background preloader

Réglementations - Economiques

Réglementations - Economiques
Exercice de la profession La profession a toujours souhaité qu’un minimum de qualification professionnelle soit nécessaire pour exercer l’activité de boulanger-pâtissier. A cette demande a souvent été opposé le principe de la liberté du Commerce et de l’Industrie héritée de la Révolution Française. Toutefois, afin d’assurer la sécurité sanitaire des produits il paraissait absolument nécessaire que la fabrication de denrées alimentaires destinées à la consommation humaine soit réalisée sous la responsabilité des professionnels possédant un minimum de connaissance notamment en matière d’hygiène. C’est pourquoi les pouvoirs publics ont fait adopter par le Parlement en 1996 une loi, la loi n° 96-603 du 5 juillet 1996 (relative au développement et à la promotion du Commerce et de l’Artisanat. Le paragraphe I de l’article 16 de cette loi précise notamment que : La qualification nécessaire est déterminée par un décret. La revente à perte Prix abusivement bas Etiquetage - Prix du pain

http://www.boulangerie.org/reglementations-economiques-0

Related:  PROJET MERCATIQUEPROJET MERCATIQUE XXMarché National

Gerbe Savoyarde : Boulangerie, viennoiserie & pâtisserie Notre démarche qualité implique l’ensemble des équipes de l’entreprise. La certification Qualité IFS depuis 2010 pour la production de pains, spécialités boulangères et viennoiserie précuits surgelés témoigne de cette implication. Cette démarche qualité, qui vise la satisfaction de nos clients, se donne les moyens d'intervenir sur les quatre dimensions qui sont celles du développement durable : La filière de la Boulangerie Pâtisserie et le développement durable Le moulin d’Auguste, 1er Prix « Des Trophées du Développement Durable » Basée aux Andelys, l’entreprise dirigée par Sébastien DUTACQ fabrique des farines destinées à la Boulangerie Artisanale. Le 16 décembre dernier le Moulin d’Auguste a reçu le 1er Prix « Des Trophées du Développement Durable ».

Gaspillage : j'ai voulu récupérer les pâtisseries non vendues de Paul, ils ont tout jeté Le gouvernement a lancé ce 14/06/13 un plan pour lutter contre le gaspillage alimentaire (SUPERSTOCK/SIPA) C’est au hasard des rencontres et de la vie que naissent les petites indignations qui alimentent la rage et la révolte. En marchant à l’heure de fermeture dans un centre commercial proche de mon appartement, je me suis décidé à me rendre dans un magasin Paul pour m’offrir un petit dessert nocturne. Voyant l’étalage encore rempli de pâtisseries appétissantes, je me suis permis de demander à la vendeuse si elle pouvait m’offrir un petit prix afin d’aider à déstocker ces produits. Je pressentais déjà leur triste et funèbre destination si aucune bouche ne venait à leur rencontre. Elle me confirma que c’était malheureusement impossible.

DuBonPain où comment mettre les boulangeries-pâtisseries à l’heure du smartphone Ils s’appellent Maxime, Hugo, Mario et Simon. Ils sont ingénieurs de grandes écoles de Paris-Saclay (École polytechnique, Ecole Centrale Paris et Ensta). Et ils viennent de se lancer dans la promotion… des boulangeries-pâtisseries à travers un guide communautaire en ligne… Hugo et Maxime ont bien voulu nous en dire plus. Evolution de la consommation : les opportunités pour les boulangeries-pâtisseries A l'occasion d'Univers Boulangerie les 4-5 octobre 2015, Fanny Mevel a présenté une étude de marché sur les tendances alimentaires, qui aborde les problématiques du snacking, de la consommation de pain et du petit déjeuner, et les opportunités de développement pour les boulangeries-pâtisseries.La boulangerie-pâtisserie reste le 2ème lieu d'achat des produits à manger sur le pouce ; le snacking demeure donc un levier de croissance pouvant atteindre 35 % du chiffre d'affaires des boulangeries-pâtisseries. Celles-ci sont invitées à profiter des 5 moments de consommation en y adaptant leur offre : formules consommables en nomade pour le petit déjeuner, mini-portions sucrées pour l'en-cas du matin, pain de qualité au déjeuner pour les sandwichs, pause gourmande au goûter et plats à emporter faciles à réchauffer pour le dîner. 16/03/2016 Accessibilité : 129.389 Ad’AP reçus au 1er février 2016 La Délégation ministérielle à l'accessibilité (DMA) présente une analyse ... Lire la suite

Les industries de BVP : marchès > Féderation des entreprises de boulangerie La clientèle des entreprises de boulangerie-pâtisserie se répartit aujourd’hui en 4 principaux secteurs : C’est la baguette, et ce que l’on dénomme les pains courants (baguettes de 200 à 250 grammes, pains de 400 grammes environ) qui dominent largement la production avec près des trois-quarts des volumes. Les pains spéciaux (campagne, seigle, complet, son, au levain, céréales, etc…) sont en progression constante. Ils détiennent environ 18% de part de marché.Les pains de mie (dits aussi pains pré-emballés) représentent 7 à 8% des ventes (en hausse régulière).Sur le marché du snacking, on voit apparaitre de nouveaux types de pains (bagels, pita, buns…) qui séduisent une clientèle jeune. La viennoiserie est un secteur qui s’efforce de se renouveler. Il représente 20% de la production (en chiffre d’affaires), pour 21% en tonnage.

Enjeux et Challenges 2016 de la boulangerie patisserie CHD Expert, leader mondial de l'analyse, gestion et collecte d'information sur le marché hors domicile suit avec beaucoup d'attention la boulangerie-pâtisserie française depuis 2003. Dans le cadre du Salon mondial de la Boulangerie-Pâtisserie Europain qui se tient du 05 au 09 Février 2016, CHD Expert a identifié quelques grandes tendances 2016 à la demande des organisateurs du Salon. Un marché hyper concurrentiel au sein duquel les clients sont toujours plus exigeants Les exploitants de la Boulangerie-Pâtisserie n'y échappent pas : leur marché est hyper concurrentiel. Les boulangeries-pâtisseries artisanales sont aujourd'hui plus de 33 000 en France, et la concurrence est exacerbée par les terminaux de cuisson, la restauration rapide & snacks, la grande distribution ou encore les magasins de produits surgelés.On doit ajouter ajouter à ce vivier de concurrents le phénomène de la "gamelle" au bureau qui sensibilise tous les consommateurs. A propos de CHD Expert

Economie - Panorama du secteur Plus de 12 millions de consommateurs fréquentent chaque jour nos commerces. Chaque année, ce sont plus de 6 milliards de baguettes qui sortent des fournils ! Notre secteur détient environ 60 % du marché du pain. Chiffre d’affaires : La boulangerie-pâtisserie génère un chiffre d’affaires annuel d’environ 11 milliards d’Euros TTC (source INSEE) Le chiffre d’affaires moyen par entreprise s’estime à 273 000 Euros HT Etablir son business plan pâtisserie : une des clés de la réussite Ladurée, Lenôtre ou plus récemment La Pâtisserie des Rêves, les vitrines les plus renommées de la capitale font saliver … et font rêver les pâtissiers en herbe les plus ambitieux. Mais n’est pas Pierre Hermé qui veut, et avant de maîtriser à la perfection l’art tant prisé du macaron et ouvrir une pâtisserie, le chemin est long. De nombreuses enseignes plus confidentielles côtoient d’ailleurs les plus grands noms de la pâtisserie, tentant de se faire une place sur ce marché aussi attractif que concurrentiel. Vous souhaitez vous lancer sur le secteur très couru de la pâtisserie ? Gagner le concours télévisé « Le Meilleur Pâtissier » ne vous suffira pas, la seule solution pour sortir indemne de ce combat au chalumeau et à la poche à douille : préparer un business plan pâtisserie béton!

Consommation de baguettes de pain en France Combien coûte une baguette en France ? 87 centimes Le prix moyen d'une baguette de 250 g de pain s'élève à 87 centimes début 2014, dont 29 centimes de prix du blé. (1) Consommation de baguettes de pain 10.000.000.000 baguettes par an

Related: