background preloader

Terry Pratchett

Terry Pratchett
Œuvres principales Terry Pratchett est un écrivain britannique né le 28 avril 1948 à Beaconsfield (Buckinghamshire) et mort le 12 mars 2015[1] à Broad Chalke (Wiltshire). Il est principalement connu pour ses romans de fantasy humoristique prenant place dans l'univers du Disque-monde, dans lequel il détourne les canons du genre pour se livrer à une satire de divers aspects de la société contemporaine. Pratchett publie son premier roman en 1971, mais ce n'est qu'en 1983 qu'il rencontre vraiment le succès avec le premier volume des Annales du Disque-monde. Il est anobli par la reine en 2008, et reçoit de nombreuses récompenses pour son œuvre. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Terence David John Pratchett est né le 28 avril 1948 à Beaconsfield dans le Buckinghamshire, en Angleterre. À 13 ans, Terry Pratchett publie sa première nouvelle, The Hades Business, dans le magazine de l'école. Il suit des cours d'arts, d'anglais et d'histoire. The End. (Fin).

Glen Cook Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Cook. Glen Cook Glen Cook aux Utopiales 2011 Œuvres principales Glen Cook, né le à New York, est un écrivain américain de dark fantasy célèbre pour son œuvre le Cycle de la Compagnie noire. Biographie[modifier | modifier le code] Glen Cook est né le à New York aux États-Unis. Il a réellement commencé sa carrière d'écrivain en 1970 (son premier travail d'écriture rémunéré). Œuvres[modifier | modifier le code] Dans l'ordre de lecture Cycle de la Compagnie noire[modifier | modifier le code] Le Cycle de la Compagnie Noire comprend pour l'instant treize livres disponibles en français, répartis en trois cycles : Les Livres du Nord[modifier | modifier le code] Les Livres du Sud[modifier | modifier le code] Les Livres de la pierre scintillante[modifier | modifier le code] Les Instrumentalités de la nuit[modifier | modifier le code] Garrett Détective Privé[modifier | modifier le code] Dread Empire[modifier | modifier le code]

Le mec de la tombe d'à côté Tracy Hickman Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Hickman. Tracy Hickman Tracy Hickman en 2006 Œuvres principales Tracy Hickman, né le à Salt Lake City dans l'Utah, est un auteur de fantasy américain. Biographie[modifier | modifier le code] Tracy Raye Hickman est né à Salt Lake City, Utah, États-Unis, le [1]. Tracy et Laura ont publié des jeux ensemble depuis plus de vingt-cinq ans, y compris pour Donjons et Dragons. C'était loin d'être la première expérience de coécriture de Tracy Hickman : en effet, il a écrit plus d'une douzaine de romans avec Margaret Weis, y compris les séries de l'Épée noire[3], de la Rose du prophète[4] et le cycle Les Portes de la mort[2]. Œuvres[modifier | modifier le code] Univers de Lancedragon[modifier | modifier le code] Les Chroniques de Lancedragon[modifier | modifier le code] Coécrit avec Margaret Weis Dragons d'un crépuscule d'automneDragons d'une nuit d'hiverDragons d'une aube de printemps L'Épée noire[modifier | modifier le code]

Le magasin des suicides Margaret Weis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Margaret Weis Margaret Weis en 2005 Œuvres principales Biographie[modifier | modifier le code] Formation et débuts de sa carrière[modifier | modifier le code] Son premier livre, une biographie de Frank et Jesse James, fut publié en 1981. Lancedragon[modifier | modifier le code] En 1983, elle déménage à Lake Geneva (Wisconsin), pour occuper le poste de rédactrice chez TSR Inc., éditeur du jeu de rôle Donjons et Dragons. Avec Tracy Hickman, elle écrit les premiers romans de la série Chroniques de Lancedragon, qui fut vendue à plus de vingt millions d'exemplaires à travers le monde. Par la suite, elle continue sa collaboration avec Hickman sur d'autres romans dont la quadrilogie de L'Épée Noire, le cycle Les Portes de la mort, la trilogie de La Rose du Prophète ainsi que la trilogie de La Pierre souveraine. Elle a par ailleurs écrit une trilogie propre, Dragonvarld. Vie personnelle[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code]

Pourquoi j'ai mangé mon père J. R. R. Tolkien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « bon article ». Après des études à Birmingham et à Oxford et l’expérience traumatisante de la Première Guerre mondiale, Tolkien devient professeur assistant (reader) de langue anglaise à l’université de Leeds en 1920, puis professeur de vieil anglais à l’université d’Oxford en 1925 et professeur de langue et de littérature anglaises en 1945, toujours à Oxford. Tolkien commence à écrire pour son plaisir dans les années 1910, élaborant toute une mythologie autour de langues qu’il invente. De nombreux auteurs ont publié des romans de fantasy avant Tolkien, mais le succès majeur remporté par Le Seigneur des anneaux au moment de sa publication en poche aux États-Unis est à l’origine d’une renaissance populaire du genre. Biographie[modifier | modifier le code] Origines familiales[modifier | modifier le code] La plupart des aïeux de J. Enfance[modifier | modifier le code] Mabel éduque elle-même ses deux fils.

L'élégance du hérisson Robin Hobb Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Elle a commencé à écrire sous le pseudonyme de Megan Lindholm pour des revues en 1971, ainsi que des ouvrages dont on commence à trouver des versions traduites en français. Elle a connu son plus grand succès avec la première trilogie du cycle de l'Assassin royal (The Farseer Trilogy) en 1995. Elle est mariée à un pêcheur et mère de quatre enfants. Elle affectionne particulièrement les chiens. Certains auteurs écrivent sous différents pseudonymes afin de pouvoir écrire dans des genres différents. Œuvres[modifier | modifier le code] Le royaume des Anciens[modifier | modifier le code] Le premier livre du cycle de l'Assassin royal est sorti en version originale en 1995, puis Robin Hobb a écrit un volume par an jusqu'en 2004. Préludes[modifier | modifier le code] L'Assassin royal : premier cycle[modifier | modifier le code] Ce cycle a été intégralement traduit par Arnaud Mousnier-Lompré.

David Gemmell Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Gemmell. David Gemmell Œuvres principales Biographie[modifier | modifier le code] David Gemmell est né le 1er août 1948. Il publie son premier roman, Légende en 1984, toujours publié aujourd'hui, remportant au passage le prix Tour Eiffel en 2002. Il a été trouvé mort à son bureau par sa femme Stella, le 28 juillet 2006 au matin, à la suite de complications postopératoires, deux semaines après un quadruple pontage coronarien. Œuvres[modifier | modifier le code] Romans de fantasy[modifier | modifier le code] Cycle Drenaï (Drenai Tales)[modifier | modifier le code] Onze romans qu’on peut lire séparément mais se déroulant tous dans le même univers (dans l'ordre de parution) Cycle Histoires des Sipstrassi (Stones of Power / Sipstrassi Tales)[modifier | modifier le code] Cycle La Reine Faucon (Hawk Queen Series)[modifier | modifier le code] Cycle Rigante (Rigante Series)[modifier | modifier le code]

Related: