background preloader

L'officine du jardin bio

L'officine du jardin bio
Chou brocoli: comme le chou pommé.Chou de Bruxelles: cerfeuil, haricot nain, laitue, mâche,navet, oignon, pois.Chou de Chine: ne pas planter prêt des autres choux.Chou fleur: pommes de terre, oignon ou semer de la mâche et des épinards entre les rangs.Chou frisé: haricot, mâche, pois, pomme de terre.Chou pommé: betterave, céleri, concombre, haricot nain, laitue,mâche,oignon,pois,pomme de terre,tomateChou-rave: betterave, concombre, laitue, oignon,radis Afin d'éloigner certains parasites, planter des aromatiques à leur côté: absinthe, aneth, hysope, mélisse, menthe, romarin, sauge, thym... Eloigner les fraisiers. Symptômes et traitements, voir fiche: ICI Symptômes et traitements, voir fiche: ICI Symptômes et traitements, voir fiche: ICI

http://lofficinedujardinbio.blogspot.com/

Related:  Techniques de jardinageEco-solutions

Cultiver en harmonie avec Gaïa (2) Par le Passeur. II – Fruits et Légumes. Second volet de l’article consacré à la permaculture, et plus particulièrement la culture en buttes, voici quelques indications pratiques concernant les cultures les plus répandues. De l’eau de mer qui devient potable avec cette invention Open Source qui va sauver des millions de vies 17 jan By Izitech Team Le manque d’accès à l’eau potable est l’une des causes principales de mortalité dans les pays pauvres. Durant ces dernières années, plusieurs efforts ont été déployés pour rendre l’eau de mer potable. Cela nécessitait des centrales qui consommaient énormément d’énergie et était inaccessibles aux pays pauvres. Le designer italien Gabriele Diamanti, a eu l’idée de rallier deux éléments naturels au service de l’environnement.

Jardiner avec la lune : explication, constatation générale, calendrier Jardiner avec la lune calendrier lunaire 2017, calendrier lunaire jardin, calendrier lunaire jardinage, calendrier lune, calendrier lunaire 2018 Janvier 2017 - Février 2017 - Mars 2017 - Avril 2017 - Mai 2017 - Juin 2017 - Juillet 2017 - Août 2017 - Septembre 2017 - Octobre 2017 - Novembre 2017 - Décembre 2017 - Janvier 2018 ... La culture sur buttes (fiche technique) Pour les bonnes raisons de pratiquer la culture sur buttes, voir ici. Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. La biointensive cherche en gros à maximiser le rendement aussi vite que possible en utilisant tous les moyens biologiques à disposition du jardinier. La permaculture recherche plutôt à imiter la nature, et à éviter les pratiques trop coûteuses en travail, quitte à obtenir un rendement plus faible ou à prendre plus de temps pour obtenir un résultat. Mais les deux ont des points communs, notamment l’utilisation des buttes, la création d’un écosystème complet, l’amélioration du sol.

Bienvenue dans l’agriculture de demain, libérée des pesticides et du pétrole, et créatrice de dizaines de milliers d’emplois Ce jour de printemps, Charles Hervé-Gruyer est accroupi au pied d’une butte de terre et repique des navets. Autour, une mare et un cours d’eau où viennent se réfléchir les rayons du soleil, de quoi augmenter légèrement la température de la butte cultivée. Nous sommes ici sur une petite île de la ferme du Bec Hellouin, à une cinquantaine de kilomètres de Rouen, dans l’Eure. Des canards [1] barbotent et viennent, quand c’est nécessaire, happer les limaces qui menacent les cultures. Sur le côté poussent des roseaux. Une fois broyés, ils serviront de paillage aux jardins afin d’empêcher les mauvaises herbes de pousser.

Un système de culture autonome en eau et autofertile? Derrière cet anglicisme se cache un système de culture utilisé fréquemment en permaculture très intéressant. On pourrait traduire ce dernier par « une jardinière autosuffisante », beaucoup moins fun me direz-vous…N’hésitez pas à nous proposer des noms après lecture de l’article, si celui-ci vous inspire. Pour simplifier, le « wicking beds » est un système de culture éventuellement mobile, en jardinière donc « hors-sol », et complètement autosuffisant en eau et en fertilisant si on le souhaite. Les avantages sont énormes dans certains contextes, culture sur béton, parking, toitures, sols incultes, tout d’abord.

La jardinière qui voulait protéger nos semences Du fond de son jardin, Nathanaelle lutte contre les géants de l'agro-industrie. Cette ancienne citadine s'est lancée dans la préservation de variétés de légumes anciens afin de protéger la biodiversité et favoriser notre autonomie alimentaire. Nathanaelle est entrée en résistance. Son combat, elle le mène binette à la main du fond de son jardin, à Neuvy-deux-clochers, village de 400 habitants dans le Sancerrois. La jardinière s’insurge contre la standardisation des légumes et la prolifération de variétés dégénérescentes (qui ne peuvent pas être replantées d’une année sur l’autre) mises en vente par les multinationales comme Monsanto ou Syngenta. Mais elle ne se contente pas de protester contre les dégâts causés par les géants de l’agro-industrie sur la biodiversité. « Je ne me bas pas contre Monsanto.

Par où commencer à appliquer la permaculture dans sa vie? Lorsque j’ai découvert la permaculture, j’étais très enthousiaste, et très impatient de commencer à oeuvrer dans ce sens. Je suis donc directement passé à l’action, dans le « faire »… Mais j’ai un peu oublié une chose très importante avant de me lancer et prendre soin de l’ »extérieur à moi« …c’était tout simplement apprendre à prendre soin de moi d’abord… Et c’est certainement par là qu’il faut commencer à appliquer la permaculture dans sa vie… Apprendre à s’observer, et à écouter ses propres besoins d’abord! Tout commence par là!

Les plantations et semis spontanés en permaculture Même si le paillage n'empêche pas les grosses graines de germer, il est assez difficile de semer directement dans les buttes de permaculture. Nous privilégions donc : les semis spontanés les légumes vivaces le repiquage de légumes semés en pots dans la serre Le semis direct dans les buttes A réserver aux grosses graines et aux légumes de début de saison (plus tard, on ne verra plus rien pousser dans la "jungle" !)

superbe resources sur les purrins, décoctions et infusions au potager. by humulus Aug 22

Related: