background preloader

« Le storytelling facilite le partage de la connaissance »

« Le storytelling facilite le partage de la connaissance »
Related:  KNOWLEDGE MANAGEMENTThe Power of storytelling

Arbre de connaissances Un arbre de connaissances est une représentation des connaissances ; c'est par exemple une représentation imagée et structurée de la somme des richesses que chaque membre apporte à une communauté, selon diverses réalités (connaissances, compétences, opinions, événements, projets, besoins etc.) vécues par un groupe de personnes. Origines[modifier | modifier le code] La société Trivium a été fondée dès 1992 dans la foulée de cette mission. Exemple d'intégration des arbres de connaissances dans un outil décisionnel spécifique aux ressources humaines Trois postulats fondamentaux énoncés par Michel Serres sous-tendent le dispositif. Postulat 1 : « chacun sait » : du fait qu'il a vécu, tout être humain sait quelque chose ; le savoir est une dimension de l'être, indissociable de l'expérience sensible et, de ce fait, singulière à chaque individu. Les arbres de connaissances constituent une nouvelle approche du repérage des connaissances et des compétences dans une communauté de personnes.

Storytelling Le Guide E-book You're reading a free preview. Pages 4 to 21 are not shown in this preview. You're reading a free preview. Pages 25 to 61 are not shown in this preview. You're reading a free preview. Pages 65 to 68 are not shown in this preview. You're reading a free preview. You're reading a free preview. Communautés de pratique : un partage des connaissances idéal La compétitivité d'une enteprise dépend directement de la qualité des connaissances auxquelles ses employés ont accès : être mieux informé que la concurrence est un objectif majeur pour chaque firme. Ce qui explique le succès des outils de partage des connaissances - ou KM. Pour Etienne Wenger cependant - l'un des gourous du collaboratif -, les managers ont une idée bien trop restrictive du partage des connaissances, qui se cantonne souvent à des bibliothèques statiques, des répertoires de documents écrits. Pourtant, "ce sont les savoirs dynamiques qui font la différence - explique posément E.Wenger dans une article de Systems Thinker. Un mystérieux lieu d'échange Ces acteurs échangent leurs savoirs - sans même que l'entreprise en soit consciente - au sein de "communautés de pratique". Mais quels sont donc ces lieux importants qui se constituent sans que la hiérarchie n'en sache rien ? Autant de raison de leur offrir de bonnes conditions d'épanouissement.

Avec les “Fab Labs”, deviendrons-nous tous designers ? - Arts et scènes Les “Fab Labs” ? Des coopératives futuristes intégrant ordinateurs, marteaux, tournevis, perceuses et imprimantes 3D dans un joyeux foutoir participatif. Une nouvelle révolution industrielle portant la “bricolabilité” au pinacle ? Nous sommes en 2022. De la science-fiction ? « L'équipement est mis gratuitement à disposition du public sous trois conditions morales : participer, documenter, partager » Olivier Gendrin Ce jour-là, Josiane, une femme au foyer venue pour l'atelier couture discute avec Charles, un ingénieur électronicien qui veut se tailler un sac à dos à ses mesures. « L'équipement est mis gratuitement à disposition du public sous trois conditions morales : participer, documenter, partager », précise Olivier Gendrin. Le FacLab est l'un des premiers Fab Labs français (avec La Forge des possibles à La Roche-sur-Yon, Artilect à Toulouse, Ping à Nantes, et quelques autres). « L'effort de création demande un apprentissage. » Vincent Guimas

The Science of Storytelling & Memory and Their Impact on CRO 99inShareinShare Have you ever heard of the “significant objects” project? As a literary & anthropological experiment, Rob Walker and Joshua Glenn wanted to see if they could resell cheap knickknacks (avg. cost $1.25) on eBay and turn a significant profit by adding personal stories to the item descriptions. The hypothesis was that emotionally charged stories would increase the perceived value of each object and therefore net a large profit on each item sold. To conduct the experiment they purchased around $129 worth of thrift-store items – like a ceramic horse bust or a cow shaped coffee creamer container – and had over 200 writers contribute rich, creative stories to attach sentimental value to what were otherwise mundane items. In the case of the horse bust, the item was purchased for .99 cents. The horse bust resold for $62.95 – A 6258.58% increase! Each item sold at a similar profit margin & overall the project brought in nearly $8,000 combined. The Effect Storytelling Has On The Brain

Le partage de connaissances n’est pas une tâche mais une manière de travailler Je viens de voir un excellent article sur le sujet, pointé par Martin Roulleaux-Dugage. Ce qui différencie le Knowledge Management traditionnel de son évolution 2.0, c’est bel et bien qu’il ne s’agit plus d’une tâche, d’une astreinte, mais d’une manière de faire les choses, indolore car s’exerçant au fil de l’eau. Prendre du temps pour classer, renseigner, stocker, est une véritable charge qui a souvent amené les projets KM droit à un échec, relatif dans certains cas, total dans d’autres. Par contre, d’un clic, classer, publier, mettre à disposition une information dès lors qu’on l’identifie, publier rapidement de manière non structurée un avis, une note, et immédiatement identifier des documents et des personnes correspondant aux sujets que je traite actuellement relève davantage de la manière de travailler. Google+

Outgrow.me : le crowdfunding a désormais sa boutique en ligne Où trouver le gadget dernier cri capable de révolutionner votre quotidien ? La réponse se trouve désormais sur Outgrow.me, une plateforme dont les produits sont tout droit issus du crowdfunding. Le collectif Digitives a décrypté pour vous ce nouveau mode de shopping. A l'origine de cette boutique en ligne atypique, il y a Sam Fellig, un new-yorkais passionné d'innovations high-tech en tous genres. Avec l'avènement du crowdfunding incarné par Kickstarter, la plateforme de référence, il se prend rapidement au jeu et contribue à maintes reprises au financement d'inventions les plus geeks les unes que les autres. Après avoir endossé le rôle de backer (internaute contribuant financièrement à un projet), il décide de participer encore plus activement à la découverte et promotion de ces innovations qui améliorent notre quotidien en créant un site web dédié aux projets ayant vu le jour grâce aux dons de la communauté. Le principe La plateforme offre plusieurs options de navigation :

Gagner les cœurs et les intelligences – Le storytelling à l'intention des dirigeants Comment fonctionnent les bonnes histoires – 8 astuces Par Susanne Barth, septembre 2013 Un leader inspire les personnes à suivre sa vision nouvelle. Par des histoires fascinantes il illustre les défis à relever. L'idée selon laquelle un dirigeant devrait avoir d'excellentes compétences en communication n'est certes pas révolutionnaire, mais qu'est-ce qui rend la communication efficace ? Vous n'avez qu'à penser à la somme d'informations qui circulent dans des bureaux sur une base journalière. Les bonnes histoires en appellent à nos émotions Les histoires efficaces captivent à la fois les esprits et les cœurs de ceux qui écoutent. C'est pourquoi le storytelling d'entreprise est également un outil de valeur pour les dirigeants. storytelling peut parvenir à motiver les employés et à leur permettre d'accomplir davantage que ce qu'ils pensaient possible ; il ébranle les situations de statu quo et suscite des émotions. Quelle est l'histoire de votre entreprise ? 1. 1.

Knowledge Management (KM) - Gestion des connaissances Septembre 2017 Introduction au Knowledge Management On appelle « Knowledge Management » (noté KM, en français management des connaissances ou management par les connaissance) les méthodes et outils logiciels permettant d'identifier, de capitaliser les connaissances de l'entreprise afin notamment de les organiser et de les diffuser. Connaissances tangibles/explicites On distingue généralement les connaissances tangibles (également appelées connaissances explicites) de l'entreprises, contenues dans les bases de données ou bien dans tous les documents papiers ou électroniques, des connaissances tacites (également appelées connaissances intangibles ) composées des connaissances, du savoir-faire et des compétences de l'ensemble du personnel (on parle ainsi de « capital immatériel »). En effet, ce sont bien les ressources humaines d'une entreprise qui en font la force, la réactivité et le dynamisme, ou plus exactement le travail en synergie de ces différentes personnes.

Les étapes d’un dispositif Knowledge Management 2.0 Les wikis, les blogs, le social bookmarking et les réseaux sociaux, ainsi que toute la panoplie des nouvelles pratiques et technologies 2.0 sont en train de révolutionner les processus du Knowledge Management. Oui, c’est bien de Knowledge Management dont on parle ! Ce vieux terme (relativement) est toujours là pour nous rappeler qu’au cœur de tous ces dispositifs c’est la connaissance qui est en jeu. C’est bien la connaissance qui est gérée dans ces systèmes, et de diverses manières : elle peut être explicitée, comme elle peut rester implicite dans la tête des genselle peut être structurée, comme elle peut rester librement indexée par des mots clés dans une structure à platelle peut être brute,comme elle peut être valorisée, commentée, mise en contexte et renouveléeelle peut constituer des pages et des pages, comme elle peut être simplement résumée en 140 caractères ! Le wiki est à mon avis l’exemple type du nouveau dispositif KM de l’entreprise. Nous vous recommandons aussi :

Why We Need Storytellers at the Heart of Product Development There's an interesting question on Quora right now: If you had to pick between an amazing product designer or an amazing engineer to build a new company around, which would you pick and why? This question reflects a painful problem that is common at both small startups and large corporate organizations. Far too often, teams focus on execution before defining the product opportunity and unique value proposition. The result is a familiar set of symptoms including scope creep, missed deadlines, overspent budgets, frustrated teams and, ultimately, confused users. A product is more than an idea, it's more than a website, and it's more than a transaction or list of functionalities. Who are the product storytellers? The first goal of a product storyteller is to facilitate collaboration and co-creation. Not only do product storytellers identify the intended product value, they also share and evangelize this story throughout their organizations. Who are the right-brain thinkers?

Importance des connaissances pour une entreprise en croissance | Info entrepreneurs Toutes les entreprises ont accès à un ensemble étendu de connaissances, qu'il s'agisse de leur compréhension des besoins des clients et de l'environnement professionnel ou des compétences et de l'expérience du personnel. La façon dont une entreprise rassemble, partage et exploite ces connaissances peut être essentielle afin de pouvoir se développer avec succès. Ceci ne s'applique pas uniquement aux énormes sociétés multinationales. La gestion des connaissances peut bénéficier à tout le monde, d'un kiosque à journaux local à une entreprise de fabrication. Ce guide explique les sources de base des connaissances disponibles pour votre entreprise, la meilleure façon de maîtriser et d'exploiter ces informations et la manière de créer une stratégie des connaissances pour votre entreprise. Que représentent les connaissances au sein d'une entreprise? Des connaissances utiles et importantes existent déjà dans votre entreprise. Formes existantes de connaissances Sources de connaissances de base

Avis d’expert : Comment mettre en place un espace collaboratif pour devenir une entreprise capitalisante par Pascal Bernardon – Tribune Management Les espaces collaboratifs se développent dans les entreprises mais une réflexion s'impose pour réussir ce changement de méthodes de travail. Les départs massifs à la retraite engendrent une pénurie des talents. Les entreprises prennent peu à peu conscience des pertes de productivité que cela occasionne et des coûts engendrés pour se ré-approprier les connaissances qu'elles détenaient déjà auparavant.Les responsables RH et les responsables métiers mesurent et valorisent le temps nécessaire pour recruter ou réussir la mobilité d'un collaborateur. Le délai avant que ce dernier soit rapidement opérationnel et rentable s'étale généralement entre 3 à 9 mois.Par ailleurs, la complexité des exigences des clients et la concurrence exacerbée mettent en lumière les difficultés à travailler avec les méthodes traditionnelles, à savoir, un travail collectif dans un processus séquentiel. Pour relever ces défis, les entreprises doivent mettre en oeuvre des méthodes de travail collaboratives.

How Stories Change the Brain Ben’s dying. That’s what Ben’s father says to the camera as we see Ben play in the background. Ben is two years old and doesn’t know that a brain tumor will take his life in a matter of months. Ben’s father tells us how difficult it is to be joyful around Ben because the father knows what is coming. But in the end he resolves to find the strength to be genuinely happy for Ben’s sake, right up to Ben’s last breath. Everyone can relate to this story. A recent analysis identifies this “hero’s journey” story as the foundation for more than half of the movies that come out of Hollywood, and countless books of fiction and nonfiction. Why are we so attracted to stories? Why the brain loves stories The first part of the answer is that as social creatures who regularly affiliate with strangers, stories are an effective way to transmit important information and values from one individual or community to the next. Think of this as the “car accident effect.” What makes a story effective?

Related: