background preloader

Gourmet bag, le doggy bag à la française

Gourmet bag, le doggy bag à la française

http://gourmetbag.fr/

Related:  DOGGYBAGkubilaycetintasalizerobertarestiPFEG

Non, les restaurants ne sont pas obligés de proposer un doggy bag - L'Express Styles Le Nouvel An apporte son lot de bonnes résolutions. Depuis le 1er janvier 2016, les restaurants servant environ 180 repas par jour seront tenus de trier et valoriser leurs déchets alimentaires. A défaut, ils se verront infliger de lourdes amendes. Il s'agit de la mise en place du Plan anti-gaspi du gouvernement, signé mi-juin 2013 par tous les acteurs de l'alimentation, et de la loi sur les biodéchets, votée en 2010. Boîte anti-gaspi : laissez-la vous emballer Plus de la moitié des Français déclarent ne pas toujours finir leur assiette au restaurant. Pourtant, la pratique du doggy bag, cet emballage qui permet au client d’emporter les restes de son repas, peine encore à s’installer dans l’Hexagone. Laurent Calvayrac, fondateur-gérant de L’emballage vert, a décidé d’accélérer le mouvement avec sa boîte anti-gaspi écologique Trop bon pour gaspiller. Quelle est la petite histoire de votre boîte anti-gaspi ? J’ai vécu en Amérique du Nord pendant cinq ans.

Les restaurateurs désormais obligés de proposer un doggy bag Europe 1Pierre Herbulot et T.M. Qui n’a jamais eu les yeux plus gros que le ventre, et laissé une assiette à moitié pleine au restaurant ? Tout ça est fini grâce au doggy bag, une pratique anglo-saxonne qui consiste à emporter les restes de son repas dans un petit sac. En France, tous les restaurants qui servent plus de 180 repas par jour sont désormais obligés de le proposer à leurs clients depuis le 1er janvier. Un flop en France.

Croissance : la zone euro suivra les Etats-Unis, les émergents resteront fragiles en 2016 « Reprise poussive » fut l’expression fétiche des macroéconomistes en 2015. « Divergence » s’imposera probablement en 2016. Divergence des politiques monétaires bien sûr, mais aussi des cycles économiques avec la transformation du monde en une économie de services plus régionalisée, où chacun doit compter sur ses propres forces. En 2016, l’activité resterait saisfaisante dans les pays dits avancés, emmenés par les Etats-Unis, tandis que, sur fond de ralentissement général, les disparités entre émergents s’accentueraient. De grandes incertitudes pèsent sur l’économie mondiale. Les marchés ont absorbé calmement, le 16 décembre, le relèvement attendu d’un quart de point des taux d’intérêt américains, le premier depuis neuf ans et demi. Christine Lagarde a prédit pour 2016 une croissance mondiale « decevante et inégale »

Bonne nouvelle ! Au restaurant, on pourra bientôt demander ses restes sans êt... Trop bon pour gaspiller Voilà qui devrait mettre fin à la gêne éprouvée par la majorité des français à l'idée de demander un doggy bag. La solution : une boîte à emporter associée à un concept écologique, économique et solidaire. Explications avec Laurent Calvayrac, à l'origine du projet Trop Bon pour Gaspiller.

Environnement -Tri sélectif et « doggy bag » : les mesures anti-déchets dans les restaurants - professionnels Depuis le 1er janvier 2016, de nouvelles dispositions permettent aux restaurateurs de réduire et de valoriser leurs déchets. L'obligation du tri sélectif, issue de la loi dite Grenelle 2 du 12 juillet 2010, est désormais obligatoire à partir de 10 tonnes de biodéchets par an, ce qui représente environ 240 repas par jour. Restes d'assiette, épluchures de légumes, aliments périmés, etc., les biodéchets sont des déchets biodégradables d'origine végétale ou animale.

L’infographie du jour : les 10 tendances food de la rentrée - Grazia.fr Inspirations, nouveautés, désirs des clients et des restaurateurs... toutes les tendances food de l’année 2015-2016 ont été listées et reprises dans une jolie infographie réalisée par le site spécialisé britannique thefoodpeople. On vous les résume en vitesse, histoire que vous puissiez vous y mettre tout de suite, en grand précurseur que vous aimez être... On teste les légumes hybrides : on s’initie au broccolini (du brocoli croisé avec du kai-lan ou brocoli chinois) qui aurait un petit goût d’asperge, au broccoflower (du brocoli croisé avec du chou-fleur) ou à la kalette (un croisement entre du chou kale et des choux de Bruxelles). On dîne au plus près des cuisines. Les sièges au bar, au plus près de l’action, deviendront les plus demandés, alors que la cuisine et la salle de restaurant formeront un seul et même espace. On commence déjà à le voir avec l’arrivée ces dernières années des cuisines ouvertes ou aux vitres transparentes.

Walt Disney : la force est avec Mickey Mouse LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Philippe Escande Des millions de Chinois s’apprêtent à basculer du côté obscur de la force. La sortie le week-end dernier du Réveil de la force, le dernier opus des Star Wars, a connu un succès sans précédent. En deux jours, il a cumulé 53 millions de dollars de recettes (48,7 millions d’euros). Le rebond en trompe-l’œil du marché automobile français Enfin à la fête, les constructeurs automobiles ? Les données semblent le confirmer. En 2015, les immatriculations des véhicules particuliers et utilitaires ont progressé de 5,9 %, soit près de quatre fois plus qu’escompté début 2015, selon le communiqué du Comité des constructeurs français d’automobiles publié lundi 4 janvier.

Un café, l’addition et un doggy bag ! Depuis le temps que l’on entend dire que nous nous « américanisons » chaque jour un peu plus. Le phénomène s’entend dans nos conversations, se lit dans nos mails, se voit dans le choix de nos vêtements et de nos « sneakers ». Mais aussi dans nos assiettes.

Related: