background preloader

Vers des plateformes réellement coopératives

Vers des plateformes réellement coopératives
Les professeurs Nathan Schneider (@nathanairplaine) et Trebor Scholz (@trebors, le père du concept de Digital Labor) publient sur The Next System Project (@thenextsystem) un intéressant manifeste. L’économie solidaire nécessite un internet de la solidarité La plupart des technologies inventées (radio, télévision, internet, blockchain…) prônent dans leurs premières versions un idéal de liberté et de démocratie, de décentralisation. Mais récupérées par « l’ordre social en place » (entreprises, gouvernements et surtout investisseurs…) elles tendent à devenir des monopoles centralisés bien loin de leurs idéaux originels. Malgré tous les discours sur le partage et la démocratisation, l’industrie de la technologie est devenue accro à un modèle d’investissement à la recherche de retour sur investissements massifs et à court terme. A l’inverse, l’économie sociale et solidaire, elle, est créative et énergique. De l’esprit du partage… au partage réel Coopératives ou services publics 2.0 ?

http://internetactu.blog.lemonde.fr/2016/01/01/plateformescooperatives/

Related:  Coopérativisme de plateformeEcosystème trucs et astucesEconomie collaborative et biens communs

5 solutions en ligne pour faire des dictées et améliorer son orthographe Peut-on s’entraîner en ligne à faire des dictées ? Oui ! Plusieurs solutions en ligne existent pour s’exercer et améliorer son français. Si la dictée est un passage obligé en primaire, elle peut servir aussi au collège et au lycée pour évaluer ton niveau de français et corriger les erreurs les plus récurrentes. Benjamin Coriat : «L’idéologie propriétaire a atteint ses limites» Des logiciels libres aux licences Creative Commons en passant par l’autopartage et les garderies autogérées, les communs apparaissent comme autant de solutions, trouvées ou en gestation. Professeur d’économie à l’université Paris-XIII, Benjamin Coriat a coordonné l’ouvrage le Retour des communs et la crise de l’idéologie propriétaire (éditions les Liens qui libèrent). Vous affirmez que nous vivons un moment marqué par le retour des communs. Que recouvre cette notion ?

We are Commons, Blockchain, Platform Coop. Reprendre le contrôle pour un monde plus humain. We are Commons, Blockchain, Platform Coop. Reprendre le contrôle pour un monde plus humain. Trebor Scholz, Platform Cooperativism, Part III Trebor Scholz a démarré son livre par un récit sur l’économie « au compteur ». Dans ce récit, l’économie « au compteur » a dénaturé l’économie collaborative dont elle avait pris le nom, puis progressivement elle dénature les relations de travail et floute consciemment la notion de travail elle-même pour mieux faire bouger les législations. Puis, nous avons laissé Trebor Scholz déployer la proposition centrale de son ouvrage sur la possibilité de proposer des coopératives comme avenir de l’économie numérique collaborative.

CES 2016 : Donnez vie à vos Lego grâce au kit WeDo 2.0 - Tech Avec la deuxième version de son kit de développement matériel et logiciel, Lego propose aux classes de jeunes enfants de s'initier aux bases de la programmation et de la robotique. Même si les jouets deviennent de plus en plus sophistiqués, les petits briques multicolores ont encore de beaux jours devant elles. La marque danoise Lego profite toujours d’un franc succès, chez les amateurs et les bricoleurs petits et grands à l’affût des produits dérivés des derniers blockbusters ou encore pour créer des oeuvres magistrales en pleine ville. Au CES 2016, Lego a présenté la deuxième version de son kit de développement WeDo — pour NousFaisons –, qui permet aux classes d’enfants agés de 7 à 13 ans de s’initier aux rudiments des STEM (Science, Technology, Engineering, et Mathematics / Science, Technologie Ingénieurie et Mathématiques).

Economie collaborative : la clarification fiscale reste à faire Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Paulin Dementhon (Président fondateur de Drivy) L’Assemblée Nationale a adopté vendredi 11 décembre un amendement au projet de loi de finances pour 2016 obligeant les plateformes collaboratives, par exemple comme Drivy, à envoyer un récapitulatif des revenus générés à leurs membres, et à les informer de leurs obligations en matière fiscale. Elle a aussi rejeté la proposition du Sénat de mettre en place une franchise fiscale de 5 000 € pour ces revenus.

LibreStock : un moteur de recherche qui regroupe 40 sites d'images libres de droits Sur le blog nous vous présentons souvent des services de photographies libres de droits. Il faut dire que trouver des photos que l’on peut utiliser commercialement gratuitement n’est pas simple, et est une préoccupation récurrente des professionnels du web. Malheureusement, les sites proposant des photos libres de droits manquent souvent d’exhaustivité. Une solution existe avec LibreStock qui est un moteur de recherche connecté à 40 sites de photos libres de droits. Idéal donc pour avoir toutes ses sources d’images libres de droits et gratuites à un seul endroit et centralisées dans un méta-moteur. Ces sources multiples donnent accès à 42 500 photos, ce qui permet largement d’illustrer à peu près toutes les situations sans passer par Fotolia ou d’autres stocks payants.

Économie collaborative Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Popularisé par le livre de Rachel Botsman et Roo Rogers, le terme d'économie collaborative et le champ qu'il recouvre ne font pas l'objet d'un consensus[3],[4]. Dans une conception large, l'économie collaborative inclut la consommation collaborative (AMAP, couchsurfing, covoiturage etc.), les modes de vie collaboratifs (coworking, colocation, habitat collectif), la finance collaborative (crowdfunding, prêt d'argent de pair à pair, monnaies alternatives), la production contributive (fabrication numérique, DIY, Fablabs, imprimantes 3D, maker space) et la culture libre[5]. Elle prend différents types de formes (économie du partage, économie de fonctionnalité dont l’économie circulaire, économie des solutions, économie en pair à pair) selon les types de biens et services concernés ou de la finalité (empowerment du consommateur, éco-efficacité)[6]. Histoire[modifier | modifier le code]

Focus sur La`Zooz, le covoiturage version blockchain – Blockchain France Dépasser les modèles d’Uber et de Blablacar La`Zooz est une start-up israélienne qui propose un service de covoiturage entièrement repensé car décentralisé et détenu par sa communauté. Ce service, open source, permet aux conducteurs et aux passagers de se connecter en temps réel pour remplir les sièges vides des conducteurs, sans avoir à s’appuyer sur un acteur intermédiaire pour la mise en relation : tout passe par une plateforme autogérée. La première grande caractéristique de cette plateforme de covoiturage réside donc dans sa décentralisation : le service n’est pas détenu par ses fondateurs ou par un quelconque investisseur extérieur, mais bien par la communauté de ses utilisateurs.

Moteurs de recherche : les alternatives à Google - Tech Google est de loin le moteur de recherche dominant en France (plus de 90 % de parts de marché), mais nombre d'internautes cherchent aujourd'hui des alternatives. Voici donc une sélection de 6 moteurs de recherche alternatifs que vous pourrez tester. Grâce à ses algorithmes à la qualité incontestable et à une ergonomie longtemps inégalée, Google s’est imposé presque partout dans le monde comme le moteur de recherche incontournable, que les internautes utilisent aussi bien par choix que par réflexe. Mais la puissance de l’entreprise américaine et sa main-mise sur les données personnelles des internautes peut faire peur. D’un point de vue plus sociétal, le fait que tous les internautes arrivent peu ou prou aux mêmes résultats pour les mêmes questions peut aussi avoir des effets que l’on mesure encore mal, en terme de diversité des connaissances et des opinions. La puissance de Google est autant économique et technologique que culturelle.

Article très intéressant: Critique de l'économie collaborative et de ses effets pervers aux Etats-Unis. Mise en avant d'une étude scientifique sur la nécessité de créer des plateformes collaborative en lien avec l'économie sociale et solidaire. Proposition d'exemples déjà concrets mais basés aux Etats-Unis. by marionlemoine29 Jan 4

Related: