background preloader

GiedRé : Pisser Debout

GiedRé : Pisser Debout

GiedRé.fr GiedRé à l'Olympia Découvrez la nouvelle princesse irrévérencieuse de la chanson en live à l'Olympia ! Résumé « J’aime raconter des histoires », dit GiedRé. Cela lui donne un air innocent, dont on comprend vite combien il est trompeur. Parce que, pour trouver trace d’une chanteuse aussi férocement irrévérencieuse, il faut remonter loin dans l’histoire. Et, d’ailleurs, on n’en trouve pas. Distribution Lieu : Paris Date : 06 Mars 2014 Durée : 1h 30min Genre : Musique Réalisation : Thierry Teston Production : Morgane / Le Rat des Villes Co-production : Morgane Production / Le Rats des villes

La chanson "Baby, It's Cold Outside" censurée par certaines radios américaines Les paroles de ce morceau, interprété en duo par une pléthore d'artistes depuis 1944 dont Dean Martin, Dolly Parton, Ray Charles ou encore Lady Gaga, sont considérées par certaines stations comme pouvant relever du harcèlement envers les femmes. La version Lady Gaga Plaintes d'auditeurs C'est une radio de l'Ohio qui a pris la première la décision de ne plus diffuser ce titre il y a quelques jours après avoir reçu des plaintes d'auditeurs. Une ode aux agressions sexuelles Dans cette chanson, un homme tente de persuader une femme de passer la nuit avec lui. Oscar de la meilleure chanson originale en 1950 Le parolier de Broadway, Frank Loesser, est l'auteur de ce titre qui a remporté en 1950 l'Oscar de la meilleure chanson originale grâce au film "La Fille de Neptune". "Aujourd'hui je réalise que lorsque la chanson a été écrite en 1944, c'était une époque différente. Les auditeurs consultés

GiedRé, pas comme tout le monde "Ne crois pas qu’on t’ignore, ce n’est pas ça du tout, je t’assure, tu as tort, c’est juste qu’on s’en fout (…) pour nous, tu sais les clodos, c’est pas des hommes", fredonne GiedRé dans son nouvel album Lalala. Si vous vous étranglez, c’est que vous avez échappé au phénomène. Depuis 2010, cette ravissante Lituanienne, arrivée en France à l’âge de sept ans chante de sa douce voix, les pires horreurs. Toujours du point de vue le plus pragmatique - et donc le plus absurde- elle raconte les à-côtés de notre société de consommation, les zones d’ombres du monde moderne, avec un humour féroce, façon Hara Kiri. Lalala, c’est la petite musique intérieure de GiedRé.

Related: