background preloader

Paul Cézanne

Paul Cézanne
Pour l’article ayant un titre homophone, voir Sézanne. Paul Cézanne vers 1861. signature Paul Cézanne, né le à Aix-en-Provence et mort le dans la même ville, est un peintre français, membre du mouvement impressionniste, considéré comme le précurseur du post-impressionnisme et du cubisme. Biographie[modifier | modifier le code] La Résidence du Jas-de-Bouffan (1878), huile sur toile (52,5 × 56 cm), collection particulière. Enfance et origines de la famille Cézanne[modifier | modifier le code] Portrait de Louis Cézanne lisant (le père du peintre en 1866), National Gallery of Art, Washington, D.C. Paul Cézanne nait à Aix-en-Provence, le 19 janvier 1839. Le , Louis Auguste Cézanne ouvre la banque Cézanne et Cabassol, de son nom et de celui de son associé au 24, rue des Cordeliers[5]. Débuts dans la carrière de peintre[modifier | modifier le code] À l'origine des pommes et de leur symbole[modifier | modifier le code] Le naît sa seconde sœur, Rose, dont Paul est le parrain. Portrait d'Ambroise Vollard.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_C%C3%A9zanne

Related:  ArtsCézanne et "La montagne Sainte-Victoire"Grands Artistespeinture

Henri Matisse Tableaux de Paul Cézanne  Éternels Éclairs Auvers sur Oise, par Paul Cézanne Etang de Jas de Bouffan, par Paul Cézanne L'amour en plâtre, par Paul Cézanne L'Oncle Dominique en moine, par Paul Cézanne La jeune italienne, par Paul Cézanne La montagne Sainte Victoire (I), par Paul Cézanne La montagne Sainte Victoire (II), par Paul Cézanne La montagne Sainte Victoire (III), par Paul Cézanne Image en haute résolution non disponible La Seine à Bercy, par Paul Cézanne La tentation de St Antoine, par Paul Cézanne Le fumeur, par Paul Cézanne Le lac d'Annecy, par Paul Cézanne Le puit, par Paul Cézanne Les grandes baigneuses (I), par Paul Cézanne Les grandes baigneuses (II), par Paul Cézanne Les joueurs de cartes (I), par Paul Cézanne Les joueurs de cartes (II), par Paul Cézanne Mme Cézanne dans un fauteuilrouge, par Paul Cézanne Mme Cézanne en robe rouge, par Paul Cézanne Mardi gras, par Paul Cézanne Montagne en provence, par Paul Cézanne Paysan assis, par Paul Cézanne Pommes et oranges, par Paul Cézanne Pyramides de crânes, par Paul Cézanne

Paul CEZANNE, biographie - L'Impressionnisme Les années suivantes, où il alterne les séjours parisiens, les retours à Aix et les voyages en Provence, le voient suivre le chemin d'un étudiant indépendant, mais aussi respectueux de l'apprentissage traditionnel. Il travaille sur le modèle à l'Académie Suisse, fréquente le Louvre où il remplit de nombreux carnets de croquis d'après les maîtres et copie plusieurs tableaux. Il continue à fréquenter Zola, qui le soutient dans ses efforts, intellectuellement, moralement et même financièrement, et fait aussi la connaissance de Bazille, Renoir, Monet, Sisley. Par l'intermédiaire de Zola devenu l'ami de Manet, il rencontrera celui-ci en 1866. Cézanne, à partir de 1863, propose régulièrement des peintures au jury du Salon Officiel de Paris : elles y seront toujours refusées (à une exception près, un portrait, en 1882), malgré ses efforts et les appuis dont il pouvait disposer. Le couple passe la guerre de 1870-1871 en Provence, puis revient s'établir à Paris.

Jackson Pollock Pour les articles homonymes, voir Pollock. signature En 1945, Pollock épousa l'artiste peintre Lee Krasner qui a eu une influence décisive sur sa carrière et sur la valorisation de son œuvre.. Biographie[modifier | modifier le code] 1912-1937[modifier | modifier le code] Jackson Pollock naît dans l'Ouest américain. En 1923, Jackson, alors âgé de onze ans, « fait quelques rencontres occasionnelles avec des groupes d'Indiens ». Durant l'été 1927, Jackson montre les premiers signes d'alcoolisme. Son père meurt en 1933 d'une crise cardiaque. Dans les années de crise économique, avec la politique du New Deal de Roosevelt, le Federal Art Project de la WPA soutient les artistes tant dans la création que dans l'enseignement. En 1940, Pollock passe par l'atelier de David Alfaro Siqueiros, où sont réalisées collectivement des bannières et des sculptures de char pour la manifestation du 1er mai. 1937-1944[modifier | modifier le code] 1945-1950[modifier | modifier le code] La maison-atelier attenante

Tableaux de Claude Monet  Éternels Éclairs Antibes vue de Salis, par Claude Monet Image en haute résolution non disponible Bassin aux Nympheas, par Claude Monet Bassin aux nymphéas : Les iris d'eau, par Claude Monet Bassin aux nymphéas : Harmonie rose, par Claude Monet Berges de la Seine à Vétheuil, par Claude Monet Bois d'oliviers au jardin Moreno, par Claude Monet Bordighera, par Claude Monet Bouquet de mauves, par Claude Monet Bouquet de tournesols, par Claude Monet Coin de jardin à Montgeron, par Claude Monet Jardin à Bordighera, par Claude Monet La cathédrale de Rouen : Effet du matin et Fin de journée par Claude Monet La cathédrale de Rouen : Effet du soleil et Harmonie brune, par Claude Monet La femme à l'Ombrelle, par Claude Monet La Grenouillière, par Claude Monet La Grenouillière (Baigneurs), par Claude Monet La japonaise, par Claude Monet La liseuse, par Claude Monet La pie, par Claude Monet Le champs des coquelicots, par Claude Monet Le Parc Monceau, par Claude Monet Le pont d'Argenteuil, par Claude Monet Les Peintres

Camille Claudel Camille Claudel, photographie anonyme (avant 1883). Camille Claudel[1] ([kamij klɔdɛl] Son art de la sculpture à la fois réaliste et expressionniste s'apparente à l'Art Nouveau par son utilisation savante des courbes et des méandres[3] . Biographie[modifier | modifier le code] Enfance[modifier | modifier le code] Parcours artistique[modifier | modifier le code] Les débuts[modifier | modifier le code] Depuis son adolescence, Camille Claudel est passionnée par la sculpture et commence très jeune à travailler la glaise. De 1879 à 1881, les Claudel habitent à Wassy (Haute-Marne). Les années Rodin[modifier | modifier le code] Les premières œuvres que Camille Claudel montre à son maître Rodin « lui font forte impression »[6], comme Vieille Hélène et Paul à 13 ans. « Mademoiselle Claudel est devenue mon praticien le plus extraordinaire, je la consulte en toute chose. » Et à ceux qui la critiquent, Rodin répondra : « Je lui ai montré où trouver de l'or, mais l'or qu'elle trouve est bien à elle. »

Claude Monet - Larousse Peintre français (Paris 1840-Giverny, Eure, 1926). Directement lié aux origines de l'impressionnisme avec sa toile Impression, soleil levant, Claude Monet domine ensuite ce mouvement qui introduit la modernité dans l'art du xixe siècle. Surnommé par Manet le « Raphaël de l'eau », il laisse une œuvre immense. 1. Second fils d'Adolphe Monet, négociant en tissu, et de Louise Justine, chanteuse, Claude Monet grandit au Havre, où sa famille s'installe en 1845 chez Marie-Jeanne Lecadre, une demi-sœur de son père. À la mort de sa mère, en 1858, Monet quitte le lycée, qui lui a « toujours fait l'effet d'une prison », et vend ses premiers dessins. 2. Avec l'appui de son père, Monet arrive à Paris en 1859 pour y étudier la peinture. Atteint de pleurésie, il revient à Paris en 1862 et entre alors dans l'atelier du peintre suisse Charles Gleyre, où il travaille avec Alfred Sisley, Auguste Renoir et celui qui deviendra son proche ami, Frédéric Bazille. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Claude Monet

Sainte-Victoire, l'obsession sentimentale de Cézanne Retour au sommaire Sainte-Victoire, l'obsession sentimentale de Cézanne Ce n'est qu'à partir du XVIII° siècle que la montagne d'Aix est appelée communément Sainte-Victoire et qu'elle apparaît dans la littérature et la peinture. Dans la littérature française, Papon, dan son Voyage littéraire en Provence (1780), évoque, en s'inspirant en particulier des lettres de Saint-Jérôme, les batailles que Marius, en 102 avant J.C., livra dans la vallée de l'Arc pour soumettre les barbares. Fait curieux, le romancier écossais Walter Scott publie, en 1824, un oeuvre, Geirstein, ou la fille des brumes, où apparaît pendant une soixantaine de pages Sainte-Victoire : montagne magique et superbe dont le romancier révèle, l'un des premiers, l'aspect chrétien et païen à la fois sur cette terre provençale gorgée de souvenirs antiques où l'olivier et le laurier parlent encore à l'imagination de Minerve et d'Apollon. o o o On reste stupéfait. Est-ce manque de moyens de locomotion pour s'en aller vers la campagne ?

Vincent van Gogh signature Van Gogh grandit au sein d'une famille de l'ancienne bourgeoisie. Il tente d'abord de faire carrière comme marchand d'art chez Goupil & Cie. Cependant, refusant de voir l'art comme une marchandise, il est licencié. Il aspire alors à devenir pasteur, mais il échoue aux examens de théologie. À l'approche de 1880, il se tourne vers la peinture. L'œuvre de Van Gogh est composée de plus de deux mille toiles et dessins datant principalement des années 1880. Peu connu dans les années 1890, Van Gogh n'a été remarqué que par un petit nombre d'auteurs et de peintres en France, aux Pays-Bas, en Belgique et au Danemark. Biographie[modifier | modifier le code] Famille[modifier | modifier le code] La famille de Vincent van GoghEn haut : son père Theodorus van Gogh et sa mère Anna Cornelia van Gogh (née Carbentus)En dessous : Vincent Willem, Anna Cornelia, Theo, Elisabetha Huberta, Willemina Jacoba et Cornelius Vincent. Son père Theodorus compte dix frères et sœurs. Déplacements de Van Gogh.

L'impréssionnisme. Francisco de Goya Auguste Renoir - La Grenouillère Sainte-Victoire - Cézanne en Provence "En allant à Marseille, je me suis accompagné avec Monsieur Gibert. Ces gens-là voient bien, mais ils ont des yeux de professeurs. En passant par le chemin de fer près la campagne d’Alexis, un motif étourdissant se développe du côté du levant : Sainte-Victoire et les rochers qui dominent Beaurecueil. J’ai dit : “quel beau motif” ; il a répondu : “les lignes se balancent trop”." "Longtemps je suis resté sans pouvoir, sans savoir peindre la Sainte-Victoire, parce que je l’imaginais l’ombre concave, comme les autres qui ne regardent pas, tandis que, tenez, regardez, elles est convexe, elle fuit de son centre. "J’ai besoin de connaître la géologie, comment Sainte-Victoire s’enracine, la couleur géologique des terres, tout cela m’émeut, me rend meilleur." "J’ai besoin de connaître la géométrie, les plans, tout ce qui tient ma raison droite. "Partout un rayon frappe à une porte obscure. "Regardez cette Sainte-Victoire. "Regardez cette montagne de Sainte-Victoire, n’est-elle pas une ruine ?

Isao Takahata Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Isao Takahata (高畑・勲 , Takahata Isao?) est un réalisateur japonais de films d'animation, cofondateur du studio Ghibli avec Hayao Miyazaki. Sa notoriété en Occident vient principalement de son film Le Tombeau des lucioles, sorti en 1988. Biographie[modifier | modifier le code] Dès 1959, il rejoint le studio d'animation Tōei Animation. En 1981, Takahata dirige le long métrage Kié la petite peste, qui reçoit un bon accueil et dure trois ans. C'est en 1985 que Takahata devient l'un des deux réalisateurs de Studio Ghibli (avec Miyazaki), créé par la société Tokuma et dirigé par Toshio Suzuki. En France[modifier | modifier le code] Passionné par la France et la culture française, Isao Takahata y effectue de fréquents voyages. Isao Takahata a été l'invité de Portrait d'un cinéaste sous l'arbre (2002), 1re édition d'un festival itinérant en Poitou-Charentes. En 2014, le festival d'Annecy lui décerne le Cristal d'honneur pour l'ensemble de son œuvre[4].

Related: