background preloader

Comment les médias sociaux ont modifié mes pratiques de veille - Recherche éveillée

Comment les médias sociaux ont modifié mes pratiques de veille - Recherche éveillée
Le 25 novembre 2015, en partenariat avec le CNAM-INTD, Nathalie Douville – ma co-pilote du secteur Veille de l’ADBS – et moi-même, avons eu le grand plaisir d’organiser une rencontre pour les adhérents de l’ADBS, sur la thématique « Médias sociaux : quels atouts pour le veilleur » . Les interventions filmées seront disponibles sous peu sur le site de l’ADBS. On trouvera en complément dans ce billet le récit de mon intervention – sur le thème « La veille sur les médias sociaux : méthodes, outils et astuces » –, ainsi que quelques perspectives. Le point de départ Les exposés théoriques concernant les méthodes, outils ou astuces pour veiller sur les médias sociaux ne manquent pas sur Internet (on trouve par exemple sur ce blog un support de 60 slides sur le sujet…). Comment aller au-delà ? Adepte des retours d’expérience, j’ai choisi de présenter ma propre pratique des médias sociaux, et l’évolution de celle-ci des années 90 à nos jours. Je fais démarrer cette histoire en 1996.

http://www.recherche-eveillee.com/2016/01/comment-medias-sociaux-ont-modifie-mes-pratiques-de-veille.html

Related:  Pages ressourcespédagogie nuériquecoursrecherche d'informationInformation

The content reader for power users who want to save time. Français Le lecteur de contenu pour les utilisateurs exigeants qui veulent gagner du temps. Mot de passe réinitialisé La médiation numérique pour les nuls Cette couverture est fausse, c’est juste pour illustrer le billet ! Voici un billet que je prends un plaisir tout particulier à publier. Qu’est-ce que la médiation numérique dans les bibliothèques ? Lancement d'Ersilia - Plateforme numérique d'éducation à l'image du BAL - Arts plastiques - Éduscol ERSILIA est une plateforme numérique d'éducation à l'image destinée aux enseignants du second degré, aux collégiens et lycéens, et aux artistes travaillant en milieu scolaire. Son but premier : penser en images un monde d'images en établissant des liens entre différents types d’images (art, presse, science, publicité, etc.) issues de différents contextes (presse, internet, musée, salle de projection, espace public, etc.). Cet outil innovant propose des ressources inédites pour saisir les enjeux et profonds bouleversements qui traversent notre société.

Mettre en place et superviser une veille avec Twitter Twitter est un outil simple et séduisant pour mettre en place une veille. L’élève muni de son smartphone pourra publier des informations provenant d’Internet mais aussi des photographies commentées prises sur le terrain. L’enseignant pourra de son coté contrôler avec précision la démarche de chaque participant et cibler très facilement sa communication vers un élève ou bien la classe entière. Les notions

Comment et pourquoi utiliser les réseaux sociaux en formation Quels sont les usages que les enseignants et les formateurs peuvent faire des médias et réseaux sociaux ? A quoi peuvent-ils bien servir en classe ? Voici quelques idées d’utilisation et quelques réflexions qu’elles m’inspirent. J’ai tenté de formaliser ces usages pédagogiques en réfléchissant sur ma propre expérience de formateur en la matière. J’en ai dégagé une série d’usages des réseaux sociaux qui s’appliquent à la classe ou à la salle de formation. listes de diffusion pour documentalistes et bibliothécaires Pour faire connaître les enseignements et formations au métiers de documentaliste et les formations aux métiers de la bibliothèque que propose l’IDIST (d’ailleurs, n’hésitez pas à faire savoir que l’Idist possède maintenant son site ou les cursus qu’il propose ), j’ai effectué une recherche sur les listes de diffusion et groupes de discussions ayant pour thème l’info-doc d’une manière générale. Pourquoi ne pas vous en faire profiter… En voici la liste :

Un « serious game » simple et ludique pour aider les étudiants à utiliser une bibliothèque. A vous de jouer ! Un « serious game » pour comprendre l’utilisation d’une bibliothèque universitaire et l’enseigner aux étudiants. Il fallait y penser ! Découvrez le film qui vous le décrit en cliquant sur ce lien ou sur l’illustration suivante

motmystere1.docx ❽ Nous trouvons également des livres documentaires (dictionnaire, encyclopédie, livre explicatif, etc .). Ceux-ci sont aussi classés grâce à leur cote. Mais cette fois-ci, ils sont rangés par thématiques. Chaque thème correspond un nombre: Le métier de professeur documentaliste : former les élèves à l’information (Seconde partie) A l'issue de la dernière réunion du groupe des formateurs Documentation qui a eu lieu le 2 février 2016, nous avons pu interviewer Véronique Augé, enseignante Master MEEF Parcours Documentaliste à l'ESPE d'Aix-Marseille et Michèle Archambault, co-responsable Master MEEF Documentation à l'ESPE de l'académie de Strasbourg, qui ont accepté de répondre à nos questions. La première partie de l'interview était consacrée au fonctionnement de leur groupe. La seconde partie a permis d'expliciter le métier de professeur documentaliste. En quoi consiste le métier de professeur documentaliste ?

Formation : enseigner au collège avec les réseaux sociaux Les ados passent un temps fou sur les réseaux sociaux comme Facebook et de plus en plus sur Twitter. Comment tirer parti de cet engouement et utiliser les réseaux sociaux en classe ? C’est l’objet de cette nouvelle formation pour enseignants du secondaire ! Comment passionner en classe des adolescents qui passent le plus clair de leur temps sur les réseaux sociaux ? En utilisant ces mêmes réseaux sociaux en classe, pardi ! La création de nuage de mots-clés est une façon simple de cartographier des idées, des champs sémantiques, des concepts, d’évoquer des notions essentielles… Et de mettre en forme via des réglages (couleur, taille des mots, position dans l’espace, jeu de polices de caractère…) un instantané visuel qui offre une forme de représentation synthétique pour l’internaute et la personne. Ce type de mode cartographique peut être utilisé en gestion de projet, pour de la formation, de l’analyse de texte, du remue-méninges (brainstorming)… Voici 6 solutions gratuites en ligne pour créer des nuages de mots-clés : Wordle

Le modèle de co-construction de savoirs : un enjeu d'innovation pour les bibliothèques ? (1/3) Par Pascal Desfarges Pascal Desfarges, spécialiste des territoires et de la médiation numérique est le fondateur de l'agence Retiss qui accompagne les organisations culturelles et les collectivités territoriales dans une démarche résolument innovante, réticulaire et collaborative autour des enjeux et usages liés au développement des technologies et des cultures numériques. Il intervient régulièrement auprès des bibliothèques pour décrypter les nouveaux moyens d'innover dont elles disposent pour hacker, détourner, remixer, partager, participer et inventer la bibliothèque de demain. Le point de départ de cet article est de questionner le croisement de deux identités en mouvance : l’une qui doit repenser ses modèles et l’autre qui en invente de nouveaux : la bibliothèque et le tiers-lieu de fabrication (FabLab, Hackerspace, Makerspace). Les bibliothèques en mutation et les tiers-lieux, dont les modèles sont pluriels et en devenir ont ils à voir ensemble ? Du design vers la bibliothèque spéculative

Comment les agriculteurs utilisent-ils les réseaux sociaux ? Dans l'étable ou sur le tracteur, ils racontent leur quotidien sur les réseaux sociaux. Le smartphone à la main ils utilisent Facebook, Twitter, Instagram, pour raconter autrement avec leurs mots et leurs images ce que c'est qu'être agriculteur aujourd’hui. © Clara Beaudoux / Radio France En décembre dernier, le magazine irlandais Irish Farmers Journal a propulsé la mode du felfie , contraction des termes "farmer " et "selfie " qui désigne des autoportraits pris au smartphone par des agriculteurs dans leur environnement de travail. Une manière de partager leur quotidien via les réseaux sociaux et sortir parfois de l'isolement. Alors que s'ouvre le salon international de l'agriculture à Paris, comment les agriculteurs utilisent-ils les réseaux sociaux ?

Related: