background preloader

Désir d'école

Désir d'école

http://www.youtube.com/watch?v=spQVnP1lAqo

Related:  Réflexion sur l'éducationactivités diversesCOURANTS PEDAGOGIQUES/PEDAGOGUESArticles recherche ; complément cours M1 M2Coopération et collaboration

Un tableur pour suivre les scores de travaux en « îlots bonifiés » Par François Jourde, sur son blog profjourde.wordpress.com Tous ensemble ? La pratique de l’enseignement mixte ou hybride (dans l’espace de la classe et dans l’espace numérique) fait réfléchir à la spécificité des activités ne pouvant avoir lieu que dans la salle de classe. La question est : que pouvons-nous faire à plusieurs dans une salle de classe et que nous ne pourrions pas faire ailleurs ? L'heure est aux bulletins L’heure est aux bilans. Dans les prochains jours, chacun va se pencher consciencieusement sur les bulletins trimestriels. Cela fait partie du jeu. Le professeur principal les attend pour rédiger la synthèse individuelle de chaque élève de la classe dont il a la responsabilité. C’est une demande de l’Institution.

7 applications mobiles pour un apprentissage par projets inShare0 L’enseignement par projet est une méthode pédagogique qui permet d’améliorer l’apprentissage des élèves et d’augmenter leur engagement en les impliquant dans des activités simples et ludiques. L’utilisation des nouvelles technologies de la communication (TIC), et plus particulièrement les technologies mobiles, permettent de renforcer la mise en œuvre de ces méthodes en donnant aux élèves les outils nécessaires pour intégrer des projets et effectuer des activités à tout moment et quel que soit le lieu. Pour mettre en place une pédagogie de projets, les enseignants disposent d’un ensemble d’outils disponibles sur mobiles et tablettes.

La mémorisation en classe: un fâcheux oubli La mémorisation est le parent pauvre des activités réalisées en classe. Dommage ! Car la phase de mémorisation initiale massée est déterminante pour toute la suite de la rétention. L’enseignant peut : . Coopération au Collège-Lycée En 2012 est créée une liste d'échanges Coop2nddegré pour permettre à des enseignants de collèges et lycées de changer leurs pratiques en toute sécurité. Parallèlement à cela, les colloques PIDAPI-ICEM34 en mai 2015 invitent, pour leur 5ème édition, des profs de collèges pour présenter leurs pratiques coopératives. Le résultat est tellement enrichissant que depuis tous les colloques ont eu la chance d'avoir un représentant du second degré pour une présentation. Il s'en est suivi une intensification des relations entre les professeurs. En 2015, avec l'arrivée des nouveaux programmes et du nouveaux cycle3, le besoin de faire évoluer nos pratiques et d'échanger, de coopérer dans nos classes et entre nous est encore plus évident. La liste mail s'étoffe et les échanges s'intensifient.

Propositions d’EPI en langues et cultures de l’Antiquité Ces exemples d’enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) faisant intervenir les langues et cultures de l’Antiquité (LCA) sont proposés par Fabrice Roux (professeur de Lettres classiques, membre du L@bo L). Pour une approche plus détaillée, comprenant des exemples supplémentaires, consulter l’article Langues et cultures de l’Antiquité : EPI et enseignement de complément. Autour du nombre d’or Dans la ville : arcs et coupoles Niveau : 4e / 3e ; thématiques interdisciplinaires : sciences, technologie et société, LCA ; interdisciplinarité : LCA, histoire-géographie, technologie, mathématiques, histoire des arts ; objectifs : comprendre la révolution technologique qu’a été l’invention de l’arc étrusque (dit roman). Comprendre son fonctionnement et ses applications dans les ouvrages d’art antiques.

Tr@vail de groupe Après avoir mis en place les groupes, le moment est venu de fixer les objectifs. Selon le niveau d’autonomie de votre classe, selon l’activité proposée, vous pouvez leur laisser une certaine marge de manœuvre pour favoriser l’expression de leurs talents (cf. Intelligences multiples d’Howard Gardner) Méthodes et modèles pédagogiques Frédéric Haeuw :"L’irruption massive des technologies et des réseaux dans la formation des jeunes et des adultes fait ressurgir de vieux débats sur les méthodes pédagogiques. Les Massive Open Online Courses, par exemple, sont généralement distingués en « xMOOC » plutôt basés sur une pédagogie transmissive de savoirs clairement identifiés dans des référentiels fermés, et en « cMOOC » dont les objectifs d’apprentissage sont plus ouverts et qui se basent sur le principe que ce sont les participants qui créent le contenu. On parle alors de méthodes pédagogiques, classées généralement en méthodes déductives (démonstrative, expositive …) ou inductives (active ou expérientielle), et l’on considère souvent que la méthode dépend de l’objet à construire ou à transmettre : les savoirs académiques se prêteraient davantage à une méthode déductive et les compétences à une méthode inductive. Les constructivistes répondent à cette question de manière radicalement opposée.

Enseigner la langue française : nouveaux programmes, apports de chercheurs Les fondamentaux sont au cœur de la Refondation de l’École : comment pourrait-il en être autrement ? Nous avons, pour renforcer leur apprentissage, mené une politique cohérente, en nous appuyant à la fois sur l’organisation du temps scolaire, le contenu des programmes, la pédagogie et la formation. Parmi ces fondamentaux, la maîtrise de la langue française est un enjeu particulièrement important : clé de voûte des apprentissages futurs, elle est aussi le socle sur lequel s’érige notre rapport au monde, aux autres et à la citoyenneté. En nous appuyant sur les travaux des chercheurs et sur les conférences de consensus, nous avons donné à l’enseignement du français des bases solides : celles des savoirs et de la pensée ; celles de l’expérimentation et de la preuve. C’est une question trop sérieuse pour être traitée à la légère, abordée à la hussarde, et caricaturée à l’envi. Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Related: