background preloader

Le marché de la bio en France

Le marché de la bio en France
La consommation de produits biologiques progresse En 2015, la consommation des produits alimentaires issus de l’agriculture biologique est estimée à 5,76 milliards d'euros. Les achats de produits bio pour la consommation alimentaire des ménages et la restauration collective ont progressé de 15 % pour un total de 704 millions d’euros en 2015 par rapport à l’année précédente. Cette tendance s’intensifie en 2016 et nous estimons que le marché atteindra près de 7 milliards d’euros (+20 % par rapport à 2015) pour l’ensemble de l’année. Plus d'informations dans notre dossier de presse du 21 février 2017 - "La Bio change d'échelle en préservant ses fondamenteaux" En 2015, le marché comprend : - la consommation à domicile par les ménages : 5,534 milliards d'euros TTC, soit une progression de 15 % par rapport à 2014. - les achats de produits bio servis en restauration collective : 225 millions d'euros HT, soit une progression de 18 % par rapport à 2014 Source : Agence BIO / ANDI

http://www.agencebio.org/le-marche-de-la-bio-en-france

Related:  Vrac suitehugobergETUDE DE MARCHE DU BIOSES SECONDESPROJET LOGIC BIO

Rémy Cointreau porté par les ventes de cognac aux Etats-Unis par Pascale Denis PARIS (Reuters) - Rémy Cointreau a renoué avec la croissance organique au troisième trimestre de son exercice décalé et fait mieux qu'attendu grâce aux solides performances de son cognac aux Etats-Unis et à une stabilisation de ses ventes en Chine. Principal centre de profit du groupe, le cognac a vu ses ventes progresser de 6,4% à taux constants après un recul de 3,1% au premier semestre, alors que les analystes tablaient sur une hausse de 5,5%. Ces chiffres ont été salués en Bourse, où le titre gagne 5,1% à 12h25, à 63,03 euros, signant la deuxième plus forte hausse de l'indice SBF 120. Après trois ans de tourmente pour cause de mesures anti-corruption, les tendances s'améliorent en Chine, où le propriétaire de Rémy Martin a "quasiment stabilisé" ses ventes au cours du trimestre. Le "Club", cognac vendu autour de 80 euros, vise à prendre le relais des catégories les plus chères de la marque, laminées par les mesures anti-corruption.

Qui sont les consommateurs bio en 2014 Pour mieux cerner le profil type du consommateur bio, ses motivations et ses attentes, Bio à la Une a recueilli les réponses de plus d'un millier d'entre eux dans le cadre d'une vaste enquête. En 2014, près d’un Français sur deux consommait des produits bio au moins une fois par semaine, selon la 11ème édition du Baromètre Agence Bio/CSA1 parue au printemps derniers. Si l’on sait que les produits éthiques séduisent des acheteurs toujours plus nombreux, on connaît encore peu les habitudes de consommation de ces bio consommateurs. Jeunes initiés ou convaincus de longue date, qui sont ces consommateurs de produits biologiques et/ou écologiques ? Quels sont leurs critères d’achat, et que pensent-ils de l’offre bio en France ?

Le sans gluten : un marché pérenne ou une opportunité marketing, Grandes cultures 12/02/15 Grandes cultures Globalement, le marché du sans gluten devrait continuer à afficher une dynamique de croissance élevée du fait d’une demande grand public soutenue et d’une diversification de l’offre. La demande en produits « sans » comme les produits sans lactose, sans huile de palme, sans sucre ou sans gluten est en forte progression depuis des années, faisant suite au boom des produits « plus » complémentés en ingrédients santé comme les vitamines ou les minéraux. Dans ce contexte, le marché du sans gluten est certainement le marché le plus emblématique de par sa dynamique de croissance mais également de par la rapidité et l’ampleur de la transition d’un produit thérapeutique à destination d’un public restreint vers un produit bien-être à destination d’un public plus large frôlant ainsi le « mass market ». Qu’est-ce que le gluten Notons :

Le marché US du cognac en pleine croissance - Charente Libre.fr Une bonne nouvelle de plus pour le monde du cognac. Les exportations vers les États-Unis devraient bondir de 9% en 2015 et "dépasser les 4,3 millions de caisses vendues (1), une première au-dessus de la barre des quatre millions", selon Impact Databank, la banque de données de référence pour le marché américain. En 2014, le marché américain - le premier pour le cognac qui y exporte plus de 36% de ses caisses -, avait déjà crû de 7,7% pour flirter avec les quatre millions de caisses vendues. Les 7 profils-types des consommateurs de produits bio Alors que les ventes de produits bio sont en augmentation depuis plusieurs années, on en sait plus sur leurs consommateurs, leurs attentes et leurs perceptions. Découvrez leur segmentation et les 7 catégories de consommateurs de produits bio. De vraies différences parmi les consommateurs de produits bio Entre l’envie de manger mieux et plus sainement, la volonté d’un « retour aux racines » au niveau des produits consommés et la défiance d’une partie de l’opinion publique après les multiples scandales alimentaires ces dernières années, le « bio » s’est installé durablement parmi les tendances de consommation. Avec, d’après l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique, 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012, les ventes des produits bio en France ont quasiment doublé depuis 2007 (2.1 milliards d’euro). Une tendance de fond chez les consommateurs et un marché qui progresse rapidement.

Qu'est ce que Slow Food ? - Apéri'Slow Narbonne Fondée en 1989, l’association Slow Food, présente dans 150 pays, lutte contre la disparition de nos traditions culinaires et le désintérêt croissant pour le goût et l’origine de ce que nous mangeons. Slow Food insiste sur l’impact de nos choix alimentaires sur le monde qui nous entoure : manger est un acte agricole. Les 100.000 membres de Slow Food, producteurs et consommateurs, sont regroupés en structures locales, les Conviviums, qui travaillent à la défense de leur culture alimentaire locale : le Convivium Slow Food L’Aude à la bouche milite dans le département de l’Aude depuis 2006. Pour Slow Food, l’approche de l’agriculture, de la production alimentaire et de la gastronomie s’appuie sur un concept de haute qualité alimentaire (HQA) défini par trois principes : Bon : des aliments frais, savoureux et de saison, en mesure de satisfaire nos sens et qui sont en accord avec notre culture et nos traditions locales.

Le succès insolent du cognac à l'international XEnvoyer cet article par e-mail Le succès insolent du cognac à l'international XEnvoyer cet article par e-mailLe succès insolent du cognac à l'international L’exceptionnel engouement cosmopolite du cognac contraste avec son image vieillotte dans l’imaginaire français Près de 9 Français sur 10 ont consommé du... - Produits Biologiques Le bio continue de séduire les Français. Selon le 12ème Baromètre de l’Agence Bio de janvier 2015, près de 9 Français sur 10 consomment du bio occasionnellement. Et 6 Français sur 10 affirement même en concomemer au moins une fois par mois. Résultat : le marché du bio devrait atteindre 5 milliards d’euros (dont Réseau hors domicile) en 2014, soit une croissance de 10 % versus 2013. il devrait ainsi représenter 2,6 % du marché alimentaire français. "La fréquence d’achat et le panier moyen continuent de se développer.

Dossier : Evolutions récentes des pratiques alimentaires - Institut Danone Pr Jean-Pierre POULAIN Les transformations sociales ont pour conséquence, entre autres, de modifier les comportements alimentaires : simplification des repas, augmentation de l’alimentation hors repas, déjeuner pris au bureau même. Ces évolutions seraient-elles à rapprocher de certains déséquilibres qualitatifs de l’alimentation constatés actuellement ? Spiritueux. Le cognac, un flop en France mais un carton en Chine Maroquinerie en berne mais spiritueux en forte hausse sur le marché mondial : les ventes du groupe LVMH démontrent la force des eaux-de-vie made in France. Le groupe LVMH a fait mieux qu'attendu au troisième trimestre grâce à un rebond de ses ventes de cognac en Chine, tandis que les ventes de sa division phare, la mode-maroquinerie, ont été inférieures aux attentes. Très surveillée, la mode-maroquinerie, notamment Louis Vuitton (principal contributeur aux profits du groupe), a marqué le pas (+3%, après 5% au premier semestre).

Related: