background preloader

Banque de France - Vidéos

Banque de France - Vidéos

https://www.banque-france.fr/la-banque-de-france/organisation/la-banque-en-images/galerie-videos.html

Related:  Monnaie - FinanceThème 1 - Coordination des décisions économiques par l'échangeMondialisation, échanges extérieurs...ST2 DYNAMIQUE DE LA CROISSANCE

Le graphique Xerfi : le cours euro/dollar, les leçons de l'histoire Thèmes et idéesNos invitésNos analysesÉmissions Les incontournables Olivier Passet Krach boursier ou désintoxication financière ? Cécile Dejoux Face au numérique, la mutation du leadership agile Marie-Claire Aoun Le monde face au trop-plein de pétrole En savoir plus sur la balance des paiements - [SES Limoges] La balance des paiement enregistre toutes les opérations qui interviennent entre un agent résident et un agent non-résident. Les agents économiques qui résident dans des pays ouverts aux échanges extérieurs peuvent réaliser de nombreuses transactions avec l’étranger : échanges de biens (primaires, semi-finis, manufacturés), de services, échanges financiers, transferts de revenus (par exemple, l’envoi par un travailleur immigré, dans son pays d’origine, d’une partie de son salaire)... Ces transactions sont répertoriées avec un grand souci d’exhaustivité dans un document comptable essentiel, la balance des paiements.

Le graphique Xerfi - Commerce extérieur : 20 ans de descente aux enfers Thèmes et idéesNos invitésNos analysesÉmissions Les incontournables Alexandre Mirlicourtois Le Royaume-Uni va tomber dans une grave récession Cours de - Progrès technique et croissance endogène « Les premiers entrepreneurs suppriment les obstacles pour les autres non seulement dans la branche où ils apparaissent, mais aussi, conformément à la nature de ces obstacles, ils les suppriment ipso facto en grande partie dans les autres branches de la production » Joseph Aloïs Schumpeter, (La théorie de l’évolution économique, 1912). 1. Les apports de Schumpeter aux nouvelles théories de la croissance En situation de productivité marginale décroissante, condition nécessaire à l’existence de la concurrence, les économistes néoclassiques vont avoir beaucoup de difficultés à expliquer le processus de croissance. Dans le modèle de Solow, la croissance est avant toute chose exogène et s’explique principalement par l’augmentation de la quantité des facteurs de production utilisés et par un progrès technique exogène qui dépendrait du niveau de progrès scientifique.

Grèce : parias ou damnés de l'euro? Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié Les dernières émissions d'Olivier Passet Les dernières émissions Toutes les dernières émissions Xerfi Canal Économie Rapport annuel de la balance des paiements et la position extérieure de la France Rapport annuel 2015 Mise en ligne le 12 juillet 2016 En 2015, le solde des transactions courantes reste déficitaire de 4,4 milliards d’euros, soit 0,2 % du PIB. Le déficit se réduit toutefois sensiblement par rapport à 2014 (-22,8 milliards). Le déficit des biens présente son niveau le plus faible depuis 2006, à -24,0 milliards d’euros contre -40,5 milliards en 2014.

Le grand ralentissement des échanges internationaux Le marasme du commerce mondial et des investissements internationaux semble traduire un épuisement du processus de mondialisation. Une évolution qui suscite la quête de nouveaux cadres d'intégration, à l'échelle régionale ou interrégionale. 1. Au terme de deux décennies de croissance spectaculaire, le commerce international de biens et de services est entré, à la suite de la crise globale de 2008-2009, dans une période de marasme prolongé. Les chiffres récents, qui font état d'une stagnation des échanges depuis la fin de 2014, sont d'autant plus surprenants que la croissance mondiale, bien qu'inférieure à sa tendance de long terme, continue d'être positive.

Croissance endogène La est un modèle théorique de auto-entretenue. Pour les théoriciens de la croissance endogène, la productivité globale n'est pas un « résidu », mais doit être expliquée par les comportements des agents économiques qui accumulent différentes sortes de capitaux qui, de plus, profitent à tous (externalités positives) favorisant l'émergence de ; dès lors la croissance peut s'entretenir indéfiniment. Ces différentes sortes de capitaux sont tout d'abord le technique (les machines bien sûr) mais aussi le capital public (notamment les infrastructures), ensuite le capital technologique (recherche, innovations) et enfin le (santé, formation) : elles permettent toutes des externalités positives. Pour le capital technique, il peut s'agir de l’amélioration des équipement utilisés par les uns qui profitent à tous par des travaux d'ingénierie ou par le diffusion des qualifications ou méthodes de efficaces par rapport aux machines.

Related: