background preloader

Thomas Sankara

Thomas Sankara
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Thomas Sankara est un homme politique anti-impérialiste, panafricaniste et tiers-mondiste burkinabé. Il est né le à Yako en Haute-Volta et mort assassiné le à Ouagadougou au Burkina Faso. Biographie[modifier | modifier le code] En septembre 1981, il devient secrétaire d'État à l'Information dans le gouvernement du colonel Saye Zerbo. Il démissionne le 21 avril 1982, déclarant « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! Le 7 novembre 1982, un nouveau coup d'État porte au pouvoir le médecin militaire Jean-Baptiste Ouédraogo. Un nouveau coup d'État, le 4 août 1983, place Thomas Sankara à la présidence du Conseil national révolutionnaire. Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara est assassiné lors d'un coup d'État organisé par celui qui était considéré comme son frère, Blaise Compaoré. Thomas Sankara et certains de ses camarades tués lors du coup d'État seraient enterrés sans tombe au cimetière de Dagnoën à Ouagadougou (

http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Sankara

Related:  Thomas Sankara LE LION 1949-1987Mamatchoké

Relations Fermes-Firmes - Agri-Hub Bénin Dans le cadre de ses activités pour l’année 2012, Agri-Hub Bénin a prévu de développer la thématique « relations fermes-firmes ». Afin que la discussion ne soit pas seulement théorique il a été décidé de développer la thématique sous forme d’un trajet/processus de Recherche-Action « Ferme-Firme » (RA-FF) autour d’une étude de cas de la filière Anacarde. La filière anacarde a été choisie car dans cette filière plusieurs membres de l’Agri-Hub sont actifs et les relations d’affaires entre les producteurs/productrices et les usines de transformation sont un élément central dans le développement de valeur ajoutée. Aussi, les relations firmes-fermes sont importantes pour le développement local ainsi que pour améliorer l’accès aux marchés. La SNV reçoit dans le processus de RA-FF, un appui méthodologique de la part de l’Institut Royal des Tropiques (KIT) et l’Université de Wageningen (WUR). 1.

Étienne Chouard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Chouard. Étienne Chouard Compléments connu pour son soutien au tirage au sort de certaines assemblées Che Guevara Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « article de qualité ». Pour les articles homonymes, voir Guevara. Dans les mois qui suivent, Guevara est désigné procureur d'un tribunal révolutionnaire qui exécute plus d'une centaine de policiers et militaires du régime précédent jugés coupables de crimes de guerre, puis il crée des camps de « travail et de rééducation ». Il occupe ensuite plusieurs postes importants dans le gouvernement cubain qui écarte les démocrates[3], réussissant à influencer le passage de Cuba à une économie du même type que celle de l'URSS[4], et à un rapprochement politique avec le Bloc de l'Est, mais échouant dans l'industrialisation du pays en tant que ministre.

Philippe & Auguste burnikabè en exil «Nous voulons que justice soit rendue à notre père» C’est une exclusivité. Jamais les enfants de l’ex-président du Faso, Thomas Isidore Noël Sankara, n’avaient parlé à la presse depuis le coup d’Etat sanglant du 15 octobre 1987. Ils étaient encore petits lorsqu’ils ont été contraints de quitter le Burkina Faso avec leur mère, Mariam Sankara, afin d’échapper aux balles assassines de ceux qui ont orchestré le putsch. Mécontentement à Bantè suite à la formation du gouvernement Mercredi 1 juin 2011 3 01 /06 /Juin /2011 08:11 C’est la déception à Bantè surtout dans les rangs des partisans du président Boni Yayi qui étaient loin de croire qu’un nouveau gouvernement verrait le jour sans un des leurs. Quelques jours après que la liste du nouvel exécutif a été rendue publique, les uns et les autres continuent de ressasser leur amertume. En effet, pour Yao Amèkpo, président de l’Association des jeunes de Bantè, le chef de l’Etat est mis à l’index pour soit disant une double pirouette à l’encontre de Bantè. D’une part, il aurait contraint l’honorable Grégoire Laourou à abandonner ses prétentions en ce qui concerne le perchoir et d’autre part, il n’a pas daigné faire une compensation en octroyant ne serait-ce qu’un poste ministériel. Pourtant, le chef de l’Etat, a-t-il poursuivi, avait annoncé que son deuxième quinquennat serait placé sous le signe effectif des changements positifs pour la cité des Laourou.

Hervé Kempf Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Kempf. Hervé Kempf lors d'une séance de signature à la Maison du Livre de Rodez (octobre 2009). Hervé Kempf (né en 1957) est un journaliste et écrivain français. Biographie[modifier | modifier le code] Thomas Sankara, l’homme intègre Rarement président africain aura autant incarné la dignité et la volonté d’exister d’un continent meurtri. Assassiné le 15 octobre 1987, le président du Burkina Faso, Thomas Sankara, est devenu un symbole et une référence politique majeure pour toute l’Afrique. Les points cardinaux de son action, durant ses quatre ans au pouvoir, étaient : lutte contre la corruption, développement autocentré, condamnation du néocolonialisme, éducation et santé pour tous, émancipation des femmes. Dans tous ces domaines, il a adopté des mesures concrètes comme la réduction du train de vie de l’Etat (à commencer par le sien propre), interdiction de certaines importations de produits alimentaires et réforme agraire, campagnes de scolarisation et de vaccinations (pour lesquelles il a reçu les félicitations de l’Organisation mondiale de la santé), dénonciation des ingérences françaises, interdiction de la polygamie et lutte contre l’excision, etc.

Martin Luther King Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « article de qualité ». Martin Luther King, Jr. Martin Luther King en 1964. 15/10/1987 vers 16h45... Ce jour-là vers 16h30, un commando de militaires du régime de la sécurité présidentielle est arrivé aux abords d’une salle où Thomas Sankara tenait une réunion avec des collaborateurs. Il leur aurait dit : « restez c’est à moi qu’ils en veulent ». Le commando après avoir tué deux hommes est entré dans le bâtiment a tué Sankara, puis tout ceux qui assistaient à la réunion, à l’exception d’un seul qui a fait le mort. Le dénouement d’une crise interne Après 4 années de révolution qui avait bouleversé le pays, et dont le bilan, on le sait maintenant est considérable, cet assassinat mettait violemment fin à l’expérience révolutionnaire la plus importante du continent africain.

Related: