background preloader

LES CHIFFRES DE LA DEBACLE SARKOZIENNE SONT ARRIVES!

LES CHIFFRES DE LA DEBACLE SARKOZIENNE SONT ARRIVES!
Nous avons désormais tous les chiffres! Non pas qu’ils soient incontestables, ils dépendent des paramètres choisis… Mais, cependant, ils valent mieux qu'un long discours. Dette de l'État stricto sensu (source AFT (Agence France Trésor) ou "encours de la dette négociable" : En 2007 = 921 milliards. En 2012 = 1 386 milliards. Soit une augmentation de 465 milliards sous le règne de Sarkozy - (hors organismes sociaux et collectivités territoriales. Dette de la France au sens de Maastricht (source INSEE, chiffres au 3ème trimestre 2012) comprenant toutes les dettes : État + organismes sociaux et collectivités territoriales. En 2007 = 1 221,1 milliards. En 2012 = 1 818,1 milliards. Augmentation : 597 milliards sous le règne de Sarkozy - (au 30 septembre 2012). Croissance économique (source Eurostat) : En 2007 = + 2,3%. En 2012 = 0,0%. Récession sous le règne de Sarkozy ! Comparaison : taux de l'Allemagne en 2007 = + 3,3% ; en 2012 = + 0,7%. Balance commerciale (source Eurostat) : En 2007 = + 194,259. Related:  SarkozyNICOLAS SARKOZY

Dette : quand Sarkozy faisait pire que Mitterrand ! Dans une longue interview au Point (en vente cette semaine), l'ancien ministre de l'Économie et des Finances Thierry Breton effectue un calcul accablant : "De 1981 à 1995, par exemple, la France a accumulé, sous les deux septennats de François Mitterrand, 555 milliards de dette, dont 150 imputables à la deuxième cohabitation avec Édouard Balladur. Sous le précédent quinquennat, ce sont 600 milliards d'euros de dette qui auront été ajoutés, dont 200 imputables à la crise, selon la Cour des comptes. En matière de legs d'endettement public, les présidences Mitterrand et Sarkozy ont donc des bilans comparables. Sur dix ans pour la première, sur cinq ans pour la seconde." Retrouvez l'interview complète de Thierry Breton sur la dette, à lire dans Le Point n° 2121, en vente demain.

Enregistrements de Sarkozy par Buisson: Le Canard enchaîné et Atlantico publient des extraits SARKOZY - Le Canard enchaîné publie dans son édition de mercredi 5 mars ce qu'il présente comme le verbatim d'un après-midi à l'Elysée, enregistrée par l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson, à l'aide d'un Dictaphone. Le site Atlantico a pour sa part diffusé les enregistrements d'autres séquences, révélant des conversations entre Sarkozy, Buisson et Jean-Michel Goudard, conseiller en communication et publicitaire. Enregistrements Buisson : "Fillon n'est pas... par Europe1fr Lire aussi: » Enregistrement de Sarkozy par Buisson : l'ex-conseiller du président porte plainte pour diffamation MAM, Darcos et Bachelot? "Archinuls" 27 février 2011, réunion de travail autour de Nicolas Sarkozy à quelques heures du remaniement qu'il va annoncer. L'hebdomadaire moque le "fayot" Patrick Buisson qui se répand en encouragements et en félicitations auprès de Nicolas Sarkozy. Dans les extraits publiés par Le Canard, certains ex-ministres en prennent pour leur grade.

Sarkozy invité de Goldman Sachs, révélations de Guaino : la droite otage des riches Nicolas Sarkozy lors d'une conférence de presse à Brie-Comte-Robert, le 6 juillet 2010 (WITT/SIPA). La droite et l'argent, lundi noir. Nicolas Sarkozy à Londres, la pige à 100.000 dollars payée par la banque Goldman Sachs, la banque la plus cynique du monde, celle qui a mis la planète au bord de la faillite, l'incarnation de la finance sans visage ni humanité. Et Henri Guaino, sur le plateau de France 2, qui, benoitement, comme si cela allait de soi, avoue que sous le régime Sarkozy, les plus riches Français négociaient leur impôt, comme si le droit commun n'avait pas à s'appliquer à eux. Ce lundi noir de la droite et de l'argent demeurera dans les annales tant il est le révélateur de ce que la droite française, qui fut aux affaires ces dernières années et aspire à y revenir, entretient un rapport étranger aux mœurs françaises en matière d'argent, un rapport décomplexé et démoralisé, à mille lieux de toute préoccupation d'éthique et de vertu. Le lundi noir de la droite française

APPRENDRE GERER SON TEMPS SES PRIORITES La technique David Allen : pour démarrer du bon piedMise au point par le consultant en producvité américain David Allen, ce procédé consiste à lister l’ensemble des tâches à effectuer en commençant par la plus simple. Subdivisés en petites actions anodines, les projets les plus intimidants deviennent ainsi abordables. Exemple : si mon objectif est de lancer une campagne de prospection dans l’Essonne, je noterai d’abord : “Acheter la carte routière du 91. ”Cette première étape franchie, je passe à la deuxième, etc. Cette stratégie progressive abolit l’obstacle du “premier pas qui coûte”. Ultrapragmatique, elle mérite bien le nom que lui a donné son inventeur : GTD, pour “Getting Things Done” (“Faire avancer les choses”).Avantages : C’est l’antidote parfait à la procrastination. Les listes de Brian Tracy : pour planifier avec dynamismeA l’instar de la technique GTD mise au point par David Allen, celle du consultant américain Brian Tracy se fonde sur l’inventaire des tâches à effectuer.

La lettre de Christine Lagarde ou la face cachée du Sarkozysme Nicolas Sarkozy et Christine Lagarde à l'Elysée - WITT/SIPA Du même auteur On a d’abord cru à une blague, ou à un faux lié aux règlements de comptes de l’affaire Tapie. On a pensé que la lettre de Christine Lagarde à son « cher Nicolas », signée « Christine L. », était une manipulation. On n’imaginait pas qu’une ministre de l’économie pût écrire au Président de la République : « Utilise-moi pendant le temps qui te convient et convient à ton action et à ton casting ». Eh bien si. Sauf à remonter à l’époque de l’Ancien Régime, on n’a pas souvenir d’un homme (ou d’une femme) politique faisant acte d’allégeance à son chef en de tels termes.

Sarkozy sur écoute : l'affaire de trop ? Alors que Nicolas Sarkozy a été enregistré à son insu par son conseiller Patrick Buisson, l'ex-président de la République se retrouve une nouvelle fois au coeur d'une affaire d'enregistrement. Il a en effet été placé sur écoute par la justice avec deux de ses anciens ministres de l'Intérieur, révèle ce vendredi Le Monde. Une première sous la Ve République pour un ancien président. Serge Tournaire et René Grouman, les deux magistrats en charge du dossier, décident alors de placer le président sur écoute, ainsi que Claude Guéant et Brice Hortefeux. Tourbillon judiciaire Empêtré dans le tourbillon médiatique et judiciaire de l'affaire Bettencourt, Nicolas Sarkozy prépare sa défense. Mais les conversations entre Nicolas Sarkozy et son avocat révèlent aux juges que les deux hommes sont un peu trop bien renseignés sur la procédure en cours. Perquisitions à la Cour de cassation "Aucun trafic d'influence" selon l'avocat de Sarkozy

Documents : Rue89 publie le dossier Bettencourt censuré de Mediapart Patrice de Maistre rejoint son domicile et se protège des photographes avec son cartable, à Paris le 9 juillet 2010 (DR) La cour d’appel de Versailles, on le sait, a jugé illégale la publication, par Mediapart et Le Point, d’enregistrements réalisés au domicile de Liliane Bettencourt, à son insu. Le 15 juillet, l’ex-gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, a signifié à Mediapart et au Point l’arrêt de la cour d’appel de Versailles, le rendant ainsi exécutoire dans un délai de huit jours. Nos confrères, qui ont décidé de se pourvoir en cassation, doivent ce lundi soir retirer tous les articles portant sur ces enregistrements réalisés par le majordome de la milliardaire. Mediapart ne nous a rien demandé : ils n’auraient de toute façon pas le droit de le faire. Voici donc, ci-dessous, l’intégralité des documents censurés sur décision de la cour d’appel. Patrice de Maistre fait signer des chèques à Liliane Bettencourt Cet extrait est plus édifiant encore.

3 outils pour planifier vos activités sur Internet et gagner du temps Je reçois aujourd’hui Kalagan, blogueur et webentrepreneur nomade lillois, avec qui j’ai passé il y a quelques temps une soirée à Lille, pour discuter autour de quelques bières du Nord de nos bons procédés pour travailler sur internet. Il nous explique dans cet article sa méthodologie d’organisation, basée sur 3 outils informatiques. Entre Kalagan : Je travaille sur internet en indépendant depuis 2009 et gère depuis n’importe où dans le monde mes projets via internet. Autant vous dire que pour gérer toutes ces activités, d’autant plus que je voyage constamment, il m’a fallu développer une stratégie évoluée d’organisation et de planification de mon travail. Google Agenda : la gestion de mes tâches importantes Connaissez-vous la différence entre tâches urgentes et tâches importantes ? Lorsque je commence ma journée en lançant mon navigateur Google Chrome, plus rapide que Firefox pour les services Google, la première page qui s’ouvre, c’est Google Agenda. Pour résumer : Pour résumer :

Le Conseil d’Etat ferme les yeux sur le détournement de subventions ministérielles par Nicolas Sarkozy Le président Nicolas Sarkozy et son ministre de l'intérieur Claude Guéant en avril 2012. Ayant quitté mes quartiers à la Chambre, je profite encore un temps de l'hospitalité du blog "Chambres à part". Quoique l'histoire qui suit ne soit pas sans rapport avec l'activité parlementaire, pour son dernier épisode, elle eut pour cadre la salle du contentieux du Conseil d'Etat. Mercredi 10 avril, donc, 16 heures, requête n° 358456, par laquelle monsieur René Dosière demande au Conseil d'Etat d'annuler la décision du président de la République du 14 février 2012 accordant à la commune de Donzère (Drôme) une subvention de 150 000 euros sur le budget du ministère de l'intérieur. Resituons les acteurs. Dans une lettre du 14 février 2012, Nicolas Sarkozy annonce à Eric Besson qu'il a "décidé" d'accorder à sa commune "une subvention pour travaux d'intérêt local d'un montant de 150 000 euros" prise sur le budget du ministère de l'intérieur. Rembobinons le film. De quoi s'agit-il?

Nicolas Sarkozy soupçonné de trafic d'influence et placé sur écoute Une affaire" succède à l'autre... Après les révélations sur les enregistrements réalisés par Patrick Buisson, l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, ce dernier se retrouve à nouveaux sous les projecteurs. Cette fois, la polémique prend une toute autre ampleur. Elle a pour objet des écoutes pratiquées par la justice dans le cadre d'une enquête sur les accusations de financement de sa campagne présidentielle de 2007 par la Libye de Mouammar Kadhafi. Claude Guéant et Brice Hortefeux, qui ont tous deux été ministres de l'Intérieur, auraient également été placés sur écoute. L'ancien président et le magistrat Sur la base des enregistrements pratiqués par la justice, c'est un autre sujet qui aurait intéressé les enquêteurs: un possible "trafic d'influence et violation du secret de l'instruction" pour lequel une information a été ouverte le 26 février, indique le Monde. Des accusations réfutées Toujours l'affaire Tapie Quelques défenseurs à droite Le PS évoque un possible "scandale d'Etat"

MÉDIAS :: Les documents de l'affaire Bettencourt Les amitiés politiques de De Maistre Durant toute la procédure opposant Liliane Bettencourt à sa fille, Patrice de Maistre se targue d'avoir un accès privilégié à l'Élysée. 12 juin 2009. Faisant normalement son travail d'avocat, Fabrice Goguel a tenté de convaincre le procureur du bien-fondé de la position de sa cliente qui refuse une expertise médicale. Nicolas Sarkozy en personne est un personnage central de cette conversation. « Ne prenez pas mon flirt », dit en riant Mme Bettencourt à l'évocation du président de la République, tandis que son gestionnaire de fortune lui confirme qu'à l'Élysée, « tout le monde suit ce cas ». « Il suit l'affaire », insiste Patrice de Maistre en parlant de Nicolas Sarkozy, ajoutant qu'à la présidence, « ils font ce qu'ils peuvent » : 21 juillet 2009. 21 juillet 2009. 27 octobre 2009. 29 octobre 2009. 4 mars 2010. 23 avril 2010. À l'entendre, on comprend que, si M. 23 avril 2010. La fortune offshore de Liliane Bettencourt 17 septembre 2009. 23 avril 2010.

Sarkozy, multi récidiviste de la défaite La plupart des caciques de l’UMP et des éditorialistes au service de la droite le clament sans cesse, comme pour se rassurer : Sarkozy est un battant, une « bête de campagne », capable de déjouer les pronostics les plus défavorables. Rien n’est plus faux, et l’histoire nous le montre de manière éclatante : Sarkozy est avant tout un « looser »... On peut se gausser des attitudes de matamore et des rodomontades d’un président sortant parfois à la limite du ridicule au cours du mandat qui s’achève. Á cet égard, le meeting qu’a tenu Sarkozy hier à Annecy a donné le ton de ce que sera sa campagne : un pilonnage ininterrompu de son adversaire socialiste. 1° afficher une fausse humilité destinée à accréditer sa prétendue proximité avec le peuple ; 2° décrédibiliser Hollande en dressant de lui le portrait d’un crétin doublé d’un escroc ; 3° écarter toute référence à l’action gouvernementale du quinquennat qui s’achève. Pour ce faire, Sarkozy ne fait pas dans la dentelle.

La semaine du dictaphone de Patrick Buisson Patrick Buisson sous le feu des critiques © Reuters - Philippe Wojazer Cette semaine fut la semaine des écoutes. D'abord avec les enregistrements clandestins de Patrick Buisson, "L'as du dictaphone", plongeant la droite dans la consternation. La seconde affaire est la mise sur écoute, par la justice, de l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy et de deux de ses ministres de l'Intérieur, Claude Guéant et Brice Hortefeux. Le cas Nixon et le Watergate L'histoire fourmille de ces évènements. Au point de provoquer, la "désintégration" de la Maison Blanche et la démission de Nixon. Comment expliquer ce besoin d'écouter, de savoir ? Il y a d'abord la fascination du pouvoir, qui n'est d'ailleurs pas propre au gouvernement Sarkozy. Il y a aussi la fascination pour les riches, les "hors-normes". Aujourd'hui, les nouvelles technologies démultiplient les occasions, et les risques. Ce qui pose le problème de la protection de la vie privée. * Pour aller plus loin : * Et aussi :

Appel à la « conscience populaire » par Etienne Chouard Chers Lecteurs, Depuis le 9 octobre sur la toile on trouve une vidéo où Etienne Chouard répond à une question posée par une citoyenne. Question que je tenterai de résumer par « Que pouvons-nous faire, nous citoyens, pour retrouver notre souveraineté ? » Je pense qu’il vraiment important de partager sur les réseaux sociaux la réponse donnée par Etienne Chouard. « Il faudra pas longtemps si, quand vous sortez d’ici,votre action c’est de prolonger cette éducation populaire où à la base nous nous passons le mot, sans avoir besoin des médias, sans avoir besoin des élus, sans avoir besoin des gouvernements. Je trouve qu’Etienne explique très intelligemment les solutions qui permettrons aux peuples de pouvoir retrouver une souveraineté à l’heure ou rien que la mise en place d’un Référendum d’initiative Citoyenne se révèle être fastidieuse. Mais comme nous devons nous battre sur tout les fronts (je sais que c’est épuisant, mais plus on sera nombreux et plus ça ira vite Kxxx

Related: