background preloader

The Real Cost Of Social Media 

The Real Cost Of Social Media 
What’s the real cost of social media? Last week we looked at an interesting infographic on the value of social commerce and today we wanted to share another interesting infographic on the cost of social media. So how do your social media costs compare? These stats, which have been aggregated by Focus.com, show some good insights into how much brands are paying, on average, for their social media strategy and activities. The second half of this infographic shows some good stats on the benefits of social media, including a comparison of what an average Facebook fan will spend on certain brands compared to a non-fan. On average it shows that a Facebook fan is 28% more likely than a non-fan to continue using a brand and that fans are 41% more likely to recommend a fanned product to their friends. Be Sociable, Share! Related:  Social

Le ROI des médias sociaux doit se définir de manière transversale 29inShareinShare29 Par Pierre Miceli co-fondateur de la MediasSociaux Academy Il est régulièrement question du retour sur investissement des médias sociaux. De nombreux articles sont écrits sur ce sujet, certains amenant des chiffres parfois irréels (comme la valeur d’un fan), d’autres expliquant pourquoi il est impossible de calculer un ROI pour ce type d’activités. Le flou autour de ce sujet ne permet probablement pas au dirigeant marketing ou dirigeant d’entreprise de l’aider dans sa prise de décision. Avant de vous faire part de quelques éléments concrets et rationnels aidant l’entreprise à calculer les impacts des médias sociaux sur son business, j’aimerais d’abord rappeler la notion primordiale de transversalité des médias sociaux dans l’entreprise. 1 – La transversalité des médias sociaux en entreprise Il est important de bien comprendre que les médias sociaux ont changé les règles du jeu dans la relation client / entreprise. 2 – Calculer les impacts des médias sociaux

Calculer le ROI des médias sociaux est une perte de temps Les semaines se suivent et se ressemblent : pas une conversation sans que l’on me parle du ROI des médias sociaux. Je veux bien comprendre que les directions générales ou autres donneurs d’ordre ont besoin de données chiffrées avant de prendre de lourdes décisions, mais n’avions-nous pas dit qu’une présence sur les médias sociaux se construit dans la durée et ne nécessite pas de gros budgets mais une implication ? Avant de me lancer dans mon argumentation, laissez-moi vous rappeler plusieurs choses : Les médias sociaux sont des territoires d’expression et d’interaction formidables qui offrent d’innombrables possibilités. Booster votre audience ou votre C.A. sont des objectifs louables, mais il existe d’autres outils qui le font bien mieux (respectivement les AdWords et les promotions).Le ROI est un indicateur chiffré qui se nourrit et produit des données numériques. Ceci étant dit, intéressons-nous maintenant aux effets pervers du ROI : Je vous laisse méditer là-dessus…

101 examples of f-commerce I’ve previously ranted a bit about how Facebook is driving forward a large element of social commerce, but I’ve always found that it helps to provide evidence for any argument. Consequently, I’ve compiled a rather large list of companies who are using Facebook to sell products... Some were pop-up stores, PR stunts or specific campaigns and not all of them involve direct transactions through Facebook. Some use the API to pull through stock inventories on their Brand Pages, with others taking this further by allowing sign-ins to their checkout, following this. I imagine that some people will argue that this isn’t pure f-commerce, but it should be acknowledged that these examples were actively trying to make commercial sales using Facebook’s platform... which in my opinion, falls firmly into the commerce-through-Facebook camp. Notably though, as a general rule, the examples I've selected don't have static pages which redirects the user to a separate e-commerce website. But onto the examples!

Is There a Social Media Tech Bubble? [INFOGRAPHIC] Valuations of social media companies are starting to remind us of 1999. But are they overvalued? Now that Microsoft bought Skype for $8.5 billion, LinkedIn's IPO valued the company at $8.9 billion after its first day of trading, and Facebook's estimated value is pushing $100 billion, you might be starting to wonder if buying into user numbers rather than revenue is a good idea. Social media site G+, a community of professionals, entrepreneurs and academics, put together this detailed infographic that lays it all out in front of you. Take a look at these valuations and let us know in the comments if you think this is getting out of hand: (Click here for enlargement) Infographic courtesy Gplus.com

» Comment mesurer le ROI des médias sociaux? Pour juger du succès d’une stratégie marketing des médias sociaux, il est nécessaire de bâtir un processus d’évaluation à suivre de manière constante et rigoureuse. Comment élabore-t-on un tel processus? Quelles variables doit-on mesurer? Quels outils faut-il privilégier et quels ratios et indicateurs de performances devrait-on calculer? L’élaboration d’un processus d’évaluation, une étape primordiale Se comparer avec la compétition ou avec ses propres résultats antérieurs est incontournable. Le tableau 1 illustre un exemple de définition des indicateurs de performance en fonction des objectifs de départ. Il est également primordial de mesurer la valeur initiale des indicateurs de performance pour établir une base de référence pour l’analyse des résultats. Dans un souci de continuité, il est aussi important de prévoir un échéancier de production et d’étude de données cohérent avec la saisonnalité de l’activité de l’entreprise. Ce que l’on peut mesurer par les médias sociaux Sources:

B2B ou B2C : quels sont les médias sociaux qui font vendre ? Réseaux sociaux : 10 chiffres que je retiendrai de l’année 2016 (infographie) Que retenir de l’année 2016 sur les réseaux sociaux ? C’est ce que j’ai tenté de résumer dans l’infographie ci-dessous… Lire la suite [...] décembre 20, 2016Chiffres clés, Facebook, Google+, Instagram, Linkedln, Questions fréquentes, Snapchat, Twitter, Viadeo Le profil-type des utilisateurs français des réseaux sociaux en 2016 Qui sont les utilisateurs français des réseaux sociaux ? 12 statistiques Instagram qui vous aideront à obtenir de meilleurs résultats Vous n’êtes pas tout à fait satisfaits des résultats obtenus par votre compte d’entreprise sur Instagram… et vous cherchez des… Lire la suite [...] Médias sociaux : les 10 chiffres de l’été 2016 qui vont vous étonner (diaporama) Les informations estivales réservent parfois quelques surprises ! Et les deux réseaux sociaux préférés des marketeurs B2B sont… Sans (grande) surprise, Twitter et LinkedIn ! Sur quels réseaux sociaux se trouvent vos prospects ?

2 experts expliquent comment mesurer son impact sur les réseaux sociaux ? Deux spécialistes répondent à nos questions sur les retombées des médias sociaux et la manière de les mesurer. Entre retour sur investissement et retour sur objectif, ils examinent la question de la présence 2.0 des entreprises et ce qu’elles peuvent en attendre. 1) Quels conseils donneriez-vous aux entreprises qui souhaitent comprendre comment mesurer l’impact des médiaux sociaux ? La 1re question à se poser est : « quelle est l’audience que l’on peut toucher ? Il est difficile d’évaluer a priori l’audience potentielle des réseaux sociaux. Enfin, il faut aussi connaître son audience sur un média spécifique. 2) Quelles sont, d’après vous, les erreurs les plus courantes que commettent les entreprises souhaitant mesurer l’impact des médias sociaux ? La 1re erreur est de confondre « audience » – les internautes faisant partie d’un trafic récurrent, par exemple des abonnés qui reçoivent régulièrement de l’information – et « trafic ». Le web regorge de richesses qu’il faut savoir exploiter !

Twitter ads don't deliver: reports How Younger Adults React to Brands on Social Networks Older social media users have grown more likely to follow brands on social media sites as they’ve gained more experience interacting on them, but younger adults still outnumber them in this activity. Millennials’ enthusiasm for making friends with brands, though, may not be too far above average. The “American Millennials” survey, conducted by Barkley in advance of September’s Share.Like.Buy conference, found that over half of millennials, defined here as consumers ages 16 to 34, liked checking out brands on social media sites. The survey, fielded in partnership with the Service Management Group and sponsored by Boston Consulting Group, also found that a third of millennials like brands more if they use social media. The Barkley survey did find that millennials were more likely than older adults to “like” a brand on Facebook, and did so more often. Keep your business ahead of the digital curve. Check out today’s other article, “Online Gaming Audience Defies Stereotypes.”

Related: