background preloader

Déc. 2015 Le codage à l’école, quelle place lui donner? (Le Devoir, Québec)

Déc. 2015 Le codage à l’école, quelle place lui donner? (Le Devoir, Québec)
Si le Québec décidait d’intégrer le codage dans l’enseignement, comment cela pourrait-il fonctionner ? Quelle place devrait-on lui donner ? Et à partir de quel âge les enfants devraient-ils commencer ? Des pistes se dessinent. En Estonie et en Grande-Bretagne, la programmation fait carrément partie du cursus scolaire. Le code est désormais une matière de plus dès la première année. Ici, l’art du code n’est pratiqué que par une minorité d’enseignants particulièrement motivés. Aussi jeunes soient-ils, les élèves sont particulièrement motivés par les perspectives d’emploi que cela offre, note-il. « Au début de l’année, je leur ai vendu ça comme une façon de devenir riche assez facilement. Son école, dit-il, a une forte vocation entrepreneuriale. « Mon premier objectif, c’est de leur offrir des perspectives de travail. […] Ici, à Chibougamau, la plupart des gens vont travailler soit au chantier, soit dans les mines. » Dès la maternelle ?

http://www.ledevoir.com/societe/education/458411/le-codage-a-l-ecole-quelle-place-lui-donner

Related:  patriceabgrallPoints de vue dans des articlesProgrammer, coder au secondaire

La programmation informatique à l’école : un nouvel outil pédagogique en vogue Une texte de Marie-France Bélanger Par exemple, à l'école primaire Alexander-Wolff, à Shannon, tout près de Québec, l'enseignant de sixième année Éric Tremblay a décidé l'an passé d'intégrer la programmation informatique (ou du codage comme disent certains) à son enseignement, à raison d'environ une heure par semaine. C'est après avoir constaté les effets positifs du jeu vidéo Minecraft du point de vue pédagogique que l'enseignant, un passionné d'informatique, a décidé de faire le pas. À son avis, l'apprentissage de la programmation informatique est une approche qui permet à l'élève d'organiser et de structurer sa pensée, des habiletés qui peuvent ensuite être transposées dans d'autres matières, comme les mathématiques, où il a constaté des améliorations.

Mai 2016 Enseigner la pensée informatique : carte blanche dans Le Soir Une version condensée de mon article a été publiée dans le journal Le Soir de ce vendredi 6 mai 2016. Merci au journal LeSoir ! L'usage d'ordinateurs toujours plus petits, puissants et abordables, utilisant des algorithmes toujours plus sophistiqués élargit sans cesse le spectre des possibilités pour inventer notre futur. Cet avenir verra poindre des innovations majeures dans tous les domaines, santé, arts, enseignement, industrie… Tous les secteurs sont concernés par l'innovation informatique. Nous manquerons d'informaticiens talentueux pour que notre économie puisse profiter de cette (r)évolution. Et les citoyens devront être davantage avisés pour appréhender ces enjeux.

L'apprentissage du codage à l'Ecole À l'heure de la société de la connaissances où il est important que chaque citoyen ne soit pas un simple consommateur de technologie, nous avons des défis à relever autour des sciences du numérique et de l'informatique qui doivent avoir la même place que les sciences de la vie et de la Terre dans la formation d'un individu. L'égalité des chances du XXIe siècle passe par une éducation au numérique et il est crucial de pouvoir développer une éducation au numérique afin de donner aux jeunes élèves une maîtrise progressive du numérique. Pour cela il est important de pouvoir observer, étudier « la grammaire » du numérique, de créer et coder des objets numériques. Le code est omniprésent et il est crucial que les élèves puissent décrypter, comprendre le monde numérique dans lequel ils seront amenés à agir. Comme l'a précisé Fleur Pellerin en 2013, « Parce que nos enfants deviendront adultes dans un monde où, soit ils programmeront, soit ils seront programmés ».

Mai 2016 L’apprentissage du code bientôt obligatoire dans les écoles japonaises Le ministère de l’Éducation japonais vient d’annoncer que l’apprentissage du code informatique serait obligatoire dans les écoles primaires en 2020, au collège en 2021 et au lycée en 2022, rapporte le site Japan News. Plusieurs villes japonaises ont déjà lancé des cours de programmation informatique dans le primaire en coordination avec des entreprises locales. Un éditorial du journal Yomiuri Shimbun (traduit par Japan News) explique que, «si les enfants apprennent la programmation informatique tôt, cela permettra de développer des personnes qualifiées qui pourront jouer un rôle important dans le domaine des technologies de l’information». «Besoins de la société» Le partenariat avec le secteur privé est considéré comme clé, notamment pour former les enseignants.

L’école à l’heure de la programmation Au Québec, des voix s’élèvent pour réclamer qu’on enseigne aux élèves du primaire les rudiments du codage et de la programmation informatiques, comme on le fait en Estonie et en Angleterre. En attendant que le ministère bouge, des enseignants et stagiaires tentent l’expérience dans leurs classes. Le Devoir est allé à leur rencontre. Les yeux rivés à leur écran, les élèves de la classe de 6e année de Julie Vallières font des exercices de code. Ils tentent de déplacer un personnage dans un labyrinthe à l’aide de lignes de programmation qu’ils « codent » eux-mêmes. Leur écran est divisé en trois sections verticales.

Mai 2016 Analyse d'une recherche sur la pensée informatique-"Code and tell" de Dany Portelance. 1. Introduction Dylan Portelance a présenté, pour l’obtention du master qu’il a préparé sous la direction de Marina Umaschi Bers, une activité novatrice dénommée « Code and Tell », dont la conception vise à initier les jeunes élèves à la programmation avec le logiciel ScratchJr.

Les élèves de la Colombie-Britannique apprendront à coder - École branchée La province de l’ouest intègrera officiellement les bases du codage et les compétences technologiques fondamentales dans son programme scolaire dès septembre 2016. Le codage informatique à des fins éducatives jouit d’une popularité grandissante un peu partout sur la planète. Différentes initiatives, comme l’évènement Une heure de code ou CS First, veulent initier les apprenants à la programmation et, plus généralement, susciter leur intérêt pour le domaine des sciences informatiques.

Juin 2016-Passe ton code d'abord! Fondation La main à la pâte Dès la rentrée prochaine, l'informatique sera au programme de la maternelle au collège. La fondation La main à la pâte va guider les enseignants. Favoriser l'enseignement de la science informatique de la maternelle à la classe de sixième afin de faire de nos enfants des acteurs du numérique. Les écoles canadiennes à l’heure du code? Au Canada, d’un océan à l’autre, de plus en plus d’élèves sont appelés à apprendre à coder à l’école. C’est le cas notamment en Colombie-Britannique[1] et en Nouvelle-Écosse[2] où les élèves apprennent déjà à coder en classe depuis septembre. Mais cette révolution ne se limite pas au Canada ou à l’Amérique du Nord. En France, des ressources sont désormais proposées aux enseignants pour apprendre aux élèves à coder dès la maternelle[3]. Au Royaume-Uni, c’est depuis 2014 que les élèves pratiquent le codage. Depuis 2013, aux États-Unis[4] et en Suède[5], plusieurs écoles ont intégré au curriculum le jeu Minecraft[6], où les élèves sont appelés à développer certaines compétences en programmation, tout en s’amusant.

Juin 2016 Gilles Dowek : En informatique, il est important de commencer tôt Membre du conseil scientifique de La Main à la pâte et chercheur à l'Inria, Gilles Dowek parraine la publication de "1, 2, 3... Codez !" l'ouvrage de La Main à la pâte sur l'enseignement de l'informatique. Il nous dit pourquoi, pour lui, cet enseignement est nécessaire dès le primaire. Pourquoi la Main à la pâte se lance-t-elle sur cet enseignement de la programmation ? Le mouvement l'heure du code Une Heure de Code, qu'est-ce que c'est? Une Heure de Code est une introduction d'une heure à l'informatique. Ce programme est conçu pour démystifier la programmation et montrer que n'importe qui peut en apprendre les rudiments. Découvrez les tutoriels. Quand se déroulera Une Heure de Code ? N'importe qui peut organiser l'évènement Une heure de Code à tout moment, mais l'objectif de la campagne de base est que des dizaines de millions d’élèves essayent une heure de Code entre le %{campaign_date} , à l'occasion de la Semaine de l'apprentissage des sciences informatiques.

Juin 2016 L’école se prépare à enseigner le code informatique (Le Monde) LE MONDE | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas Aux lignes d’écriture et de calcul qui noircissent les cahiers des élèves, viendra à la rentrée s’ajouter un autre langage : le code informatique. « if (int x = std ::rand ()) » : cette formule n’évoque sans doute pas grand-chose chez la plupart des adultes, mais les jeunes générations, elles, y seront bientôt familières. En septembre, le code fait son entrée dans les nouveaux programmes de primaire et de collège. Un virage, dans un système qui s’est longtemps fondé sur l’idée qu’il n’était pas nécessaire de comprendre ce qui se passe derrière les écrans et qu’il suffisait d’apprendre à les utiliser. L’initiation commencera dès l’âge de 6 ans. Un peu en CP, CE1 et CE2, et surtout à partir du CM1.

L’heure du code à Québec: introduction de la programmation à l’école 23 décembre 2015 | 10:30 Début décembre, une vingtaine d’écoles et organismes à Québec ont célébré l’heure du code (#heureducode, #hourofcode), une initiative visant l’introduction de la programmation à l’école. L’heure du code s’inscrit dans le mouvement visant introduire le code comme une nouvelle littératie et compétence du 21e siècle. Juillet 2016 Comment lever les blocages de l'enseignement de l'informatique La SIF (Société informatique de France) et l'UPS (Union des Professeurs de classes préparatoires Scientifiques) ont décidé de joindre leurs forces pour contribuer à lever les blocages qui s'opposent au déploiement harmonieux du plan pour le numérique à l'école voulu par le Président de la République. Ainsi l'UPS et la SIF décident d'engager une collaboration pour identifier les spécificités pédagogiques de l'enseignement de l'informatique. L'UPS, qui représente les professeurs de toutes les disciplines scientifiques en classes préparatoires, et la SIF décident de s'associer pour la promotion des sciences dans l'enseignement secondaire en France. Cette cause commune devrait permettre de réunir toutes les disciplines scientifiques informatique, mathématiques et sciences physiques autour d'une ambition partagée pour le pays. La SIF et l'UPS se sont réunies le mercredi 15 juin 2016 dans les locaux de l'Institut Henri Poincaré, à Paris.

Related: