background preloader

Personne n’est à l’abri du complotisme, par Marina Maestrutti (Le Monde diplomatique, juin 2015)

Personne n’est à l’abri du complotisme, par Marina Maestrutti (Le Monde diplomatique, juin 2015)
Quel est votre degré d’accord avec les théories suivantes, sur une échelle allant de 1 = « Pas du tout » à 7 = « Tout à fait » ? 1. Le sida a été conçu intentionnellement par l’homme, et plus spécifiquement par le gouvernement américain. 2. La mission Apollo n’a jamais atteint la Lune et les images dévoilées au grand public étaient un trucage de la Central Intelligence Agency (CIA). 3. L’assassinat de John F. Kennedy n’était pas l’acte d’un tireur isolé, mais le résultat d’une vaste machination. 4. A l’instar de Pascal Wagner-Egger et Adrian Bangerter, les auteurs de ce test (1), la psychologie sociale tente depuis de nombreuses années d’analyser les mécanismes d’adhésion aux théories du complot. On retrouve tout d’abord le « biais de conjonction », c’est-à-dire la tendance largement partagée à surestimer la probabilité que deux événements distincts soient en réalité corrélés. Ce biais opère de façon directe dans les théories du complot. Précisant les contours de ce biais, Daniel T.

http://www.monde-diplomatique.fr/2015/06/MAESTRUTTI/53079

Related:  Désinformation, conspirationnisme, complotismeRumeur et théorie du complotTHEORIE DU COMPLOT MANIPULATIONThéorie du complotRessources Rumeurs/Complots

Le grand complot : qui est-il, quel est son réseau ? Le complotisme, c’est du sérieux. Si le phénomène ne date pas d’hier, il a pris, notamment chez les jeunes, une dimension préoccupante. Entre défiance sévère vis-à-vis des institutions et méfiance croissante à l’égard des vérités établies ou des discours officiels. Théories du complot, comment lutter “Je ne suis pas Najat Vallaud Belkacem, je suis Claudine Dupont” a avoué la ministre le 10 février dernier ! Particulièrement visée – parce qu’elle est une femme ?- par des rumeurs folles, Najat Vallaud Belkacem a ouvert une journée de travail sur le thème “Réagir face aux théories du complot” en démontant avec humour celles qui la concernent (voir la vidéo de son intervention). Le gouvernement a créé un site dédié très bien fait “On te manipule” et Eduscol recense des ressources pour travailler sur cette thématique avec nos élèves. Infographie du site « On te manipule »

Un journaliste raconte comment il a piégé des complotistes “Prendre les conspis à leur propre piège”. C’est l’idée qui a germé dans la tête de Thomas Huchon, journaliste pour le nouveau site d’information Spicee, site 100% vidéo, lancé en juin 2015. Il a réalisé un documentaire de 42 minutes (lien payant) dans lequel il tente d’observer la propagation d’une fausse information au sein de celle qui est surnommée la “complosphère”. Après s’être inventé une fausse identité sur Twitter et Facebook sous le nom de “Lionel Perrottin” en avril dernier, le journaliste a créé et propagé un faux documentaire complotiste dans lequel il est affirmé que le virus du Sida a été inventé par les Etats-Unis, que Cuba a, en réponse, développé un vaccin contre la maladie, et que c’est pour cette raison que le Barack Obama a mis fin au blocus contre l’île cubaine depuis la seconde moitié de 2015.

Journée d'étude "Réagir face aux théories du complot" Édito Selon un sondage(1), plusieurs millions de citoyens américains penseraient que leur Gouvernement est composé de reptiliens. Le chiffre pourrait faire sourire, s'il ne dévoilait la puissance et le pouvoir des théories du complot dans le monde d'aujourd'hui. Si une théorie aussi absurde rencontre une telle adhésion, des théories en apparence plus crédibles rencontrent un succès beaucoup plus conséquent, et beaucoup plus dangereux. Si la théorie du complot n'est pas une nouveauté, elle a pris, au fur et à mesure que se développait Internet, une ampleur nouvelle. Elle constitue un ennemi intime du savoir et de la connaissance parce que, tout en jouant en apparence sur des enjeux analogues, elle dévoie, simplifie et fascine justement par sa simplicité même, son "anticonformisme" et la "transgression" qu'elle incarnerait face aux "pouvoirs établis" nécessairement mensongers pour les adeptes de ces théories.

Démêler l'info de l'intox sur Internet Une histoire de fake Après les attentats de 2015, chacun s’est accordé à dire qu’il était impérieux d’éduquer plus finement nos élèves à l’utilisation d’Internet. Les fake et autres théories du complot s’immisçant insidieusement sur les murs Facebook et les fils Twitter des ados doivent nous amener à réagir sur le terrain de la pédagogie. Réagir oui, mais comment ?

Les théories du complot du 11 septembre, c’est vraiment n’importe quoi Aaaah, le 11 septembre, la preuve indiscutable que laisser les plus mauvais joueurs de Jenga piloter des avions est une idée pourrie. Cet attentat est tout simplement le saint Graal des complots. Pourquoi ? Mais parce qu’il y en a pour tous les goûts, du casual complotiste à Joe le parano persuadé que les Illuminatis le filme en train de faire pipi afin de dominer le monde ou je ne sais quoi, chacun peut choisir la dose de terreur paranoïaque qui lui convient le mieux. Pour cela, il suffit d’ajouter des couches successives par-dessus ce dramatique évènement pour former un joyeux oignon franc-maçon !Couche standard : Le 11 septembre c’est rien que la faute à "Al Caidabordayl je sais jamais comment ça s’écrit", qui a fait ça pour promouvoir la barbe moche et le déguisement des femmes en belphégore !

Les théories du complot ou « la vérité est ailleurs » Les thèmes conspirationnistes connaissent un succès croissant sur Internet, comme je l’ai mis en évidence dans plusieurs travaux de recherche. Pour une frange de plus en plus importante de la population occidentale, la « vérité est ailleurs », ainsi que l’énonce explicitement le slogan de X-Files, célèbre série télévisée américaine au contenu ouvertement complotiste, ou si l’on préfère « conspirationniste ». Cette recherche est importante pour comprendre comment cette thématique se diffuse autant, touchant des secteurs de plus en plus large de l’opinion publique des démocraties occidentales. Et si elle couvre l’ensemble du spectre politique, elle contamine principalement les extrêmes, de gauche comme de droite.

Zika ou comment le virus de la théorie du complot s'est propagé Les complotistes ne sont jamais très loin lorsqu’un virus surgit. Sur Ebola, déjà, les rumeurs fusaient, notamment celle selon laquelle l’histoire aurait été inventée par les Blancs. Il a suffi d’un post publié le 25 janvier sur le site communautaire Reddit de façon anonyme sous le pseudonyme «redditsucksatbanning» dans la catégorie «conspiracies» pour lancer une rumeur sur Zika et la rendre virale, comme le relève The Guardian. Le post tisse, d’abord, un lien entre l’endroit où les moustiques transgéniques ont été lâchés par le laboratoire anglais Oxitec et la première apparition de Zika: tous deux au Brésil. Il prétend ici que le virus est né au Brésil en 2011 au même moment que les moustiques transgéniques… et renvoie en guise d’argument vers deux cartes pointant vers la même localisation. Une corrélation qui a été reprise comme une causalité trois jours après par le site conspirationniste AntiMedia.

Related: