background preloader

Robert Waldinger: What makes a good life? Lessons from the longest study on happiness

Robert Waldinger: What makes a good life? Lessons from the longest study on happiness

http://www.ted.com/talks/robert_waldinger_what_makes_a_good_life_lessons_from_the_longest_study_on_happiness

Related:  samanthanyceVidéothèqueMost RecentliestESS, Social business, Enjeux sociétaux de l'économieCool videos

To scoop or not to scoop? That is the question. Whether ’tis nobler to leave finds upon the water-lapped shores…or to just pick them up and bring them home. Pourquoi parler du climat sans dramatiser est plus efficace Le terme "climat" tout court s'est progressivement substitué aux expressions "changement climatique" ou "dérèglement climatique". Les chercheurs en psychologie sociale montrent que c'est plus efficace lorsqu'il s'agit de sensibiliser le grand public. Qui sait ce que signifie le "COP" de la COP21, qui s'était tenue à Paris l'an dernier, ou, dans l'actualité, la COP22, qui s'est achevée à Marrakech ce 18 novembre 2016 ? Derrière l'acronyme, se cache "Conference of parties", ou le terme plutôt technocratique de "Conférence des parties".

Researchers Find New Genetic Clues to Longevity If you live to be 100, you’re in a special group, one that longevity scientists are eagerly studying for clues to battling aging. But are these centenarians long-lived because they don’t get the diseases that fell the rest of us—heart problems, diabetes, dementia, arthritis and more—or because they are protected somehow against the effects of aging? Based on the data so far, most experts have concluded that centenarians get to where they are because they have some anti-aging secret that shields them against the effects of aging. That’s because studies found that centenarians had just as many genes that contribute to disease as those with more average life spans.

Les ProspectivESS du Labo L’économie collaborative fait l’objet de nombreuses controverses et connaît une croissance exponentielle, essentiellement due au numérique. Un phénomène qui amène à examiner les conséquences en termes de création d’emplois, de droit du travail, de partage de la richesse créée, de création de lien social ou encore de transparence dans le traitement des données et des flux financiers. Le Labo de l’ESS a initié une réflexion sur le sujet dans le cadre de son groupe de travail sur les Circuits Courts Economiques Solidaires (CCES). En 2016, notre think tank a donc développé un format inédit d’événement, « Les ProspectivESS du Labo » #ProspectivESS, amené à ouvrir le débat sur les synergies entre l’ESS ESS Économie sociale et solidaire | Présentation et les nouvelles formes d’économie.

This Is What Happens When You Light 10,000 Sparklers In A Bucket If you were to burn 10,000 sparklers separately, it would take more than two days. However, Youtubers SlivkiShow decided to bring in the New Year in a spectacular way by burning all of them at once. Although sparklers vary from brand to brand, they’re usually made of three main components: a metal fuel, an oxidiser, and a binder. The binder is simply to hold it all together. The metal fuel – often aluminium, magnesium or titanium – produces the sparks when set alight, while the oxidiser – often metal nitrates, chlorates or perchlorates – quickly produces gas when burnt, causing the metal sparkling fuel to be forcibly ejected.

Teen Volunteer in Physical Therapy in the Philippines Placement location: BogoTypes of placement: Medical Outreach and Health awareness promotion for the local familiesAccommodation: Host FamiliesAge Requirements: 16-19 years oldArrival Airport: Mactan-Cebu International Airport (CEB)Local Languages: Cebuano zoom Volunteering on the Public Health High School Special in the Philippines with Projects Abroad is a great way for high school students to learn more about the field of healthcare in a developing country.

Et maintenant on va où ? - film 2011 Sur le chemin qui mène au cimetière du village, une procession de femmes en noir affronte la chaleur du soleil, serrant contre elles les photos de leurs époux, leurs pères ou leurs fils. Certaines portent le voile, d’autres une croix, mais toutes partagent le même deuil, conséquence d’une guerre funeste et inutile. Arrivé à l’entrée du cimetière, le cortège se sépare en deux : l’un musulman, l’autre chrétien.Avec pour toile de fond un pays déchiré par la guerre, Et maintenant on va où ? raconte la détermination sans faille d’un groupe de femmes de toutes religions, à protéger leur famille et leur village des menaces extérieures. Faisant preuve d’une grande ingéniosité, inventant de drôles de stratagèmes, unies par une amitié indéfectible, les femmes n’auront qu’un objectif : distraire l’attention des hommes et leur faire oublier leur colère et leur différence.

Honey, I love you…but we need separate beds My husband, Josh, and I shared a bathroom before we ever shared a bed. Our individual bedrooms were separated by a full bath with a door on either side, like the Brady Bunch kids’. I always made sure to lock his side or risk his busting in on me. Which, when it did occasionally happen, was always super embarrassing — especially because we weren’t a couple; we were roommates. A month or so after I moved in, though, the lines blurred, and we became kind of a couple.

Le numérique : véritable atout pour les associations Les réseaux sociaux d’entreprise et espaces collaboratifs permettent de prolonger les espaces physiques de travail. Réunis au sein d’un même espace numérique, les adhérents peuvent interagir, et retrouver toutes les informations et interlocuteurs nécessaires. Les grandes associations jouissent d’une organisation et d’outils similaires à ceux des entreprises – notamment en termes de communication interne. Mais le constat n’est pas le même pour les associations de plus petite taille, qui constituent la grande majorité du tissu associatif français : elles ont souvent moins d’adhérents, des revenus plus modestes et des moyens limités. Ces structures n’imaginent pas être en capacité de mettre en place des outils de Les réseaux sociaux d’entreprise, et pourtant leurs besoins en termes d’échanges et de communication sont tout aussi importants. Communiquer : un besoin primaire pour les associations

Blue Origin Sends Reusable Rocket To Space Twice In Historic First Launch. Land. Repeat. Those are the words Blue Origin decisively used to describe their latest rocket success last Friday, January 22. Medicine in Sri Lanka Winter Break Trip Placement location: ColomboTypes of placements: Hospitals and outreach workRole: Observing local doctors in various departments of a hospital and participating in community outreach activitiesRequirements: NoneAccommodation: Host Families or Hostel Arrival Airport: Colombo (CMB)Local Languages: Sinhalese zoom Volunteering on the Medicine in Sri Lanka program with Projects Abroad is an opportunity for you to gain a unique insight into medical practices in the developing world over winter break. This is a structured project open to volunteers of all ages and skill levels, and you will work alongside other volunteers as part of a group.

Un village africain parodie le discours formaté des startups Saviez-vous que la poule est la première imprimante 3D jamais conçue ? « Communities for Development » est une ONG qui soutient les entrepreneurs ruraux dans la vallée de Bulambuli (en Ouganda). Celle-ci les aide à lever des fonds, à créer des entreprises et ainsi contribuer à l’essor des collectivités. Pour inciter aux participations financières et attirer l’attention des investisseurs, l’ONG a mis en place une campagne de crowdfunding et réalisé une vidéo. Différents entrepreneurs locaux ont seulement quelques minutes pour présenter leurs projets.

What Your Girlfriend Wants, But Will Never Ask For She wants you to touch her mindlessly while the two of you watch a movie – she doesn’t want that ‘Netflix and Chill’ touching, where the movie is clearly just a pretext to do something else. She wants you to drag your fingers lightly along her arm, in her hair, on her hand. She wants to know that you want to touch her as a matter of habit, as a reflex that just feels more right than doing nothing at all. Touching should become second nature, not always a means to an end.

Les Français, en attente d'un engagement sociétal des entreprises Par la manière dont elles organisent leur activité ou leur production, les entreprises peuvent faire preuve de leur engagement au profit de la société. Face aux attentes des consommateurs-citoyens, leur principal défi consiste à convaincre l’opinion publique de la sincérité de leur démarche. Un engagement insuffisant Les perceptions de l’engagement social des entreprises se caractérisent d’abord par l’idée d’un manque : 67 % des Français considèrent qu’elles ne s’engagent pas suffisamment pour la société, via une politique RSE, des dons, des fondations d’entreprise, etc. Cette insuffisance est d’autant plus regrettée que, lorsqu’elles s’investissement dans ce type de démarche, 76 % jugent que l’effet produit est largement positif. Des attentes profondes

Related: