outil le plus utile de ceux qui tiennent un blog. Le carnet de notes peut être exploité de différentes façons. 3. Pour surmonter ces blocages, un peu de retour sur soi est nécessaire. Quand vous vous lancez dans l’écriture d’un billet de blog, commencez par écrire une phrase, ou ne serait-ce qu’un mot. 4. Lire des livres régulièrement est sans doute le meilleur moyen d’avoir des idées. Se plonger dans un roman ou lire de la poésie permet de reprendre contact avec les grandes idées des classiques. Et, surtout, le fait de lire des livres permet de vous confronter avec des textes structurés. 5. Les corrections concernent principalement ces points: 6. 7.

Bien définir le déroulement de votre roman Vous avez établi le plan de votre roman, et vous vous apprêtez à en écrire la première version ? Avant de vous lancer, voici 5 questions à vous poser pour tester la solidité de votre intrigue. En tant qu’écrivain, lorsque vous écrivez une histoire, votre tâche est de mettre vos personnages dans des situations périlleuses. 1 : Dans quelle situation se trouve votre personnage au début du roman ? La situation initiale est une situation instable, mais sans évolution, qui précède tout ce qui met en route l’action de votre roman. 2 : Que veut votre héros et pourquoi ? Assurez-vous de savoir quelles sont ses motivations, de connaître le dilemme existentiel qui le pousse à vouloir ce dont il a envie ? 3 : Quels sont les obstacles auxquels est confronté votre personnage ? Qu’est-ce qui met en branle l’intrigue de votre roman ? 4 : Comment se déroule le retournement de situation ? A vous de trouver en quoi ce renversement est lié à l’action de votre intrigue.

Enquêter avant d’écrire Un plan d’action simple et efficace à découvrir avant de partir enquêter dans le « vrai monde »… On peut trouver un grand nombre d’informations sur Internet. Tout en restant chez soi, on peut ainsi partir à la découverte de la planète : une plage de Bora Bora, la basilique Saint Pierre de Rome, le musée du Louvre… Mais Internet peut également être source d’erreurs. Difficile par exemple de décrire un métier que l’on ne connaît pas en utilisant le Web comme seule source de renseignements. Identifiez vos besoins Avant de vous lancer, vous devez d’abord identifier les informations dont vous avez besoin. Trouvez le contact idéal Vous pensez qu’il est difficile de trouver une personne qui répondra à vos questions ? Utilisez vos 5 sens Une fois que vous êtes avec votre « informateur » dans le lieu qui vous intéresse, l’erreur serait de vous focaliser uniquement sur ce que votre interlocuteur vous raconte. Ne comptez pas sur votre mémoire Traiter vos informations

Comment écrire un roman en y intégrant de l’humour ? L’humour fait partie intégrante de nos conversations au quotidien. Mais dès qu’il s’agit d’écrire un roman, on a tendance à penser qu’il n’y a pas sa place. Voici 4 astuces pour écrire et faire rire. 1 : Utilisez les mots avec des sonorités en « ke » et en « gue » Cela peut paraître étrange, mais les mots avec des sonorités en « ke » (comme dans « cadillac ») ou en « gue » (comme dans « guacamole ») sont perçus comme les mots les plus drôles, ceux qui provoquent le plus de sourires. 2 : Suivez le rythme ternaire Ecrire avec humour demande généralement d’emmener le lecteur dans une direction, puis, soudainement, de le surprendre. 3 : Détournez les métaphores et les clichés Quand on est écrivain, on est souvent à l’aise avec les métaphores et autres formes de comparaisons. 4 : Inspirez-vous des anecdotes drôles de votre vie La plupart du temps, ce qui nous fait rire dans la vie, ce sont les histoires vraies, que nous exagérons (parfois) pour en augmenter l’effet.

Captez l'attention de vos lecteurs Tous les écrivains rêvent d’écrire un roman qui donne envie au lecteur de le lire jusqu’au bout. Voici cinq conseils d’une lectrice avisée pour y parvenir. Les conseils d’écriture, donnés par les écrivains aux autres écrivains, ce n’est pas ça qui manque. Pour son numéro d’août 2011, le magazine américain The Writer a donc décidé d’innover un peu. C’est une lectrice – pas n’importe laquelle, puisque Laura Miller est critique littéraire – qui s’est vu confier la lourde tâche de livrer quelques astuces de son cru aux auteurs. 1 : Le héros du roman doit désirer quelque chose Les écrivains ont tendance à jouer les observateurs introvertis, qui pensent que « réflexion » égale « profondeur ». 2 : Le héros du roman doit faire quelque chose Beaucoup d’écrivains créent des personnages de roman auxquels il arrive des choses. 3 : Donner la priorité à l’histoire Dans un roman, ce que le lecteur préfère, c’est, dans l’ordre : l’histoire, les personnages, le thème, l’atmosphère / le décor.

Vaincre le syndrome de la page blanche J'inaugure cette catégorie dédiée aux "tips" d'écriture par la fameuse angoisse de la page blanche, redoutée par tous les apprentis-écrivains et même les autres... Qui, en effet, peut se targuer de ne l'avoir jamais connue ? Moi, j'en suis devenue une spécialiste puisque je n'ai tout bonnement pas pu écrire pendant trois longues années (oui, trois !). J'étais tout simplement atteinte de ce que les anglo-saxons appelent le "Writer's block", un blocage, quoi. Impossible de créer quoi que ce soit ! (pour d'obscures raisons qui n'intéressent personne...). Comment l'ai-je retrouvé ? Tout le monde a le droit d'écrire, et encore plus ceux qui en ont besoin. Ca ne m'a pas pour autant mise à l'abri du syndrome de la page blanche car régulièrement, je restais de longues minutes devant mon clavier à me demander ce que j'allais bien pouvoir écrire... Mais maintenant j'ai trouvé ma solution, ma clé, mon débloquant, et il est très simple : c'est d'écrire !

Comment bien décrire un lieu ? Voici quelques idées pour vous aider à recréer par les mots la magie d’un lieu et l’émotion qu’il procure. Les descriptions des lieux sont bien souvent difficiles à réussir, car elles doivent rendre compte de ce que les personnages voient, mais également de ce qu’ils ressentent. La mythologie romaine désignait comme le genius loci, l’esprit d’un lieu qui révélait son atmosphère particulière. Mais comment faire pour recréer par les mots la magie d’un lieu et l’émotion qu’il procure ? Utilisez la métaphore du corps Comparer une ville à un corps est un grand classique de la littérature. Observez le temps qui passe Qu’il soit présenté de jour ou de nuit, en janvier ou en plein mois de juillet, le lieu de votre récit montrera des choses différentes et révélera des ambiances multiples. Evoquez le passé Quand vous décrivez un quartier, pensez à vous renseigner sur ce qui s’y est déroulé. Découvrez tous nos services aux auteurs ! Vous souhaitez vous autoéditer ?

club de lecture - Conseils d'écriture de Pierre Bottero ! Et ça ne s'adresse pas forcément que à ceux qui ont lu ses bouquins ! À tous ceux et toutes celles qui écrivent ou qui ont envie d’écrire… Un fait étonnant se dégage de mes rencontres, des lettres que je reçois, des messages que postent sur le site les lecteurs et les lectrices d’Ewilan : vous êtes nombreux à écrire. Très nombreux ! L’envie. Par où commencer ? Les pièges à éviter. Règle 1 : Ce qui est limpide dans ton esprit ne l’est pas forcément dans celui de ton lecteur. Règle 2 : Ne cherche jamais à te justifier. Règle 3 : Trop d’action tue l’action. Règle 4 : N’est pas Proust qui veut. Règle 5 : La langue française est riche de dizaines de milliers de mots. Règle 6 : Avant de s’étirer en belles et fluides phrases sur ta feuille, ton histoire a besoin de germer, de se nourrir de tes songes, de pousser dans l’intimité de tes pensées. Règle 7 : Alterne astucieusement les phases de description, celles d’action et les dialogues. Règle 8 : Relis, relis, relis et corrige ! Et après ?

Donnez du relief à vos personnages Comment créer des héros de roman ambivalents, qui ne soient pas uniquement gentils ou méchants ? Nos 4 conseils pour concevoir ces personnages qui marquent très souvent les lecteurs pendant longtemps. 1. Créez des personnages utiles à votre intrigue Pour débuter la construction d’un personnage, toutes les options sont bonnes : description physique, famille, travail, traits de caractère, etc. 2. La littérature ne peut se contenter de personnages aux motivations floues. 3. Les histoires qui tiennent la route sont celles qui s’organisent autour d’un thème principal fort (exemple : le pardon, la rédemption, l’acceptation de soi, etc.). 4. Au début de votre intrigue, votre héros est en proie à un conflit intérieur intense, profond. (Crédit photo : © www.hiped.com – Fotolia.com)

Related: