background preloader

Orange veut racheter Groupama Banque pour lancer sa banque mobile

Orange veut racheter Groupama Banque pour lancer sa banque mobile
Le géant français des télécoms Orange a finalement jeté son dévolu sur Groupama Banque pour lancer sa banque mobile, l’un des objectifs de son plan stratégique actuel. Les deux groupes ont annoncé, lundi 4 janvier, être entrés en négociations exclusives en vue de l’acquisition par Orange de 65 % du capital de la banque en ligne créée par l’assureur mutualiste. Le prix que pourrait payer l’opérateur n’a pas été divulgué. Il s’agit, pour Orange, de « bénéficier d’une infrastructure déjà opérationnelle et rodée » pour le lancement de son nouveau service, Orange Banque, au début de 2017. Ce nouveau service avait été annoncé lors de la présentation du plan stratégique baptisé « Essentiels 2020 », en mars dernier. « Nous apportons nos 28 millions de clients dans le mobile, Groupama, de son côté, a un outil qui fonctionne mais qui n’a pas encore atteint sa taille critique. » Expérience en Pologne Lire aussi : Orange se lance dans la bataille du paiement sur mobile

http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2016/01/04/orange-veut-racheter-groupama-banque-pour-lancer-sa-banque-mobile_4841575_1656994.html

Related:  Qu'est-ce qu'une décision stratégique ?sylvainduriffaresti

Orange s'attaque au lucratif marché des banques L'opérateur lance son premier service financier en France, après l'avoir testé dans cinq grandes villes. Voici un service qui pourrait bouleverser les habitudes des Français et le paysage bancaire. Orange va dévoiler ce lundi «Orange Cash» un service de paiement sur smartphone. C'est la première brique de l'offensive que Stéphane Richard, le PDG d'Orange, veut lancer dans la banque. Orange veut racheter Groupama Banque pour lancer sa banque mobile Le géant français des télécoms Orange a finalement jeté son dévolu sur Groupama Banque pour lancer sa banque mobile, l’un des objectifs de son plan stratégique actuel. Les deux groupes ont annoncé, lundi 4 janvier, être entrés en négociations exclusives en vue de l’acquisition par Orange de 65 % du capital de la banque en ligne créée par l’assureur mutualiste. Le prix que pourrait payer l’opérateur n’a pas été divulgué.

Les salariés de Zara prêts à travailler le dimanche et en soirée, Conso - Distribution Le dossier du travail du dimanche avance cahin caha selon les entreprises. Alors que la veille de Noël, les grands magasins et leurs syndicats ont décidé de poursuivre les négociations en janvier, mercredi, c’est un géant mondial de l’habillement, Inditex, qui a trouvé un accord avec ses salariés en France pour ses marques Zara, Massimo Dutti, ou encore Bershka. Le groupe comptait 271 magasins dans l’Hexagone fin 2014 avec près de 7.500 salariés.

Essentiels2020, le nouveau plan stratégique d’Orange Le Groupe dispose de nombreux atouts et se donne une mission claire : être toujours là pour connecter chacun à ce qui lui est essentiel. Orange s’adresse à tous : clients attentifs au prix, clients exigeants sur le niveau de service, clients entreprises, de la très petite entreprise à la multinationale.Pour ce plan stratégique, Orange se dote d’une ambition unique, exigeante et forte : faire vivre à chacun de ses clients, où qu’ils soient, une expérience incomparable.Au service de cette ambition, le Groupe s’appuiera sur cinq leviers : offrir une connectivité enrichie,réinventer la relation client,construire un modèle d’employeur digital et humain,accompagner la transformation du client entreprise,se diversifier en capitalisant sur ses actifs Tout cela, en s’inscrivant dans une dynamique d’entreprise digitale, efficace et responsable.

Orange et Bouygues Telecom confirment discuter d’un rapprochement LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane La consolidation du secteur des télécoms en France avance. Mardi 5 janvier, Orange et Bouygues Telecom ont confirmé, dans deux communiqués distincts, être en « discussions » en vue d’un rapprochement. « Un accord de confidentialité a été signé ce jour [mardi] par Bouygues et Orange », précise le groupe industriel et de construction dirigé par Martin Bouygues, alors qu’Orange évoque « la reprise de discussions préliminaires avec le groupe Bouygues » . « À ce jour, aucune décision n’a été prise et rien ne garantit l’issue de ces discussions préliminaires », assure toutefois Bouygues dans son communiqué.

« Les 8 Salopards » : Tarantino bavarde dans le blizzard L’avis du « Monde » – on peut éviter Si l’on peut trouver une vertu aux 8 Salopards, c’est le secours que ce huitième long-métrage de Quentin Tarantino apporte en période de changement climatique. Il ne reste que le cinéma pour perpétuer le souvenir de la neige, de l’enveloppement du monde dans un linceul. Et quand un monde enneigé est filmé sur une pellicule argentique de 70 mm, le port des verres filtrants est recommandé, tant de splendeur peut provoquer des lésions irrémédiables aux rétines des spectateurs. Hélas, les huit salopards ne sont pas des créatures d’extérieur.

Orange confirme son ambition bancaire en rachetant Groupama Banque Stéphane Richard, PDG d'Orange, confirme les ambitions de son groupe dans la banque mobile en France, avec le rachat de Groupama Banque. L'opérateur mobile Orange va acquérir 65% de Groupama Banque pour lancer en France début 2017 son service bancaire, incluant l'épargne, les crédits et les contrats d'assurance. Le groupe propose déjà plusieurs services financiers mobiles : Money en Afrique/Moyen-Orient, Finanse en Pologne et Cash en France, avec Visa. Comme il l’avait annoncé en mars dernier en présentant son plan Essentiels2020, Orange confirme sa volonté de développement sur la banque mobile en France, une stratégie déjà engagée depuis plusieurs années en Afrique et Moyen-Orient avec Orange Money. Après le lancement généralisé sur l’Hexagone de son service de paiement mobile Cash, en octobre dernier, l’opérateur de télécommunications a annoncé hier être entré en négociations exclusives pour acquérir 65% de Groupama Banque.

Mark Zuckerberg veut construire une intelligence artificielle comme « Jarvis dans “Iron Man” » Les bonnes résolutions de Mark Zuckerberg sont célèbres : apprendre le mandarin, lire deux livres par mois, ne manger que de la viande tuée de ses propres mains… Pour 2016, le patron de Facebook a cette fois décidé de créer une intelligence artificielle (IA) ressemblant à « une sorte de Jarvis dans Iron Man ». A la manière de ce programme qui accompagne le super-héros milliardaire dans son quotidien, Mark Zuckerberg compte coder lui-même cette IA « pour gérer [s]a maison et [l]’assister dans [s]on travail », explique-t-il dans un billet publié sur Facebook. « Je lui apprendrai à comprendre ma voix pour contrôler toute la maison – musique, lumières, température et autre. Je lui apprendrai à laisser les amis entrer en regardant leur visage quand ils sonnent à la porte. Je lui apprendrai à me signaler s’il se passe quelque chose dans la chambre de Max [sa fille] quand je ne suis pas avec elle. » « Interagir avec elle comme une personne »

Comment Orange compte devenir une banque en ligne à part entière En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... assez ensoleillé Vent : 10km/h - UV : 1 Replay Emissions FredericBERGÉ Croissance : la zone euro suivra les Etats-Unis, les émergents resteront fragiles en 2016 « Reprise poussive » fut l’expression fétiche des macroéconomistes en 2015. « Divergence » s’imposera probablement en 2016. Divergence des politiques monétaires bien sûr, mais aussi des cycles économiques avec la transformation du monde en une économie de services plus régionalisée, où chacun doit compter sur ses propres forces. En 2016, l’activité resterait saisfaisante dans les pays dits avancés, emmenés par les Etats-Unis, tandis que, sur fond de ralentissement général, les disparités entre émergents s’accentueraient. De grandes incertitudes pèsent sur l’économie mondiale. Les marchés ont absorbé calmement, le 16 décembre, le relèvement attendu d’un quart de point des taux d’intérêt américains, le premier depuis neuf ans et demi. Christine Lagarde a prédit pour 2016 une croissance mondiale « decevante et inégale »

Related: