background preloader

Matières premières : L'humanité épuise les ressources naturelles 

Matières premières : L'humanité épuise les ressources naturelles 
Un rapport de l'ONU avertit que si la croissance mondiale reste aussi gourmande en matières premières, leur consommation triplera d'ici à 2050. Si l'humanité continue sur sa lancée, elle consommera en 2050 trois fois plus de matières premières qu'aujourd'hui. «Bien au-delà de ce qui est supportable.» L'avertissement est clair. Et il ne provient ni de Lester Brown, président du Earth Policy Institute qui multiplie depuis des décennies les livres sur l'épuisement des ressources de la planète, ni du WWF ou de Greenpeace mais de l'ONU. Dans quarante ans, les quelque 9 milliards d'être humains consommeront 140 milliards de tonnes de minerais, d'hydrocarbures et de biomasse (bois, cultures, élevage), selon le rapport du PNUE (Programme des Nations unies pour l'environnement). Faire plus avec moins Pour éviter des pénuries et les tensions sociales et géopolitiques qu'elles engendreraient, le monde doit «faire plus avec moins». Au sein des pays riches, les écarts sont aussi impressionnants.

http://www.lefigaro.fr/matieres-premieres/2011/05/13/04012-20110513ARTFIG00658-l-humanite-epuise-les-ressources-naturelles.php

Related:  Géographie Ressources naturelles 7e annéeÉPUISEMENT DES RESSOURCESépuisement des ressourcestisik

« Les jeunes doivent tout réinventer » Michel Serres Michel Serres est né en 1930. Diplômé de l'Ecole navale et de Normale sup, il a enseigné (l'histoire des sciences) à Paris I et à Stanford (USA). Académicien, son œuvre littéraire est foisonnante. Parmi ses derniers ouvrages, épinglons « Temps des crises » (2009) et « Biogée » (2010), édités par Le Pommier. Dès 2012, dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète au rythme actuel de consommation. Disparition des derniers gisements de ressources, matières premières, réserves et minerais On aurait pu croire les gisements géologiques inépuisables. Mais il n'en reste pas pour des millénaires, ni même pour des siècles, mais seulement pour quelques dizaines d'années. Preuve qu'à cette allure notre civilisation technologique n'est pas du tout durable sous sa forme actuelle et qu'elle doit évoluer au plus vite. Mais nous avons peut-être 50 ans d'avance sur notre temps, car les ressources ne manifestent encore aucun signe de pénurie !

L’épuisement des ressources naturelles Le grand calendrier de l’épuisement des ressources naturelles, avec un zoom matière par matière. D’ici la fin du XXIe siècle, on peut attendre la fin du pétrole, platine, gaz, hafnium, or, sable… Rédigé par Jean-Marie, le 12 jan 2011, à 16 h 16 min Avec l’explosion démographique et l’émergence de nouveaux géants économiques, l’impact de l’humanité sur l’environnement augmente régulièrement. L'humanité a épuisé les ressources naturelles annuelles depuis jeudi 13 août Depuis le jeudi 13 août, l'humanité puise dans les réserves de la planète : les ressources que la Terre peut produire en une année ont été épuisées, selon Global Footprint Network. A la veille de la COP21, cet indicateur sert d'alerte. Dans le contexte d'accueil de la 21e conférence des parties (COP21) en décembre à Paris, le calcul du jour du dépassement prend une résonnance particulière en France. Chaque année, l'organisation non gouvernementale Global Footprint Network estime en effet le jour à partir duquel l'humanité a épuisé l'intégralité des ressources naturelles que la planète peut produire en une année. En 2015, notre consommation "à crédit" a commencé le 13 août, selon cette dernière.

L’épuisement annoncé des ressources naturelles Les ressources minières sont indispensables à notre système économique et à la croissance. Pourtant, elles font partie de ces ressources naturelles non renouvelables et donc appelées à s’épuiser. La cryolithe a déjà disparu. Les mines d’argent seront épuisées dans 10 ans. Les autres minerais suivent …. Le calendrier de disparition des minerais

Quelles pratiques d’innovation pour répondre à la raréfaction des ressources ? Jean Le Goff , le 11 Avril 2012 dans Analyses Pour être durable et responsable, l'innovation doit être envisagée dans son ensemble et sur le long terme, faute de quoi elle se heurtera à la raréfaction des métaux dont elle se nourrit déjà trop abondamment. Poudres de 6 oxydes de métaux rares : gadolinium (Gd), samarium (Sm), néodyme (Nd), praséodyme (Pr), lanthane (La), cérium (Ce). Source : The Principal Rare Earth Elements Deposits of the United States - L’innovation ne peut plus être pensée aujourd’hui sans tenir compte de la raréfaction des ressources en métaux. En effet, les métaux sont cruciaux pour l’économie en général, pour les nouvelles technologies en particulier et au sein de celles-ci, pour les technologies « vertes ».

Quand le monde manquera de métaux - Retour à l'âge du fer ? L’humanité est accro aux métaux. Câbles électriques et circuits électroniques, transports individuels ou collectifs, électroménager ou BTP... Les métaux sont partout. On en oublierait presque qu’ils constituent une ressource non renouvelable.

Rapport GESI : Internet pollue mais dépollue aussi par Stéphane Larcher, le 07 octobre 2015 11:30 Une étude publiée récemment met en exergue le rôle des technologies de l’information et d’Internet dans la pollution mondiale. Toutefois, nombre de confrères ont oublié de préciser que ces mêmes technos sont susceptibles de diminuer les émissions de CO2 de 16,5% à l’horizon 2020. C’est une nouvelle fois l’histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein. En effet, si l’on se réfère à des chiffres bruts, le 6ème pays le plus pollueur au monde est un pays virtuel : Internet.

Related: