background preloader

Déc. 2015 À l'école, doit-on enseigner l'informatique ou le «coding»?

Déc. 2015 À l'école, doit-on enseigner l'informatique ou le «coding»?
L'idée de faire entrer l'école dans l'ère du numérique a fait son chemin. Encore faut-il savoir de quoi on parle et avec quels moyens. Dans le Bulletin officiel de l'Éducation nationale du 26 novembre est publié l’ensemble des programmes produits par le Conseil supérieur des programmes pour les cycles 2, 3 et 4, c’est-à-dire les classes allant du CP à la troisième. Ceux-ci ne manqueront pas de susciter des réactions… Toutes les disciplines sont impactées. Mais, et c’est passé un peu inaperçu, ces programmes officialisent l’arrivée de l’informatique à l’école primaire et lui attribuent bien plus d’ambition au collège. Depuis quelques semaines, d’autres annonces confirment l’importance accordée au sujet: une option informatique a été ouverte au Capes de mathématiques, option accessible aux candidats dont le niveau en informatique est celui de la 4e année d’université dans la matière. Il s’agit de l’informatique. Numérique, informatique, code… Mais au fond, pourquoi? Éloge de l'abstraction

http://www.slate.fr/story/110897/ecole-enseigner-informatique-coding

Related:  Points de vue dans des articles

Juillet 2016 Comment lever les blocages de l'enseignement de l'informatique La SIF (Société informatique de France) et l'UPS (Union des Professeurs de classes préparatoires Scientifiques) ont décidé de joindre leurs forces pour contribuer à lever les blocages qui s'opposent au déploiement harmonieux du plan pour le numérique à l'école voulu par le Président de la République. Ainsi l'UPS et la SIF décident d'engager une collaboration pour identifier les spécificités pédagogiques de l'enseignement de l'informatique. L'UPS, qui représente les professeurs de toutes les disciplines scientifiques en classes préparatoires, et la SIF décident de s'associer pour la promotion des sciences dans l'enseignement secondaire en France. Cette cause commune devrait permettre de réunir toutes les disciplines scientifiques informatique, mathématiques et sciences physiques autour d'une ambition partagée pour le pays. La SIF et l'UPS se sont réunies le mercredi 15 juin 2016 dans les locaux de l'Institut Henri Poincaré, à Paris. (Crédits photos : CC BY SA 2.0 - ABF Midi-Pyrénées)

Des robots et des automates pour apprendre à programmer - {{L'Atelier Canopé 78 – Marly-le-Roi}} L’initiation à l’algorithmique apparaît dans les programmes dès le cycle 2. Des petits robots permettent des activités de découverte du codage, de la maternelle au collège. BeeBot et BlueBot, cycles 2 et 3 Ces automates se programment à partir du panneau de touches situées sur leur dos, et ne nécessitent pas d’ordinateur. Les touches : avancer, reculer (le pas est fixé à 15 cm), pivoter de 90° à droite, à gauche, faire une pause, démarrer, effacer tout. Août 2016 “Opération WallCode”: pouvoir dire “je code donc je sais” - Wallonie Source: AdN Pendant une semaine entière – du 21 au 25 novembre -, un clou sera enfoncé à répétition, avec entêtement, à travers la Wallonie. Ce clou? La nécessité qu’il y a pour les jeunes de s’intéresser et — mieux — d’assimiler la logique algorithmique et l’art de la programmation.

5 outils d’apprentissage de la programmation pour donner vie à un autre robot. Voilà un résultat de la programmation et des outils ci-dessous pour commencer : MediaEnLab : Expérimenter, valoriser, partager la création numérique en EPN proposé par Netpublic NAO est le robot humanoïde le plus utilisé dans le monde de l’enseignement. Plébiscité des écoles primaires jusqu’aux universités, ce petit robot interactif est devenu le partenaire préféré des professeurs permettant de rendre l’apprentissage ludique et pratique. Le site Web de NAO : Aldebaran Robotics lance son Programme Développeur destiné à sélectionner les meilleurs développeurs dans le monde entier.

Septembre 2016 Informatique à l'école : en progrès, doit persévérer G. Dowek Cette rentrée des classes 2016, en France, est historique, car la refonte des programmes de l'école primaire et du collège introduit un enseignement de l'informatique à tous les niveaux, complétant les enseignements déjà présents au lycée, qui sont également renforcés, et en classes préparatoires. Le moment est bienvenu pour faire le bilan de l'action, concernant l'enseignement de l'informatique, des gouvernements qui se sont succédé pendant cinq ans. Faire un cours demande quatre ingrédients : des élèves, des programmes, des enseignants et du temps, ce qui nous fournit quatre grilles d'analyse des progrès réalisés. Les élèves sont ce qui manque le moins.

Mars 2016 Informatique sans Ordinateur : Formation à distance autonome - IREM Clermont-Ferrand De quoi parle-t-on ? Nécessité d’enseigner l’informatique Les ordinateurs et autres objets numériques sont partout. Nous devons tous apprendre à nous en servir pour communiquer, nous informer, travailler, nous distraire. Septembre 2016 Programmation : le Québec doit emboîter le pas L’Angleterre le fait. L’Australie s’y est engagée. La Colombie-Britannique et la Nouvelle-Écosse aussi. Et considérant le temps qu’il faut ici pour instaurer ce type de changement, il est temps que le Québec commence à y réfléchir sérieusement s’il ne veut pas manquer le bateau. À quoi ?

Mars 2016 Des écoliers de Saint-Gilles formés au code informatique « Qui est le plus intelligent selon vous, l’ordinateur ou l’être humain ? » Les 6 e primaires de l’Institut Saint-Jean Baptiste de La Salle à Saint-Gilles viennent de débuter un atelier d’initiation à la programmation informatique. Une session animée par deux Voyageuses du code, qui souhaitent montrer que ce domaine peut être pédagogique, ludique et fun. Pour Salim, 11 ans, c’est évidemment l’être humain qui surpasse la machine, car il y a des choses qu’elle « ne peut pas faire et ne peut pas comprendre ». Laura, qui aimerait devenir informaticienne plus tard, confirme en rappelant que « c’est l’être humain qui a créé l’ordinateur ». Septembre 2016 L'initiation à la programmation informatique à l'école primaire : le cas de Scratch et Thymio dans des classes de cours moyen Introduction La diffusion d’instruments numériques dans notre société pose vivement la question du rôle de l’école, suscitant ainsi l’intérêt pour une éducation à l’informatique ou encore, au numérique. Un besoin impérieux d’une formation à la maîtrise de l’information semble s’accroître au vu de la variété des ressources et des modalités de diffusion des savoirs.

Avril 2016 Programmer sans écran : jeu de cartes The Bugs Depuis la rédaction des nouveaux programmes pour l’école, nous avons eu cesse d'entendre et de lire des articles sur l'introduction de la programmation à l'école. Je ne vais pas alimenter ce débat mais je vais plutôt me conformer aux textes. Mais finalement ça veut dire quoi « programmation » ? Disons que c’est un peu comme une recette de cuisine ;-) Vous connaissez les algorithmes ? Mais si, ces fameux colliers de perles que l’on faisait en maternelle : une perle rouge, une perle bleue et une perle verte et hop on continue.

Nov. 2016 Apprendre à lire, à écrire, à compter... et à coder Les deux oiseaux de plastique, faits à partir de blocs Lego, tournent et tournent encore. Les yeux brillants, Alexandre pousse un cri de joie pendant que sa coéquipière Abigaël essaie de trouver la commande à l'ordinateur pour les faire arrêter. Enfin, elle trouve le bon bouton. Fiers, les deux enfants sont les premiers de leur classe de l'école Sans-Frontière, à Québec, à avoir réussi à animer leurs petits robots.

La science informatique à l’école par Samuel Chalifour La Machine de Turing Pourquoi cette rubrique ? Sujet d’actualité de plus en plus à la mode depuis un ou deux ans, l’informatique en tant que science (dont le dieu Alan Turing a eu droit à son film avec l’excellent acteur de Sherlock) à l’école fait parler de plus en plus. Et trop souvent, elle fait parler n’importe comment. Nov. 2016 Class’code : le MOOC qui aide les professeurs à enseigner le code informatique Lancé en octobre dernier, Class'code est un MOOC hybride destiné aux enseignants qui veulent initier leurs élèves au code informatique. Présentation. L’arrivée de l’informatique dans les programmes scolaires cette année a fait grincer quelques dents. Cette nouvelle injonction ministérielle à enseigner le code risque en effet de donner du fil à retordre à certains professeurs, qui n’ont reçu aucune formation pour le faire.

Enseigner la programmation aux enfants, oui mais comment ? Depuis un an, on commence à voir apparaître des cours de programmation au lycée (certes, en option pour les Terminale S uniquement, mais c’est un début). C’est l’option ISN (Informatique et Sciences du Numérique). C’est clairement l’option que j’aurais moi-même prise si elle avait existé à mon époque il y a quelques années. L’INRIA, l’organisme français de recherche en informatique, réclamait depuis des années que la programmation ne soit pas enseignée que dans le supérieur, mais aussi avant le Bac. Ce sont eux qui ont obtenu l’ajout de cette option ISN.

Related: