background preloader

Responsabilité sociale des entreprises et compétitivité

Responsabilité sociale des entreprises et compétitivité
La responsabilité sociale des entreprises se définit comme la manière dont les entreprises intègrent, sur une base volontaire, des préoccupations sociales, environnementales et éthiques dans leurs activités économiques comme dans leurs interactions avec toutes les parties prenantes, qu’elles soient internes (dirigeants, salariés, actionnaires, etc.) ou externes (fournisseurs, clients, etc.). Ce sujet recueille une audience qui s’étend progressivement à toutes les sphères d’activité. Industriels, responsables associatifs, hommes politiques et experts sont toujours plus nombreux à réclamer une mobilisation collective pour mieux appréhender cette thématique dans ses différentes dimensions. Ils y voient une occasion de repenser le modèle de l’entreprise du XXIe siècle et de susciter de nouvelles dynamiques de croissance durable et inclusive. De nombreux constats et enseignements se dégagent de ce travail. Auteurs : Salima Benhamou, Marc-Arthur Diaye, en collaboration avec Patricia Crifo

http://www.strategie.gouv.fr/publications/responsabilite-sociale-entreprises-competitivite

Related:  Mesure de la performance RSEA LIREbeaudreypaulRSE

À quoi servent les normes ISO dans le cadre de la RSE ? Alors que la RSE est un enjeu de plus en plus important dans les entreprises, beaucoup se demandent encore à quoi servent vraiment les normes ISO relatives au management social ou environnemental. En quoi aident-elles à mettre en place un management plus responsable ? Sont-elles vraiment utiles ?

Les dix tendances qui vont révolutionner les études supérieures Apprentissage croisé, fortuit... Les chercheurs de l’Open University ont repéré dix innovations pédagogiques pour les prochaines années, dont certaines sont déjà à l’œuvre. Quelles grandes tendances vont révolutionner la façon d’enseigner et d’apprendre au cours des prochaines années ?

Performance sociale - comprendre, évaluer, agir Les études sur les entreprise montrent bien souvent que les entreprises gèrent bien leurs relations avec leurs principales parties prenantes et n’intègrent pas dans leur démarche les questions sociales plus globales. Partie intégrante d’un projet RSE, la question de la performance sociale et de son évaluation ne doit pas être minorée. Très (trop ?) Emmanuel Carquin, Université de technologie de Troyes (UTT) - Conjuguer éthique et performance dans l’entreprise Les dernières émissions d'Université de technologie de Troyes (UTT) Les dernières émissions Toutes les dernières émissions Xerfi Business TV

Nombre d'entreprises en France Découvrez le nombre d'entreprises dans chacune des régions métropolitaines et dans les Dom, par taille et par secteur. Au 1er janvier 2010, la France comptait plus de 3,4 millions d'entreprises en activité selon l'Insee. Mais leur répartion n'est pas homogène : près de 800 000 se concentrent dans la seule Ile-de-France. Carrefour : récompensé par 3 prix (Grand Prix ESSEC ) Le 9 février 2016, à l'occasion de la cérémonie du Grand Prix ESSEC du Commerce Responsable, Carrefour a reçu trois prix de la part de Martine Pinville, Secrétaire d'Etat chargée du Commerce : le Grand Prix RSE 2016 récompensant sa politique globale, le Trophée de la catégorie Gestion durable de l'activité pour son « Plan Anti-Gaspi Alimentaire » et le Trophée de la catégorie Emploi et développement des hommes pour sa « Formation Evolupro ». Ces prix, référents dans le domaine de la grande consommation responsable, viennent saluer l'engagement de Carrefour en matière de RSE. Carrefour remporte le Grand Prix ESSEC du Commerce Responsable 2016 Un jury de 10 personnalités expertes des enjeux liés à la grande consommation et à la RSE, dont l'ADEME et la Fondation Nicolas Hulot, ont récompensé Carrefour pour ses initiatives concrètes pour un commerce responsable.

Jeremy Rifkin, philosophe : “Sans empathie, nous sommes foutus” Face à la menace d'un désastre écologique, notre civilisation doit revoir son modèle. Pour le penseur, les conditions sont réunies pour un sursaut international. Encore faut-il que “Ies gens comprennent qu'une autre histoire est possible”… D'habitude, les sociologues n'aiment pas jouer les prophètes. Pourtant, à force d'ausculter le présent, certains développent des intuitions sur ce que pourrait être le monde demain.

La performance sociale : une aberration dangereuse. Une nouvelle expression est en train d'apparaître au sein des cabinets de consultants et de certaines directions d'entreprises : la performance sociale. Elle risque de se diffuser rapidement, se situe dans le droit fil de l'approche techniciste et instrumentale qualifiée de « risques psychosociaux au travail ». Mesurons le chemin parcouru en presque 40 ans : au début des années 70, Antoine Riboud, alors PDG du groupe BSN, devenu Groupe Danone, posait les fondements du double projet économique et social. Ce qui alors, relevait du stratégique du projet, de la pénétration réciproque entre l'économique et le social, d'une ambition large et à long terme se trouve réduit à de la tactique, de l'instrumental, du mesurable, à la tentative de tempérer la performance économique par une performance sociale ! On refuse de voir que, relativement à la « souffrance au travail », c'est la notion même de performance qui est en cause. Qu'est-ce qu'une performance ?

Les dix-sept objectifs de l’ONU pour une planète durable LE MONDE | • Mis à jour le | Par Rémi Barroux La planète s’est dotée d’une nouvelle feuille de route pour le développement, vendredi 25 septembre, lors de la première journée de l’Assemblée générale des Nations unies qui se tient à New York jusqu’au 27 septembre. Après les huit Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui ont accompagné la période de 2000 à 2015, ce sont dix-sept Objectifs de développement durable (ODD) qui devraient permettre de construire le futur des 8,5 milliards d’habitants attendus sur la planète dans quinze ans. Il s’agit pour les Nations unies de mettre fin à la pauvreté d’ici à 2030 et « de transformer les vies tout en préservant la planète ». Si l’objectif de réduction de 50 % du nombre de personnes en grande pauvreté, vivant avec moins de 1,25 dollar par jour (1,12 euro), a été atteint dès 2010, il faut y voir notamment l’impact des progrès réalisés en Asie de l’Est et en particulier en Chine.

Réseau Certa Enseignement d'exploration, introduit en classe de seconde à la rentrée 2010, P.F.E.G. a pour objectif de faire découvrir à l'élève les principes fondamentaux de l'économie et de la gestion, de l’aider à comprendre l’actualité et son environnement, de l’amener à s’interroger sur les grandes questions économiques et de mieux appréhender les nouvelles problématiques économiques, juridiques ou de gestion. Cette découverte des sciences de gestion dès la classe de seconde peut être un élément essentiel de la construction d'un parcours scolaire et d'une poursuite d'études. La démarche exploratoire préconisée se fonde sur un processus de type « Exploration/observation de l'environnement quotidien des élèves - analyse - émergence des concepts et notions fondamentales de l'économie et de la gestion ». La mise en œuvre de cette démarche peut conduire à des dispositifs pédagogiques qu'il est enrichissant de mettre en commun.

L’analyse de matérialité, fondement des reporting et rapports extra financiers règlementés et volontaires articles liés La prise en compte de la matérialité, signe d’une RSE mieux intégrée par les entreprises, voire mieux intégrée dans les entreprises La Global Reporting Initiative (GRI), l’Integrated Reporting (IR) et le Sustainability Accounting Standards Board (SASB), ont fait de la matérialité un principe directeur si ce n’est, un principe fondateur de la mise en œuvre de stratégies RSE porteuses de sens et levier de performance et créatrice de valeur pour les entreprises. A vis partagé, par exemple, par M. Porter et M. Kramer (Creating Shared Value – Harvard Business Review 2011), ainsi que par P.

21e rapport sur l'état du mal-logement en France 2016 3 Français sur 4 jugent leur pays comme inégalitaire, le logement leur apparaissant comme la troisième source d'inégalités la plus grave et la deuxième la plus répandue. (sondage TNS Sofres - octobre 2015) La Fondation Abbé Pierre analyse le logement comme un facteur majeur dans l'approfondissement des inégalités, au coeur du processus de décrochage des couches populaires. Cliquez ici pour accéder directement au téléchargement du 21e rapport La France malade du mal-logement

Une évaluation de la performance sociale des entreprises tunisiennes : cas de ENDA inter-arabe Open Archive Résumé La performance sociale d'une organisation (coopérative, ONG, banque…) comporte les relations de l'organisation avec ses clients et avec d'autres groupes de dépositaires.

Related: