background preloader

L’identité numérique… Pourquoi et comment en parler?

L’identité numérique… Pourquoi et comment en parler?
Au 29e colloque de l’AQUOPS, les enseignants se questionnent sur le concept de l’identité numérique. Comment prévenir les élèves que leur image virtuelle se construit souvent à leur insu sans qu’ils en mesurent les véritables enjeux? Voici le compte-rendu d’un atelier qui a grandement fait réfléchir. Karine Thonnard, de la Fédération des établissements de l’enseignement privé (FEEP) se passionne pour la question de l’identité numérique. Elle rencontre ponctuellement des groupes de parents pour les informer sur le sujet et répondre à leurs interrogations. « Notre identité sur Internet dépend autant ce que nous faisons que ou de ce que nous disons, affirme-t-elle. Saviez-vous que Spokéo, Pipl, 123people et même Google sont autant de services qui permettent de vérifier l’image publique que nous projetons sur la Toile? Or, il s’avère que le jeune public est réticent à entendre un message de prévention. Mais y a-t-il du « bon » à utiliser les médias sociaux? Vinz et Lou, le site! Related:  TBIidentite numerique

De la craie au stylet Infobourg, publié le 26 avril 2011 Au 29e colloque de l’AQUOPS, les informations et réflexions reliées au tableau blanc interactif ne manquent pas. L’atelier de l’enseignante Gisèle Viau a joué à guichet fermé. On y a partagé une quarantaine d’exemples d’intégration pédagogique de cette technologie. Cent participants ont été invités dans l’univers de la classe de madame Viau. « Plus on travaille avec le tableau, plus on a d’idées, dit-elle. Il faut dire que madame Viau est une enseignante passionnée qui intègre de manière créative les technologies à son enseignement depuis plusieurs années. « Le TBI est un outil bien ordinaire, poursuit-elle. Pour chaque situation d’apprentissage qu’elle a projetée, madame Viau a mis au défi les participants de son atelier de passer au vote. A-t-on réellement besoin d’un TBI pour écrire le menu de la journée ou pour surligner un texte numérisé? Que répond l’enseignante au principal argument du coût lié à cette technologie?

Comment travailler son identité numérique pour trouver un emploi ? Pour trouver un emploi dans certains métiers et secteurs d'activité, savoir valoriser son expérience et son parcours sur le web est un atout majeur pour attirer l'oeil du recruteur. Quelques astuces pour être bien vu sur le Net. Qu'est ce que l'identité numérique ? L'identité numérique, c'est l'ensemble des informations que l'on trouve sur vous sur Internet : ce sont les informations que vous avez données volontairement mais aussi souvent... involontairement ! C'est pourquoi on conseille aux internautes de vérifier régulièrement leurs "traces" sur Internet, en tapant leur prénom et nom dans les moteurs de recherche (pensez à vérifier aussi les résultats d'images !). Car sans le savoir, vous laissez beaucoup de données à mesure que vous donnez des informations (parfois personnelles comme votre adresse, votre date de naissance) pour créer et alimenter des comptes. Soyez donc vigilants, réfléchissez toujours à ce que vous publiez et où vous le publiez. En quelques clics... nos conseils

Des livres pour mieux utiliser son TBI au quotidien Audrey Miller, publié le 29 février 2012 D’ici 2016, la majorité des classes au Québec sera dotée d’un tableau blanc interactif (TBI) grâce à la mesure « l’École 2.0 : la classe branchée » du gouvernement. Le défi de l’appropriation de l’outil et de son intégration pédagogique est bien réel. Dans cette optique, une nouvelle collection de livres pourrait apporter un bon soutien aux enseignants. La maison d’édition La boîte à livres propose une nouvelle série de livres-outils intitulée Maîtriser les tableaux numériques en classe qui plaira sûrement aux enseignants utilisateurs du TBI SMART Board. Cette collection est composée de six livres proposant chacun une trentaine de scénarios pédagogiques multidisciplinaires à adapter selon le cycle d’enseignement (primaire et secondaire). Pour chaque niveau, on retrouve les mêmes activités, mais traitées de façon à utiliser des habiletés différentes. La maison d’édition propose aussi des formations inspirées de cette collection. À lire aussi :

Vertigineux "big data" Chaque seconde, la masse de données créées sur Internet par les smartphones, ordinateurs et tablettes explose. Appelé "big data" par les experts du Web, cet amas colossal est un marché prodigieux. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane et Cécile Ducourtieux Photos, vidéos, sons, chiffres, textes... Depuis la démocratisation de l'Internet haut débit, ce sont des milliards de données qui sont déversées par les particuliers, les entreprises et même l'Etat sur la Toile. Les spécialistes appellent ça le "big data", littéralement "grosse donnée"... Tous les jours, ce sont 118 milliards de mails qui sont envoyés à travers le monde, 2,45 milliards de contenus différents qui sont postés sur Facebook. Les humains ne sont pas les seuls responsables de ce déluge d'informations. "Cela fait quelque temps déjà que le nombre de données produites et stockées est important, note Patrice Poiraud, directeur business et analyse chez IBM.

Un écran tactile qui reconnait l'utilisateur Gunze, une société japonaise, a présenté un écran tactile capable de reconnaître le propriétaire des doigts posés sur sa surface. Il a fait une démonstration de son prototype à la conférence internationale des nanotechnologies qui s’est tenue à Tokyo la semaine dernière. Le principe de fonctionnement est relativement simple. L’utilisateur touche d’abord un des quatre coins de la table tactile. La machine va le reconnaitre et va pouvoir détecter les doigts de ses deux mains. Le prototype ressemble à la table Surface de Microsoft qui a récemment sorti une nouvelle version.

Le nouveau Conseil national du numérique voit le jour Le nouveau Conseil national du numérique sera composé de 30 membres auxquels viendront se greffer deux députés, deux sénateurs et cinq personnes "investies localement dans le développement du numérique". Suite au Conseil des ministres du 12 décembre 2012, à l'occasion duquel la ministre déléguée en charge des PME, de l'innovation et de l'économie numérique Fleur Pellerin a présenté les contours du nouveau Conseil national du numérique, le décret actant sa refonte vient d'êtrepublié au Journal Officiel. Ce nouveau texte abrogeant celui ayant été adopté le 29 avril 2011 portant sur sa création, précise que la mission de la structure sera de "formuler de manière indépendante et de rendre publics des avis et des recommandations sur toute question relative à l'impact du numérique sur la société et sur l'économie". Le CNNum pourra être consulté par le gouvernement sur tout projet relatif au numérique mais ce protocole n'est en aucun cas obligatoire.

AM:TICE - AMTICE: On parle de moi dans La Presse! « Se lancer en affaires, Audrey Miller en rêvait depuis longtemps sans oser le faire. Chargée de projet dans une entreprise spécialisée dans le matériel pédagogique numérique, elle n’avait toutefois pas l’intention de quitter son poste à la naissance de son petit Raphaël, qui a aujourd’hui 1 an. «Il y a eu une restructuration de l’entreprise et le défi qu’on me proposait ne me convenait pas vraiment. J’ai senti que c’était le moment de me lancer», explique-t-elle. La jeune mère a donc mis à profit ses dernières semaines de congé pour peaufiner son projet et devenir officiellement conceptrice, rédactrice et formatrice en technologies éducatives à son compte. » Suite sur Cyberpresse : Accoucher d’une nouvelle carrière Et voilà pour la petite histoire de AM:TICE! Aimer : Like Chargement...

Protection des données dans le secteur des communications électroniques La directive 2002/58/CE fait partie du «Paquet Télécom» qui représente le nouveau dispositif législatif appelé à encadrer le secteur des communications électroniques et à modifier la réglementation existante qui régit le secteur des télécommunications. Le «Paquet Télécom» comprend quatre autres directives relatives au cadre général, à l’accès et à l’interconnexion, aux autorisation et aux licences, ainsi qu’au service universel.Le « Paquet Télécom » a été modifié en décembre 2009 par les deux directives « Mieux légiférer » et « Droit des citoyens », ainsi que par l’instauration d’un organe des régulateurs européens des communications électroniques (ORECE).La présente directive concerne principalement le traitement des données à caractère personnel dans le cadre de la fourniture de services de communications. Sécurité du traitement Le fournisseur d’un service de communications électroniques est tenu de protéger la sécurité de ses services en: Confidentialité des communications Contrôles

Ce site Internet est PLUS qu'intéressant, car il vise à sensibiliser les jeunes sur l'importance de préserver leur identité numérique, car tout ce qu'ils font et tout ce qu'ils disent sur le web restent sur Internet. En effet, les élèves laissent volontairement et involontairement de nombreuses traces sur Internet d'où l'importance de leur mentionner de faire attention à leur image virtuelle. by mariejoseechabot Dec 7

Je suis d'accord avec Caroline, ce site est particulièrement intéressant parce qu'il vise à nous renseigner en tant que futures enseignantes. Ainsi, nous pouvons mieux comprendre le comportement des élèves sur le web et les amener à protéger leur identité numérique. by valeriegilbert Dec 5

Je trouve ce site vraiment intéressant puisqu'il nous renseigne, nous, les enseignants et futurs enseignants, sur les sites où les élèves sont actifs et où ils risquent de se créer une empreinte numérique. Nous allons pouvoir ainsi donner du sens à nos explications sur l'empreinte numérique. by caroline.frenette Nov 23

Related: