background preloader

Bubble Fever - Boutique en ligne de Bubble tea en kit et à la carte

Bubble Fever - Boutique en ligne de Bubble tea en kit et à la carte

Les Toiles Du Soleil | Accueil Bubble tea : le thé aux perles que les p’tites meufs vont adopter Du thé – noir, le plus souvent – avec du lait et des boules de tapioca. Ce mélange est consommé quotidiennement dans de nombreux pays d’Asie. On appelle ça un « bubble tea ». Des dizaines de variantes de cette recette taïwanaise traditionnelle existent. « C’est ludique et stimulant » Devant une boutique de bubble tea à Paris (Laure Beaulieu/Rue89) En France, il est apparu pour la première fois à Paris chez ZenZoo (perle, en chinois) dans le deuxième arrondissement de Paris. La responsable de la boutique (qui préfère ne pas donner son nom) se souvient : « Il y a dix ans, le bubble tea était une nouveauté et cela paraissait un peu étrange aux Français. » Aujourd’hui, selon la gérante, 70 à 80% de ses clients sont occidentaux. « C’est ludique de siroter le thé avec une grosse paille et de mâcher les perles de tapioca. « Un marché qui explose » Alice a découvert le bubble tea lors d’un voyage en Chine il y a trois ans. « Là-bas, dans la rue, tout le monde avait un bubble tea dans les mains. »

La Boutique des Scouts et Guides de France Financement des jeunes entreprises innovantes : les investisseurs sont (aussi) utiles Un jeune entrepreneur a rarement les moyens de financer seul la croissance de son entreprise, surtout dans les domaines de haute technologie. Les capitaux propres manquants sont apportés par deux principales catégories d’investisseurs, les business angels et les fonds de capital-risque, en échange d’une participation au capital de l’entreprise. Ainsi le succès de nombreuses start-ups repose-t-il sur la conjonction du travail - et du talent - de l’entrepreneur et de capitaux à risque apportés au tout début de la vie de l’entreprise (voir Apple, Facebook, Genentech, Google…). Une alliance capital-travail, en quelque sorte ! Les entreprises ayant besoin de capitaux et étant par définition des projets risqués, il semble difficile de se passer d’actionnaires souhaitant être rémunérés à la hauteur du risque pris, sauf à modifier radicalement les fondements de notre système économique. L’investissement en capital dans les jeunes entreprises innovantes est, au mieux, peu rentable en France.

Snowbeach Warehouse s March 2013 Trend Briefing covering the consumer trends "MI CASA ES TU CASA" and "LOCALIZASIAN" The INTERNET OF CARING THINGS means connected objects that serve consumers' most important needs: physical and mental wellbeing, safety, security, oversight of loved ones, and more. You're probably already familiar with the innovations that have blazed an early CARING trail. The Nest smart thermostat*, NIKE fuelband and Fitbit, for example. But now, as consumer demand and technological capacity converge, the INTERNET OF CARING THINGS will evolve in exciting new directions. Check out the examples below – divided into five categories of CARING – for a glimpse of these... * Indeed, just after we first wrote about the INTERNET OF CARING THINGS in December 2013, Google placed a USD 3.2 billion bet on it with their purchase of Nest Labs.

Association Nationale du Marketing | WebHome  1804 - Rapport d'information de M. Éric Besson déposé en application de l'article 146 du Règlement par la Commission des finances, de l'économie générale et du Plan " déposé en application de l'article 145 du Règlement par la commission des finances po Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 14 septembre 1999. en application de l'article 145 du Règlement Pour un plan d'urgence d'aide à la création de « très petites entreprises », PAR M. Éric Besson, Député. (1) La composition de cette commission figure au verso de la présente page. Entreprises La commission des finances, de l'économie générale et du plan est composée de : MM. 1.- Pour devenir chef d'entreprise, mieux vaut être fils de chef d'entreprise. 16 2.- Le risque tant vénéré n'est pas le même pour tous. 16 3.- Tous les porteurs de projets n'ont pas un égal accès aux clés de la création d'entreprise. 17 4.- Démocratiser l'entrepreneuriat et « partager le risque » 18 5 - Vers un modèle européen du « partage du risque ». 20 Annexe I - L'évolution de la création d'entreprise en France depuis 10 ans 33 Annexe II - Les mesures de simplification administrative 35 Annexe III - Les mesures d'aide au financement 37 2.- Un système globalement peu performant 45 Il n'empêche.

Related: