background preloader

L’identité numérique… Pourquoi et comment en parler?

L’identité numérique… Pourquoi et comment en parler?
Au 29e colloque de l’AQUOPS, les enseignants se questionnent sur le concept de l’identité numérique. Comment prévenir les élèves que leur image virtuelle se construit souvent à leur insu sans qu’ils en mesurent les véritables enjeux? Voici le compte-rendu d’un atelier qui a grandement fait réfléchir. Karine Thonnard, de la Fédération des établissements de l’enseignement privé (FEEP) se passionne pour la question de l’identité numérique. Elle rencontre ponctuellement des groupes de parents pour les informer sur le sujet et répondre à leurs interrogations. « Notre identité sur Internet dépend autant ce que nous faisons que ou de ce que nous disons, affirme-t-elle. On laisse tous des traces volontaires, c’est ce que l’on dit publiquement. Saviez-vous que Spokéo, Pipl, 123people et même Google sont autant de services qui permettent de vérifier l’image publique que nous projetons sur la Toile? Or, il s’avère que le jeune public est réticent à entendre un message de prévention.

http://www.infobourg.com/2011/05/19/lidentite-numerique-pourquoi-et-comment-en-parler/

Related:  TBIidentite numerique

De la craie au stylet Infobourg, publié le 26 avril 2011 Au 29e colloque de l’AQUOPS, les informations et réflexions reliées au tableau blanc interactif ne manquent pas. L’atelier de l’enseignante Gisèle Viau a joué à guichet fermé. Comment travailler son identité numérique pour trouver un emploi ? Pour trouver un emploi dans certains métiers et secteurs d'activité, savoir valoriser son expérience et son parcours sur le web est un atout majeur pour attirer l'oeil du recruteur. Quelques astuces pour être bien vu sur le Net. Qu'est ce que l'identité numérique ? L'identité numérique, c'est l'ensemble des informations que l'on trouve sur vous sur Internet : ce sont les informations que vous avez données volontairement mais aussi souvent... involontairement !

Les logiciels antiplagiat : des outils utiles, mais imparfaits Le plagiat a toujours existé, mais l’ère numérique favorise ce comportement, notamment en raison du si pratique « copier-coller ». Les logiciels pour contrer les faussaires sont des outils intéressants, mais qui comportent aussi des limites, selon trois chercheurs qui ont présenté le résultat de leurs travaux lors du colloque du Réseau d’enseignement francophone à distance (REFAD), récemment. Selon deux études françaises, 97 % des étudiants emploient Internet comme principale source de documentation et 80 % avouent avoir « copié-collé » des informations dans des travaux scolaires sans en citer la source. Les causes les plus souvent évoquées sont la facilité (60 %), le manque de temps (35 %) et « parce que tout le monde le fait » (8 %), notent les chercheurs dans leur rapport rédigé pour le compte de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ). Les deux principaux logiciels antiplagiat à l’échelle mondiale sont Compilatio et Turnitin. À lire aussi :

Les nettoyeurs du Net - M Magazine Martine Aubry est "alcoolique et lesbienne", son mari "l'avocat des islamistes", Carla Bruni flirte avec Benjamin Biolay, la banque HSBC impose des taux d'intérêt exorbitants aux étudiants... Calomnieuses ou véridiques, publiques ou privées, sur le Web, les informations qui fâchent collent à la peau. Pour nous en débarrasser, une nouvelle profession est née. On les appelle les "nettoyeurs". Ils sont tout autant veilleurs, arrangeurs et maquilleurs d'image. Maîtres en art de paraître sur le Net.

Google lance un outil de gestion d’identité Web La gestion des identités Web sera certainement un enjeu important au cours des prochaines années. Avec la multiplication des médias sociaux et des services de présence Web, les utilisateurs du Web devront de plus en plus se préoccuper des informations qui circulent à leur sujet sur le Web. L’une des façons les plus faciles de connaître ce qui se dit à votre sujet sur le Web c’est de vous googler. Des livres pour mieux utiliser son TBI au quotidien Audrey Miller, publié le 29 février 2012 D’ici 2016, la majorité des classes au Québec sera dotée d’un tableau blanc interactif (TBI) grâce à la mesure « l’École 2.0 : la classe branchée » du gouvernement. Le défi de l’appropriation de l’outil et de son intégration pédagogique est bien réel.

Vertigineux "big data" Chaque seconde, la masse de données créées sur Internet par les smartphones, ordinateurs et tablettes explose. Appelé "big data" par les experts du Web, cet amas colossal est un marché prodigieux. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane et Cécile Ducourtieux Photos, vidéos, sons, chiffres, textes...

Le rôle de l'éducation dans la protection des droits de la propriété intellectuelle. Par Mohamed Afif Bensedik, Juriste Donc, pour intégrer la protection des droits de propriété intellectuelle, comme étant une notion respectée par la société, il faut donner une certaine importance au renforcement du sens de créativité chez les élèves scolarisés au niveau des établissements scolaires et des centres de formations professionnelles. La sensibilisation et l’orientation à ce niveau, vont surement mettre l’élève dans le contexte et lui faire savoir l’importance stratégique de cette notion. Dans ce propos, le législateur Algérien a promulgué des textes juridiques conformes à la stratégie et politique du développement durable adoptés par l’Algérie. En vertu de la loi n° 08-04 portant loi d’orientation sur l’éducation nationale, le législateur a entamé toute une stratégie nationale moderne, due au développement du secteur d’éducation, conforme aux changements à la scène régionale et mondiale. " Les dispositions de la présente ordonnance garantissent la protection des droits :

Ce site Internet est PLUS qu'intéressant, car il vise à sensibiliser les jeunes sur l'importance de préserver leur identité numérique, car tout ce qu'ils font et tout ce qu'ils disent sur le web restent sur Internet. En effet, les élèves laissent volontairement et involontairement de nombreuses traces sur Internet d'où l'importance de leur mentionner de faire attention à leur image virtuelle. by mariejoseechabot Dec 7

Je suis d'accord avec Caroline, ce site est particulièrement intéressant parce qu'il vise à nous renseigner en tant que futures enseignantes. Ainsi, nous pouvons mieux comprendre le comportement des élèves sur le web et les amener à protéger leur identité numérique. by valeriegilbert Dec 5

Je trouve ce site vraiment intéressant puisqu'il nous renseigne, nous, les enseignants et futurs enseignants, sur les sites où les élèves sont actifs et où ils risquent de se créer une empreinte numérique. Nous allons pouvoir ainsi donner du sens à nos explications sur l'empreinte numérique. by caroline.frenette Nov 23

Related:  identiténumériqueSécurité Web Marie-Josée Chabot