background preloader

#FoodTech : La Ville de Paris lance « Smart Food Paris » pour favoriser l'émergence de startups food

#FoodTech : La Ville de Paris lance « Smart Food Paris » pour favoriser l'émergence de startups food
Aujourd’hui mercredi 13 janvier est lancée la plateforme « Smart Food Paris », qui vise à favoriser l’émergence de jeunes entreprises innovantes qui travaillent sur les nouveaux usages de consommation et de production de notre alimentation. Les enjeux autour de l’alimentation sont à la croisée de nombreuses problématiques, telles que la santé, l’environnement, la diversité de l’offre, la transmission des savoirs faire ou encore le rayonnement international, qui nécessitent des solutions innovantes. La nourriture de demain se prépare aujourd’hui, avec une évolution des circuits d’approvisionnement mais aussi une adaptation à nos modes de vie. Avec son agence d’innovation Paris&Co, en partenariat avec Elior, Carrefour, le groupe UP et Danone, la Ville de Paris a décidé de développer un programme d’open innovation qui contribuera à réinventer la manière de s’alimenter. Smart Food Paris s’axe sur deux principales priorités : Tagged paris, paris&co, Smart Food Paris, ville de paris

http://www.maddyness.com/prospective/2016/01/13/smart-food-paris/

Related:  FoodTechBusiness2.0Foodtech

#FoodTech : 4 startups qui changent notre façon de nous nourrir et de nous approvisionner Se nourrir demain, ce ne sera pas s’abreuver de Soylent, cette mixture censée couvrir tous nos besoins nutritionnels et que son créateur présente comme une alternative à la nourriture, la vraie, celle qui titille les papilles. La nourriture de demain se prépare aujourd’hui, avec une évolution des circuits d’approvisionnement mais aussi une adaptation à nos modes de vie. Avec Kelbongoo, Wikeeps, Cavacave et Lyophilisé & Co, l’évolution est en marche. Kelbongoo

Communiqué Le GNI dévoile sans surprise les chiffres de la filière HCR ; secteur le plus touché par les attentats et impacté par l’économie collaborative OBSERVATOIRE des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteur Activité du 4ème trimestre 2015 Les résultats de l’observatoire des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs réalisée par l’institut I+C pour le GNI et portant sur l’activité du quatrième trimestre 2015 vient de paraître. Il en ressort que les attentats de novembre dernier ont eu d’importantes répercussions économiques, ressenties très fortement à Paris et en Ile de France mais également province, dans une moindre mesure. Au-delà de ces considérations conjoncturelles, il semble que le secteur soit entré dans une véritable crise en raison d’une concurrence déloyale d’une économie dite collaborative.

#Maddyflash : Découvrez les 7 startups qui rejoindront l'accélérateur FoodTech AcceleRise - Maddyness Vitagora annonce le lancement de son programme d’accélération dédié aux startups de la FoodTech. Baptisé AcceleRise, celui-ci accueillera 7 jeunes pousses à partir du 2 février 2017. Le pôle de compétitivité Vitagora lance, dans le cadre du plan d’action du réseau FoodTech, Accelerise, un programme d’accélération entre Dijon et Paris. Son objectif : permettre à des startups du secteur de la FoodTech de profiter de 12 mois d’accompagnement pour accéder plus rapidement à leur marché et se développer à l’international. L’appel à candidatures, qui a attiré plus de 70 startups issues de 8 pays, a permis au jury, composé des entreprises et des structures partenaires associées, de sélectionner 11 finalistes pour un pitch final à Dijon, le 19 janvier. Au final, 7 jeunes pousses ont été retenues pour le programme :

Des repas livrés à domicile en dix minutes par Uber à Paris par Franck Pinay-Rabaroust, avec AFP Relaxnews / En réalité, nous ne connaissions rien du fast food si ce n’est un service rapide chez McDo et ses concurrents, ou l’émergence des food trucks pour des envies de street food occidentalisée. Désormais, cette fameuse fast food arrive directement chez le consommateur, en dix petites minutes.

Top food : les nouveaux snobismes culinaires Le it légume Alors que l’offensive du kale se heurte à l’incompréhension quasi générale (bof, pas terrible), le chou fleur est en pleine « rehab ». Loin des gratins malodorants des cantines de jadis ou des bouquets crus des buffets fauchés, il fait son retour en couscous (sommités crues râpées) ou blanchi et rôti entier au four, arrosé d’un filet d’huile d’olive, comme à la soirée du Fooding, où les people le croquaient à pleines dents. On pourra l’essayer sous cette forme chez Miznon, antenne parisienne d’un célèbre chef de Tel-Aviv, Eyal Shani, qui en est « l’inventeur » . 22, rue des Écouffes, 75004 Le tic ultime Exit la « Belle Sole » autoproclamée ou les circonvolutions genre « Poêlée des dernières chanterelles de nos forêts sur une crème brûlée topinambours et châtaignes » (sic).

Restaurateurs : êtes-vous concerné par le tri des déchets ? Prévu par la loi Grenelle 2 du 12 juillet 2010, le tri sélectif est désormais obligatoire pour les restaurateurs produisant au moins 10 tonnes de biodéchets par an, ce qui correspond à environ 240 repas par jour. Déchets biodégradables d’origine végétale ou animale (déchets de production, de préparation ou de restes de repas, fruits et légumes flétris ou abîmés…), les biodéchets doivent ainsi faire l’objet d’un tri à la source et d’une valorisation organique (telle que le compostage) par les restaurateurs eux-mêmes ou des prestataires. Sachant que le non-respect de cette obligation peut être sanctionné par une amende de 75 000 € et 2 ans de prison. Pour aider les restaurateurs à mettre en place de bonnes pratiques leur permettant de réduire et de valoriser leurs déchets (mais aussi de limiter les gaspillages), l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UNIH) a édité un guide téléchargeable sur son site Internet .

Livraison de repas - L’application mobile de Jumia Food : testée et adoptée! - Un petit guide des bonnes (et moins bonnes) tables du Sénégal. J'aime manger mais surtout, j'aime bien manger! Cela fait un certain que je n’ai pas publié sur ce blog ; je suis juste en manque de temps et plus sur des activités culturelles (vous pouvez d’ailleurs visiter mon autre blog : Accent Culturel). Commander et se faire livrer à manger est devenu tendance à Dakar ; les restaurants proposent de plus en plus un service de livraison. Depuis plus de 02ans Jumia Food (ex Hellofood) s’est installé dans la capitale sénégalaise et fait uniquement dans la livraison de repas. Depuis bientôt 06 mois, j’utilise leur application mobile et cette semaine je vous livre mon expérience food avec Jumia. Sur Play store ou Apple store on trouve facilement l’appli ; légère, elle se télécharge assez rapidement.

«Réinventer Paris», ce projet qui va bouleverser le visage de la capitale Hier, la maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo, a levé le voile sur les projets les plus fous qui verront le jour à l’horizon 2020 (2022 pour les plus audacieux architecturalement) dans la capitale. L’aventure, qui a associé architectes, urbanistes, promoteurs immobiliers privés, mais aussi start-up et habitants, a suscité un véritable engouement. Plus de 800 architectes et promoteurs venus du monde entier se sont porté candidats pour ce concours d’architecture et d’innovation. L’infographie du jour : les 10 tendances food de la rentrée Inspirations, nouveautés, désirs des clients et des restaurateurs... toutes les tendances food de l’année 2015-2016 ont été listées et reprises dans une jolie infographie réalisée par le site spécialisé britannique thefoodpeople. On vous les résume en vitesse, histoire que vous puissiez vous y mettre tout de suite, en grand précurseur que vous aimez être... On teste les légumes hybrides : on s’initie au broccolini (du brocoli croisé avec du kai-lan ou brocoli chinois) qui aurait un petit goût d’asperge, au broccoflower (du brocoli croisé avec du chou-fleur) ou à la kalette (un croisement entre du chou kale et des choux de Bruxelles). On dîne au plus près des cuisines. Les sièges au bar, au plus près de l’action, deviendront les plus demandés, alors que la cuisine et la salle de restaurant formeront un seul et même espace. On commence déjà à le voir avec l’arrivée ces dernières années des cuisines ouvertes ou aux vitres transparentes.

Des avions, des bus, des  hôtels... et des supermarchés ? EasyJet se lance dans l'alimentation Actualités > À Chaud > Des avions, des bus, des hôtels... et des s ... 2partages #PasCher Des avions, des bus, des hôtels... et des supermarchés ? EasyJet se lance dans l'alimentation Le fondateur de la compagnie aérienne low-cost easyJet, a décidé de s'attaquer au marché de l'alimentation en ouvrant un magasin... low-cost, bien sûr. Le easyFoodstore. #Food : PopChef met la main sur Happy Miam et ses 2 000 clients - Maddyness PopChef, spécialiste de la livraison de plats frais et cuisinés à l’heure du déjeuner, annonce aujourd’hui l’acquisition de la startup Happy Miam. 100 nouveaux clients par jour, 10% de croissance chaque semaine, une première levée de fonds de 2 millions d’euros et désormais… Une nouvelle startup sous son aile. PopChef continue son bout de chemin dans le secteur très concurrentiel des livraisons à domicile, et annonce aujourd’hui l’acquisition de Happy Miam, un service de livraison lancé il y a maintenant deux ans à Paris, et qui propose à sa carte des plats pour les trois principaux repas de la journée : petit-déjeuner, déjeuner, et dîner. De quoi permettre à Popchef de mettre la main sur la base clients de Happy Miam, aujourd’hui composée de 2000 utilisateurs en région parisienne, ainsi que sur la centaine de plats créés et proposés chaque jour par la jeune pousse. Briac Lescure, cofondateur de Popchef À relire :Chez PopChef, c’est vacances illimitées pour tous !

La foodtech décryptée en infographie by OptiMiam Ces derniers temps, on entend beaucoup parler de foodtech. Ces acteurs du monde moderne qui allient technologie et gastronomie. Il en existe énormément, voir même peut-être un peu trop… Vous pouvez vous faire livrer grâce à Alloresto (et bien d’autres…), profiter d’un menu à -30% avec La Fourchette, où encore manger chez votre voisin avec Viz’Eat. Face à cette abondance de service à destination du français, Nous, chez OptiMiam, on a décidé de tout tester et on s’est amusé à vous les comparer à travers cette infographie. La foodtech décryptée en infographie

6 grands scénarios alimentaires à l’horizon 2020 pour nos assiettes Le bar à bouillons, la friture, le croque-monsieur, les viennoiseries salées ou encore la planche à charcuteries ou à desserts pour accompagner l’apéro ou le café, ces thèmes sont autant de pistes nouvelles à explorer que de concepts ou recettes à imaginer. Ils figurent en tout cas dans les 30 idées à fort potentiel que l’on retrouve dans la 3e partie du Carnet d’Inspirations culinaires 2015-2020 qui vient de sortir, créé et édité par Cate Marketing. Des pistes qui font naturellement la part belle au snacking et à la restauration moderne. Découpé en 3 sections, cet ouvrage de 200 pages est une mine d’informations. Il découle d’une analyse très pointue des cartes de plusieurs dizaines de restaurants indépendants défricheurs avec une radiographie précise des recettes et des ingrédients proposés.

Related: