background preloader

Tantra et sexualité sacrée

Tantra et sexualité sacrée
Plusieurs philosophies orientales considèrent la sexualité comme un élément fondamental du développement intégral de l’individu. Son action se ferait sentir sur tous les plans : physique, psychologique, émotif et spirituel. Dans ce contexte, la sexualité est considérée comme sacrée. Éveil et extase par le tantra En Occident, grâce à l'arrivée des pratiques spirituelles orientales depuis la deuxième moitié du XXe siècle, des centaines de milliers de personnes ont découvert non seulement la méditation et le yoga, mais aussi ces points de vue inattendus sur la sexualité. Au-delà du génital La pratique est censée amener les partenaires à élargir leur expérience sensorielle bien au-delà de la zone génitale (mais sans l'exclure). Comme c'est le cas pour la méditation, la sexualité sacrée se présente comme une activité simple à comprendre - être en relation dans un état de profonde attention et de conscience -, ce qui la rend accessible aux néophytes. Le tantra, qu’est-ce que c’est?

Conscience au quotidien Le sexe est un commencement, et non une fin. Mais si vous ratez le commencement, vous raterez ausi la fin. Osho Rajneesh . Nous vous invitons à regarder le travail effectué dans les séminaires de Tantra comme une rencontre avec nous-même, avec notre Etre profond. L'énergie cachée en nous est alors invitée à jaillir et à éclairer les situations bloquées, confuses, ou ambiguës de notre vie. La libération de cette énergie est alors porteuse de jubilation, de joie, d'un regard vivant sur le monde... Les objectifs du groupe Il ne s'agit pas de rencontrer l'autre dans la sexualité, mais de se rencontrer moi-même, de réveiller une énergie vitale peut être un peu endormie. Nos résistances intérieures épuisent une partie importante de mon énergie vitale. Je suis déjà en relation, Cela ne se fait pas, on va me juger, J'ai peur des conséquences de mon acte, J'ai été éduqué(e) dans un chemin différent, Etc. Je n'autorise pas, je ne reconnais pas l'expression intérieure ou extérieure de ce désir.

Techniques amoureuses tantriques La tradition orientale tantrique et taoïste mettent à disposition une série de techniques (la plupart d’entre elles très secrètes, réservées qu’aux initiés) qui permettent l’éveil, la dynamisation, l’harmonisation et l’amplification de l’énergie sexuelle dans le but de l’utiliser consciemment comme un tremplin dans l’évolution spirituelle du pratiquant. Nous vous présenterons dans cette section des techniques simples qui ne comportent pas de risques et qui peuvent être utilisées avec succès tant par les débutants que par les avancés dans la pratique de la continence sexuelle. yogaesoteric > Les dix baisers les plus passionnels Dix facettes du baiser Devise: „Deux visages s’effleurent. > La sexualité consciente.

Chamanisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chamane toungouse, photo prise en Sibérie vers 1883. Le chamanisme, au sens strict (chamane vient étymologiquement de la langue toungouse), prend sa source dans les sociétés traditionnelles sibériennes. Nature du chamanisme[modifier | modifier le code] Étymologie[modifier | modifier le code] Le mot chamane ou chaman est connu dès le XVIIe siècle. Sam est une racine altaïque signifiant « s'agiter en remuant les membres postérieurs ». Ojun désigne le chamane chez les Yakoutes, terme évoquant l'action de « sauter, bondir, jouer ». L'idée générale est celle d'une imitation des espèces animales, notamment celles qui sont prisées à la chasse : les cervidés et les gallinacés[4]. À noter qu'en sanskrit le terme Shramana désigne celui ou celle qui veille à la transmission de la connaissance à travers la tradition orale. Ethnologie et chamanisme[modifier | modifier le code] La catégorie « chamanisme » pose problème aux anthropologues. Les femmes-rennes :

Shambhala (mythe) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mythe de Shambhala, Shambhalla, Shambala ou Shamballa, d'origine hindo-bouddhiste, semble avec les personnages qui s'y rattachent être un creuset où se rassemblent toutes les croyances et les religions de l'humanité[réf. nécessaire]. Shambalha (tibétain bde byung) est un pays mythique, dépositaire de l'enseignement du kalachakra qui fut transmis par le Bouddha à la demande de son roi Suchandra. Le thème du royaume parfait dissimulé dans l’Himalaya existe aussi dans le bön : il s’agit en l’occurrence du berceau de cette religion. Shambhala (en sanskrit शम्भल « lieu du bonheur paisible ») n'a qu'un rôle très secondaire dans la littérature religieuse et est parfois relié au culte du seigneur rishi Sanat Kumara ou seigneur de la flamme, premier de 4 enfants du Créateur Brahma. La fondatrice de la Société théosophique, Helena Petrovna Blavatsky, évoque Shambhala dans son livre La Doctrine Secrète.

L’Origine du Monde Alphabet paléo-hébraïque Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'alphabet paléo-hébraïque (hébreu : כתב עברי ktav ivri ou, en hébreu moderne, כתב עברי עתיק ktav ivri atiq), également appelé ktav da'atz ou ktav ra'atz, est une ramification de l'alphabet phénicien utilisé pour écrire l'hébreu à partir du Xe siècle av. J.-C. jusqu'à son abandon au Ve siècle av. J. Origine[modifier | modifier le code] La plus ancienne inscription connue utilisant l'alphabet paléo-hébraïque est peut-être l'Ostraca de Khirbet Qeiyafa entre -1050 et -970. Ensuite vient peut-être le calendrier de Gezer datant de la fin du Xe siècle av. Des éléments en hébreu sont visibles parmi les inscriptions moabites de la stèle de Mesha. Développement[modifier | modifier le code] Les manuscrits hébreux ont évolué en développant de nombreux éléments cursifs, les éléments lapidaires de l'alphabet phénicien étant progressivement mis de côté avec le temps. Déclin[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code]

Histoire de l'alphabet Systèmes d'écriture Le langage a d'abord été écrit au moyen d'images, simples illustrations mnémotechniques (un peu à la façon des signes actuels de la circulation routière), c'est le stade pictographique (exemple: écriture chinoise ou cunéiforme). Puis certaines images simplifiées furent choisies pour représenter des syllabes (exemples: hiéroglyphes égyptiens, katakana japonais) c'est le stade syllabique. Certains caractères furent ensuite pris pour représenter les sons fondamentaux du langage articulé : les bruits produits par la bouche ou la gorge (consonnes) ou les cordes vocales (voyelles), chaque signe correspondant à un son, c'est le stade alphabétique. Origine de l'alphabet Si différents systèmes d'écriture ont pu naître séparément à des époques et en des lieux divers (Mésopotamie, Égypte, Chine, Amérique précolombienne), il semble bien que les écritures alphabétiques aient une origine unique.. Pierre de Moab (ou stèle de Mésa). L'alphabet proto-sinaïtique Différents alphabets

Mystères d'Éleusis Dans la religion grecque antique, les Mystères d’Éleusis (en grec ancien : τὰ μεγάλα μυστήρια, littéralement, « les Grands mystères »)[Note 1] faisaient partie d'un culte à mystères, de nature ésotérique, effectué dans le temple de Déméter à Éleusis (à 20 km à l'ouest d'Athènes). Au cours de leur évolution, les mystères d'Éleusis se sont ouverts d'abord à tous les Grecs, puis à tout homme ou femme, libre ou esclave, parlant grec. L'initiation comportait plusieurs degrés. Ces mystères étaient traditionnellement consacrés non seulement à Déméter et à sa fille Perséphone, mais aussi à Hadès, c'est-à-dire aux divinités de la terre et des morts, ainsi qu'à Dionysos sous son nom favori d'Iacchos auquel il a été assimilé[1],[Note 2] ; Dionysos était en effet intimement mêlé à la vie de la terre et de la végétation, et dans les rituels des Anthestéries et les fêtes des Halôa en Attique, il était associé aux divinités proprement chtoniennes[Note 3]. Le mythe[modifier | modifier le code]

Related: